JEREMIE « BRUTUS » LISSOUBA A LA SOLDE DE SASSOU-NGUESSO

Jérémie LISSOUBA entouré de dirigeants de l’UPADS

A la demande express de Mister 8% le dictatueur de Brazzaville, l’Assemblée Nationale Populaire a nommé le 20 novembre 2018, ses représentants à la Haute Cour de justice : Théodorine « la fille de Bernard KOLELAS » et « Jeremie le fils de Pascal LISSOUBA ».

La Haute cour de justice dans le machin constitutionnel de la République de Sassou-NGuesso,est compétente pour juger le boucher d’Oyo, en cas de manquements à ses devoirs manifestement incompatibles avec l’exercice de son mandat ; pour les actes qualifiés de crimes ou délits commis dans l’exercice de leurs fonctions (Le Génocide du Pool et les nombreux crimes de sang et le pillage de l’Etat ayant entraîné sa banqueroute).

Depuis le ralliement de Jeremie Lissouba au clan Sassou , avec la bénédiction de sa mère Jocelyne, les anciens collaborateurs de Pascal LISSOUBA (Ministres, Directrice de Cabinet, Députés, Ambassadeurs ;Hauts fonctionnaires civiles et militaires , Apparatchiks de l’UPADS…) ayant rallié Sassou-NGuesso , se consolent et se donnent bonne conscience, car, il n’y a pire traitre qu’un fils qui trahi son père.

Jeremie « Brutus » LISSOUBA dont personne ne connait le cursus académique, jette l’honheur de son père aux assassins du Peuple Congolais, car contrairement à Bernard KOLELAS qui avait confié sa famille dont « Théodorine » à Sassou-NGuesso, Le Président Pascal LISSOUBA n’a jamais vendu sa famille au tyran du Congo-Brazzaville !

Espérons que les Congolais prennent conscience que tous ces rejetons d’hommes politiques ,sont aujourd’hui des auxiliaires du pouvoir de Brazzaville, et doivent être combattus au même titre que leur patron qui régente notre pays depuis 40 ans, avec nos larmes et notre sang !

La Rédaction.

Diffusé le 27 décembre 2018, par www.congo-liberty.com

Ce contenu a été publié dans Les articles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

31 réponses à JEREMIE « BRUTUS » LISSOUBA A LA SOLDE DE SASSOU-NGUESSO

  1. Anonymous dit :

    Enfin une occasion en or pour le petit de mettre une expérience professionnelle sur son cv: membre de la Haute Cour de justice ayant pour fonction d’exécuter les diktats venant de MR Sassou Dénis.

    Brillantissime carrière en perspective pour le jeune homme.

  2. Olembo dit :

    Ils prennent lézards, les cancre-lats et les autres petits reptiliens pour faire des combinaisons. Pas grave car une chose est sûre depuis que le monde est monde, le mal n’a jamais triomphé indéfiniment. Dieu merci que Lissouba malgres ses erreurs n’avait jamais commis l’erreur gravissime de confier sa progéniture a mr 8%. Mais, Allons seulement!!!

  3. Olemblo dit :

    Lissouba était Gabonais, congolais par hazard de l’histoire.
    jocelyne est antillaise d’origine africaine mais pas de ce Congo ci en tout cas.
    Jeremie Lissouba est un hybride entre Lissouba et Jocelyne, dlnc pas un Congolais en tout cas.
    Sassou qui a orchestré cela est Béninois.
    Sa femme Antoinettre est Zaïroise.
    Mais, tous ont eu la nationalité Congolaise. Cela veut dire quoi, cela veux dire que le Congo est a la solde des Etrangers qui ne viennent que pour piller et se faire les poches, voila!!!

  4. Anonyme dit :

    Avec ce vivier sans fin de COLLABOS n’ayant aucun amour propre, sassou à encore de beaux jours devant lui et aurait tord de s’en priver.

  5. hélène dit :

    Tout d’abord bonnes fêtes et les voeux les meilleurs pour nous, nos familles
    et notre pays pour 2019! Ensuite vous attaquez mon frère et je ne peux m’empêcher
    de vouloir/devoir vous répondre et ce, succinctement :
    S’il vous plaît que la lassitude de « la dictature » de notre pays ne vous rende pas aveugles!
    Tant que nous sommes dans l’opposition nous « enfants de dirigeants  » avons le droit voir
    même le devoir d’évoluer dans les » pas » de nos parents, jamais les « Ténors » de l’opposition
    en exil ou au pays nous le reprocheraient. Au pouvoir, respecter cette règle de conduite,nous
    accuse derechef de « malfaiteurs » …En ces jours de fêtes, il est ainsi bien difficile de séparer
    le « bon grain de l’ivraie » de nos choix? Non?

