Le silence de Moungounga Kombo Nguila

Par Marc Mapingou

Nguila nous a quitté à l’âge où l’on chérit ses petits-enfants et où l’on transmet à la jeunesse son expérience faite de blessures et de joie.

Nguila nous a quitté à l’âge où l’on parle aux nouvelles générations de combats menés, de ses échecs et de ses réussites espérant que celles-ci prendront le relais afin de poursuivre le Rêve.

Nguila nous a quittés enfin au moment où les inquiétudes gagnaient son esprit sur la tournure que prenait le pouvoir de Brazzaville dans sa gestion chaotique de l’état.

Il avait entendu le chant du cygne et comme tout homme de réflexion, il tira la sonnette d’alarme en créant le Cerdec (centre d’études et de réflexion pour le retour de la démocratie au Congo).

Nous l’avions accompagné dans cette belle aventure où nous placions l’unité nationale et la renaissance du Congo au centre de notre combat.

Nguila aussi, très tôt avait compris les méfaits d’un pouvoir autoritaire, ce qui lui valut les nombreux emprisonnements et tortures depuis Marien Ngouabi jusqu’à Sassou 1 avant de se retrouver en exil après la chute de Pascal Lissouba.

Nguila était un homme de gauche avec un grand côté humaniste.

Homme de culture, nous parlions souvent du jazz et des biographies de grands hommes.

Il avait le défaut de tous ceux qui pensent que le temps ne nous appartient pas, ce qui expliquait sa rigueur morale vécue par certains comme une forme d’intolérance.

En exil, j’aimais sa posture d’homme d’action et d’homme de pensée.

Il avait lu Spinoza voilà pourquoi il nous recommandait toujours : » d’agir en homme de pensée et de penser en homme d’action « …

Homme de conviction, lui aussi avait fait de la réflexion de Victor Hugo sienne : « je rentrerai dans mon pays lorsque la liberté rentrera » .

Il est mort en exil, nous avons respecté son testament.

Il est mort le 14 avril 2010 dans la sobriété et la dignité.

Hasard du calendrier ?

Comment celui qui souhaitait repartir triomphant dans son pays et être accueilli comme Jésus à Jérusalem pouvait mourir en cette date de semaine sainte où le Hosanna moment de joie où un peuple célèbre son roi et où hélas le martyr du Christ persécuté par les puissants de son époque le conduira à l’humiliation et à la Mort…

Dieu merci, une note céleste viendra donner de la joie à tous, c’est la résurrection.

Nguila nous a laissé un message, celui de ne jamais plier devant ses convictions.

Il a insisté avant de quitter ce monde en nous rappelant que les militants de la liberté ne devaient ramener son corps au Congo que lorsque la démocratie renaitra.

Fidèle à son dernier combat, son esprit continue de planer et habiter nos cœurs

Les hommes passeront c’est le sens du Destin, mais cette union autour de valeurs qui élèveront la grandeur du Congo demeurera notre clé de voûte.

J’ai pensé à un frère et un ainé qui n’est plus là.

J’ai pensé à un homme politique mort loin de son pays comme bien d’autres.

J’ai pensé à un militant de la liberté qui s’est battu pour les générations futures.

Il n’aura pas vu la terre promise, ni réaliser son rêve.

Vous comprenez maintenant pourquoi nous nous battons, parce que tout simplement beaucoup sont morts pour ce noble combat.

La vie est un sport de relais.

Nguila a fait sa part, voilà pourquoi pour la circonstance je peux lui prêter ces phrases de Stephen Zweig avant sa mort : « puisse mes amis voir l’aurore après cette longue nuit, quant à moi, impatient je m’en vais avant eux « .

Bonne semaine sainte et prions pour nos amis.

Marc MAPINGOU

Ce contenu a été publié dans Les articles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

38 réponses à Le silence de Moungounga Kombo Nguila

  1. Anonyme dit :

    Vraiment Navré mais pour moi il est l’un des responsables de la catastrophe actuelle des hommes politiques peu visionnaires comme son mentor

  2. Galates dit :

    Moungounga Kombo Nguila, un homme de convictions? Les quelles?

    Celui qui, avec Mberi, Moukouéké, Tamba Tamba et leur mentor Lissouba avaient remis dans le jeu politique congolais Sassou Nguesso complètement écrabouillé par la conférence nationale souveraine?

