Le p’tit voleur Jean Didier Elongo condamné à deux ans d’emprisonnement ferme et 650 millions FCFA.

P’tit voleur, voilà comment qualifier Jean Didier ELONGO, lorsque nous comparons ses détournements publics, avec les millions de milliards volés par Christel Sassou-NGuesso à la Société Nationale des Pétroles du Congo (SNPC), et Jean-Jacques BOUYA en charge des Grands Travaux, pour ne parler que de ces deux membres du clan du dictateur congolais Denis Sassou-NGuesso.

Le juge zélé de la Cour d’Appel, Christian OBA a condamné le 23 janvier 2019, l’ancien directeur général du Contrôle des marchés publics (DGCMP) , a payé six cent cinquante millions FCFA, dont une amende de cinquante millions et six cents millions à titre de dommages et intérêts à l’Etat congolais.

Cette condamnation dont le maitre d’œuvre n’est autre que Sassou-NGuesso, a pour objectif de distraire le FMI d’abord, mais surtout les Congolais qui savent tous, que tous ces crimes économiques ont été possible, grâce à un climat ambiant et favorable créé par la gouvernance hasardeuse et calamiteuse du voleur en chef Sassou-NGuesso lui-même.

En prison de puis le 9 février 2018, Jean Didier Elongo a déjà purgé la moitié de sa peine. Dans une année jour pour jour, il sera libre, et pourra jouir allégrement de tout le magot volé. Un an de plus à la maison d’Arrêt de Brazzaville pour en sortir milliardaire en vaut bien la peine…

La Justice appartient au Peuple, et le moment viendra, où celle-ci passera, en revenant sur tous les crimes économiques et de sang qui sont imprescriptibles !

La Rédaction.

Diffusé le 27 janvier 2019, par www.congo-liberty.com

Ce contenu a été publié dans Les articles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

50 réponses à Le p’tit voleur Jean Didier Elongo condamné à deux ans d’emprisonnement ferme et 650 millions FCFA.

  1. Mark dit :

    Il n y a pas de petit voleur ou de grand voleur. Un voleur reste un voleur. S’il n’a pas volé, c’est injuste qu’il soit en prison. S’il a volé, il peut rester en prison.

  2. Val de Nantes. dit :

    Encore ,un juriste de merde .Au lieu de briller par une réflexion institutionnelle qui mettrait le Congo á l’abri de ces dictatures sauvages,il en profite pour s’en mettre plein la thune.
    Véritable défaillance collective de ce corps de métier .
    Et,dire que c’est un enseignant de droit .Quelle horreur , pour le pays .
    Á croire qu’ il a dû former des milliers des voleurs en attente dans les salons de la république
    Les mbochis n’ont aucune notion de patriotisme républicain ,ils la tranforment en prédation des richesses nationales.
    Les enfants indignes et incestueux de la république.
    Dommage .

  3. Ngongo dit :

    Elongo lui est condamné come l’opérateur économique qui a peint les murs du CHU, mr Ndinga. En quoi Ndinga pour lequel le travail est visible et apprécié de tous est garde sans jugement.
    Est ce que Elongo est un gros poisson. Non, ….ceux du gouvernement qui , malgré leur inculpation en Espagne, restent au gouvernement. ..

  4. Anonyme dit :

    Au pays de sassou tout le monde est voleur, Elongo comme les autres, c’est un état de fait et normal au sassouland.
    Ce « menu fretin » n’est qu’un paravent, un bouc émissaire, qui ne sert qu’à démontré qu’on a pris des mesures pour combattre la corruption et permettre au reste de la mafia de continuer son travail de prédation.

  5. Mark dit :

    Il faut comprendre une chose assez simple:

    Celui qu’on appelle petit voleur l’est parcequ’il n’a pas accès aux caisses mieux garnies. Je ne pense pas que ce petit voleur allait se contenter d’une modique somme d’argent et laisser la plus grosse cagnotte aux congolais s’il avait accès aux caisses mieux fournies. Effectivement les voleurs qui ont accès aux caisses peu garnies sont les moins protégés.

    Les grands voleurs sont ceux qui ont accès aux caisses mieux fournies et restent les plus protégés.

    Je ne comprends pas comment certains congolais ont du mal à comprendre un tel principe aussi simple et vont jusqu’ à plaider la cause de celui qui est consideré être voleur par ces propres parents.
    Une fois de plus, il n y a pas de petit ou de grand voleur. Un voleur reste un voleur.

