Le tyran Sanguinaire Sassou-NGuesso, Dominique Strauss Khan, et Mathieu Pigasse implorent Sainte Edith Lucie Bongo dans la forêt équatoriale

La basilique d’Oyo n’égale certes pas celle de Yamoussoukro, mais qui aurait pu penser qu’un jour, dans un Congo saigné à blanc, pareil édifice surgirait au fin fond de la Cuvette. 

Depuis le vendredi précédent les avions, petits et grands n’avaient cessé de débarquer des flots d’invités et d’obligés du dictateur pour une commémoration personnelle hissée au rang de fête nationale. 

Dominique Strauss Kahn et Matthieu Pigasse, patron de la Banque Lazard,  n’ont pas hésité à revenir très vite au Congo pour la circonstance. Michel Roussin pour le Groupe Boloré, habitué d’Oyo et des réunions du Fonds Bleu de son ex-collaborateur Jean Yves Ollivier, était de la partie. Michel Lecornec ne pouvait ne pas être là non plus. Willy Etoka était présent également. Les absents ont eu tort car Dénis Sassou-Nguesso leur en tiendra rancune et le leur fera payer. 

Strauss Khan dans le village du dictateur Sassou Nguesso (10 mars 2019)

Certains, dans la basilique, faisaient le pari que la défunte Edith Bongo-Ondimba pourrait être béatifiée avant le Cardinal Emile Biayenda si le prix du pétrole remontait un peu après le sauvetage du pays par le FMI. 

Pour preuve, Monseigneur Yves Monot de la Congrégation des Pères du Saint Esprit, également Évêque de Ouesso, avait apporté son concours à cette curieuse liturgie. Sa présence, à cette cérémonie en tant qu’Evêque français actif au Congo Brazzaville depuis 1967, ne manquera pas de choquer les vrais Catholiques. Elle est le signe d’une Église défigurée, elle aussi, qui ne pouvait, ce jour là, se soustraire à l’inauguration de ce temple maçonnique et catholique somptueux dans un pays au bord de l’abîme. 

La Rédaction

Diffusé le 11 mars 2019, par www.congo-liberty.com

DOMINIQUE STRAUSS-KHAN : SES VACANCES ET SA NOUVELLE VIE AU PAYS DE LA DICTATURE DE SASSOU-NGUESSO

Après l’incroyable Programme PPTE accordé au Congo, le Trio DSK, Matthieu Pigasse, Denis Sassou Nguesso se reforme

Ce contenu a été publié dans Les articles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

24 réponses à Le tyran Sanguinaire Sassou-NGuesso, Dominique Strauss Khan, et Mathieu Pigasse implorent Sainte Edith Lucie Bongo dans la forêt équatoriale

  1. LA COMPLICITÉ ET LE BLASPHÈME DE L'EGLISE CATHOLIQUE dit :

    Nous comprenons que l’église catholique et tous le reste des puissances mondaine travail pour Lucifer donc Satan le diable. Comment les sois disant prêtres peuvent-ils accepter un tel sacrilège des blasphémateurs pour rebaptiser un temple soit il de Dieu ou pas au nom de Saint Edith?

  2. Père and co dit :

    Le Cardinal Biayenda ne sera jamais béatifié
    Rome le fera dans un siècle pas avant, trop de casseroles collent au silence de l’Eglise.
    Le père Hamel à peine enterré serait prêt à être béatifié
    https://www.la-croix.com/Religion/Catholicisme/France/Le-dossier-beatification-pere-Jacques-Hamel-quitte-Rouen-Rome-2019-03-10-1201007701

  3. Anonyme dit :

    Tout ce système mafieux est basé sur la prédation et la corruption tout azimut et surtout vers ceux qui aux yeux du tyran de l’Alima constituent des faire valoir et pour ce faire rien n’est trop beau le financement est sans limite.
    Un simple selfie est plus important aux yeux de sassou que les vie des Congolais.

  4. L'ASSASSIN DU CARDINAL BIAYENDA = ASSASSIN DE JESUS dit :

    En ayant tué le Cardinal BIAYENDA, le dictatueur – génocidaire Assassin NGUESSO est comme les meurtriers de JÉSUS.

    Les prêtres catholiques n’ont vraiment pas honte ! Donner la communion à Assassin NGUESSO, c’est comme donner la communion aux assassins de JÉSUS.

    Église de la honte !

  5. Anonyme dit :

    L’église et principalement l’ensemble de l’église Congolaise fait partie de ce système car entretenue par celui-ci au même titre que les soit disant politiques et syndicalistes de tous bords.
    Le plus surprenant est la passivité de ce peuple qui se laisse asservir sans même lever le ptit doigt alors pourquoi voulez vous que le système change.

  6. PRETRES SORCIERS ET SODOMITES COMPLICES D'ASSASSIN NGUESSO dit :

    Église catholique = Église coloniale = Église de la honte !

    Pendant le coup d’état sanglant du criminel génocidaire Sassou Nguesso en 1997, ce sont les moines de Bouantsa qui téléphonaient aux troupes des mercenaires pour donner des informations sur les déplacements des Cocoyes de Pascal LISSOUBA.

