« L’étudiant congolais est le plus honteux, le plus démuni dans le monde entier ! » ! » Par Mingwa BIANGO


Pendant que les Nguesso n’ont pour seule préoccupation leurs fêtes et leurs plaisirs, les étudiants congolais abandonnés à Cuba veulent rentrer au pays après 27 mois de souffrances sans la moindre bourse. Il y a 3 ans, ce dernier groupe de 500 étudiants comptaient 490 d’origine nordiste. Peu importe le pourcentage réel des gens de la Cuvette par rapport à ceux d’autres régions. Peu importe le favoritisme dont ils ont pu bénéficier. Il faut entendre leur souffrance exprimée sur Youtube et aussi le mérite qu’il faut leur reconnaître pour avoir tenu aussi longtemps à Cuba sans le secours de la République. La maltraitance dont ils font l’objet, prouve que la haine profonde de Denis Sassou Nguesso à l’égard des Congolais est bien totale et qu’elle n’épargne pas les ressortissants de la partie septentrionale du Congo. Denis Sassou Nguesso n’est pas tribaliste, mais en use aux fins de se maintenir au pouvoir ! . Depuis la Conférence Nationale Souveraine en 1991, il hait profondément tous les Congolais, sans exception !

A l’heure où le président algérien Bouteflika annonce sa démission alors que la population algérienne réclame maintenant la fin du « système » qui l’a maintenu en place, les Congolais doivent se rendre compte que le basculement du pouvoir tyrannique de Denis Sassou Nguesso ne tient qu’à un souffle : celui que le Peuple congolais retient au fond de sa poitrine.

Ecoutez ces jeunes congolais de l’autre côté de l’océan. A Ouesso, à Oyo, à Makoua, à Brazzaville, à Pointe Noire il faut leur faire écho. A chacun, étudiant, paysan, militaire, fonctionnaire, retraité, chômeur de clamer sa colère, comme les étudiants de Cuba, comme les Algériens à Alger, pour mettre fin à la tyrannie d’une famille sans scrupule !

Mingwa BIANGO

Diffusé le 03 avril 2019, par www.congo-liberty.com

Ce contenu a été publié dans Les articles, publication de mingua mia Biango. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

33 réponses à « L’étudiant congolais est le plus honteux, le plus démuni dans le monde entier ! » ! » Par Mingwa BIANGO

  1. Tapis Noir dit :

    Hélas leurs propres parents se complaisent bien dans la résignation devant leurs cousins sauvages depuis des lustres…

    Contre Takou, nous n’avions cessé de le répéter malgre les infinies excuses des « pacifistes » poltrons vaccinés et collabos furtifs, il fallait et il faut un coup très très dur sans merci pour corriger copieuseument cet aventurier macabre et prèvenir ainsi et comme tel tout futur VOLEUR-ASSASSIN et TRAITRE de n’importe quel coin.

    MERDE !

  2. Tapi Noir (SVP - Correction!) dit :

    Hélas leurs propres parents se complaisent bien dans la résignation devant leurs cousins sauvages depuis des lustres…

    Contre Takou, nous n’avions cessé de le répéter malgré les infinies excuses des « pacifistes » poltrons vaccinés au glaçon et collabos furtifs, il fallait et il faut un coup très très dur sans merci pour corriger copieuseument cet aventurier macabre et prévenir ainsi et comme tel tout futur VOLEUR-ASSASSIN et TRAITRE de n’importe quel coin.

    MERDE !

  3. Anonyme dit :

    Mokongo zoba mais ngala aussi zoba alors !

  4. LA DESCENTE AUX ENFERS COMMENCE dit :

    NE DEMANDONS PLUS À L’IDIOT sassou CE QU’IL EST INCAPABLE DE FAIRE.
    NOUS SOMMES SOLIDAIRES AVEC NOS FRÈRES, NOS JEUNES FRÈRES.
    LE PAYS VA MAL À CAUSE D’UNE ASSOCIATION DES MÉDIOCRES.
    QUE CHACUN , À SON NIVEAU, ŒUVRE POUR SORTIR LES JEUNES DE CETTE IMPASSE.
    ÇA PASSE PAR UN REFUS DE COLLABORER AVEC CETTE MÉDIOCRITÉ.