    Celui qui avec ses acolytes avaient foulés au pied l’élan démocratique insuflé par le gouvernement de transition , ainsi que le parlement de tansition, en institutionnalisant le tribalisme et la corruption?

    L’échec de Lissouba et toute sa bande était d’avoir noués des alliances pré électorales avec Sassou Nguesso disqualifié et honni par le peuple congolais.

    Moungounga Kombo Nguila est l’un des fossoyeurs de l’idéal démocratique au Congo brazzaville.

    Paix à son âme malgré tout.

  3. Bélier Bêhhh dit :

    Plus VOLEUR que ce Kombo Nguila qui marchait quoite-quoite au Niboland, tu crèves debout sans tomber.
    Un exemple celui-là? Vous êtes FOUS…

    Ne provoquez pas les silencieux, on a des PREUVES. Allez au diable avec vos cassolettes suspendues par des chaînes et où brûle de la résine qui dégage un parfum pourri dans ce cas d’espèce. Encensez-moi un autre VOLEUR; non mais ça ne va pas la tête?

    C’est bien clair, vous ne savez PAS de quoi vous parlez._

    (Mais alors, et la tristement célèbre bande des 4? Qui a oublié? Ah: oyé-oyé – soutien!) Comme au bon(!) vieux temps, hein!

  4. Lucien Pambou dit :

    A Marc MAPINGOU et a tous les adeptes ou non de l analyse reseautale

    Désolé Mr MAPINGOU , le défunt Moungounga Kombo est un des fossoyeurs de la liberté et du débat politique au congo

    .PAIX A SON AME ET CONDOLEANCES A SA FAMILLE ET SURTOUT SA VEUVE ET A SES ENFANTS

    Pierre francois Guimbi ancien ambassadeur du CONGO en France , et apres avoir trahi le Président LISSOUBA à rejoint le Président SASSOU

    Membre du réseau ethnique lissoubiste kombo n guila avec NGUIMBI..s qui a rejoint le réseau SASSOU kombo était un membre actif de la tribalisation de la vie politique congolaise

    Pourquoi cette distraction Mapingou à l ‘egard des congolais peu formés aux subtilites de la vie politique réseautale congolaise?

    IL faut etre sérieux et ne pas raconter n importe quoi meme si au Congo n importe qui peut en racontant n importe quoi peut esperer assumer n importe quoi comme fonction politique au congo

    LISSOUBA a ete un pietre stratege politique qui aurait du se rendre au GABON ou l’attendaient tout l aeropage des chefs d ‘Etats AFRICAINS dont DIOUF ET BONGO père

    LISSOUBA A PREFERE PRENDRE LANGUE AVEC KABILA PERE ET RECONNAITRE BETEMENT SAVIMBI SANS JUGER DE L ETAT DES FORCES EN ANGOLA. Sassou en demandant l aide de l aide de son ami DOS SANTOS AVAIT DEJA GAGNE LE BRAS DE FER QU I L OPPOSAIT A LISSOUBA.VOILA CE QUE VOUS APPREND L ANALYSE RESEAUTALE

    CE MISMANAGEMENT POLITIQUEDE LISSOUBA ETE RENDU POSSIBLE PAR DES GENS NON FORMES A LA SCIENCE POLITIQUE COMME GUIMBI, KOUKEBENE, ET KOMBO NGUILA
    Bonne meditation réseautale sur des faits politiques passes mais concrets et vérifiables

    BONNE LECTURE ET BONNE FIN DE SEMAINE A TOUS

  5. Anonyme dit :

    Paix à ton âme Patriote. J’ai eu de l’admiration pour toi. Comme pour bien d’autres Mbembés, J avais l’impression en vous écoutant avec les MBERRI et autres, que le blanc n’était venu au Congo que pour vous apprendre sa langue et repartir Quelle éloquence.Tu avais la verve et le verbe. Je ne puis apporter aucun autre jugement sur toi Grand frère.

  6. Lucien Pambou dit :

    A Marc Mapingou

    Sans en faire un débat personnel de vous à moi, j attends les élements contradictoires appuyés sur des faits.