    En plus de passer leur temps à dépuceler les jeunes filles congolaises et à enculer des jeunes garçons, ces prêtres pédophiles s’adonnent aux orgies sataniques des NGUESSO.

    BON NOMBRE DE CONGOLAIS LE SAVENT.

    N’envoyez plus vos enfants filles ou garçons de 12 à 15 ans dans les églises. LES PRÊTRES LES REPÈRENT ET LES DEVIERGENT OU LES ENCULENT.

    GARDEZ VOS ENFANTS A LA MAISON.

    Dans toute l’Europe les procès se multiplient contre les prêtres pédophiles = TOUS DES ENCULEURS.

    Église catholique = Église des francs-maçons = Église satanique = Église des pédophiles

  7. Anonyme dit :

    Il faut englober les « fameuses églises de réveils » qui pullulent dans ce pays et participent à l’abrutissement de cette population.

  8. EGLISE CATHOLIQUE AU SERVICE DE SATAN NGUESSO dit :

    SOUMISSION DES PRÊTRES A SATAN NGUESSO

    Assassin du Cardinal BIAYENDA (et donc de Jésus par translation), sassou nguesso n’est autre que le représentant de satan sur terre. en ce

    En se soumettant à sassou, l’église ne fait que se soumettre ni plus ni moins à satan.

    Personne en ce début de 21 ème siècle ne peut mieux représenter satan sur terre que sassou nguesso l’homme aux multiples crimes contre l’humanité qui il y’a quelques jours encore envoyait les hélicos bombardés le Pool.

    L’homme des disparus du Beach, l’homme de tous les meurtres = plus d’un million de congolais morts de ses actes visibles et palpables et incontestables… commis souvent en plein jour.

    Église catholique = Église prostituée

  9. Val de NANTES dit :

    Faudrait il psychiatiser DOMMINIQUE STRAUSS KHAN ?
    L’église catholique est elle la fille ainée du royaume criminel de SASSOU ?
    Voilà des questions centrales auxquelles nous n’échapperons pas de répondre ,tant leur impact sur la vie du pays devient obsédant .

  10. alerte generale dit :

    2019, DSK ET BONI YAYI ONT CHACUN FAIT UN MALAISE CHEZ SASSOU NGUESSO AU CONGO-B ET POURQUOI ? https://www.youtube.com/watch?v=B7GBmZBKtcY&feature=youtu.be

  11. Anonyme dit :

    Et pourquoi voulez vois que cela change ? Ce pays est un havre de paix pour tous les escrocs de la terre qui peuvent se pavaner tous frais payés sans être le moins de monde inquiété. Le vol et l’escroquerie sont gage de réussite au pays Congo, rien d’étonnant à cela.
    Le peuple Congolais est-il devenu un troupeau de moutons ? Dans quel autre pays constatons-nous autant de résignation et de passivité.

  12. SASSOU EST MORTEL ET MOURRA UN JOUR ET TRÈS BIENTÔT dit :

    Le Congo est dirigé par un tyran et du coup le pays est devenu une proie facile pour l’europe et l’occident, car les Congolais ont perdu toute notion de nationalisme et patriotisme.
    Sassou le grand tyran d’Afrique exige tout simplement de ses sujets l’obéissance qui ne raisonne point, et la soumission qui se tait parce qu’il sait que ce n’est pas le pouvoir qui l’a corrompu, mais plutôt la peur ; la peur de perdre le pouvoir…..

  13. LA DESCENTE AUX ENFERS COMMENCE dit :

    QUE CEUX QUI FORCENT OU QUI MENACENT NOS JEUNES D’ALLER À L’ÉGLISE DU BLANC PUISSENT MÉDITER.
    J’AI SERVI LE CARDINAL. DEPUIS SA MORT, J’AI TOUT ABANDONNÉ.
    J’ENSEIGNE AUTRES CHOSES À MES ENFANTS ET À MES PROCHES.

  14. David Londi dit :

    Le dictateur avait envoyé un signal clair à l’église catholique congolaise en tuant le Cardinal Biayenda, le plus gradé d’entre eux. Il leur a fait comprendre qu’il était prêt à leur faire subir le même sort s’ils osaient contrecarrer sa volonté. Il fut un temps quand l’Eglise osait braver la dictature comme l’avait fait Mgr Mbemba lors de l’arrestation de l’abbé Badila. Ce temps-là est terminé, l’épiscopat congolais, desuni et envahi par le tribalisme et nourri par le dictateur est abonné aux abonnés absents quand les droits les plus élémentaires de l’homme sont bafoués malgré quelques timides réactions. Le journal La Croix, en Avril 2016, avait souligné le fait que les évêques ressortissants du nord soutenaient le dictateur, ceux du Sud n’exprimaient pas leurs préférences et les Européens se déclaraient neutres. Ces tensions traversent encore cet episcopat jusqu’à présent. Beaucoup de prêtres congolais ont préféré aller officier à l’étranger, écoeurés par la situation. Ex séminariste, beaucoup de mes promotionnaires sont dans ce cas.
    Les congolais doivent se rendre compte qu’au Congo s’est formée une nouvelle classe sociale regroupant les politiques, les syndicalistes et les religieux qui défend leurs intérêts. Il y a une entente objective qui leur assure un niveau de vie qu’ils n’auraient pas s’ils étaient dans une opposition frontale. Au coeur du système est l’argent rendu rare par le dictateur pour mieux soumettre les opposants qui dépendent de sa bienveillance. En contrepartie, ils forment une digue autour du dictateur parce que les uns et les autres ont la possibilité de pousser le peuple vers la révolte du fait qu’ils disposent d’une tribune au sein du syndicalisme, de l’éthnie ou des églises. Ils ne le font pas. Le peuple devra prendre ses responsabilités et ne pas attendre une action décisive de cette classe. Même si la liberté de croire fait partie des droits humains fondamentaux, l’église devra faire du ménage dans ses écuries. C’est inévitable sinon comment pourront-ils expliquer des compromissions comme celle-ci !
    Ce n’est pas demain que cette Église-là ne marchera pas sur les pas de l’épiscopat Sud américain pendant les dictatures militaires d’Amérique latine qui ont inventé la théologie de la libération ou même, plus près de nous ceux de leurs collègues de la RDC.