  5. David Londi dit :

    Aucune dictature au monde ne peut durer au pouvoir si elle n’a pas de base sociale : celle qui ne se lève pas quand le reste de la population se révolte ; celle qui ne désobéit pas quand le reste de la population respecte le mot d’ordre ; celle qui pense bénéficier du patronage par affinités ethniques au détriment de la méritocratie alors qu’en réalité aucun dictateur ne peut satisfaire tous les membres de son ethnie et celle qui se désolidarise des malheurs qui s’abattent sur le les autres régions de ce pays.

    Cette rupture de solidarité est la plus grande chance donnée à cette dictature pour durer. La seule chose à souhaiter, c’est une prise de conscience pour reconstruire cette solidarité si nécessaire pour désintégrer cette dictature.

  6. LA DESCENTE AUX ENFERS COMMENCE dit :

    MON GRAND-PÈRE AVAIT CETTE SAGESSE DE DIRE « C’EST ÇA », MON CHER LONDI.

  7. Anonyme dit :

    La clé c’est la solidarité entre tous les congolais. Pour le moment une partie du Congo laisse faire la dictature en croyant qu’elle lui est favorable Il faut que ceux qui ont été trompés par des considérations ethniques sortent de ce silence coupable pour lâcher celui qui détruit le pays.

  8. Samba dia Moupata dit :

    Vous qui doutez de la folie sassou Nguesso , en voici la preuve palpable , un grand homme d’état disait que gouverner c’est prévoir . Mais chez les Mbochis c’est l’inverse . Pourtant 95 % des ces jeunes gens sont Mbochis , comme quoi même les Mbochis doivent prendre conscience du danger que représente sassou le fou.

  9. Mark dit :

    @ David Londi

    Effectivement pourqu’une dictature tombe, elle doit être lâchée par sa base en premier lieu.

    Le language de certains…..du genre MBOCHI, DETRUIRE OYO……….ne peut que renforcer cette base. Ce sont des faux calculs de language de la part de certains congolais.

    Tant que certains contueront avec un language de menace envers cette base, celle-ci ne lâchera jamais son parent dictateur qui lui a toujours dit que si nous perdons le pouvoir, nous serons massacrés par les gens du sud.

    A la place des gens du Nord, vous aurez la même attitude. Si un dictateur promet protéger votre village contre des massacres venant d’ailleurs, vous n’aurez pas de choix que soutenir ce dictateur.

    Le Congo est plongé dans une forme profonde de tribalisme et régionalisme. Voir les Congolais de tous bords débout contre Sassou est une illusion pour le moment.

    Afin de reconstruire cette solidarité et avoir un seul peuple contre cette dictature, une partie doit rassurer l’autre par un language d’apaisement et d’unité.

    Quand Sassou crée la division au sein de la population Congolaise afin de mieux régner, il revient aux Congolais d’éviter ce piège.

  10. OYESSI dit :

    « Il y a 3 ans, ce dernier groupe de 500 étudiants comptaient 490 d’origine nordiste. Peu importe le pourcentage réel des gens de la Cuvette par rapport à ceux d’autres régions. Peu importe le favoritisme dont ils ont pu bénéficier »

    Le genre de phrase qui crée encore plus de division inutile. J’aurai bien voulu que le webmaster Mr Mingwa BIANGO ajoute que ces 490 d’origine nordiste touchent leur bourse de la part de Sassou et les reste est sans bourse. Non ne continuons pas à tomber dans ce piège éternel de Sassou qui se sert des nordistes pour montrer aux autres Congolais qu’au nord c’est lui le maître et qu’il y soutenu par tous. Ce qui est faux.
    Et ceux qui surfent sur cette division se trompent largement sur le départ de Sassou dans ce cas. Mark l’a bien souligné en répondant à mon frère Londi.
    Évitons à tout pris ce piège qui ne saura que renforcer les bases tribales du clan Sassou qui ne fait que dans la provocation en envoyant par exemple plus de jeunes congolais nordistes en formation pour donner l’illusion aux gens qu’il est avant tout président du nord pour que quelques naïfs nordistes tombent toujours facilement dans ce traquenard pour voir enfin de compte leurs enfants et ceux des autres se faire malmener par un pouvoir inique.

