A propos des troubles socio-politiques de 1959 dans la région du Niari, entre les partisans de Victor Sathoud (UDDIA) et Kikounga Ngot (MSA)

Extrait posthume des mémoires de Victor SATHOUD à paraître bientôt

Au lendemain de la proclamation de la République du Congo et, suite à la contestation de l’élection de l’Abbé Fulbert Youlou, d’abord en qualité de Premier Ministre Chef du Gouvernement, consécutif au basculement de majorité à l’Assemblée Territoriale du Moyen-Congo, après le ralliement des députés Henri ITOUA de Makoua et Georges YAMBOT de Mosssendjo, du MSA à l’UDDIA-RDA, survenu le 28 novembre 1958 à Pointe-Noire, la ville de Dolisie et d’autres localités de la Région du Niari, à l’instar de Kibangou, seront en proies à des affrontements sociopolitiques mettant au prise les partisans du Mouvement Socialiste Africain (MSA) de Jacques Opangault, rangés derrière Simon-Pierre KIKHOUNGA NGOT d’une part et, d’autres part les partisans de l’Union Démocratique pour la Défense des Intérêts Africain (UDDIA-RDA) de l’Abbé Fulbert YOULOU, rangés derrière Victor-Justin SATHOUD, après avoir quittés tous les deux le Parti Progressiste Congolais (PPC) du député Jean FELIX TCHICAYA, pour emprunter des chemins politiques divergents.

D’après certains témoignages évoqués par Florence Bernault dans son livre intitulé : « Démocratie ambiguës en Afrique Centrale : Congo-Brazzaville, 1940-1965 », publié aux Editions Karthala, les violents combats qui éclatèrent à ce moment dans la Région du Niari, entre les partisans du MSA et de l’UDDIA se déroulèrent non pas entre différents groupes ethniques, mais plutôt entre lignages rivaux opposés du fait de leurs alliances partisanes qui les avait désormais séparés, au point de prendre l’allure d’une rivalité opposant violemment les Bakuni de Kibangou, supporters du MSA, et les Balumbu de Banda, alliés à l’UDDIA. Pendant le déroulement des hostilités, les deux camps opposés serait semble t’il allés jusqu’à tracer une limite infranchissable sur le sol entre leurs territoires respectifs, et fusillèrent quiconque appartenant à l’autre camp s’hasarderait à la passait…Peu après le début des échauffourées, l’armée envoyée en renfort parviendra à restauré l’autorité en mettant un terme définitif à ce conflit fratricide, dans la perspective de la proclamation de l’indépendance.

C’est donc sur cette lancée que Gouverneur Chef de Région du Niari, René Lucien PONT participera activement à la grande cérémonie de réconciliation entre les deux principaux leaders politiques historiques les plus en vues du Niari de l’époque : Simon-Pierre KIKHOUNGA NGOT et Victor-Justin SATHOUD, illustré sur les photo d’archives, organisée sous les auspices de l’Abbé Fulbert YOULOU à la place du Cercle Culturel de Dolisie, en présence de nombreux témoins, parmi lesquels figurent au premier rang les Chefs coutumiers des différentes localités peuplant la ville de Dolisie, à savoir : Mathusalem PIOHILA (Balumbu), Gabriel MBOUKOU NGOYI (Bakuni), Donatien MATSIMBA (Lari), TSILA (Bambamba), DOUMBA (Bandassa), Albert LISSOUBA (Bandzabi et Batsangui), etc….

Après Dolisie, les deux frères réconciliés : Simon-Pierre KIKHOUNGA NGOT et Victor-Justin SATHOUD, qui seront tous les deux (2) appelés à faire partie du premier gouvernement d’union national de l’histoire du Congo-Brazzaville, institué en 1961, par l’Abbé Fulbert YOULOU en synergie avec Maitre Jacques OPANGAULT, prendront ensemble leur bâton de pèlerin, en compagnie de leur jeune collègue ministre Isaac IBOUANGA, de l’ensemble des parlementaires du Niari, des notables et Chefs coutumiers, pour entreprendre la main dans la main une croisade de réconciliation et d’union dans différentes localités du Niari. Cette croisade de l’unité les conduira successivement à Dolisie, Kibangou, Divenié, Mossendjo, Loudima, Makabana, etc…où ils seront acclamés, ovationnés, encouragés et accueillis en liesse par la population, pour leur engagement sans failles en faveur de la paix et de l’unité, conditions sine-quanum au développement de notre pays.