    Cest toujours facile l ‘enfumage intellectuelle comme nous en avons l ‘habitude dans le réseau Congo

    Sassou arrivé en troisieme position derriere kolelas et lissouba a fait aune alliance strategique avec le plus faible politiquement à savoir lissouba pour contrer kolelas car sassou savait que le gout du pouvoir amerait Lissouba à commettre des erreurs dans la gestion du pouvoir( debat autour du partage des postes regaliens entre sasou et lissouba )

    SASSOU SEST REFUGIE A PARIS ET A PREPARER LES CONDITIONS DE SON RETOUR AUX AFFAIRES

    LES FAITS RESEAUTAUX D ANALYSE SONT LA ENCORE FAUTIL ETRE COURAGEUX POUR FAIRE DE L ANALYSE POLITIQUE NON PARTISANE

    A TRES BIENTOT

  7. Lucien Pambou dit :

    lire le gout du pouvoir amenerait lissouba au lieu de aimerait lissouba

  8. Lucien Pambou dit :

    lire l ‘enfumage intellectuel

  9. Missou Ma Dibouba dit :

    Ah les congolais ! Toujours dans le ouï-dire.

    Dites-nous, ce que Moungounga a posé comme acte pouvant être qualifié de tribaliste ? Dites-nous et on va poursuivre le débat.

    Quant à toi Lucien Pambou, poursuit ton chemin. Ta réputation nguessouaeme te précède.

  10. Bissa Bo dit :

    L’avalanche des critiques contre Mapingou ou contre le defunt Kombo Ngula temoignent que ce dernier etait un homme d’action, Et il le fut.
    Que tous ces raleurs qui croient n’avoir jamais commis d’erreurs levent leurs petits doigts et alors on vera leurs actions constructives (sic.)
    A lire certains, on croirait que c’est lui Kombo Nguila qui avait ressuscité la « pieuvre francafrique de Pasqua, Jospin, Chirac, Devil-pain, Joslin, Foccul ou foccart, Bongo, Elf, Sassou, Soudan, Fillon, … » pour ramener sassou nguesso au pouvoir avec des bains de sang …

    Merci Mapingou de cet hommage a ce brave homme.

  11. Anonyme dit :

    Dans ce cas remerciez le aussi d’avoir remis la tyrannie en selle dans notre pays d’avoir légitimé le tribalisme et balisé le chemin du génocide
    Quand dans son âme et conscience on ne sent pas capable d’assumer de telles fonctions et bien on les refuse toujours l’appât du gain comme les mbochis

  12. Anonyme dit :

    Il s’est fait entubé par un analphabète bravo

  13. Missou Ma Dibouba dit :

    Pour vous aider en termes de parallélisme des formes.
    sassou nguesso a nommé des mbochi à tous les hauts postes de l’armée; la plupart des généraux , directeurs généraux , directeurs financiers qu’il a nommé sont des mbochi. Il a tué 400,000 Kongo. Il a envoyé à Cuba 1875 étudiants mbochi sur 2000. Il laisse voler les mbochi. Il vole l’argent du pétrole pour construire oyo.

    Dites-nous , qu’est-ce que Moungounga a fait ? Donnez des exemples précis.

    Quant à toi Lucien Pambou, une bouche pleine des pétro – CFA ne parle pas au risque d’une diarrhée pétrolière.

  14. Anonyme dit :

    Il a volé l’argent des Congolais comme les mbochis et il a été le chantre des 3 palmiers maba matatu ça te parle ? donc du tribalisme dans le pays tu demandes des faits et voici les faits

    L’un des plus grand voleurs de tout les temps après les mbochis bien sûr

  15. Anonyme dit :

    Après leur passage leur échec durant la guerre tribale de 1997 les autres ont commencé à tous nous appeler Mokongo zoba en mélangeant tout le monde même ceux qui ne faisaient pas partie des maba matatu
    C’est ça leur bilan !

  16. val de Nantes dit :

    @Frèrot Anonyme.
    Une petite bière pour étancher la colère nibolekenne..
    Eh oui ,des conneries des soit disant Kongos dont nous payons les dégâts aujourd’hui…
    Ce passage politique des Nibolek nous est resté en travers de la gorge…
    Une mission ultra bricolée pour cause d’un tribalisme expiatoire.
    Ils auraient réussi leur mission, et c’était un prelassement dans la piscine ..

  17. Moungounga Nguila dit :

    @Anonyme,

    En droit, Les allégations doivent être supportées par des faits avérés ou les preuves. Où sont tes faits?

    Devant la Cour, La Défense aurait dit que le dossier de l’accusation est VIDE, monsieur le juge.

    Cite un exemple précis montrant la faute de Moungounga Nguila.