  6. SAMBA DIA MOUMPATA dit :

    Encore une fois ,le congo a fait les frais de la folie et de bêtise incommensurables de son dictateur assassin Sassou Nguesso ! Le congo le pays des arrivistes comme Théodorine Moka Kolélas qui longtemps s’est prostituée aux hommes du nord , a ma connaissance fréquentait le lycée Technique sans succès au Bac . Jeremie Lissouba un garçon au parcours inachevé ,fumeur de chanvre indien qui depuis est devenu bras de l’escroc Tsaty Mabiala . Comme aussi le Bachelor connivence sur ex Télé congo qui déclare vouloir aidé sassou à surmonté la crise avec la sapologie , d’ailleurs il s’est fait décerné un prix pour sa médiocrité notoire .

  7. Loathey dit :

    Pauvre Lissouba, l’homme politique le plus trahi dans l’histoire de notre Congo. Car de Mbreri a son fils Jeremie, on relevera aussi la trahison de sa makangou, Claudine Munari, alias, chef de l’opposition congolaise qui alla embrasser l’assassin de notre peuple au palais des congres alors que Tata Lissouba essayait tant bien que mal de se frayer un chemin a la machette dans la dense foret du Chaillu…. Et que dire de son ndoyi Pascal, l’homme le plus corrompu de notre histoire commune. Et dire que tout ce bon monde n’a meme pas eu la pudeur d’attendre sa mort. Nkat’ kiari!

  8. Rira Bien, Qui Rira Le Dernier dit :

    Ah ah Claudine Munari, la ‘makangou’ du peuple.
    Eh eh Jérémie Lissouba, le fiston adoptif de la brute Dénis Sassou Nguesso.

    It couldn’t get any better. Bonne année 2019!

    Le Con-go, c’était la république populaire…

  9. Anonyme dit :

    Sassou n’a qu’à siffler pour qu’une horde de vendus sans foi ni loi, s’empressent d’aller se vautrer dans le marigot d’OYO en baisant la main du diable. La maîtrise et la manipulation des tous ces traites prêts à aller à la mangeoire voilà l’arme fatale du tyran de l’Alima pour faire perdurer son régime mafieux.
    Et après on me dira que toute la faute en incombe au petit peuple Mbochi, aussi misérable que celui du Sud, qui ne se soulève pas.
    NON, le pays se meurt de tous ses traites.

  10. Val de Nantes. dit :

    Sassou veut monarchiser le pays .Peu lui chaut le bagage intellectuel ,l’essentiel réside dans le sang .

  11. David Londi dit :

    a question principale à se poser est celle-ci : Sur quelle base d’offre politique adhère-t-on à des partis politiques comme le MCDDI / Yuki, l’UPADS ou le PCT si ce n’est par opportunisme politique doublé d’un relent tribaliste ? Au Congo s’est constituée une classe politique qui va du PCT au MCDDI/Yuki en passant par l’UPADS qui défend les mêmes intérêts et, de ce fait constitue une digue autour du dictateur contre la colère légitime du peuple. Elle constitue l’un des trois piliers qui sur lequel s’appuie la dictature : les partis politiques et les syndicalistes véreux ; les pseudo-experts ou consultants internationaux corrompus et l’instrumentalisation du tribalisme. Sachant cela, des comportements comme ceux-ci ne doivent plus étonner. Il ne peut pas y avoir des démocrates qui se réclament de ces partis quand on a assisté aux différents drames qui ont dévasté ce pays puisque chacun d’eux avaient des milices qui n’ont pas hésité à tourner leurs armes contre les civils. Le Congo doit repartir sur de nouvelles bases en faisant du passé table rase.

  12. Val de Nantes. dit :

    Donald Trump bloqué par les démocrates sur son ambition de financer son mur anti mexicain
    Chose impensable au Congo .
    Voilà , chers amis ,notre incapacité congénitale á aller vers le progrès humain . Notre retard est aussi mental que culturel.
    Asseyons d’en solutionner un .

  13. Make America Great Again dit :

    « mur anti mexicain » !?
    N’importe quoi. Quelle ignorance. Réthorique ridicule.

    Les libtards seront surpris comme un canard devant une brosse à dents.