A leur retour dans la capitale Brazzaville, les deux frères et amis à jamais réconciliés participeront ensemble à la grande réception donnée au Palais Présidentiel en l’honneur de la Conférence des Premiers Ministres des Etats nouvellement indépendants d’Afrique Centrale, sur invitation de l’Abbé Fulbert YOULOU

Par Wilfrid SATHOUD

sathoudwilfrid@yahoo.fr

Ce contenu a été publié dans Les articles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

27 réponses à A propos des troubles socio-politiques de 1959 dans la région du Niari, entre les partisans de Victor Sathoud (UDDIA) et Kikounga Ngot (MSA)

  1. Anonyme dit :

    Et pendant ce temps là que se passait il au nord ?
    Tous unis derrière Opangault comme d’hab

  2. Ndoyi dit :

    Bien dit chère anonyme

  3. Wilfrid SATHOUD dit :

    Curieusement seul le cas du ralliement de Georges YAMBOT du MSA à l’UDDIA est généralement cité dans l’histoire politique OFFICIELLE du Congo, alors que Henri ITOUA et Maurice LEYHET GABOKA avait eu à posé le même acte que lui. D’où l’impérieuse nécessité d’une relecture sereine et lucide des péripéties politiques de notre pays pour restituer la vérité historique. Il me parait anachronique que dans nos programmes scolaires d’histoire figure depuis des lustres la première guerre mondiale (causes et conséquences), tandis que les troubles socio-politiques qu’ont connu notre pays, le Congo-Brazzaville, depuis 1959, qui devrait à mon humble avis faire l’objet d’études scientifiques approfondies, débarrassé de toutes pesanteurs politique et ethniques, ne sont pas étudiés à l’école par nos enfants. D’où la résurgence répétitive des conflits socio politique, maquillé des connotation ethnique et tribale pour la conquête et le maintien du pouvoir, avec les même causes qui ne cessent de reproduire les mêmes effets.

  4. Anonyme dit :

    Entièrement d’accord avec vous Wilfrid SATHOUD ce sont les conséquences de cette année trouble de 1959 que nous continuons à payer aujourd’hui les rancoeurs et es frustrations des perdants de cette époque

  5. OYESSI dit :

    @ Wilfrid SATHOUD

    « D’où la résurgence répétitive des conflits socio politique, maquillé des connotation ethnique et tribale pour la conquête et le maintien du pouvoir, avec les même causes qui ne cessent de reproduire les mêmes effets » écrivez vous pour parler des évènements de 1959.

    Je ne suis pas d’accord avec vous pour cette assertion parce qu’à mon humble avis les évènements de 1959 n’ont rien à voir avec un conflit conflit ethnique entretenue jusqu’aujourd’hui pour les mêmes causes mais ont une lutte pour accéder au pouvoir. C’est un conflit d’intérêts qui n’a rien à avoir avec une connexion ethnique sinon comment expliquer que les députés Henri ITOUA de Makoua, Maurice LEYHET GABOKA de Fort Rousset devenu Owando du nord et Georges YAMBOT de Mosssendjo du sud qui passent du MSA d’Opangault du nord à l’UDDIA-RDA, de Youlou du sud tous trois qui n’appartiennent pas au Pool pour parler d’une connexion ethnique et tribale qui est devenue une mode de pouvoir aujourd’hui.

    Ce conflit ne trouve sa connexion ethnique que lorsque les Bakuni de Kibangou, supporters du MSA, et les Balumbu de Banda, alliés à l’UDDIA se battent entre eux comme l’a décrit Florence Bernault dans son livre intitulé : « Démocratie ambiguës en Afrique Centrale : Congo-Brazzaville, 1940-1965 », publié aux Éditions Karthala. Vous avez fait bien de le souligner dans son papier.

    Les Bakuni de Kibangou, supporters du MSA, et les Balumbu de Banda, alliés à l’UDDIA se battent entre eux sont ils les uns nordistes et les autres sudistes?
    Les tenants du révisionnisme qui écrivent toujours l’histoire en déformant les faits devront se méfier de toujours se méfier car l’histoire est têtue.
    L’Extrait posthume des mémoires de Victor SATHOUD qui a été acteur de ce qui s’est passé en cette date du 28 Novembre 1958 ne nous dit pas que ce sont les nordistes et les sudistes qui se battaient pour une affaire ethnique et tribale. Ce sont les politiques qui se battaient pour le contrôle du pouvoir. C’est ce qui continue aujourd’hui. Les alliances se nouent et se dénouent du nord au sud quand les intérêts des politiques sont menacés et il y a toujours des esprits malins qui nous abreuvent tous les jours de cette affaire de 1959 comme s’il y a un guerre rangée entre les deux parties du Congo.
    Youlou n’a t-il pas envoyé des Matsouanistes au nord du Congo et qui sont devenus pour beaucoup nordistes? Qui les a exterminé au nord parce que sudistes?
    Continuez à entretenir cette division nord sud et vous verrez que M.8% continuera à se jouer de nous tous.