  15. SAMBA DIA MOUPATA dit :

    Sassou est un fou mégalomane qui prend beaucoup de plaisir a gaspiller les finances publiques des congolais . En invitons des personnalités aux sulfureux à coups des millions d’euros , pendant que certains congolais admis à la retraite depuis le 1er janvier 2015 attendent percevoir leurs premières pensions ou encore les hôpitaux qui restent fermés , plaçant le congo premier pays dans la zone CEMAC en mortalité maternelle et l’expérience de vie qui stagne à 30 ans . En fin l’épiscopat congolais doit refuser ces cadeaux du fou mégalo , je l’ai dit de vive voix à Ya Milandou Anatole , Benjamin et comité ne me démentira pas . Comme l’à su dire le grand intellectuel africain que cette barbarie durera le temps de notre silence . Surtout n’attendons pas les escrocs comme parfait kolélas qui devient la star des enterrements , pendant que lui se soigne en France avec l’argent de la corruption .

  16. Beno Mpe Beno Sala Mpil' Yayi Na Kubambuka Munu Moyo dit :

    Incroyable mais vrai !

  17. VAL DE NANTES dit :

    La promiscuité entre SASSOU et l’église catholique est le talon d’Achille de notre pays .Sassou a su trouver où se loge la majorité des troupeaux congolais .
    Il lui a suffit d’anesthésier les bergers afin d’en contrôler les humeurs .Ces troupeaux congolais dépourvus des leaders sont devenus corvéables à merci et la litanie des supplices est d’ordre divin ,dont acte .
    Ce silence religieux face à l’ignominie est monstrueux .On aurait aimé que DIEU nous délivrât de cette duplicité ,pour que le Congo recouvre la plénitude de sa bonhomie .
    DIEU aurait il aussi choisi SASSOU dans sa besogne de destruction morale ,économique ,sociale du CONGO ?
    Les faits criminels posés par SASSOU ne souffrent d’aucune ombre de doute et nul ne peut en minorer la gravité sous prétexte d’une philosophie de pardon éternel .

  18. OYESSI dit :

    @David Londi
    Tout à fait d’accord avec ton analyse.

  19. endirectdebrazza dit :

    les pédophiles qui ont ouvert l’anus de beaucoup de jeunes congolais, il faut chasser tout ces pretres et pasteur, croyez en vos ancetres KONGO

  20. Anonyme dit :

    Dans ce monde on entend parler de certains pays qui ont des problèmes de gouvernance parce que les populations se font entendre, au Congo c’est silence absolu pas un seul mouvement social ne vient ébranler la dictature en place.
    On ne demande rien, on ne revendique rien, on attend un éventuel messie voir même un hypothétique mea culpa du tyran de l’Alima. Allons seulement.

  21. Djambala dit :

    Dans mon pays le congo(brazzaville),

    le fameux « peuple » est en partie responsable et coupable de sa propre situation.

    Incroyable mais vrai.

  22. dgfip dit :

    A SAMBA DIA MOUPATA qui met en patûre les noms des gens en masquant le sien.
    Pourras tu dire à Comité, de transmettre à sa femme mes salutations.

  23. Kibinda Nkoyi dit :

    D É M A S Q U É, encore celui-là.

    Mawa!

  24. kikadidi leo dit :

    il n y aura pas de retour pour moi au congo tant que pour proteger ses cubains ex le docteur carlos le president sassou continuera a accuse mon pere d avoir tire ou ordonner de tirer sur (le pere de mon ami)le president marien ngouabi cela malgre les resultats de l autopsie realisee par deux medecins ivoiriens et deux illustres scientifiques congolais le medecin colonel legiste nkouka mbemba et le professeur galiba agrege specialiste ces resultats montre l absence d ilmpacts de balles sur le corps du president marien ngouabi preuve suffisante pour rehabiliter mon pere et ses compagnons et leurs rendre leurs dignite. pour ma part rien n est plus important que faire le deuil de mon pere.

Laisser un commentaire