    MAGA

  14. OYESSI dit :

    Jérémie « Brutus » LISSOUBA n’est pas le seul Brutus au Congo. Ils sont à ramasser à la pelle. Tiens LIMBONGO NGOKA qui avait infiltré la campagne du général Mokoko et qui avait été mis en prison, libéré et interdit de parler politique par Sassou n’était qu’un Brutus de plus. Monsieur LIMBONGO NGOKA qui a tenté de se faire élire président du PAPE Parti de Monsieur William OTTA afin de le servir sur un plat d’or à Sassou est aujourd’hui en tournée dans toute la République entrain d’injurier le général Mokoko.
    Si Monsieur Rolland Michel MAKAYA militant de CJ3M à Pointe Noire pouvait publier sur Congo Liberty la lettre ouverte qu’il a envoyé à LIMBONGO NGOKA ce serait mieux parce que je n’ai pas ici les mots pour parler de LIMBONGO NGOKA à qui j’allais quand je le pouvais rendre visite les dimanches estimant que nous étions du même bord. Or c’était un infiltré pour le compte du diable.

  15. LA DESCENTE AUX ENFERS COMMENCE dit :

    BO TIKA BA PETITS,
    ILS DÉCOUVRENT LA POLITIQUE.
    ILS SONT DANS LE BAIN. NOUS ESPÉRONS SIMPLEMENT QU’ILS SONT MUNIS DE LEURS GILETS JAUNES DE SAUVETAGE.
    ATA NDENLE, TO KO KUTANA KAKA.

  16. val de Nantes dit :

    @American
    Regardez votre nombril ,il y a un air de similitude entre la politique de votre tyran et la diaspora.
    La rhétorique qui compte ,c’est celle de piller le trésor public congolais dont vous avez fait ,une tontine familiale….
    Ayez le courage de dénoncer les anti valeurs qui font très mal à vos parents……
    Allez parler de la rhétorique à ceux qui souffrent au pays.

  17. Nord VPN - Même Pas dit :

    @Deutsche,
    « votre tyran »!? Takou?
    Pfffff!!! V o i l à: TROP R I S I B L E !

    Très bien. Continuez donc. Il fallait plutôt traquer votre ‘Gustavo Perez Arriaga’, vous auriez pu être l’enfant-modèle peut-être au lieu de ces arguties de sombre nature…
    Allez donc faire manger maintenant le pissenlit, la laitue et les endives à la famille de Ronil Singh.
    SALADES.

    Que du temps à perdre.

    POUAH !

    MAGA

  18. Over My Dead Body dit :

    Une grande PREMIERE: « suis-je maintenant pour Takou ? » MOI ???
    Jugez-en vous-mêmes, frères et soeurs.

    SICK !

  19. CD JUMEAU dit :

    Cher aîné VAL DE NANTES, mes salutations!

    A tous,
    Après le départ du chef terroriste, le sanguinaire Sassou Nguesso Denis (77 ans et demi), une refondation de la politique sera nécessaire dans ce pays, ou mieux une refondation de la république elle-même et sans la monnaie coloniale. J’adhère sans réserve à l’idée d’une nation fédérale, comme le voudrait ce grand initiateur ou plutôt grand fondateur (ou co-fondateur), en la personne du doyen David LONDI. Dans une République Fédérale, tous les visionnaires Congolais et amoureux du Congo pourront contribuer au développement de là où ils sont natifs, ou, tout simplement, à la région (département) de leur choix, sans qu’un quelconque dictateur-predateur ait le pouvoir d’opposer son diktat, ou de faire barrage à la création des entreprises notamment par la diaspora Congolaise, ou d’empêcher l’évolution du système éducatif dans certains endroits, comme dans le Pool, tels que nous le voyant aujourd’hui. La loi Fédérale garantira la sécurité de chaque Congolais ainsi que ses biens, quelque soit son lieu d’habitation dans toute la république. C’est le cas ici à Detroit dans l’État du MICHIGAN (United States). Le président du gouvernement central sera dépouillé de tous les pouvoirs ou presque. Il ne pourra prendre une décision majeure qui engagera l’économie du pays sans l’autorisation des régions. C’est comme le cas TRUMP vs CONGRESS. Le Congrès Américain c’est 100 membres, soit, 2 personnes originaires de chacun des 50 États du pays. Le Congo peut vivre largement mieux que l’enfer que cette bande de criminels nous fait subir. Et, tous ceux, aujourd’hui, que le corrupteur infatigable tient en lace comme des chiots, à l’image de ce Jeremy LISSOUBA, les Tsatou MABIALA, les Parfaite OLELAS… seront inéligibles à toute responsabilité de la chose publique et ils devraient aussi rendre compte devant la Cour Fédérale de la nouvelle République.