  6. Anonyme dit :

    Et vous verrez vous aussi que le pays finira officiellement par se diviser vous qui redoutez tant la division à moins que votre frère ait l’intelligence inouïe d’exterminer tous les sudistes comme cela appartiendra aux seuls nordistes

  7. Anonyme dit :

    lire le pays appartiendra aux seuls nordistes
    et votre frère dictateur génocidaire

  8. Anonyme dit :

    Nous comprenons vos menaces à peine voilées

  9. Anonyme dit :

    J’ai vu youtube que la diaspora Congolaise aux usa veut créer une branche upads section usa avec comme idéologie le lissoubisme c’est quoi ça ? lissouba a échoué il a abandonné le pays aux mains du mbochi massacreur des sudistes arrêter svp vous n’en avez pas assez de l’exil ? même causes mêmes effets en faisant cela vous renforcez la dictature du mbochi massacreur génocidaire terroriste assoiffé de pouvoir voleur je vous en supplie arrêtez svp

  10. OYESSI dit :

    @ Anonyme

    « Nous comprenons vos menaces à peine voilées » Si c’est à moi que vous vous adressez détrompez vous. Si vous pensez que tous ceux qui sont au nord Congo sont issus d’une même famille au point d’être frère de Sassou je n’en suis pas un et je n’ai pas de raison de menacer même à peine voilé qui que ce soit.
    Je donne mon point de vue sur un débat mis à la disposition de tous. Si votre argumentation c’est de croire que tous les nordistes sont frères de Sassou cela n’engage que vous.

    J’aurai bien voulu que vous apportiez la contradiction à mon post que de continuer à divaguer. Celui vous appelez votre frère extermine tous les sudistes comme vous le dites avec la complicité de qui? Qui a vite fait reconnu son pourvoir usurpé? Les candidats du nord à l’élection usurpée?
    Qui est son complice au Pool pour le plan Mouebara et après 2016? Vous n’aviez pas entendu Nianga Bouala un de ses hommes a tout faire dire au cours de leur simulacre procès que les armes de Ntoumi étaient fourni par Sassou? C’était pour tuer les nordistes ou les Poolistes? Ntoumi du Pool qui a pris soit disant des armes contre Sassou et son pourvoir se ballade avec l’argent du trésor public dans les poches, Mokoko et Okombi du nord que le pouvoir est allé déposer des armes dans leur domiciles les condamner à 20 ans d’emprisonnement. Pouvons nous débattre dessus? Pourriez vous me démontrer en quoi ce pouvoir est nordiste et non uniquement Mbochi et quelques portes valises du nord au sud du clan Sassou?

  11. Anonyme dit :

    L’armée est composée uniquement de mbochi ou de nordistes répondez à cette simple question
    ceux qui ont violé et tué au pool c’était uniquement des mbochis ou des nordistes ?
    L’administration est composée uniquement de mbochi ou de nordistes ?
    Qui subit l’exil forcé les mbochis ou les nordistes???
    Qui a imaginé tous ces stratagèmes pour contraindre les sudistes uniquement les mbochis ou les nordistes le massacreur mbochi agit il seul? ou avec la complicité de beaucoup de nordistes
    Bowao c’est un mbochi ou un nordiste ?
    Les assassinats politiques sont ils commis uniquement par les mbochis? qui tient les geôles de la dictature uniquement les mbochis ? arrêtez

    Les réunions de cadres du nord étaient composées uniquement d mbochis ? ou de nordistes

    Le voleur en chef le génocidaire du peuple Kongo parle au nom des fils et des filles du nord je dis bien du nord il ne parle pas de mbochi et au nord qui s’est insurgé qui a dit ne parle pas en notre nom ???????????
    Le pillage des quartiers sud de Brazzaville a été commis uniquement par les mbochis ou des nordistes?

