L’AVEUGLEMENT FRANÇAIS OU LE SYNDROME HABYARIMANA : PARIS ET OYO RENFORCENT LEUR COMPLICITÉ MILITAIRE

Dans un rapport retentissant publié le 07/04/2019 par la fondation allemande Bertelsmann, il est résumé ce qui suit :  »La survie du pouvoir de Brazzaville dépend presque entièrement de la violence dont ils ont le monopole ».  Contre toute attente, alors que le pouvoir de Brazzaville vacille de toutes parts ; que chaque jour, depuis des semaines et des mois, apporte son lot de corruptions, de vols et de détournements qui ne se chiffrent qu’en dizaines, en centaines de millions et parfois même en milliards de dollars, plongeant ainsi la population congolaise dans une incroyable pauvreté :  la France a manifesté sa volonté de renforcer sa complice coopération militaire et de défense avec la milice tribale du régime de Mpila à travers trois conventions signées ce lundi 15 avril 2019 à Brazzaville.

Ce signal fort de soutien quasiment inconditionnel au dictateur congolais qui retient depuis bientôt trois ans dans ses geôles, entre autres prisonniers politiques, le Général, Saint Cyrien, Jean Marie Michel MOKOKO, renforce la logique du “MBOCHI POWER” à l’oeuvre dans l’esprit  du dernier carré des fidèles.

Ainsi donc, l’ambassadeur sur le départ Bertrand COCHERY, sème ses oeufs de vipère, obturant encore plus les scénarios pacifiques de sortie de crise. Les trois conventions ont pour but réel de permettre à la milice mono-ethnique de Sassou de rapporter des devises étrangèresen étant présentes dans l’effort de défense et les opérations de maintien de la paix en Afrique tout en organisant la sauvegarde du régime d’apartheid ethnique. Pourtant, cette milice mono-ethnique s’était illustrée par des tueries, des viols, du pillage et des trafics lors de son déploiement en maintien de la Paix en République Centrafricaine. La justice militaire congolaise s’était ensuite montrée incapable de dire le droit au mépris des victimes.

L’une des conventions porte sur l’appui à la formation, à l’entraînement et à l’organisation du commandement opérationnel de la milice mono-ethnique. Elle prévoit l’intervention des éléments français du Gabon dans le cadre de la mission d’appui. Cette première convention en plus d’être une abdication de la doctrine de défense congolaise héritée de la révolution de 1963 qui avait consacré la rupture avec la possibilité d’intervention d’éléments français sur le sol congolais, révèle le verrou français contre tout soulèvement populaire des Congolais contre Denis SASSOU NGUESSO pourtant garanti par le préambule de la DUDH de 1945 et l’article 35 de la DDHC 1793, en contradiction avec la générosité du discours de Ouagadougou du Président Emmanuel MACRON.

De plus, au titre de cet accord, le renversement de Denis SASSOU NGUESSO donnerait automatiquement lieu à une OPEX de l’armée française dans la poudrière ethnique congolaise.  Elle sera amenée à manoeuvrer au côté de suprémacistes mbochis, et de criminels contre l’humanité notoires comme Michel NGAKALA, Jean Dominique OKEMBA, Jean François NDENGUET, Serge OBOA, Philippe OBARA, Zéphyrin MBOULOU, Florent TSIBA, Firmin AYESSA, ITOUA POTO,  et tant d’autres tortionnaires du peuple congolais. Le corps du soldat Jugal MAYANGUI porte comme un acte d’accusation de chair les stigmates de cette volonté d’extermination exprimée par ses bourreaux.

De 2015 et 2016, le Congo a régulièrement accusé le Gabon d’être une base arrière pour une éventuelle rébellion contre le “MBOCHI POWER”. C’est sur ce motif d’intelligence avec une puissance étrangère en vue d’une atteinte à la sécurité de l’Etat que le Général Jean Marie Michel MOKOKO et André OKOMBI SALISSA ont été incarcérés.
    Enfin, c’est au  prétexte d’un possible attentat contre l’avion du président, autre similitude avec le Rwanda 1994, que le Général Norbert DABIRA est actuellement emprisonné.

S’exprimant au cours de la cérémonie, le diplomate français a estimé que la troisième convention est capitale parce qu’elle permet d’assurer le déplacement des troupes sur des routes en mauvais état ainsi que l’opération du déploiement de troupes.

Sur ce point, il est permis de s’inquiéter et de s’interroger sur les objectifs qu’auront ces troupes à l’intérieur des frontières de la République du Congo : répression d’un soulèvement populaire, d’une révolte estudiantine ? 
 