  6. Samba dia Moupata dit :

    Le jeune Elongo que j’ai reçu chez moi à Bordeaux comme aussi Mon jeune frère Raoul Ominga fin des années 80 , ces garçons s’est sont transformer en monstres ! Jean Didier s’est fait appeler coin ti coin au quartier Mikalou parce que il a acheter toute sa ruelle . Il m’a confié qu’il avait 43 parcelles à Brazzaville . Mais c’est n’est pas le pire , que dirons nous de la fille de sassou , Christelle qui a causer un drame humain avec 104 morts dans le district de kellé avec l’exploitation sauvage de l’or . Christian Oba et Michel Oniangué sont des rigolos à la soldes de sassou nguesso Denis .

  7. Anonyme dit :

    Au pays des mboshis on punit aussi les gens ?Ah vraiment ce n’est plus un pays hein !

  8. Anonyme dit :

    Ledza lenua le yiba bongo féti na féti

  9. Anonyme dit :

    leboma bato

  10. Val de Nantes. dit :

    Ces cadres écervelés mbochis, qui s’ingénient á ébouler une république construite sur des valeurs humaines et humanistes.
    On eût dit,des étrangers en quête d’acquisition rapide des richesses .C’est la preuve de leur non appartennance á cette nation,au sein de laquelle , le seul ressort existentiel ,c’est le pillage systèmique de tout revenu ,même ,marginal .
    Aucune moralité qui ne fonde leur attitude patriotique .Leur but talibanesque de détruire notre pays ,est hallucinant et préjudicie á l’affermissement de notre désir de vivre ensemble .
    Si,par un cynisme délibéré et assumé , ils optent pour des propos sataniques,du genre (,Viva la muerte) ,nous les invitons á y aller tous seuls ,sans que nous ayons á en supporter les stigmates.
    Leur comportement est loin d’être soluble dans la république,une castration du cerveau me parait nécessaire , pour leur éviter ce néant mental et social .
    Les mbochis,c’est le drame congolais .
    J’ai dit.

  11. Val de Nantes. dit :

    S’ils ne s’adaptent á la modernité , se considérant comme des singes ,plus á l’aise dans la forêt que dans les villes ,libres á eux, de regagner d’où ils viennent .
    Combien des retraités ,auraient pu être payés avec tout ce magot ?
    Beaucoup meurent sans en guigné la moindre couleur .
    De quel bois, êtes vous fabriqués ?

  12. Val de Nantes. dit :

    Lire .Sans en avoir guigné .

  13. Val de Nantes. dit :

    Il y a manifestation une pathologie de vol héréditaire chez les mbochis dont il faudrait les guérir , avant de les reverser au sein de la république .
    Un cordon sanitaire aurait l’avantage de circonscrire ce mal endémique .
    L’Oms devrait s’en préoccuper.

  14. Onguimba Désiré Jules dit :

    @ Val de Nantes
    Cher frère, quoi de mieux à ajouter à ce que vous venez de dire si bien dans vos commentaires ci haut ?
    Ces gens, vraiment comme des bestioles motivées par la seule quête d’acquisition rapides des richesses et des jouissances … ne peuvent pas être les moteurs de la construction d’une nation.
    Depuis 1968, c’est ce qu’ils savent faire de mieux (voler, piller le congo) en plus de tuer.
    Quelle est cette espèce de gens ?

  15. Val de Nantes. dit :

    Que le comité olympique pense á organiser la course au vol pour les mbochis ,á l’nstar des autres courses ,car ils excellent dans ce domaine .
    Ce sont des kenyans en course de vol des deniers publics.
    Décidément ,cette partie de la cuvette est une usine á voleurs .Donc,tout mbochi est un potentiel voleur de la république .
    Le professeur Sassou continue,comme pour enfoncer davantage le pays , ne cesse ,telle une armée famélique , de les déployer sur toute la sphère financiére du pays .
    La horde des salopards est en marche ,jusqu’à la mort économique de la victime .
    Incroyables mbochis,s’ils n’existaient pas ,il eût fallu ,les inventer .

  16. val de Nantes dit :

    lire .s’ils n’en existaient pas .