    Les quartiers nord qui ne soulèvent pas pour dénoncer la dictature sont habités majoritairement par des mbochis ? ou des nordistes
    Etc etc etc le nord est responsable de toute cette anarchie de tout ce gâchis et croyez moi j’en suis bien désolé pour vous

  12. OYESSI dit :

    Cher Anonyme,
    Vous pouvez être sûr que je ne ferai pas parmi le lot des Mbochis puisque pour vous tout nordiste est Mbochi qui fuiront le Congo parce que Sassou, son clan et ses mais auront perdu le pouvoir. J’ai vécu 1959 même si j’étais jeune. J’ai couru dans les rues de Poto Poto en criant Youlou a tout même s’il n’avait pris aucune aiguille aux Congolais.
    Dans la vie il faut avoir des modèles. Le mien c’est Massamba Débat. Cet austère Protestant qui est l’exemple de probité morale qui a su donner à ce pays une certaine grandeur sans rien demander en retour de tout ce qu’il a fait pour son pays sinon récolter l’ingratitude pour se retrouver sans tombe aujourd’hui.Au lieu de nous battre pour rétablir le pays sur le droit chemin on se bat pour le nord et le sud. C’est triste.
    J’ai vécu 1997/1998 où je suis resté coincé à Louigui dans le Pool avec mon ami, je n’ai jamais été inquiété par qui que ce soit. J’étais chez moi au cas vous ne le savez pas même si vous estimez que je suis du nord qui pour moi n’est que l’un des points du cardinal du Congo et non une entité dont je dois me réclamer. Je suis reparti en 2018 renouveler ma carte d’identité Nationale et sur celle ci il n’y aucune adresse sauf marquée centre ville Louingui. Je suis un enfant du Congo et non du nord ou du sud. Comprenez vous cela? J’en doute.

  13. Anonyme dit :

    Et bien raison de plus pour que vous demandiez au ressortissants du nord qui composent majoritairement cette armée de renverser la dictature on ne vous entend jamais le dire jamais vous qui vous dites enfant du Congo vous pouvez le dire puisque le Congo vous a tout donné moi je n’ai rien reçu du nord absolument rien le nord est devenu pour moi un problème un étranger et je ne suis pas le seul à le penser voilà où on n’en est malheureusement

  14. OYESSI dit :

    Cher Anonyme
    Je ne répondrais à votre flopée des questions que lorsque vous m’aurez citer combien de généraux et de Colonels il y a au Congo. Combien au Nord et combien au sud et s’il vous plait me les repartir par ethnies puis vous ne comprenez jusque là que ce ne sont que les Mbochis qui sont au pouvoir sans compter les quelques autres aussi bien au nord qu’au sud qui ne savent que les accompagner et dès qu’ils lèvent la tête pour contester ils sont soit mis en taule ssinon tuer ou mis à l’écart pour ceux qui ont un rapport de force assez probant comme BOWOA parce que ce sont les hommes d’Impfondo dits Katangais qui ont plus ramené Sassou au pouvoir en combattant en 1997 que les Mbochis proprement dits qui se terraient à l’extérieur notamment au Gabon ou en RDC.
    Maintenant si vous n’avez pas suffisamment le sens de l’analyse que si Sassou parle des nordistes au lieu des Mbochis, je suis vraiment désolé que vous soyez aussi fermé à ne pas comprendre que ce n’est que pour se donner bonne conscience sachant qu’il n’a pas le contrôle du nord en dehors du carré Ollombo Oyo Tcikapika Boundji.
    Quand Nianga Bouala parle de l’avenir des Mbochis et non des nordistes cela ne vous suffit pas de mieux comprendre cette escroquerie du pouvoir de Sassou et ses amis qui consiste à faire croire à toute une république que Sassou c’est l’homme du nord et c’est ce nord qui le soutient dans ses basses besognes.

    Quand vous me demandez si « L’armée est composée uniquement de mbochi ou de nordistes répondez à cette simple question ceux qui ont violé et tué au pool c’était uniquement des mbochis ou des nordistes ?
    L’administration est composée uniquement de mbochi ou de nordistes »

    Qui dit le contraire ? En tout cas pas moi sauf que ne faites pas l’amalgame entre Mbochi et nordiste. Au nord il n’ y a pas que les Mbochis. Vous comprenez au moins ça n’est ce pas?