  11. OYESSI dit :

    de tomber…et qu’il y est…

  12. LES MBOCHIS PILLERONT ET SACCAGERONT OYO ! dit :

    à Mark

    FAUX DISCOURS ET FAUSSE EXCUSE

    MOKOKO élu par la majorité des Congolais du Sud (et du Nord) n’est pas sudiste à ce que je saches.

    OKOMBI aussi, plébiscité par les Sudistes n’est pas du Sud.

    Votre discours qui prend pour excuses les représailles improbables des gens du Sud contre les gens du Nord en cas de chute de Takou Zoba Nguesso est un faux discours qui justifie l’injustifiable.

    Ne cherchez pas des excuses inexistantes à votre immobilité.

    Les gens du Sud n’ont pas et n’auront pas de temps à perdre dans des vaines représailles. N’appliquez pas aux Sudistes les méthodes que le clan Sassou utilise pour envoyer les jeunes de Tchambitcho massacrer des gens dans le Pool.

    Ce sont vos méthodes et non celle des gens du Sud.

    Oyo sera pillé par les Mbochis eux mêmes.

    LA PREUVE PAR 10 = Ils ont déjà pillé leur propre université à Kintélé. Actes commis paraît-il par les membres de la GR (à 99,99 % Mbochi). Ce ne sont pas les gens de Bacongo ou Diata qui sont allés volé là-bas.

    Comme je l’ai déjà dit dans un autre post, ce ne sont pas les habitants de BOKO, KINKALA, MOUYONDZI, DOLISIE ou PONTON qui iront pillé OYO. Ils ont autre chose à faire et pas les moyens ni de temps à aller perdre à Oyo.

    Même dans les grandes villes comme Brazza, Ponton ou Dolisie, après le déclin de Sassou, seules les domiciles des dignitaires du clan Nguesso seront vandalisés et pillés. Ceux du Nord de Brazzaville le seront par les gens du Nord et ceux du Sud par les gens du Sud.

    Et même dans le sud, toutes les villas des MOUAMBA, MOUNGALLA, HELLOT MAMPOUYA ET AUTRES SERONT AUSSI pillés et saccagés par ceux qui vivent dans la misère juste à côté de ces villas et qui sont les gens de la même ethnie.

    LES MBOCHIS SERONT LES PREMIERS PILLEURS ET DESTRUCTEURS D’OYO.
    SURTOUT LES NOMBREUX TROUFIONS DE LA GR ET AUTRES QUI GALÈRENT A PASSER DES NUITS ENTIÈRES DEHORS A GARDER LES VILLAS DE CES IDIOTS.

    Ils l’ont démontré en pillant déjà l’université de Kintélé avant même la chute du dictatueur, preuve qu’ils sont bien nombreux MBOCHIS et autres Nordistes à piaffer d’impatience. Tout en vivant juste à côté de tous ces riches qu’ils font semblant de vénérer, ils attendent le jour J pour les détrousser.

    ALORS POUR RESTER POLI, VOTRE EXCUSE A DEUX BALLES, VOUS POUVEZ VOUS LA GARDER.

  13. non il y a l’avenir, sassou nguesso a construit un hopital pour vous employer

  14. MPONDO - MBIMI dit :

    à OYESSI

    Ne prenez pas les gens du sud pour des incultes et des idiots qui ne savent pas qui est leur seul et vrai ennemi. Au point pour les Sudistes, de tomber dans le piège imaginaire d’aller appliquer une vengeance aveugle et tardive à n’importe quelle personne du Nord après la chute de Sassou.

    En disant et en pensant cela vous prenez globalement les gens du sud pour des CONS. Au point même de leur dénié l’intelligence d’avoir voté massivement pour MOKOKO du Nord et OKOMBI également du Nord.

    Tous les Sudistes savent BEL ET BIEN que ce ne sont pas TOUS les Nordistes qui sont au lait et au miel de Sassou.

    NE PRENEZ PAS LES GENS POUR DES IDIOTS.

    Il n’y aura pas et il n’y aura jamais des représailles des gens du Sud envers les gens du Nord.