Nous y voyons clairement un aveuglement françafricain ou syndrome HABYARIMANA. Paris renforce sa coopération militaire avec une milice mono-ethnique, convaincue de viols et d’exactions en République centrafricaine, de trafics de munitions et d’armes de guerrede terre brûlée dans la région du Pool de 2016 à 2017, etc. Paris participe sciemment à la planification d’une rectification démographique pour employer le vocabulaire des partisans les plus enragés du “MBOCHI POWER”.  

L’aveuglement de Paris au sujet de la nature criminelle du régime d’OYO rappelle sans l’ombre d’un doute le soutien jusqu’au-boutiste au Rwanda suprémaciste d’HABYARIMANA ; sauf que, faut-il le rappeler,  SASSOU NGUESSO a déjà été responsable de plus de 400.000 morts durant sa guerre de confiscation du pouvoir, au service du pétrolier ELF avec la complicité de l’armée française à travers l’OPEX PELICAN, entre 1993 et 2002 ; proportionnellement à la population congolaise, autant de victimes que le Génocide des tutsis du Rwanda.  

La responsabilité du Président Emmanuel MACRON et de la ministre de la Défense Florence PARLY est engagée.  Le Congo du fait de cet accord inique entre complètement dans la configuration explosive du Rwanda de 1994.

Au moindre mouvement populaire, la milice formée et armée par Paris massacrera les “sudistes” supposés dans une défense aveugle du “MBOCHI POWER” ainsi que toutes celles et ceux qui s’opposent au régime de Sassou Nguesso à l’instar du Général Jean Marie Michel MOKOKO et André OKOMBI SALISSA qualifiés de ‘’traîtres nordistes’’ pour s’être présentés contre SASSOU NGUESSO au scrutin présidentiel. A ce titre, des messages intox sur “un complot qui se prépare contre le pays” par des personnalités originaires du Sud du Congo en complicité avec “les occidentaux” circulent déjà sur les comptes réseaux sociaux du régime pour préparer psychologiquement le massacre pour la conservation du Pouvoir.  “Les guerriers du Nord ne trahiront pas son excellence Denis SASSOU NGUESSO” et “au combat, le Nord ne sera jamais vaincu” affirme la propagande génocidaire du régime.

Il est à craindre, si Paris n’annule pas immédiatement ces accords, que l’avenir du Congo soit on ne peut plus sombre et que la saison des machettes ne devienne inévitable.

Sassoufit Collective coordination 

Diffusé le 17 avril 2019, par www.congo-liberty.com

Ce contenu a été publié dans Les articles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

17 réponses à L’AVEUGLEMENT FRANÇAIS OU LE SYNDROME HABYARIMANA : PARIS ET OYO RENFORCENT LEUR COMPLICITÉ MILITAIRE

  1. El Mbochiotte "Mbochi Weakness" dit :

    « Mbochiette Power », my Royal ASS !

  2. pambou lucien dit :

    A Tous ceux qui doutent de l ‘aspect performatif et explicatif de la theorie du réseau

    Nous y sommes comme vous pouvez le noter , nous sommes au coeur du volet international du réseau systeme au congo

    Aussi toute tout diagnostic comme toute solution éventuelle ne peutn sefaire en dhors de cet outil anaytique qui demeure la matrice de la vie politique congolaise.

    Feindre de l ‘ignorer c’est comme essayer d ‘expliquer l ‘explicable

    Nous sommes au coeur du réseau et il faut etre génial pour trouver des solutins de remediation en

    partant du réseau CONGO

  3. TENTATIVE D'INTIMIDATION - MANOEUVRE DILATOIRE dit :

    je me demande quel est l’intérêt de cet article.

    LE BUT POURSUIVI NE SERAIT-IL PAS D’INTIMIDER LES CONGOLAIS ?

    Comme pour dire au peuple Congolais : NE VOUS RÉVOLTEZ PAS SINON VOUS SEREZ MASSACRÉS.

    C’EST A SE DEMANDER SI CE N’EST PAS LE PCT QUI A RÉDIGÉ CET ARTICLE.

    SANS DOUTE LE PERROQUET ALBINOS.

    A MOINS QUE CE NE SOIT LES DIASPOURRIS QUI SOUTIENNENT PAR DESSOUS LA TABLE LES ASSASSINS NGUESSOULANTS.