    Tu n’as pas connu Moungounga Nguila. Donc, passe ton chemin comme Lucien Pambou.

  18. Missou ma Dibouba dit :

    Le poste ci-dessus est de Missou Ma Dibouba

  19. Anonyme dit :

    il s’est rempli les poches avec l’argent des Congolais de quoi vivait il en france avec l’argent de son butin qui ne la sait pas ? tout le monde le sait sauf toi ?
    qui a créée le nibolek ? c’est anonyme peut être

    Passe ton chemin toi même ? continue à croire à tes propres turpitudes
    Mascience na ma teknologie ! ama professeur

  20. Anonyme dit :

    Lui et son mentor ont légitimé le tribalisme au Congo
    Lui et son mentor ont légitimé le vol et le pillage
    ils étaient censés représenter des institutions démocratiques ils n’ont pas été à la hauteur mieux ils ont échoué et fait place à une mentalité tribaliste barbare et rétrograde
    Ils ont été les précurseurs de ce qu’on voit actuellement dans le pays
    La trilogie mortifère des maba matatu a ouvert la voie à la généralisation du tribalisme et au génocide
    on peut pas mieux expliquer on ne peut forcer quel qu’un qui refuse de voir les choses de les voir

  21. Missou ma Dibouba dit :

    Anonyme,
    Je vais m’efforcer à te faire la leçon.

    1. Nibolek est une création de Bernard Kolelas.

    2. Le Grand Niari existe depuis le TEMPS DE MASSAMBAT DÉBAT . Le Grand Niari a pour capitale Dolisie. Les peuples du Grand Niari n’ont pas attendu Lissouba pour s’entendre entre eux.

    3. Dites-moi combien militaires Beembé, Kugni, Nzabi, etc ont été bombardés du jour au lendemain officiers supérieurs ? Lissouba n’a même pas eu un ministre Nzabi, pourtant il avait le pouvoir.

    4. Dans le gouvernement de Lissouba, il y avait autant des nordistes que des sudistes. peut-on le dire des autres gouvernements de la Confèrence nationale et de Sassou Dénis?

    5. Vous alléguez qu’ils sont à l’origine des guerres au Congo et du tribalisme. Foutaises ! Balivernes! Mauvaise foi. Je vous renvoie aux différents gouvernements issus de la Confèrence nationale. Savez-vous que les partisans de Lissouba n’avait qu’un poste de secrétaire d’état ? Et pourquoi ? Qui etait majoritaire dans ces gouvernements? Sur YouTube, Massengo Tiassé a mis quelques vidéos de la Confèrence nationale. Va écouter les récits de certains intervenants, après tu viendras me parler de tribalisme. Quelle est cette manie chez vous de transformer les victimes en bourreaux?

  22. Val de Nantes. La bande des 4 connards aigris. dit :

    Sacré @Anonyme.Monte á Cologne pour une pause café .Puréeeeeeeeee.
    Eh,oui .Le gâchis monumental des Kongo primitifs et rancuniers.
    On en serait tous au balcon .
    Regrets amers éternels.
    La bande des 4 suicidaires Kongos !
    Dommage et Sassou dansa ekongoooooo !
    Avait on ,á l’époque ,besoin d’un grand Niari?
    Quelle en fut l’arrière pensée politique ?
    Mon frérot @Ano , c’est Bon .Et grosse validation.

  23. Anonyme dit :

    Va sur wikipedia et tu trouveras l’origine de L’appellation nibolek et arrête de raconter tes bêtises
    cette région s’appelle Niari et pas grand niari appellation uniquement fondée pour s’approprier tout le pouvoir et marginaliser les autres peuples du sud mais manque de peau le ,nord vous l’a mis bien profond et toi tu continues à miauler de douleur
    Le grand niari est si fort qu’il renverse le diable maintenant kuend mouangana kuend kudia fumbu nge lala
    je te laisse à tes bêtises

  24. Anonyme dit :

    Ils ont profité des institutions démocratiques pour instituer le vol et le tribalisme comme méthode de gouvernement ils étaient censé combattre le tribalisme et le pillage du pays ils ne l’ont pas fait
    Ils ont usé des même méthodes que les mbochis
    tu peux raconter ce que tu veux mais les faits sont là
    Voilà