    Arrêtez d’utiliser le même argumentaire que Sassou utilise pour endormir les gens du Nord.

    Ne versez pas dans la crétinerie en devenant le plus sombre avocat du clan Nguesso en exhibant le torchon de fausses représailles qui n’existent que dans votre subconscient contaminé par Sassou.

    Après la chute de Sassou, ce sont les membres de sa propre Garde Républicaine et tous les jeunes Mbochis aigris par la crise, qui pilleront toutes les villas des Sassou, Bouya, Ayessa… et des autres membres de son clan. Et ils le feront du nord de Brazza jusqu’à Oyo …

    Les villas des Sudistes qui pactisent avec le diable seront aussi pillés et saccagés par les gens du Sud. Ils le feront du Sud de Brazza, jusque dans les plus petites villes du Sud.

    NE Cherchez pas loin. Ce sont les damnés de la terre qui vivent dans des taudis et dans la misère en face ou juste à côté de ces villas qui pilleront ces villas.

    Quand les trompettes de la débâcle ou de la mort de Sassou sonneront, les pauvres et misérables de chaque ethnie s’occuperont des riches de leur propre ethnie qui pactisent aujourd’hui avec Sassou.

    La démonstration a été faite : – L’Université de Kintélé n’a pas été pillé et saccagé par les gens du Sud et pourtant Sassou est encore au pouvoir.

    De grâce arrêtez avec vos FAUX DISCOURS de soi disant représailles futures des gens du Sud contre les gens du Nord.

    En disant cela c’est vous qui êtes des TRIBALISTES STUPIDES et SANS DISCERNEMENT.

    VOUS EXHIBEZ SANS REFLECHIR LES MÊMES ARGUMENTS QUE SASSOU UTILISE, LA MÊME FAUSSE PEUR.

    CHERCHEZ AUTRE CHOSE POUR JUSTIFIER VOTRE IMMOBILISME.

  15. Nerf Optique dit :

    A M E N !

  16. Iwarangot dit :

    Tout-à-fait cher Mark, je me demande pourquoi Samba dia Moutapa, qui martèle le vocable MBOCHI à chaque fois, ne comprend pas cette invidence. En effet, ce ne sont pas tous les mbochis qui boivent le lait et le miel de Sassou. Ces étudiants, qui sont nos frères et sœurs le prouvent de façon patente. Sassou, nous le savons tous, est un dictateur cynique, un prédateur sauvage de nos ressources. Il n’a pitié de personne. Souvenez-vous, ce qu’il a fait au Pool, il l’a déjà fait au Nord, notamment à Owando durant les années 80. C’était effroyable… PENSONS TOUS ET VITE AU PROJET DE LE DÉBARQUER.

  17. Iwarangot dit :

    Suivons bien les textes de Samba dia Moutapa sur ce site, il pourrait être un oiseau de mauvaise augure recruté pour semer le doute dans l’esprit de nos frères et sœurs du Nord. Nous sommes UNE SEULE FAMILLE, notre mal reste SASSOU NGUESSO et son clan composé aussi bien des nordistes que des sudistes comme les Mouamba, les Mabiala, les Tsaty, les Kolelas, les Moungalla, les Koumba, les Bakabadio, les Silou, les Maboundou, brefs, vous voyez bien qu’ils sont nombreux !!
    Alors arrêtons avec le vocable MBOCHIS qui n’a autre effet que la radicalisation d’une partie de nos forces comme l’a expliqué si bien et de façon pédagogique Mark.
    MERCI À MARK, soit dit en passant.

  18. alerte totale dit :

    À moi

    Gros trafic d’organes au Congo. Les morgues du Congo sont présentement gérées par des marocains. Les familles reçoivent les corps dehors. Aucun congolais n’a plus le droit d’entrer dans la morgue. Des corps sont rendus aux familles avec des incisions au niveau du thorax ou de l’abdomen. Trafic de foi, cœurs, reins etc… Il doit y avoir un gros deal avec les autorités congolaises. . Faire une large alerte s’il vous plaît.