    NOUS SAVONS TOUS DEUX CHOSES :

    1 – SI LES CONGOLAIS NE SE SOULÈVENT PAS ILS MOURRONT. D’AILLEURS ILS MEURENT DÉJÀ COMME DES RATS SOUS CETTE DICTATURE. ALLEZ VOIR DANS LES MORGUES….

    2 – MÊME S’ILS MEURENT EN SE SOULEVANT, MAIS AU MOINS ILS FINIRONT PAR GAGNER ET SE LIBÉRER.

    LE LEITMOTIV DE TOUS LES CONGOLAIS DOIT ÊTRE =  » VAUT MIEUX MOURIR DANS L’HONNEUR EN COMBATTANT QUE VIVRE DANS L’ESCLAVAGE ET LE DÉSHONNEUR  »

    RIEN NE PEUT VENIR A BOUT D’UN PEUPLE DEBOUT ET DÉTERMINÉ.

    LE PEUPLE GAGNE TOUJOURS.

    ET DU RESTE TOUS LES MBOCHIS OU TOUS LES NORDISTES NE SONT PAS D’ACCORD AVEC LES NGUESSO. ILS NE DONNERONT PAS TOUS LEUR VIE POUR CES ASSASSINS QUI TUENT PARTOUT, PARTOUT AU NORD COMME AU SUD.

    MOKOKO ET OKOMBI SONT LA PREUVE QUE TOUS LES NORDISTES NE SONT PAS AVEC ET POUR LES NGUESSOTS.

    QUAND LE PEUPLE BURKINABÉ S’EST SOULEVÉ CONTRE LA DICTATURE COMPAORE ON N’A PAS VU CETTE ARMÉE FRANÇAISE.

    OU ÉTAIT L’ARMÉE FRANÇAISE ?

    LES ALGÉRIENS ONT CHASSÉS BOUTEFLIKA DU POUVOIR IL Y’A QUELQUES JOURS.

    OU ÉTAIT L’ARMÉE FRANÇAISE ?

    NOUS NE SOMMES PLUS EN 1994 OU ON POUVAIT MASSACRER DES MILLIERS DES GENS SOUS SILENCE AU RWANDA. INTERNET N’EXISTAIT PAS.

    AUJOURD’HUI NOUS SOMMES A L’HEURE D’INTERNET.

    PLUS PERSONNE NE PEUT VENIR « GÉNOCIDER » TOUT UN PEUPLE SANS QUE CELA NE SOIT DÉNONCER, DÉVOILER ET EXPOSER A LA FACE DU MONDE ENTIER.

    ALORS ARRÊTEZ DE TROMPER ET DISTRAIRE LE PEUPLE CONGOLAIS.

    MOKOKO – OKOMBI ET TOUS LES NORDISTES NE SONT PAS LES ESCLAVES DES NGUESSOTS. ILS NE COMBATTRONT PAS POUR LES NGUESSOTS.

    ET QUI SAIT SI CE NE SONT PAS QUELQUES PATRIOTES NORDISTES QUI RENVERSERONT BIENTÔT LES NGUESSOTS ?

    MOBUTU, KADHAFI, COMPAORE, BECHIR ET BOUTEFLIKA AUSSI SEMBLAIENT INDÉTRÔNABLES JUSQU’À LEUR FIN.

    LE PEUPLE GAGNE TOUJOURS.

  4. OYESSI dit :

    @TENTATIVE D’INTIMIDATION – MANŒUVRE DILATOIRE

    Bravo et merci pour ton post. Le malheur des Nguessots viendra du nord et ils le savent, c’est pourquoi ils ne jouent pas avec les nordistes qui veulent relever la tête.

  5. MEFIEZ VOUS DE CE GENRE D'ARTICLE DEFAITISTE ! dit :

    Comme on le dit à la porte à côté… (BZN)

    « DANS UNE DICTATURE TOUT VA BIEN JUSQU’AU DERNIER QUART D’HEURE ».
    (Hannah ARENDT).

  6. COCKTAIL MOLOTOV dit :

    Un article non signé dont l’auteur pourrait bien être Thierry MOUNGALI ou un propagandiste du PCT. Ce qui est certainement le cas.

    Ces idiots prennent vraiment les Congolais pour des cons.

  7. Robert POATY PANGOU dit :

    Mes très chers frères

    Le 15 Avril 2019 entre 19 h et 20h30, nous étions avec Mme Florence PARLY Ministre de la Défense à la Fondation Jean Jaurès pour une Conférence.

    Je lui ai interrogé sur un sujet capital.

    Elle m’a répondu correctement.

    C’est pour vous dire que si « Accord » il y a, c’est la France qui veut et pour une raison précise.