  25. Anonyme dit :

    VOUS VOUS ETES TROMPÉS D’ADVERSAIRE ET AVEZ PRÉFÉRÉ PACTISER AVEC LE DIABLE ASSUMEZ LA TEMPÊTE MAINTENANT

    QUE LE GRAND NIARI RENVERSE LA DICTATURE MAINTENANT PUISQUE VOUS ÊTES SI FORTS

  26. Anonyme dit :

    QUE LE GRAND NIARI FASSE LE BILAN DE SA GESTION DU CONGO

  27. Val de Nantes. dit :

    La stratégie politique de Lissouba avait déroulé le tapis noir au criminel résiduel en la personne de sassou .
    Une ambivalence de notion d’acquisition du pouvoir n’était elle pas le facteur déclenchant de cet échec ?
    Lissouba n’était il pas statufié ,icônisé sous Massamba Débat ?
    Comment , en peu de temps ,la fête politique vira au cauchemar politique ?
    A peine ,assis dans le fauteuil présidentiel qu’ il a fallu vite déchanter ,que s’était il passé ?

  28. Revelino dit :

    J’étais au Lycée LVL quand un grand frère m’a fait comprendre que le grand Niari n’existe pas. Et que cette façon de voir les choses portaient en elles les germes d’un tribalisme latent. Et que l’acronyme NIBOLEK était le signe visible de cet état de fait.

    Il faut avoir l’honnêteté de reconnaître que les Moungounga Kombo Nguila et autres ont tué dans l’oeuf la démocratie naissante. Ils ont remis en scelle le salopard qui détruit le pays. Ils ont eu une gestion scabreuse du pays. On est obligé de se taper le pire dirigeant.

    Enfin, paix à son âme. Désolé mais ce fût un piètre dirigeant. La vengeance est une tare que tout dirigeant politique doit éviter lorsqu’on aspire à conduire les destinées du pays. On ne prend pas les règnes du pays pour assouvir sa vengeance contre les injustices subies.

  29. Missou ma Dibouba dit :

    @anonyme,
    Où sont tes faits avérés qui prouveraient la faute de Moungounga Nguila? Sachant et ayant deviné le niveau de ton bagage intellectuel, je t’ai aidé avec le concept du parallélisme des formes. Tu es incapable de suivre cette grille de lecture et d’analyse pour cracher ton venin. Même ce val de Nantes, le concepteur de la notion de « mbochi ba nena mu mamba » « depuis quand un mbochi est plus intelligent qu’un lari » n’arrive pas sortir un exemple prouvant ce que vous reprochez à Moungounga Nguila.

    Oui, le nibolek est une invention de Bernard Kolelas. Oui, le GRAND NIARI n’a pas attendu Lissouba pour exister. Oui, en moins de 2 ans et demi , Moungounga Nguila sous la supervision de Lissouba a ramené la dette du Congo de 5 milliards de dollars à 1,5 milliards de dollars sans aucune aide extérieure. Moungounga Nguila et Koukebene sous la supervision de Lissouba ont obtenu 33% des royalties pétroliers dans le cadre des accords de partage du pétrole. Les salaires étaient payés par les impôts et non par des emprunts, et ce grâce au travail de Moungounga Nguila en tant que ministre en charge des régies financières.

    Dites-nous le bilan de vos gurus. Zéro pointé ! Vous êtes vraiment culottés pour vouloir jeter aux chiens l’honneur des grands hommes que sont le peuple du Grand Niari dont les dignes fils ont bien servi ce pays en montrant l’exemple du travail bien fait. Que serait le Congo aujourd’hui sans Lissouba? Ce dernier de 1958 à 1966 a mis en place l’embryon de l’infrastructure agricole et industrielle du Congo. Qui avant et après lui a été à la hauteur ? En 1966, Lissouba a quitté le pouvoir par lui-même, plus rien n’a été construit dans ce pays.

    Faites très attention avant d’ouvrir vos bouches. Bandes d’ethnicistes fainéants. Vous n’etes Pas à la hauteur de Moungounga pour vouloir salir son âme. Ce monsieur a servi son pays dignement et les réalisations qu’il a accomplies sont là pour le prouver.

    Voilà plus de 20 ans que le pays sombre. C’est bizarre . En 1966, Lissouba part et c’est la grande catastrophe. En 1997, bis repetita. C’est la descente aux enfers avec mvouba premier ministre de sassou dénis pendant 10 ans alors que l’argent du pétrole coulait à flot. Et vous voulez vous comparer à qui? Bande de pagailleurs.

