Congo-Brazzaville : L’énigme Yaya Moussa ex-FMI et sa somptueuse maison de 3 millions de dollars aux USA (2e Partie)

Les photos qui ont été publiées par Congo-Liberty proviennent des liens publics suivants :

https://www.zillow.com/homedetails/8816-Twin-Creek-Ct-Rockville-MD-20854/37266966_zpid/

https://blockshopper.com/md/montgomery-county/potomac/property/10-066-02511264/8816-twin-creek-court

La belle résidence est la propriété de Monsieur et Madame YAYA MOUSSA. Outre les photographies du bien immobilier, il apparait que celle-ci a été achetée 2,4 millions de dollars en 2014. En réalité ce bien est maintenant très modeste compte tenu du volume des affaires que Monsieur MOUSSA brasse au royaume des Sassou-Nguesso.

Mais sont-ce bien des affaires ou des petits arrangements entre amis ?

Il est grand temps pour Congo-Liberty, après le rôle néfaste qu’il a joué pour permettre au régime corrupteur et corrompu de Sassou Nguesso d’atteindre le programme PPTE en 2010 sans contrepartie démocratique, d’éclairer sa mystérieuse ascension dans le domaine pétrolier.

C’est bien un ressortissant camerounais, personnellement, qui en est le bénéficiaire, en contradiction de la loi sur le contenu local dans les champs pétroliers congolais.

Ces éléments seront publiés prochainement sur notre site.

La Rédaction Diffusé le 04 mars 2019, par www.congo-liberty.com

Résidence aux USA d’un nouveau-riche du pétrole congolais (1ere partie)

Ce contenu a été publié dans Les articles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à Congo-Brazzaville : L’énigme Yaya Moussa ex-FMI et sa somptueuse maison de 3 millions de dollars aux USA (2e Partie)

  1. Anonyme dit :

    votez republicain pour avoir des regles qui permettrons de controller les transactions ex pour acquerrir un biens d une certaine valeur il faudra fournir les trois dernieres declarations d impots
    et surtout l obligation de declarer tous acquisitions hors territoire.la police financiere sera une section d elites et disposera de tous les moyens moderne pour pourchasser les malveillants et les escrocs de tous genre.

  2. MOI SASSOU JE SUIS LE CONGO dit :

    ECHOS DE KELLE, La tension est loin de baisser à Kellé, On apprend le viol massif des femmes , les hommes passés à tabac par des militaires, gendarmes policiers. Ville fantôme, la plupart des gens se réfugient en forêt ou dans d’autres villages.

  3. Val de Nantes. dit :

    Sassou a raison ,les institutions congolaises qui régissent ce foutu pays l’y autorisent . Il est le détenteur du brevet de vie et de mort sur chaque congolais et les dégâts économiques ,humains se ramassent au caterpilar.
    L’homme s’est assuré du monopole du pays .Le prochain cap ,c’est faire du pays une monarchie tant la passivité trouarde des congolais devient naturelle .

  4. Val de Nantes. dit :

    Qui a intérêt à voir s’établir au sommet de l’Etat , cette fonction congocide ,c’est à dire ,qui tue facilement les congolais ?
    Il faudrait être mentalement dérègler pour le souhaiter.
    Sassou nous en a largement démontré la nocivité . L’erreur date depuis notre accesion á cet ersatz d’independance ,il est plus temps d’y remédier .
    Si il y a eu des congolais brillants par le passé ,mais aveugles devant des réalités tatillonnes d’approche politique ,aujourd’hui ,force est de reconnaître que notre génération intelligente et lucide ne peut se permettre de laisser vivre une telle monstruosité .

Laisser un commentaire