  17. val de Nantes dit :

    @Mark.Cest un euphémisme.
    Mon frérot ,mais comment. Une petite grippe !
    S’il n’a pas volé .Comment ,peux-tu, une seconde, te poser cette question ?.
    Pourquoi, a t ‘il été placé à ce juteux poste ?
    Que répond il au tribunal ?.
    Quand on me demande de recruter , je le fais.
    Avec cette phrase, tu as le tour de Babel.
    Attention, aux mbochis ,ils sont sans pitié. Mgr Kombo a payé lourdement le prix. …
    Ils ne vivent que du vol.

  18. OYESSI dit :

    Celui qui vole un bœuf est puni au même titre qu’un voleur d’un œuf. Pourtant en terme de grosseur les deux ne se valent pas. Elongo est un voleur un point c’est tout. Il est sacrifié pour protéger les BOUYA et les autres du clan pour nous faire croire que la justice à l’égard de ceux qui pillent les fonds publics au Congo existe. Elle se trompe tous seront rattrapés un jour au regard de tout le mal qu’ils ont fait aux congolais.

  19. Mutu Nkombo dit :

    S’il y a des  »anciens de Bordeaux » présents sur ce site, je crois en connaitre un déjà, tous savent que Jean-Didier ne jurait que par Sassou. En 1992, juste après l’élection de Lissouba et les accords dénoncés par L’Upads, Jean-Didier menaçait deja de faire la peau à tous les Niboleks et tous les Tcheks. Je le cite.
    Et par un après-midi de mars 1997, comme Sassou préparait son coup d’Etat de Paris, Jean-Didier est monté à Paris pour rencontrer son mentor. Son mentor, le bourreau d’Oyo, refusa de le recevoir au Ritz. Mais quel jubilation lorsqu’il apprit que son mentor avait renversé Lissouba avec la complicigté de Chirac. Je vois encore Jean-Didier à la rocade, pour ceux qui connaissent Bordeaux, se rouler par terre comme la Mbochicratie revenait aux affaires.

    Elongo est un tribaliste patenté, mais curieusement il aime la bonne chair des femmes originaires du Pool, de la Bouenza. Sa première femme est toujours à Bordeaux jusqu’au moment j’écris ces quelques ligne.

    En 2014, lors de la Municipalisation non-accélérée de la Lékoumou, je lui ai dit clairement à Sibiti qu’il prenait trop de risques pour ce pouvoir, tandis que Sassou et la Mbochicratie protègent leurs progénitures. Il me fit une réponse pour le moins étonnante: Frangin! je suis prêt à mourir pour ce pouvoir… et vous autres gens du Sud, continua-t-il, vous nous avez fait chier du temps de Lissouba. Jamais, ajouta-t-il, je ne mourrai plus pauvre: car nous avons trop souffert du temps de Lissouba.
    Ensuite, pour mieux comprendre le fond de sa pensée, je lui ai posé une question simple: Lissouba avait, en son temps, radié les Mbochis des adminstrations? Non, me répondit-il? Mais alors, continuai-je, en quoi Lissouba vous a fait chier? Elongo de me dire: Lissouba avait fermé les vannes. Entendez les possibilités de voler les deniers publics.

    Et aujourd’hui Elongo doit se mordre les doigts. Oui, il sortira et récupérera les milliards planqués au Portugal et aux Bahamas.

    Morale de cette histoire: Elongo est un simple fusible, et les loups ne se mangent pas entre eux.

    Jean-Didier a  »mangé » pour Gilbert ONDONGO et BOUYA.

    To léka! C’est une histoire entre Mbochis.

  20. Mutu Nkombo dit :

    Lire: quelle jubilation…

  21. Anonyme dit :

    ya otchombééééééh pourquoi on dit que j’ai volé ? l’argent était à nous on a gagné la guerre

  22. val de Nantes dit :

    Les kenyans du vol .Ces mbochis ,la race des voleurs maladifs. Rien leur échappe, quand il s’agit de humer l’odeur du blé.
    Et ,dire que ,cet Elongo, est un petit malfrat, c’est à en perdre son latin…

  23. Anonyme dit :

    Moi un mbochi me mettre en prison ? c’est pas normal
    je fais partie d’une ethnie qui représente quelque chose au Congo les autres ne représentent rien

  24. Anonyme dit :

    Un tronc d’arbre à beau résider sous l’eau,il ne se transformera jamais en crocodile ; c’est comme un mbochi a beau vivre dans une république il ne deviendra jamais citoyen. Avec les mbochis la cause du Congo est entendue. Il n’y a rien à attendre. Il faudrait peut-être les éradiquer pour espérer encore sauver la République.