    Je vous réponds simplement qu’il faille que vous m’apportez la preuve que ce ne sont pas seulement les Mbochis qui occupent ces postes tant à l’armée que dans l’administration mais aussi d’autres nordistes et citez les moi. Nous discuterons à partir de ce moment là. Si vous ne me citez pas d’exemples probants ce serait inutile que je perde mon temps avec vous qui est scotcher au problématique nord sud qui ne m’intéresse pas.
    Après tout que l’Assemblée Nationale n’est pas tenue ni par un Mbochi ni par un nordiste. Le premier Ministre est surement Mbochi ou nordiste pour ne citer que ces exemples. Maintenant si ces deux du sud qui ont la possibilité de beaucoup faire pour avancer le payset ne sont que des beni oui oui parce que ce sont des faire valoir, arrêtons la connerie de vilipender tout le nord pour le plaisir parce que au sud vous êtes complices de ce que nous subissons de la dictature de Sassou parce que beaucoup d’entre vous ont perdu leur dignité pour ouvrir la voix à Sassou dans sa perpétuelle bêtise pour e l’argent.
    Désolé de vous quitter je n’ai plus de charge pour mon ordinateur le courant étant devenu un denrée rare au Congo.
    On pourra continuer à débattre quand vous aurez compris que Sassou n’est pas le nord et qu’au nord tous ne sont pas Mbochis.
    Bonne journée

  15. Anonyme dit :

    L’armée tribale du nord est composée majoritairement de nordistes tout le monde le sait et c’est une escroquerie intellectuelle de le nier alors point besoin de dresser ici des statistiques
    Le site Brazza news publie régulièrement des informations et des chiffres sur cette armée tribale allez vous renseigner
    Vous qui vous dites fils du Congo appeler cette armée à la révolte vous qui êtes du nord et qui prétendez être content d’être Congolais

    Le moment venu on présentera les statistiques et les chiffres de l’armée tribale nous ne les avons pas pour l’instant et la vérité éclatera au grand jour vos mensonges et votre forfaiture seront mis à nu et j’espère bien qu’on vous entendra à ce à ce moment là.

    Aussi gardez donc pour vous vos analyses à 2 balles et continuer à nier l’évidence tout le monde connait dorénavant votre position arrêter de distraire, divertir et tromper les gens vous ne pouvez plus arrêter l’échéance et laissez moi continuer à parler de nord et de sud puisque telle est la réalité du Congo des mbochis

  16. Anonyme dit :

    LE NORD A AMENÉ LA DICTATURE AU PAYS ET CELA VOUS NE POURREZ JAMAIS LE NIER
    VOILÀ TOUT LE RESTE N’EST QU’INEPTIES MENSONGES ET PAROLES EN L’AIR

  17. Isidore AYA TONGA dit :

    Henri ITOUA de Makoua (mdr)

    J’y connais très bien cette histoire de 1958 à 1961 racontée ici avec quand même une dose partisane…

  18. OYESSI dit :

    Vous donnez l’impression de ne pas bien me lire. Qui a nié ou qui nie que ce que vous osez encore appelez armée est une milice Mbochi au service de Sassou. L’armée au Congo n’existe plus en tout cas c’est que je crois. Nier cette évidence c’est faire preuve de complicité avec les crimes que commet SASSOU avec cette armée ethnique à son service.
    Moi aussi je lie ce que Brazza news écrit. Je ne suis pas partisan des injures mais du débat sérieux. L’injure a été toujours l’arme des faibles. Ouvrir pas des portes déjà ouvertes ne me sied pas . Le pouvoir Sassou ne se cache pas et ne fait même pas semblant, il nargue ceux qui ne croient pas en son pouvoir. Si ce que écrit Brazza news est nouveau pour vous moi non. Je suis suffisamment outillé pour comprendre et analyser un certain nombre de choses et n’attends pas ce que Brazza news verse sur facebook. Ce qui ne signifie pas que je ne le lis pas.
    Oui je suis Congolais et fier de l’être. C’est aussi vrai que je suis du nord mais je n’attends rien du nord tout comme du sud sauf du Congo.
    Comprenez vous que je n’attends rien d’un quelconque pourvoir qu’il soit au nord ou au sud parce que depuis ma naissance je me suis toujours fait seul parce que j’ai été toujours concurrentiel partout où je suis passé. L’école, pas celle du nord ou du sud mais celle du Congo m’a tout donné en me formant correctement et non celle de Sassou, encore que sous Sassou on ne peut pas parler d’école parce que lui et ses amis ont détruit tout ce que la Colonie ensuite Youlou et Massamba Débat avaient laissé. Et ça ne pouvait être autrement puisque ce n »est plus l’intelligence qui compte pour la construction du pays. C’est le militantisme et le pouvoir qui est au bout du fusil.
    Ceux qui attendent la tribu ou une partie du Congo pour bénéficier d’un quelconque bonus ou d’un poste n’ont qu’à s’agripper à la tribu pour attendre bénéficier d’un poste. Ceux que j’ai pu occupé dans ma vie et dans le privé jusqu’à la fin de ma carrière n’ont jamais été dans l’état que j’ai refusé d’intégrer vu ce qu’il était devenu. Une fourmilière à voyous où tout était réglé sur le copinage et la perte de dignité où les plus idiots à l’école commandaient les plus intelligents.