    Pour finir, dressez la liste des postes de hauts fonctionnaires occupés par les gens du Grand Niari d’une part et les gens des autres régions d’autre part du temps de Lissouba. Si vous êtes honnêtes.

    Milongo a été premier ministre. Sa première mission était de chasser tous les ressortissants du Grand Niari de la haute fonction publique. Aucun ministre du Grand Niari dans ses gouvernements ; un seul secrétaire d’état. Voilà l’origine du tribalisme post conférence nationale. C’est ce que tous les congolais appelaient de l’intégrisme. Oui, vous êtes des intégristes au même titre que daech.

  30. Missou ma Dibouba dit :

    Mingua, attention à la censure . Mon article n’apparait pas , pourquoi ?

  31. 3 francs dit :

    Même un intégriste comme Val de Nantes peut nous dire quelque chose? C’est l’hôpital qui se moque de la charité. N’est-ce pas ce Val de Nantes qui voulait refuser que Willy Etoka employait à Washington des employés Laris alors que c’est la simple vérité que la majorité des employés de Willy Etoka aux USA. Sont des Laris.

  32. Lucien Pambou dit :

    A Tous et surtout Missou ma Dibouba

    D’habitude je suis en opposition avec Anonyme car je n ‘aime pas les ANONYMES. Mais comme dirait mon comptriote Val de Nantes je valide tes propos contre MISSOU ma DIBOUBA

    UN REVEUR TRIBALISTE qui n ‘a aucune conscience ni aucune méthode d ‘analyse des faits surplombant la vie politique congolaise

    Dommage MISSOU apprends un peu plus les méthodes de’analyse d’explication et de compréhension des faits politiques congolais avant de t’engager dans la défense du groupe lissoubiste dont lissouba a éte le createur de la jmnr germe de la tribalisation de la vie politique au congo. INSTRUIS TOI ET RENSEIGNES TOI SUR LA VIE POLITIQUE CONGOLAISE DEPUIS 1958

    Tu sortiras plus instruit et surtout plus grandi et apaisé

    cdlt

    lp

  33. Anonyme dit :

    Ton lissouba si génial si grand les autres leaders politiques étant si petits face à lui pourquoi n ‘a t il pas gagné la guerre de 1997 c’est aussi la faute du premier ministre issu de la transition ?

    Il s’est fait battre à plate couture par analphabète lui le grand professeur ma science na ma teknologie

    Pour quelle raison après sa défaite ne s’est il pas relevé lui qui est si fort si intelligent le plus intelligent des hommes politiques Congolais de tous les temps pour sauver le pays de la dictature et de la barbarie? et surtout son précieux grand niari ???

    Je rappelle toutefois que le premier ministre issu de la transition avec son gouvernement sans ministre issu du grand niari pour reprendre votre expression et selon vos dires a remis le pouvoir au grand au très grand pascal lissouba sans bain de sang

  34. Lucien Pambou dit :

    A TOUS et surtout Anonyme et missou

    VALIDATION TOTALE » pour reprendre val de NANTES’ de ce que que dit ANONYME qui est en train de s’apercevoir que je ne suis pas sectaire et que je peux etre en accord sur des points avec lui ou eux car les anonymes sont nombreux sur congo liberty meme sur le fond on peut etre en desaccord.

    Recherchons le débat contradictoire sans etre ennemis c ‘est à ce prix que nous allons construire une societe démocratique à leguer à nos enfants et petits enfants alors que nos grands freres actuels aux affaires ont echoue à nous dire ce que peut etre une societe congolaise paisible apte au debat dans le respect des convictions de l autre

  35. Anonyme dit :

    Les dirigeants issus des élections libres et démocratiques de 1992 étaient tous les cadres. Leur gestion a connu des soubresauts dus aux bâtons dans leurs roues jetés par les gens du PCT Ils étaient très jaloux que le Professeur parle de faire du CONGO une PETITE SUISSE.
    SASSOU NGUESSO est un leader. Comme tout leader, lorsqu’il a compris ce que LISSOUBA entendait faire du CONGO… , l’ancien Président s’est mis à réfléchir. Toute la théorie de LISSOUBA était exacte. Elle fut soutenue d’ailleurs en 1996 par le vote de la LOI sur le CONTRAT DE PARTAGE DE PRODUCTION: De 17%, nos royalties pétrolières passèrent à 33%.
    Il faut noter que les dirigeants qui ont été aux affaires de 1992 à 1997 représentaient la CREME des intelligences congolaises formées aux premières heures de l’indépendance.
    La Bande des 4 était à mon avis un cercle de réflexion. Pas un cercle de tueurs ni un lieu de complots.
    Je valide tous les posts qui soutiennent que si les cadres rouges n’avaient pas fait le coup d’Etat, mon pays de 2.000000 d’âmes serait un DUBAI aujourd’hui.
    Reconnaissons à ces intelligences avec lesquelles SASSOU aurait pu composer, qu’ils étaient des HEROS. Pour les autres comme Mathias DZON, ils ont manqué de stratégie politique en voulant faire la sauce avec les anciennes outres.

