Raymond Timothée MACKITHA nous a quitté le 23 décembre 2018 à Brazzaville

Raymond Timothée MACKITHA

Raymond Timothée MACKITHA  est né le 24 janvier 1949 à SIBITI, dans  l’actuel Département de la LEKOUMOU situé au Sud-Ouest de la République du Congo.

Après les études primaires à l’école Catholique de MOUSSANDA (SIBITI), il entre au JUVENAT SAINT PAUL de Dolisie avant d’intégrer le Collège d’Enseignement Général (CEG) central de la même localité, suite à la nationalisation de l’enseignement privé.

Au Lycée AUGAGNEUR de Pointe-Noire,  il prépare et obtient le Concours d’entrée à l’Ecole Normale des Instituteurs (ENI) de MBOUNDA à DOLISIE. Trois ans après, il en sort avec un Certificat de Fin d’études d’Ecole Normale (CFEEN). Affecté dans  la région des Plateaux en septembre 1971-1972, il exerce dans les écoles d’OSSA et de l’Entente (1972-1973) avant d’être muté à Mont-Belo dans la BOUENZA (1973-1974). 

Reclassé Professeur de Collège, il sera affecté successivement au collège de MADINGOU  (1974-1975); aux collèges de TALANGAÏ (1975-1977) et  d’APPLICATION (1977-1978) à BRAZZAVILLE.

En qualité de Professeur Certifié il exerce au Lycée Drapeau Rouge (Rebaptisé  aujourd’hui CHAMINADE) de 1978 à 1982, année au cours de laquelle il bénéficie d’une bourse nationale.

Parallèlement à sa fonction de Professeur, il s’inscrit à la Faculté des Lettres de l’Université de Brazzaville et à la Faculté de Droit d’où il sort avec une Maîtrise des  Lettres Modernes et une Licence en Droit Public (1978-1979).

En France où il arrive en 1982, il prépare et soutient une thèse de Doctorat en Lettres Modernes à l’Université de Paris IV Sorbonne en Avril 1987.

L’autre cursus le conduit à l’obtention d’un DEA en Sciences Politiques à l’Université de Droit, d’Economie et de Sciences Sociales de Paris II Panthéon (1985-1986).

Depuis le 15 janvier 1990 il exerce au sein du système éducatif français comme  professeur des lettres, histoire géographie, français, connaissance du Monde contemporain et d’Education civique, juridique et sociale.

Il est en outre auditeur de:

l’Académie de Droit International de la Haye (Pays-Bas) session de l’été 1984;

l’Institut de Droit International et des Relations Internationales de MEGALOU &

Hadji de Thessalonique (Grèce) session de l’été 1984;

L’Institut International des Droits de l’Homme de STRASBOURG près du

Conseil de l’EUROPE (France) session de l’été 1986.


Engagé en Politique dès 1969 dans l’Union Générale des Elèves et Etudiants Congolais (UGEEC),  Syndicat autonome, il décide de créer un Parti Politique dénommé le FRONT UNI des REPUBLICAINS CONGOLAIS (le FURC), le 30 avril 1994 à Rouen en France.

Spécialiste et Militant des Droits de l’Homme et de la Démocratie, il contribue aux organisations Amnesty International et Survie.

En 2007, il effectue un voyage d’études à AUSCHWITZ BIRKENAU en Pologne, du jeudi 22 au samedi 24 mars où il s’est incliné devant la mémoire des millions de victimes de la barbarie Nazie.

Soucieux de participer à la vie de la jeune démocratie congolaise, il a organisé à ROUEN en mai 2003 les Etats Généraux de l’Opposition Congolaise. Il ne cesse  d’œuvrer  à  l’unité des Forces de progrès en vue d’une alternance dans le pays.

C’est pour défendre son projet de société qu’il se présente à l’élection  présidentielle de 2009. Il invite toutes les Congolaises et tous les Congolais désireux  du changement de société au Congo de le rejoindre pour l’avènement d’un ordre social juste et d’un peuple uni et libre.

Congo-liberty présente ses condoléances à la famille du défunt.

Cher Grand Thimotée Mackitha, que ton ame repose en paix,avec l’assurance que nous continuons notre combat pour la libération du Congo-Brazzaville.

Ce contenu a été publié dans Les articles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Raymond Timothée MACKITHA nous a quitté le 23 décembre 2018 à Brazzaville

  1. Baleng dit :

    Un moniteur de Mbounda qui a fini Docteur en Lettres Humaines et un Diplome d’Etudes Approfondies en France en passant par une Maitrise en Lettres Modernes et une licence en droit a Brazzaville…jusqu’en Sciences Politiques..Bref, le Congo doit regorger de Haut Cadre ce rang. Paix a son Âme et qu’il Repose En Paix, rip RTM!!!

  2. Anonyme dit :

    Que Timothée MACKITA, affectueusement appelé « LIMONADE », repose dans la Paix du Christ dans ses terres natales de SIBITI.

    RogerMVOULA

  3. OYESSI dit :

    C’est ce genre de Congolais pour lequel nous devons avoir beaucoup de respect car parti de bas échelle, il a su montrer que dans le vie il n’y a que l’effort personnel qui paie. Nous devons beaucoup de respect à ce jeune cadet qui nous quitte jeune car à 69 ans on n’est pas vieux sinon comment on nous appellerait alors nous qui sommes nés 3 ans avant lui.
    Cher cadet, repose en paix.

Laisser un commentaire