    Quand je débats ici, c’est surtout pour continuer à m’instruire et non à chercher à enquiquiner tel ou tel autre congolais. Si tel n’est pas votre cas alors boucler la parce que tous les nordistes ne sont pas au pouvoir avec Sassou encore moins ne sont pas des imbéciles qu’on peut injurier comme on veut parce que nordistes. Si les autres l’acceptent parce qu’ils se reprochent quelque chose moi non.
    D’ailleurs vous me donnez l’impression que vous ne connaissez même pas l’histoire de votre pays parce les Mabouaka et autres Castro qui ont semé la terreur dans ce pays n’étaient pas des nordistes et que la défense Civile avec pour base après le Djoué n’était non plus une fabrication du nord. Votre analyse à géométrie variable m’attriste parce vous avez encore beaucoup à apprendre de ce Congo.
    Je parie que vous allez me parler surement des crimes de Sassou pensant que je le défendrai, détrompez vous sauf que je vous signale que Matsoka et Pouabou deux grands cadres de ce pays n’ont pas été tués sous un pouvoir du nord puisque vous avez choisi le nord comme sujet de vos errements intellectuels.
    C’est vous dire que tous nos politiques n’ont bâti leur pouvoir que sur la violence selon la durée de vie de leur pouvoir. Nous devons le dénoncer sans partie pris et sans aucune hypocrisie qui caractérise très souvent ceux qui s’enferment dans l’ethnie comme vous.
    Pour rappel, 1968 n’est autre que le résultat des errements du pouvoir de Massamba Débat qui n’a su que s’appuyer sur sa JMNR devenue armée à la place de l’armée si c’est çà que vous appelez  » LE NORD A AMENÉ LA DICTATURE AU PAYS ET CELA VOUS NE POURREZ JAMAIS LE NIER » eh bien je le nie parce que le camp de la milice n’était installé au nord mais bien au sud et si les Nianga Bouala et autres ont bien remplacé les Mabouaka et Castro, ayons le courage intellectuel de reconnaître que la violence n’a appelé que la violence qu’il ne faut pas occulter pour se donner bonne conscience. Si un Mabouaka ou un Castro avaient les possibilités qu’à le diable Sassou, on ne sait pas ce que serait devenu le Congo aujourd’hui.
    Le diable est partout. Faisons de sorte que nous refusions de tomber sous son charme au motif qu’on appartient à telle ou telle ethnie ou à telle ou telle partie du Congo. CE SERAIT FAIRE SON JEU. Restons simplement congolais. C’est ce que je suis.

  19. Anonyme dit :

    Donc pour vous le régime de Massamba-Débat débat était un régime dictatorial?

  20. Anonyme dit :

    Pouvez vous également faire des post courts pour la compréhension du débat svp soyez concis svp parce que je vais pas passez mon temps à lire vos longs textes dont certains passages sont souvent inutiles

  21. Gabio dit :

    Oyessi, cher grand frere, garde ton l’energie et ton intelligence pour les discussions avec les gens en bonne sante mentale. Cette anonyme, tantot anonyme 5, est une ecervelee, une disciple de poaty pangou. Sans le mot nordiste, elle ne peut pas respirer. C’est une forme d’auto medication psychiatrique qu’elle a besoin de s’administrer quotidiennement pour se soulager de sa schizophrenie.

    Grand frere, ne te rabaisses pas au niveau de cet individu, une vulgaire tribaliste qui l’ignore et qui ne voit le mal que chez les autres.

    Qu’est ce que les pauvres villageois de Souanke, Sembe, Kelle et autres localites ont a avoir avec le maintien de sassou au pouvoir? En quoi ils seraient plus responsables que les autres, y compris les kongo, les parents d’anonyme 5? N’a t-elle jamais entendu de Placide Lenga, willy matsanga, konta, kihouzou, silou…?

    Je suppose qu’il s’agit de l’epouse de poaty pangou, ce minable agent au service de sassou. Elle veut en plus connaitre mon village dans le pool pour qu’elle signale a son bosse sassou de demander a ntoumi d’aller le bruler de nouveau.