  36. Anonyme dit :

    Ce n’étaient pas des intelligence et encore moins des héros ils ont cru bon de pactiser avec le serpent pour la conquête du pouvoir alors qu’on avait réussi à l’enfermer dans une boîte.

    Ils ont cru le maîtriser le serpent s’est échappé de leurs mains malhabiles et inintelligentes les a mordu et détruit le pays
    Concentrer la totalité du pouvoir entre les seuls mains des ressortissants du nibolek est ce une preuve d’intelligence ?

    En quoi sont ils des héros ils ont abandonné le pays entre les mains d’une dictature féroce et barbare
    Enfin pour quelle raison n’ont ils pas réussi à faire du Congo une petite suisse qu’est ce qui les en a empêché ? un manque d’intelligence ???

  37. Rabbi dit :

    En parlant du partage de production, l’avènement d’un nouveau régime, quel qu’il soit, suscite de facto la remise à plat de certains traités, c’est un processus inévitable. A ce titr n’importe quel gouvernement démocratique aurait eu pour mission principale, la révision de tous ces contrats Leonins , il y va de soi.
    Par contre tous ceux, qui de près où de loin, sous une forme où sous une autre, ont contribué à la destruction du tissu social , favorisant une politique de clanisation, collaborant sans reserve avec leurs auteurs successifs tels que LIssouba, KOlelas et SAssou seront au même titre banis de la vie socio-politique à tout jamais…
    Derrière les sites brazzanews et congo liberté je vois la main noire de Marc mapingou en pleine action de promotion du concept Nobolek par opposition aux autres, il se vante d’avoir une bonne qualité de vie c’est comme ci c’était un prérequis pour accès a la vie politique, on vante le matériel , on fait le buzz dans les réseaux dédiés a cela tels que congo liberté et brazzanews, on met en place une équipe de défense du clan, certains jeunes aEn parlant du partage de production, l’avènement d’un nouveau régime, quel qu’il soit, suscite de facto la remise à plat de certains traités, c’est un processus inévitable. A ce titr n’importe quel gouvernement démocratique aurait eu pour mission principale, la révision de tous ces contrats Leonins , il y va de soi.
    Par contre tous ceux, qui de près où de loin, sous une forme où sous une autre, ont contribué à la destruction du tissu social , favorisant une politique de clanisation, collaborant sans reserve avec leurs auteurs successifs tels que LIssouba, KOlelas et SAssou seront au même titre banis de la vie socio-politique à tout jamais…
    Sur brazzanews j’ai lu un commentaire qui vantait la qualité de vie de Marc mapingou, relative a ses ambitions politiques, mais qu’est ce que les congolais ont en a foutre avec sa qualité de vie? Est-ce un projet de société ? On a même l’impression que les sites congo liberté, brazzanews sont les deux sites propagandistes qui n’arrêtent pas de lui faire une tribune dans la perspective a peine voilée de faire revenir le clan au pouvoir; par opposition aux autres qui ne font pas partie du clan (nibolek), c’est l’impression qu’on a. Là à travers cet article on peut corroborer cette assertion. Une cohorte de jeune mandatés accourent les différents sites acquis a leurs causes pour y travailler dans ce sens je peux citer John binith n zaba par ex, mais bien d’autres dont je préfère taire le nom; brazza Paris infos peneut etre sans le savoir en est l’un de ses canaux .

  38. Val de Nantes. Respect ,mon frangin @Anonyme. dit :

    J’interviens timidement sur ce débat dont je laisse la primeur á mon frérot de coeur @Ano , et je ne peux répondre à aucune attaque me flèchant.
    Admirer les assauts saignants de notre valeureux @Ano , pour vous rendre compte de la colère enfouie des sudistes sur ce gâchis politique .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.