    A noter que nos voisins d’en face, les Zaïrois, étaient passé dans la même année du Zaire à la DRC (Democratic Republic of the Congo) avec la création des nouvelles lois et un peu plus tard, une nouvelle constitution. En plus, avec plus de 60 millions d’habitants. Ce pays n’est pas un modèle, très loin de là, mais c’est tout juste pour dire que pour le cas de notre Congo B, YES WE CAN!

  20. César Japonais dit :

    Il y a un total de 535 membres du [Congrès]. 100 servant au [Sénat] américain et 435 à la Chambre des représentants des États-Unis.

    2 [sénateurs] pour chaque Etat.

  21. CD JUMEAU dit :

    Desolé, rectificatif. Il s’agit bien du Sénat Américain et non le Congrès.

    Good job Japanese!

  22. VAL DE NANTES dit :

    @CD JUMEAU
    FRANGIN , salut .
    Tout à fait ,nous sommes ,peut être ,ces derniers mohicans à vouloir sauver ce pays de la dislocation totale ,après SASSOU .
    Quoi qu’ils en pensent ,les exigences de la mondialisation nous obligent à des réformes constitutionnelles qui soient modulables selon les attentes de nos compatriotes .
    Nous ne pouvons plus nous interdire des innovations politiques qui tranchent avec notre immobilisme institutionnel qui n’a fait que trop du mal à notre pays .
    A ,l’heure du numérique ,il est inconcevable de colmater nos désirs d’épanouissement sur des formes d’Etat qui nous mènent ,tout de go ,à la mort .
    Les réalités de nos échecs sont patentes ,et nous avons estimé qu’il était temps d’y mettre un terme ,en changeant complétement notre logiciel de pensée économique et politique .
    Une fois de plus ,nous refusons d’être des chèvres de MONSIEUR SEGUIN pour brouter l’herbe sans valeur nutritionnelle .
    OUI , LE FÉDÉRALISME est la réponse institutionnelle à tant d’incompétences politiques , économiques et sociales .
    QUE certains étourdis se rassurent ,le fédéralisme n’est nullement un dépeçage du CONGO en un mini Congo ,mais une reconfiguration géographique du CONGO en régions fédérées ,pour en faire ,in fine , des véritables actrices économiques et donc créations des richesses .
    Pour rappel .
    Une économie nationale est une agrégation des richesses régionales .Au travers de , cette phrase , tout est dit …..
    La pagaille , SASSOUFIT .
    Toute mon estime , frérot ;.

  23. mwangou dit :