  22. Ndeko dit :

    Oyessi,
    Laissez tomber notre Anonyme. C’est un cas special.

  23. OYESSI dit :

    @ Gabio, Ndeko

    Merci pour vos sages conseils. Mais pour ce genre d’idiot il faut leur opposer votre intelligence même si on n’est pas le plus intelligent de tous, ce que je ne suis pas d’ailleurs. Cet énergumène fait partie de ceux qui pensent qu’au nord Congo il y a que des idiots qu’on doit injurier à longueur de journée pour rien. En plus de ce qu’il me demande de faire des courts posts parce qu’il a du mal à me suivre. Normal c’est un petit con qui croit que derrière un clavier d’ordinateur on devient un intelligent tout d’un coup.
    J’ai choisi désormais de rendre coup sur coup parce que depuis le changement de la constitution jusqu’à l’élection contestée par le plus grand nombre des congolais j’ai toujours essayé d’être pédagogue. Beaucoup qui se croient plus congolais que les autres et qui confondent le Congo à autre chose me trouveront sur leur route surtout quand il s’agira de confondre les nordistes avec les Mbochis encore que tous les Mbochis ne soient pas si heureux comme le croient nos frères au sud Congo.
    Merci à vous et bonne journée.

  24. Anonyme dit :

    Voici le réponse de l »idiot » de l »‘énergumène » et du » petit con »
    Idiot dites vous mais vous avez vous même dit dans un de vos posts qui sont habituellement toujours longs et fastidieux à lire que « L’injure a été toujours l’arme des faibles ».

    Vous avouez vous même que vous êtes faible puisque vous m’insultez
    et vos affidés ont fait de même en faisant même des allusions licencieuses qui nous donne un bel aperçu de la mentalité et de la moralité de l’homme du nord.

    Ecoutez bien ceci vous ne m’empêcherez jamais de dire tout haut ce que la grande majorité pense tout bas m’entendez vous jamais si la fausseté et l’hypocrisie vous conviennent et bien pas moi
    c’est la fausseté et l’hypocrisie qui a tué ce pays.

    Nous n’avons jamais eu de rapports francs nous n’avons jamais été des frères ni des soeurs jamais si cela avait été le cas le viol des femmes du pool n’aurait pas été possible et le pillage des quartiers sud de Brazzaville par les habitants des quartiers nord non plus ces quartiers majoritairement habités par des ressortissants du nord du pays peut être que voulez vous des statistiques là aussi? comme pour l’armée ?

    J’ai remarqué aussi que beaucoup de ressortissants du nord disent qu’ils sont fiers d’être congolais comme vous d’ailleurs et qu’ils entendent bien le rester mais vous êtes fier de quoi au juste de la barbarie ? du pillage ou d’avoir mis le sud à genoux ? et cette petite phrase je suis fier d’être congolais on ne l’entend plus ou quasiment plus côté sud pour que chacun comprenne bien ce qui se passe

    Vous dites que votre modèle c’est le président Massamba Débat et vous avez par la suite ajouté qu’il avait une milice et que c’est sous sa gouvernance qu’il y’a eu la dictature parce qu’il y’avait une milice qui était au dessus de l’armée d’où ma question pour être sûr d’avoir compris votre pensée si v pour vous le régime de feu président Massamba Débat était un régime dictatorial et vous n’avez pas voulu continuer le débat et préférer dire que j’étais un « idiot » un « petit con » et un « énergumène » la question était pourtant toute simple et vous n’avez pas voulu répondre à cette question simple non par ce que je suis un « énergumène » un « idiot » ou un « petit con » mais tout simplement vous êtes pris à votre propre piège celui de la fausseté et de l’hypocrisie il n’y a pas
    plus fort que l’homme du nord dans ce petit jeu.