  19. LA DESCENTE AUX ENFERS COMMENCE dit :

    MPONDO MBIMI, LES MBOCHIS PILLERONT ET SACCAGERONT OYO,

    GROSSSSSE VALIDATION

  20. JBoss dit :

    A se demander par quel miracle les prédécesseurs de sassou(Youlou, Massamba Debat, Marien Ngouabi et Yombi) arrivaient-ils à payer régulièrement la bourse des étudiants alors que notre pays était plus pauvre qu’aujourd’hui.
    Aujourd’hui un élève au lycée doit s’acquitter d’une somme de 15 000F minimum(parois plus en fonction des lycées) comme frais de scolarité. Les élèves indélicats ne seront pas admis en salle d’examen ou n’auront pas droit à faire leurs devoirs. Les élèves du primaire n’échappent pas non plus à cette macabre réalité.

    Le Congo tel qu’il est dirigé aujourd’hui est tout sauf un Etat car le devoir premier d’un Etat est celui de protéger ses citoyens. Les étudiants boursiers abandonnés à l’étranger vivent le martyr.

  21. Val de Nantes. dit :

    @jboss. Grosse validation .
    Il faut y ajouter , ceux de nos compatriotes étudiants des années 8o ,qui ont épousé des Françaises pour des raisons alimentaires et administratives ,faute de versements de bourses
    de manière régulière .
    C’est une vieille pathologie Sassouienne.
    Qui a vu sa bourse payer régulièrement ?.

  22. Eyo Aki dit :

    Arrêter avec vos histoire de 500 étudiants dont 490 nordistes.
    Je suis à Cuba , bien que nous souffrons ici, mais entre nous mêmes il n’y a pas de problème de nordistes ou sudistes. Arrêter avec vos tribalisme .
    De plus vous n’êtes pas bien informé et vous voulez juste parler .
    Notre promotion compte 800 et quelque étudiants, et vous NE SAVEZ MÊME PAS LE NOMBRE DE CEUX DU SUD QUI SONT ICI. DONC S’IL VOUS PLAIT ,NOUS ICI NOUS NE VOULONS PAS DE TRIBALISME

  23. Rabbi dit :

    Bien dit! Le tribalisme a atteint son paroxysme sous le Président Lissouba avec sa Nibolek sphère. D’ailleurs si l’on fait le portrait de son mandat qui-y-a-t-il de bon? Si ce n’est des relents de tribalisme et le besoin de s’affirmer en tant que groupe constitué (niari, bouenza et lékoumou), du coup tous ceux qui l’ont plébiscité et continuent à l’encenser sans décrier ce côté tribaliste sont dans la totale hypocrisie. En cinq ans de règne, deux guerres interethniques. Il fut, qui plus est, à l’origine des assaninats de Pouabou, Massouémé et Matsokota, lorsqu’on s’aperçoit, des dégâts causés par la JMNR à l’époque, on peut facilement le qualifier de tribaliste patent voire même de criminel. Or l’ambivalence c’est qu’il regorge des qualités intrinsèques mais à mon sens qu’il n’a pas su mettre suffisamment à profit. Si le tribalisme d’aujourd’hui est une réalité, force est de constater que celui du Président Lissouba en était une, au même titre…,

  24. VAL DE NANTES ,je n'en suis pas surpris . dit :

    Cette situation n’est pas nouvelle ,elle est la marque de fabrique des cadres affamés que SASSOU met à la disposition de la nation congolaise .
    Combien ,parmi vous ,ont touché de façon récurrente leurs bourses à l’OGESC ?
    Combien d’enfants mixtes issus des mariages de complaisance avec les étrangères françaises ont été tricotés pour survivre ,alimentairement et administrativement en FRANCE .?
    Je suis l’un de ceux qui avaient opté pour une aventure amoureuse avec une française des îles françaises pour protéger mes études .
    Oui , j’ai eu plusieurs diplômes grâce à la générosité condescendante de la FRANCE ,dont celui de l’ingénieur des risques industriels , qui aura coûté des milliers d’euros .
    OUI , le CONGO ,SOUS SASSOU , a sous – formaté des étudiants dont le rendement intellectuel se ressent dans le non développement de notre pays .
    Le niveau de développement de notre pays est symptomatique du peu d’importance que SASSOU accorde aux études ,tant l’argent facile tiré du pétrole a remplacé l’intelligence congolaise .