  25. Anonyme dit :

    Ah ca! C juste triste

  26. Uppercut! dit :

    Je l’ai dit et je le redis : IL FAUT UNE LOI AU CONGO QUI INTERDIT A VIE TOUT MBOCHI DE BRIGUER LA MAGISTRATURE SUPREME OU UN POSTE DE DIRECTION DANS L’ADMINISTRATION PUBLIQUE car ces gens qui ont mis le Congo par terre à cause de leur cupidité endémique, ne sont certainement pas des Congolais.

  27. tebola dit :

    650 000 000 frs CFA!
    Cela veut dire que ce monsieur a mis plus dans sa poche sans aucun scrupule!
    Tout le monde sait qu’aucun fonctionnaire congolais, haut fonctionnaire soit-il, ne peut accumuler 250 000 000 frs CFA durant toute sa carrière, connaissant le montant de leur émolument.
    La question est de savoir si la peine et les amendes seront exécutées.

  28. Anonyme dit :

    On dit que je suis tribaliste je ne suis pas tribaliste j’ai fais un enfant avec les femmes de toutes les ethnies du Congo.
    Je suis un entrepreneur avec l’argent je crée des entreprises je fais fructifier cet argent je crée de la richesse je ne suis pas comme les autres qui se contentent de voler au Congo on n’aime pas les jeunes qui ont des initiatives

  29. Val de Nantes. dit :

    Comme pour paraphraser Monsieur Makanga,á l’issue de , la conférence nationale ,cest le pays á eux .

  30. Anonyme dit :

    650.000.000 F comme pénalités financières?
    Pourtant, . le jour de la perquisition à son domicile, de MIKALOU, la DST avait mis la main sur la bagatelle de 750.000.000 F.. Le juge OBA n’avait il pas cet élément dans son dossier?
    Dans tous les cas, l,on pouvait faire appel pour cette décision.r
    j’exige le versement des 750.000.000 F requis par la DGST et la libération immédiate de ELONGO.
    DANS NOTRE PAYS, LES VOLEURS, ASSASSINS ET TRIBALISTES SONT CELEBRéS COMME DIEU AU CIEL. .

  31. Anonyme dit :

    Le reste c’est son dédommagement pour avoir volé faut comprendre et il doit rester en prison les temps changent car c’est un voleur

  32. mwangou dit :

    @Mutu Nkombo. Merci de cette info. Voilà qu’il y a des congolais qui tiennent au Congo. C’est du concret. C’est sans insulte; c’est nikel.

  33. Anonyme dit :

    Toujours étonné lorsque je lis des compatriotes qui s’étonnent de ce qui arrive, alors que nous sommes en plein dans le coeur du système mafieux de sassou qui est la Mbochi’sation de toutes les administrations aussi bien militaires que civiles et ou tout à chacun peut à sa guise piocher dans la caisse.
    Ce Petit Monsieur n’est qu’un fusible qui au bout de sa peine sera récompensé pour service rendu.

  34. Végétarienne dit :

    Je n’ai pas suivi l’énoncé de son jugement, mais vu, l’étendu de sa peine ( à peine deux ans de prison ferme), j’imagine qu’aucune circonstance aggravante n’a été relevée ni par le procureur, ni par le juge Oba à l’encontre d’Elongo dans la commission de l’infraction pour laquelle sa culpabilité venait d’être démontrée.
    Sachant qu’il était chargé de contrôler la normalité et la régularité des marchés publics au profit de son employeur, c’est à dire l’Etat congolais et qu’il a profité de ce poste pour voler ce même Etat, je crois que son infraction, n’est pas cher payée.
    Même sans être juriste, on peut clairement se rendre compte que les 3 grandes infractions sur les biens, dont nous parle le code pénal (même congolais j’imagine), à savoir le vol, l’abus de confiance et l’escroquerie ont bel et bien été commises par ce monsieur. Et deux minables années assorties d’une amende qui ne fait même pas le dixième de ce qu’il a acquis et placé, c’est limite une récompense! De l’université privée Henri Lopez aux résidences multifonctionnelles de ouénzé Tanlagaï mikalou, pointe noire et partout en europe, le juge Oba a vu que sa cour n’avait rien d’autre à ajouter.
    Pas d’appel ni de pouvoi en cassation de la part du ministère public? Même pour la forme?
    C’est ça le drame car ça s’apparente à un simple blanchiment de fortune et biens mal acquis.
    Pour finir, il semblerait que le monsieur n’a jamais été déchu de ses fonctions, même pas suspendu. Son salaire et indemnités ont continué à lui être versés.
    Circulons, y a rien à voir! The show must go on!!!