    @ CD JUMEAU, César Japonais, VAL DE NANTES ; mes vœux les meilleurs.
    Et pour reprendre l’expression en cours, « je valide ». Mon expérience professionnelle (33 ans) de fonction publique congolaise, mes relations socioprofessionnelles, mes relations inter-claniques et inter-tribales, mes divers séjours dans la plupart des départements du Congo, mes participations à des séminaires, colloques et autres réunions sur le Congo à l’intérieur, mes souvenirs de l’AEC et de la FEANF, mes rencontres pendant mes séjours de vacances en France et dans plusieurs pays africains avec d’autres africains, y compris des anciennes connaissances à la FEANF, tout cela m’a aidé à me poser d’abord, pour se donner le temps d’une réflexion bien mûrie.
    J’ai eu un oncle, le petit frère de ma mère, aîné d’une année du doyen Sathoud, il était né en 1926, qui avait côtoyé Bernard Bongo travailleur à la poste de Brazzaville, qui me reprocha en 1991 le fait que nous le jeune, nous attribuons le titre respectable de « Tata » à un Kolélas, en me disant,  » ce petit là aussi devient un tata; vous ne le connaissez pas; vous apprendrez à le connaitre à votre dépens. »Ce à quoi, je lui répondais que pour nous les jeunes, Kolélas est bien un « tata », puisqu’il a quand des enfants qui ont notre âge. Mais il a insisté en disant « attendez vous verrez! ». J’ai compris après qu’il me mettait en garde contre la traîtrise de ce monsieur. Mais tout cela pour moi, ça m’a permis de me poser pour réfléchir.
    Et donc, ma réflexion m’a conduit à renouer avec mon cousin Londi pour entamer des échanges de vues sur notre beau pays qui physiquement perdait progressivement de sa beauté, par l’apparition de la mendicité dans ces villes, par l’extermination de la faune, par le déboisement soutenu sans aucune prise de conscience, par la débrouillardise au quotidien pour survivre par les trois quart de la population, par l’apparition et l’extension soutenue de la dépravation des meurs, etc. Et tout cela pendant que la production pétrolière (notre malheur?) soit passée de quelques milliers de tonnes en 1961, à des millions en 2001, mais surtout, d’un demi dollar qui était restitué au Congo à une meilleure redevance se calquant sur les mouvements du dollar et du prix de marché. La population du Congo passait pendant la même période d’un peu plus de neuf cent mille à un peu moins de quatre millions, et les budgets de l’Etat, d’environ 4 milliards de francs Cfa, à plus de 3000 milliards de francs cfa. A titre de mémoire, le Congo avait un peu plus de 2,5 millions d’habitants en 1986, le budget de l’Etat avoisinait les 600 milliards de francs Cfa; et tout semblait fonctionné. En 2014, la population est d’environ 3,5 millions, le budget de la municipalisation du département des
    Plateaux est d’environ 400 milliards de francs cfa . Et on ne se posait pas la question de savoir pourquoi ce pays n’a pas pu donner plus de bonheur de vivre à cette population, avec des budgets qui ont fait des bonds aussi fantastiques???…….
    Je me suis posé et j’ai réfléchi… Soumettant tout cela à l’appréciation de mon cousin Londi et de mon cousin Pierre, quand il a sorti l’expression « fédéralisme pour se développer », j’ai sursauté, me disant, mais, pourquoi pas? Pendant longtemps au Congo, j’ai vu les banderoles du Pct, au message de »Non à la partition » du Congo. Le plus curieux, c’est qu’à l’époque, il n’y avait aucun débat un tant soit peut public sur le fédéralisme, par exemple. Ce message faisait suite seulement aux interrogations internes au parti unique sur le fait que la démocratie prônée n’était pas en application au sein du parti, dans le style, pourquoi toujours un secrétaire général issu de la partie nord du pays?…Cela était interprété par certains membres du Comité Central comme une volonté de partition du pays.
    je me suis posé pour réfléchir. Ma position, mon statut et mes amitiés, me ballottaient du monde des diplomates aux membres du Comité Central.. Et voilà qu’un membre du Comité Central me confia ceci : » Sais-tu mon cher, qu’au Comité Central, on sait bien que ça ne marche pas. On le sait très bien. On sait aussi que pour que ça marche, il faut élire comme secrétaire général, un ressortissant du Pool. .. C’est justement pour cela qu’on ne vous laissera jamais accéder à ce poste! ». Je n’en croyais pas mes oreilles. Ce membre du CC du Pct n’est plus de ce monde; paix à son âme! Mais là où j’avais failli m’évanouir, c’est quand la même phrase me sera répétée par un collègue de travail, en me disant,  » tu sais mon cher, ne pense pas qu’au CC il n’y a pas de bonnes analyses… Ils savent bien que ça ne va pas. Ils savent aussi que pour sortir ce pays de la situation actuelle (nous sommes en 1988) il faut mettre à la tête du parti-Etat, un ressortissant du Pool. Et c’est pour ça qu’on ne laissera jamais occupé ce poste ». Pour mieux saisir, au temps du Pct parti-Etat, le chef du parti était d’office chef de l’Etat.
    Voilà que des intellos, parce que je faisais paraître parfois des papiers dans les journaux, m’assimilait à la région du Pool, mais surtout quelle tristesse! Alors tout cela m’a permis de me poser et d’en faire part à mes cousins Londi, qui à l’occasion m’a rappelé nos promenades au-delà de Madzia, Hamon gare du CFCO, nous avons 15 ans, et à Pierre, à qui j’ai rappelé que ses qualités de gardien de buts étaient indéniables et qu’il aurait pu se faire repérer s’il avait été en France.
    Quand mes deux cousins m’ont objecté que pour ne plus avoir à subir de telles confessions si rudes, il fallait tenter une autre forme d’administration publique politique, j’ai dit assurément!.

  24. Val de Nantes dit :

    @Mawngou.
    Je suis flatté d’être parmi de ceux á qui vous avez adressé les voeux ,les meilleurs .J’en fais autant á votre humble personne.
    Pour le reste ,j’en savais un peu.Mais ,le fédéralisme s’impose á nous comme une évidence.Le contraire serait la bérézina continue .