    NB : Rentrons ceci, que ces ne sont pas faites pour ce regime.

    Retenons par là aussi, que le Congo n’a jamais obtenu l’indépendance qu’a cet effet le territoire congolais est toujours sous contrôle de la France.

  8. Val de Nantes. dit :

    Nos vies n’ont aucune utilité ,si ce n’est á servir de chair á canons ,et nous en prenons la direction .

  9. SAMBA DIA MOUPATA dit :

    Arrêtez de refroidir la population congolaise ,avec des articles assassin . pourquoi la France n’ imprime pas autant des billets CFA pour venir en aide à Sassou pour continuer à financer sa barbarie ? Notre devoir serait appelé la population à se révolté et non faire comme parfait kolélas le fils du diable qui sans cesse accuse la France de soutenir sassou , pendant lui est ministre de sassou . Arrêtons ce petit jeu des dupes .

  10. LES TRAITRES VEULENT RETARDER LA REBELLION CONGOLAISE dit :

    @ Robert POATY PANGOU

    Qui vous a payé pour venir raconter des « conneries » aux Congolais ?

    IL FAUT ARRÊTER VOS IDIOTIES ET NE PAS VOUS DONNER PLUS D’IMPORTANCE QUE VOUS N’EN AVEZ.

    QUE EST LE MINABLE OBJECTIF DE VOTRE POST ?

    C’EST DE DIRE AUX CONGOLAIS DE S’ÉCRASER ET DE LA BOUCLER COMME DES MAUVIETTES ?

    DONC A VOUS ENTENDRE, LES CONGOLAIS NE DOIVENT PAS BOUGER PARCE QUE SOIT DISANT LE CONGO EST SOUS CONTRÔLE DE LA FRANCE ?

    – QUAND LES BURKINABÉS ONT FOUTU COMPAORE DEHORS LA FRANCE ÉTAIT OU ?

    – LES ALGÉRIENS VIENNENT DE FOUTRE BOUTEFLIKA DEHORS, LA FRANCE ÉTAIT OU ?

    FINALEMENT A TRAVERS VOS ÉCRITS ON VOIT BIEN DE QUEL CÔTé VOUS ÊTES ET POUR QUEL SATAN NGUESSO VOUS TRAVAILLEZ.

    ARRÊTEZ DE PRENDRE LES CONGOLAIS POUR DES DUPES, ET CE SERAIT ÉTONNANT QUE FLORENCE PARLY SOIT VOTRE AMIE AU POINT DE VOUS RÉPONDRE « CORRECTEMENT ».

    @ SAMBA DIA MOUPATA

    TOTALE VALIDATION.

    Y’A DES GENS COMME LES ROBERT POATY « PAMBOU » QUI ONT POUR MISSION DE DÉCOURAGER ET DE RETARDER AU MAXIMUM LA RÉBELLION CONGOLAISE ET QUI NE S’EN CACHENT PLUS SOUS DES PRÉTEXTES FALLACIEUX.

    JE ME SENS PLUS PROCHE DE MOKOKO QUI EST EN PRISON QUE DE CE POATY PAMBOU DONT LE COMBAT SE RÉSUME A L’AFFABULATION ET AU RÉSEAU-CROTALISME.

    LE JEU DE DUPES EST LE JEU DES COUILLONS QUI VEULENT COUILLONNER LES CONGOLAIS AU BÉNÉFICE DES NGUESSOTS.

    NOUS SAVONS TOUS QUE LA FRANCE N’A PAS D’AMIS.

    LA FRANCE N’A QUE DES INTÉRÊTS.

    LA FRANCE LÂCHERA SATAN NGUESSO COMME UN CAFARD DèS QUE LES CONGOLAIS SE LÈVERONT.

    LES INTÉRÊTS DE LA FRANCE DÉPASSENT DE LOIN LA MINABLE PERSONNE DE SASSOU.

    ALORS LES DIASPOURRIS, ARRÊTEZ VOTRE DOUBLE JEU.

    NE PRENEZ PAS LES CONGOLAIS POUR DES CANARDS SAUVAGES….. NDELA.

  11. Anonyme dit :

    Mokoko durant des décennies a travaillé pour et avec la dictature Robert Poaty Pangou malgré tout ce qu’on peut lui reprocher ne l’a jamais fait voilà toute la différence entre lui et votre héros

  12. Amba dia Manéna dit :

    @Anonyme,
    Validation!
    C’est le même RIGOLO.