  35. mwangou dit :

    … on lit « … grâce à un climat ambiant et favorable créé par la gouvernance hasardeuse et calamiteuse du voleur en chef Sassou-NGuesso lui-même. »
    Il n’y a pas de gouvernance hasardeuse; ce qui vous apparaît comme hasardeux et calamiteux, a été soigneusement mis en place avec comme objectif l’appauvrissement général. Mutu Nkombo l’a bien montré au travers des dires mêmes de ce monsieur Elongo. Comment des gens qui font la guerre à un président parce que celui-ci a fermé les vannes pour le vol, peuvent vous faire douter encore de leurs intentions lorsqu’ils ont gagné la guerre et mieux encore ils le déclarent à qui veut l’entendre, que c’est leur pouvoir ? Où est donc le hasard dans ces propos? Cessons d’être trop naîfs…

  36. mwangou dit :

    @Végétarienne: trop bien vu. très belle mise à jour.

  37. Anonyme dit :

    Et oui cher frère Mwangou, je suis comme vous toujours surpris et étonné, comme je l’ai précisé plus haut, que beaucoup de nos compatriotes semblent découvrir ce qui est nullement « hasardeux » mais un système établi et parfaitement mis en place basé sur la corruption, qui a parfaitement fonctionné et permis de perdurer jusqu’à ce jour.

  38. Anonyme dit :

    Il me reste qu’une seule année de prison à purger ensuite je pourrai mener la belle vie et danser notre danse de victoire ekonga à ma sortie de prison.
    Nous on a gagné la guerre c’est notre argent je n’ai rien volé si vous voulez profiter faites aussi la guerre !

  39. Val de Nantes. dit :

    Elongo a truandé , motu proprio . Elongo ,voleur héréditaire ,est le prolongement d’une mafia á l’échelle inférieure .
    D’ailleurs , il ne s’en pas meurtri .Le scénario juridique, dont il vient d’être le héros ,le dispense des condamnations coercitives que méritent les actes commis .
    En résumé ,c’est un prisonnier fictif .

  40. Val de Nantes. dit :

    Lire. Il ne s’en trouve pas meurtri.

  41. Val de Nantes. dit :

    L’enfumage et la mayonnaise judiciiares adressés au congolais sont la spécialité du chef étoilé Sassou . Lequel menu est devenu l’opuim d’endormissement du peuple congolais .
    Le chef étoilé connaît, du bout des doigts , le plat dont raffole son peuple .
    Un peuple passi _fiki.

  42. Val de Nantes. dit :

    Veinards,les rdceens,tranquilles .Ils vaguent á leurs occupations ,comme si, de rien ne s’est passé .
    Les prophéties diaboliques exprimées á leur encontre par des nombreux sorciers congolais de Brazzaville et jaloux ont fait choux blanc .
    Résultat :Toujours du Sassou .C’est la couenne collée sur le jambon.
    Eh oui ,on devient admirateur circonspect des succès des voisins.
    Sachons que ce malade est sur le point d’oblitérer son ticket présidentiel de 2021 ,notre pèlerinage de st Jacques de Compostelle sera pavé des granits et des rochers .
    Pureeeeeeeeeee.
    Des envies d’être rdceen,renchérit ma femme ,j’y travaille .

  43. LA DESCENTE AUX ENFERS COMMENCE dit :

    VOUS NE PARLEZ QUE DES MBOCHIS. ET LA RACAILLE DES VILIS ET YOMBÉS CONDUITE PAR MARIE Antoinette tchibota?

  44. Anonyme dit :

    Cher la descente aux enfers par ce que ce ne sont pas les pires!

