Malgré un dispositif policier impressionnant : Nouvelle manifestation contre le 5e mandat de Bouteflika à Alger

Plusieurs centaines d’Algériens ont manifesté hier à Alger-Centre pour protester contre le projet d’un 5e mandat que compte briguer le président Bouteflika lors de la présidentielle d’avril en dépit d’un impressionnant dispositif policier.

Les rangs des manifestants, qui répondaient à l’appel du mouvement citoyen Mouwatana (Citoyenneté), n’ont pas cessé de grossir au fil des heures, notamment après une première tentative des services de l’ordre d’empêcher avant l’heure le rassemblement de Mouwatana prévu à midi à la place Maurice Audin, au cœur de la capitale, où un important dispositif policier a été déployé depuis la matinée.

Zoubida Assoul, membre du collectif Mouwatana, était la première à arriver sur les lieux du rassemblement. Les premiers manifestants rassemblés au niveau de la place Audin, dont certains brandissaient des pancartes contre le 5e mandat de Bouteflika, ont été vite interpellés les uns après les autres et embarqués dans les fourgons stationnés autour de ladite place.

Les forces anti-émeute ont également utilisé des gaz lacrymogènes contre les manifestants rassemblées qui scandaient : «Djazaïr hourra, démocratiya» (Algérie libre et démocratique), «Silmiya, silmiya (Pacifique, pacifique)» et «Non au 5e mandat». Délogés de force par la police, les manifestants se sont rabattus ensuite sur les artères de la rue Didouche Mourad, vite rejoints par de nombreux autres protestataires..

Ils y ont été bloqués par les forces de l’ordre, qui ont fini par évacuer la chaussée à coups de gaz lacrymogènes et à rétablir la circulation en cantonnant les manifestants sur les trottoirs de la rue Didouche Mourad.

Plusieurs manifestants ont été indisposés alors que certains sont tombés carrément dans les pommes. Les protestataires, par petits groupes, des jeunes essentiellement, ont scandé des slogans anti-5e mandat et des chants hostiles au président Bouteflika.  «Echaâb la yourid Bouteflika wa Saïd (le peuple ne veut plus du président Bouteflika et de son frère Saïd), «Bouteflika, yal maroki, makach 3ouhda khamsa» (Bouteflika le Marocain, pas de 5e mandat), «Pouvoir assassin», ont crié les manifestants, dont certains ont brandi des cartons rouges, sous les youyous des femmes venues également protester contre la candidature de Bouteflika….Lire la suite sur ELWATAN

Ce contenu a été publié dans Actualités, Actualités du Monde. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

5 réponses à Malgré un dispositif policier impressionnant : Nouvelle manifestation contre le 5e mandat de Bouteflika à Alger

  1. VAL DE NANTES dit :

    On doit s’en inspirer pour 2021 ;contre SASSOU .Que nos frères du nord se rendent enfin sur le champ de bataille ,au risque de jouer à la duplicité politique .
    Ce sera un test national ,salutaire pour réhabiliter , tant soit peu ,l’image écornée de nos frères ,dont le simple fait d’évoquer un putatif président du sud leur donne des torticolis à n’en pas finir .
    Toutefois , le président de la république n’est pas consubstantiel au développement d’un pays ,faut il vous l’instruire dans l’intemporalité .
    Cette fonction factice est une des farces les abjectes que nous aura laissées le colon français ,pour un abrutissement mental et continue .
    LE CONGO , mécaniquement , en économisera un tiers de son PIB. Lequel tiers pourrait être investi dans le social ,dans le capital .
    Investir dans le capital ;;;c’est quoi , économiquement ?
    PRENONS Le cas de NOTRE PATRICK TSENGUE TSENGUE CONCEPTEUR , des petits bateaux ,des machines à foufou , des champignons pleurote ,etc ;
    SUPPOSONS que l’ETAT SASSOU ait pu investir 2 milliards de cfa sur ces activités ,quelles retombées économiques pouvaient on en attendre en termes de créations d’emplois , de sa contribution au PIB , en résumé , de la richesse crée à partir de cet investissement ?.
    Investir dans le capital ,ce n’est autre qu’améliorer l’appareil de production ,pour en attendre une meilleure capacité de production .
    UNE MACHINE améliore les gains de productivités d’une entreprise pour abaisser les coûts de production , ce qui mécaniquement abaisse vos prix sur les marchés , lesquels deviennent , de facto , plus compétitifs vis à vis de vos concurrents ..
    IGR , VAL DE NANTES .

  2. VAL DE NANTES dit :

    lire , les plus abjectes .

  3. Mark dit :

    C’est une situation inédite.

  4. Discriminatif dit :

    C’est quoi « les youyous des femmes » ?
    Mais alors, et « les yoyos des hommes » ?

  5. LA DESCENTE AUX ENFERS COMMENCE dit :

    ATTENTION À LA DIVERSION.
    PENSEZ À LA LIBÉRATION PRÉSENTE DU CONGO.
    L’ALGÉRIE A FORMÉ UNE PARTIE DE NOS BOURREAUX.( hugues gouandele).
    NOUS AVONS DÉJÀ FAIT UN DIAGNOSTIC SUR LA SITUATION DU PAYS.
    IL FAUT APPORTER DES SOLUTIONS CONCRÈTES POUR CHASSER LE SYSTÈME sassou ET LE pct OÙ jean jaures ondele EST DEVENU UN MICROBE POUR LE PAYS.
    PROPOSITION : DÉNONCER ET FAIRE LA TRACK DES PROCHES QUI SOUTIENNENT CE RÉGIME MAFIEUX ET SANGUINAIRE.
    zoba Christian ET oko ngakala DOIVENT COMPRENDRE QU’ILS FINIRONT DANS LA MÊME CELLULE QUE LA FAMILLE sassou ET tchibota.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.