  25. Anonyme dit :

    @Eyo yaki
    Quand tu constates des injustices vis à vis des ressortissants du sud que fais tu ?

  26. Anonyme dit :

    Est ce que tu prends les autres pour des cons comme ton frère ?

  27. Anonyme dit :

    Le tribalisme est un fait au Congo nous ne réussissons pas à le vaincre alors il faut en tirer toutes les conséquences

    VOILA !

  28. Anonyme dit :

    @Iwarangot
    Qui a parlé de l’avenir des mbochis c’est Samba dia Moumpata ?

  29. SAMBA DIA MOUPATA dit :

    IWARANGOT , arrêter de divertir les gens sur ce site . Ecouter je suis originaire du pool profond , mais j’ai vécu une partie de ma jeunesse à GAMBOMA (GAM CITY ) puis Ollombo près D’oyo avec un grand frère enseignant début des années 70 . Effectivement je comprends Mbochi et reconnais les noms Mbochis , j’ai eu l’occasion de consulter cette liste de cinq-cent jeunes étudiants visiblement 95% sont Mbochis à noté que okana et okouya sont téké koukouya de Lekana je fais bien la différence . Cher monsieur ça ne vous gêne pas que rien qu’ollombo
    , Oyo Mboundji , ONGONI et Abala compte plus d’une centaines des milliardaires ,hormis la famille proche et les enfants de Sassou qui sont tous milliardaires ? Je persiste et signe Sassou est aidé par ses parents Mbochis qui occupent la quasi totalité des postes les plus important du pays . Parfais kolélas , Mvouba, Mouamba , Moungalla , Nsilou , Mabiala sont des invités du dictateur pour le semblant d’union nationale .

  30. Val de Nantes. dit :

    Sassou fait toujours former ses cadres par la générosité des pays formateurs .Les pays Européens en ont formé á la pelle . Il délégue la mission régalienne de l’Etat de former les cadres aux pays qui les reçoivent á vils frais.
    Malheureusement , certains d’entre eux ne mordent pas á l’hameçon ,d’où l’ampleur de ce hara-kiri international.
    Le roi est nu.

  31. MARK, FERME TA GUEULE ! IDIOT ! dit :

    à MARK

    arrête de venir divertir les gens sur ce site avec tes propos à la « mords moi le noeud ».
    Rien aujourd’hui et depuis des lustres n’empêche les soi-disant Nordistes de se soulèver contre le régime dictatorial de l’assassin Nguesso.
    – On tue leurs enfants à Chacona, ils restent muets comme des carpes.
    – On des gens dans des commissariats à NKombo ou Kintélé, ils coninuent de fermer leurs boîtes pleines de chicots.
    – On tue un enfant à Kellé où on détruit aussi leurs forêts provoquant des morts, ils restent comme des moutons.
    – On abandonne vos enfants comme des clochards sans bourse dans de nombreux pays étrangers et vous continuer de chier dans l’eau en toute quiétude.
    – Plus de 6000 morts lors des explosions du 04 mars 2012, ils continuent à se saouler la gueule comme si tout allait bien.
    – Les routes impraticables du Nord, les érosions de Ngamakosso avec des centaines de maisons englouties et plusieurs morts…. toujours VOUS les NORDISTES CONTINUER à vous FAIRE ENCULER.

    QUE FAUT-il AUX NORDISTES POUR SE SOULEVER….. BANDE DE LÂCHES !

    Et vraiment toi Mark arrête de venir nous divertir sinon nous allons te manquer de respect.

  32. BA NORDISTES BO ZA BA YUMAS ! dit :

    Totale validation à MARK, FERME TA GUEULE ! IDIOT !

    D’autant plus qu’on pourrait même ajouter
    – MOKOKO en prison (où sont les Makouas ?)
    – NTOUROU empoisonné (où sont les Tékés ?)
    – OKOMBI en prison (où sont encore les Tékés ?)

    Ba Nordistes bo tika monoko. Boza ba yumas !

  33. Nerf Optique dit :

    A M E N !
    +
    A M E N !

    La « comédie » n’a que TROP fatalement duré.
    Ce n’est PAS un jeu d’échecs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.