  45. Jean OKOMBA dit :

    Les africains se contente du minima. Ils sont incapables d’aller dans les fonds des choses. Ainsi, sassou nguesso couche avec ta maman, ta femme ou ta fille et tu le surprends en action, ce qui est horrible moralement, dès qu’il te propose de l’argent ou le poste, pour faire la paix et tout oublié tu acceptes et c’est fini. Il ya des cadres comme ça dans notre pays qui ont été humilíé de la sorte mais ont tout oublié. Ainsi Ayessa dont la fille Belinda a même accepté d’être la unième maitresse d’un dictateur criminel

  46. Anonyme dit :

    Depuis que ces gens sont aux affaires suite à leur coup d’état le pays ne fait que péricliter Congolais-B sont devenus aussi malhonnêtes que ceux de l’autre rive qu’est CE qu’on ne disait pas sur ceux de l’autre rive la faute à qui comment cela est il arrivé ?
    Notre nationalité n’est plus respectée c’est la honte maintenant d’être Congolais-B alors que nos parent étaient si fiers d’être Congolais nos grand parents vivaient mieux que nous c’est normal ?
    L’enfant qui naît aujourd’hui mange moins bien et est moins bien éduqué que celui d’il y’a 30 voire 40 ans c’est normal?
    Ces gens sont ils vraiment des Congolais c’est la question que tout le monde se pose et comment s’en débarrasser définitivement

  47. Mutu Nkombo dit :

    La raison de cette descente aux enfers est à chercher dans la sociologie Mboshi et dans la conception qu’ils ont du pouvoir et de la chefferie. Et l’un d’eux, en l’occurrence le tyran criminel et boucher d’Oyo, Sassou a une conception villageoise du pouvoir politique et de la gestion de la chose publique. A la différence des autres peuples du Congo descendants des royaumes Ko’ongo, Tékés, les peuples venus de la tourbière du septentrion ont un grand problème avec la politique, le vivre-ensemble, et l’art de diriger la Cité. Il est vrai que les hyènes vont hurler à la lecture de mon post, mais j’attends que ceux-là viennent m’opposer des arguments contradictoires. Comment se fait-il qu’en 51 ans de pouvoir nos frères de la tourbière septentrionale soient incapables de hisser le Congo au rendez-vous du développement planétaire? La sociologie d’un peuple c’est son éthique et sa morale; et l’art de faire de la politique n’est que le reflet de donner ou non le bien-être aux gens que l’on est censé gouverner. Comment se fait-il que de Ngouabi à Sassou, en passant par Yhomby, le Congo marche à reculons?
    Dans la culture et la sociologie Mboshi il est normal de baiser avec sa belle-soeur, les cousines de sa femme…et les cas d’adultère se règlent à coups de billets de banque, comme si l’honneur souillé peut être retrouvé avec quelques liasses de billets de banque. Pathétique!

    Sassou baise avec la femme de BOKILO, l’affaire fait grand bruit dans le milieu Mboshi. On se retrouve au village, à Oyo, les kani et les twéré( sages et nzonzi) appellent à une réunion les deux protagonistes. Un des kani se lève et pose la question à BOKILO: entre toi et Denis qui est le plus grand? BOKILO de répondre: C’est moi qui suis le plus grand en age. Alors, poursuit le kani, dans notre tradition le plus jeune peut  »dormir » avec la femme du plus grand, mais le contraire n’est pas accepté. Et le Kani qui demande à Denis de verser une amende symbolique au grand-frère BOKILO. Après le versement du  »dzambo »( amende), on boit, on danse…comme si de rien n’était. Circulez! il n’y a rien à voir…

    Et c’est cette meme foutue tradition que Sassou impose à la classe politique du Congo. Enfin…classe politique si on peut l’appeler ainsi.

    Vous enlevez Sassou, vous mettez un autre Mboshi rien ne changera: c’est comme ça qu’ils concoivent les rapports humains en société, donc par ricochet la politique.

    Jean-Jacque ROUSSEAU dit ans son  »CONTRAT SOCIAL », je cite: La Politique, c’est l’art dée gérer la Cité. Apparemment cet art fait grand défaut chez nos frères de la tourbière septentrionale.

    Béto luta kima ikele vé!

  48. Anonyme dit :

    Kiadi kerika
    Merci mon frère Mutu Nkombo

  49. Passy dit :

    @ Végétarienne,

    Une vraie justice passera. Elle sera plus rigoureuse et saura frapper les criminels quelles soient leurs spécialités du moment.
    En effet ce jugement rendu par des juges mbochis est tronqué, trop favorable à l’accusé Mbochi.

    Qu’ils sont à envier nos frères de la RDC ! Leur démocratie avance , certes en 2CV, mais elle avance tout de même. Pendant ce temps au Congo Brazza, l’on recule à grande vitesse. La locomotive se nomme Sassou.
    MAWA !!.

  50. Val de Nantes. @passy ,grosse validation . dit :

    Ah,ça .Bien dit sur la 2cv présidentielle de la rdc.Le Congo n’a même pas un vélo .

Laisser un commentaire