  25. Val de Nantes . dit :

    Lire. adressés .

  26. Val de Nantes dit :

    Lire ._parmi ceux .

  27. David Londi dit :

    @Mwangou,

    en effet, ta contribution dans la réflexion que nous menons sur l’avenir du pays est d’une acuité que j’ai toujours appréciée depuis notre tendre enfance. Ta modestie t’empêche de dire que tu as formé des dizaines sinon des centaines d’étudiants depuis 30. Après ton doctorat en France tu n’avais qu’une ambition, rentrer au pays et former les cadres de demain. Effectivement, tu n’as cessé de me nourrir de tes réflexions et du regard pointu que tu jettes sur la société congolaise. Ces réflexions, enrichies par des apports multiples dont ceux des compatriotes comme Val de Nantes et autres, nous ont permis, avec Pierre notre autre ami d’enfance de produire ce  » Manifeste pour le fédéralisme  » qui nous sert de projet pour installer le fédéralisme au Congo.
    Merci pour toute ton implication et nous ne sommes qu’au début, nous connaissant, je suis sûr que nous le mènerons à terme. C’est l’héritage de nos luttes à la FEANF : organisation, rigueur et fort engagement même si certains d’entre nous l’ont trahi pour un plat de lentilles pour collaborer avec un régime honni.

  28. CD JUMEAU dit :

    @MWANGOU,

    Merci, Doyen, pour les vœux que vous m’avez particulièrement adressé. C’est un plaisir d’apprendre à chaque fois, un peu plus, sur vos expériences et vos connaissances sur notre pays. Étant donné que vous connaissez parfaitement les maux que nous, Congolais, souffrons dans ce pays, votre apport dans ce grand projet d’un état fédéral, présenté par vos deux cousins, assurera, avec le soutien du peuple opprimé, j’en suis convaincu, le succès de cette initiative. NOUS VOULONS UN PAYS MEILLEUR!

    Mes meilleurs vœux et Bonne année à vous!

  29. César Japonais dit :

    Vifs remerciements @Mwangou,
    Idem à tous: CD; David; Pascal; Robert; Val; Anonyme 5 et autres battants; sans oublier tous les ‘Anonymous’ et ‘Unknown’…

    La vieille année s’en va à grands pas, lâchant tous les mauvais souvenirs derrière nous.
    Que la nouvelle qui commence puisse vous apporter beaucoup de santé, beaucoup de joie, et surtout de bonheur et d’amour.

    2018 est passée, mais les rêves demeurent. Laissez-les tous se réaliser et avec le Nouvel An, que le destin nous change, et que le jardin de la vie devienne bientôt vert.
    Que notre soleil bien-aimé qui nous éclaire jour après jour nous apporte le charme,intellectuel genre humain tout au long de la nouvelle année pour parfaire les nobles projets ici et là sur la perspective des meilleures résolutions.

    Et à tous les fêtards, n’oubliez jamais qu’en ‘buvant’ un verre, même le meilleur genre savourant, la modération est nécessaire après tout, comme tout dans ce monde.

    Meilleurs voeux pour chaque année à venir.
    Que 2019 vous apporte tout ce qu’il y a de plus beau dans la vie.

    Bonne année à tous!

  30. David Londi dit :

    @César japonais, c’est joie que nous recevons tes voeux pleins d’espoir et de détermination. Je les réitère à l’endroit de toutes celles et tous ceux qui se battent, chacun à son niveau et avec ses convictions, pour un Congo meilleur. Seule la lutte libère et nous devons être prêts à affronter et surmonter les défis à venir. 2019 doit être le début d’une prise de conscience que nous devons passer de la rhétorique stérile à l’action résolue. Bonne année à tous !

  31. Anonyme 5 dit :

    Bonana César Japonais !
    Bonana à tous mes compatriotes les vrais ! ceux qui ont l’amour du pays chevillé au
    coeur et au corps !
    Bonana à nos héros ceux qui sont restés au pays qui luttent au quotidien contre la barbarie la tyrannie ! pas un jour ne passe sans que nous pensions à vous nous prions pour vous tous les jours
    Bonana à Congo liberty et à tous les libertynautes !

    Puissions nous voir cette année partir celui qui doit aller vers son destin !

    Tous mes meilleurs voeux à tous mes compatriotes les vrais ! je vous serre tous dans mes bras

Laisser un commentaire