  13. L'ALBINOS SORT SA TETE DE BITTE DE CON ! dit :

    @Anonyme

    Mokoko a osé défié takou zoba ngoussou et se trouve en prison pour cela.

    Qu’a fait votre Mapoita Mpambou pour les Congolais ? RIEN ! NADA ! NOTHING !

    A part aller et venir entre Brazza et Paris sans se faire arrêter. CE QUI EN DIT LONG SUR SES RELATIONS AVEC LE MONSTRE DE L’ALIMA.

    ARRÊTEZ DE NOUS ENDORMIR AVEC DES EMBROUILLEURS PAREILS DONT LA SEULE AMBITION EST D’ALLER VENDRE DES PARCELLES AUX MBOCHIOTTES DANS PONTON

    Anonyme

    AVANT DE PARLER RENSEIGNE TOI SUR LES RELATIONS DE MAPOITA LOUPANGOU ET SA SOEUR ANTO TCHIBOTA NGOUSSOU DONT IL EST LE CERBÈRE.

    A BEAU MENTIR QUI VIENT DE LOIN.

    SI TU NE LE SAIS PAS, DEMANDE A TON ESCROC MAPOITA LOUPANGOU QUI EST ANTO NGOUSSOU POUR LUI AVEC QUI ILS ONT GRANDI ENSEMBLE.

    TOUS CEUX QUI ONT GRANDI A PONTON LE SAVENT.

  14. Anonyme dit :

    Poaty pangou n’a pas brassé des millions d’euros l’argent des congolais comme ton mokoko

    Il n’a pas le sang des milliers de congolais entre les mains comme ton mokoko
    Il n’a pas travaillé à la domination du nord sur le sud comme ton cher mokoko non il n’a pas fait ça

    Ton héros qu’a t il fait au procès a t il parlé du peuple qu’il prétendait représenter a t il dit un mot sur la souffrance de ce peuple ?
    non il s’est montré lâche veule traître vis à vis de ce peuple qui a voté pour lui vous parlez d’un général ? du peuple qui plus est !

    Piètre militaire général d’opérette militaire de pacotille

    T’es tu demandé pour quelle raison l’armée ne s’est pas soulevée suite à son arrestation aucun mouvement de rébellion quant au traitement qui lui est infligé ???

    Ah……… mais oui monsieur comptait sur un soulèvement des Mokongos Zoba

  15. LES TRIBALISTES SE BRANLENT LA BISTOUQUETTE dit :

    @ Anonyme

    C’est bien de proférer des injures de couillon. Mais pour le moment l’autre est en prison et Mapoti Loupangou est en liberté et fais des voyages entre Brazza et Paris sans être inquiété.
    POURQUOI ?

    Et t’a pas répondu à ce qui lie Mampouta Pangolin et Anto nguesso.

    Et pour ton éducation c’est pas la peine de venir proférer des mensonges et de les prendre pour des vérité sauf pour tes couilles.

    TOUS LES CONGOLAIS SAVENT QUE C’EST MOKOKO QUAND IL ÉTAIT CEMG, QUI A FAIT PARTIR SASSOU DU POUVOIR EN 1992 et favorisé la tenue de la Conférence Nationale Souveraine.

    C’EST UNE VÉRITÉ D’ÉVANGILE.

    TU NE PEUX PAS TRONQUER L’HISTOIRE.

    VOS MENSONGES TRIBAUX NE PROSPÉRERONT NULLE PART SAUF DANS VOS CERVEAUX MANIACO-DÉPRESSIFS.

    MOKOKO est le seul qui a dit NON a satan ngoussou OUVERTEMENT au risque de sa vie.

  16. Anonyme dit :

    Pas le choix pour la conférence nationale souveraine c’est pas ton héros qui en es l’origine tous les pays d l’espace francophone en tenaient une et le Congo Brazzaville n’allait pas faire exception

    Pour ce qui est des injures tu en es un triste exemple je n’ai pas proféré d’insultes vis à vis de toi seule le vérité blesse semble t il

    Lors de la guerre de 1997 ton héro s’est il mis du côté de démocratie ou de la rébellion ?

    Robert Poaty pangou répondra lui même sur ce que tu dis de lui moi je m’en tiens qu’aux faits rien qu’aux faits et je ne prends pas mes lubies pour des vérités

  17. Robert POATY PANGOU dit :

    Mes très chers frères,

    Je me suis exprimé. Vous avez écouté. Maintenant, que ceux qui ont autres choses me le disent.

    Si la date vérité peut deranger jjusqu’àce point, ce n’est pas avec moi que vous allez compter.

    NON.

Laisser un commentaire