    Personnalité retors et assez difficile à débusquer une des caractéristiques de l’homme du nord et c’est comme cela que les pauvres sudistes depuis des années se font rouler dans la semoule.
    Mais au moins cet échange a eu un mérite vous ne tromperez plus personne en tout cas pas sur le site de congo liberty on sait désormais qui se cache derrière le parangon de vertu et les paroles mielleuses mon frère par ici mon frère par là et c’est comme cela qu’on tombe dans le piège
    tout le monde est averti désormais plus personne ne dira on ne savait pas

    Lorsque l’on demande au peuple du nord de se lever c’est pas pour les ennuyer ou par tribalisme mais c’est pour sauver leur propre dignité mais ils comprennent on va perdre le pouvoir et les sudistes vont nous maltraiter voire nous tuer voilà où on n’en est actuellement.

    et bien ce peuple du nord sera l’unique peuple au monde à tolérer et accepter la dictature du moment que c’est l’un de ses fils qui est au pouvoir le seul et je dis donc que CE PEUPLE DU NORD ASSUMERA DONC SEUL LES CONSÉQUENCES DE CETTE DICTATURE c’est logique

    Nous allons suivre votre raisonnement si le régime de Massamba Débat était une dictature celle ci a duré combien temps? 40 ans ?et qui a mis un terme à cette dictature les ngalas? les Kongo ? ou les deux ensemble ?
    Et qui donc a assassiné le président Massambat Débat uniquement des mbochis?et si on était réellement des frères et des soeurs pour quelle raison aucun fils ou aucune fille du nord
    n’a vendu la mèche jusqu’à ce jour pour nous dire ce qu’il est réellement advenu du président Massamba Débat pays uni ??? et indivisible ????

    Votre ami Jeff Louna votre frère comme vous le dites toujours est mort en exil pourquoi est il mort en exil pourquoi n’est il pas mort sur la terre de ses ancêtres ???? pourquoi de plus en plus de Kongo meurent en exil et pas dans leurs propre pays sur la terre de leurs ancêtres Pourquoi???
    Ce pays n’appartient il donc plus qu’aux ngalas ils l’ont donc arraché aux mains des kongo puisque selon vos frères le pouvoir s’arrache il ne se donne pas mais je peux vous garantir que tôt ou tard nous allons récupérer notre pays vous m’entendez

    Je vais dire une bonne chose à tout le monde un ngala ne parviendra jamais à bien diriger notre pays pourquoi ? par ce que même nos ancêtres n’en veulent pas voilà le problème et nous le savons tous dans notre subconscient mais beaucoup ont de la peine à le réaliser moi y compris mais j’ai fini par le comprendre et à l’admettre.

    Qu’est ce que nous disons et demandons que les ngalas dirigent leur terres septentrionales ils les géreront selon leurs us et coutumes et nous nous allons gérer les terres Kongo qui nous appartiennent selon nos propres traditions et coutumes et aucun septentrion ne pourra plus jamais les gérer et par ce que je dis cela on me voue aux gémonies et on m’agonit d’insultes tribaliste et consort mais rien à foutre personne ne m’empêchera de dire ce qui est bien et bon pour mon peuple et de le mettre en garde.

    KONGO EN AUCUN CAS TU NE DOIS T’OCCUPER DE LA GESTION DES TERRES DU NORD OCCUPE TOI UNIQUEMENT DE LA GESTION DE TES PROPRES TERRES ET C’EST TOUT
    LE NORD DOIT ASSURER LA GESTION DE SES PROPRES TERRES.

    PEUT ON ENCORE CROIRE A LA PAROLE D’UN NGALA ? LA PLUPART DES KONGO QUI ONT CRU AUX PAROLES DES NGALA SE SONT TOUS FAIT PRENDRE

    Quelques exemples
    Ange Diawara
    Ernest Kombo
    Luc kimbouala Kaya le destin de ce dernier me touche particulièrement je pense à sa soeur la mère de l’écrivain Alin Mabanckou qui a du énormément souffrir de la mort de son frère
    Je le vois partir à la bataille pour défendre courageusement notre pays assassiné dans le dos par des lâches et des traîtres
    Augustin Kala kala
    Pascal Lissouba
    Jean Pierre Thystère Tchikaya
    Bernard Kolelas
    Ernest Claude Ndala Graille
    Modeste Boukadia
    Jean Baptiste Ikoko compagnon d’armes de Diawara tahi et exécuté par ses propres frères
    Marien Ngouabi trahi et exécuté par ses propres frères
    Cette liste hélas n’est pas exhaustive
    Et le malheureux peuple du sud qui a longtemps cru aux paroles mielleuses de fraternité du nord
    Rappelez vous peuple du sud ce ne sont pas les paroles qui comptent ce sont les actes.
    Rappelez vous aussi que cela fait près de 60 ans que nous courrons après cette unité imaginaire la faute à qui ???
    Soyez sur vos gardes éviter de manger et de boire avec les tenants du régime de merde Mbiki de Nanitelamio a rencontré un des dignitaires de la barbarie peu avant sa mort et beaucoup soupçonne un empoisonnement et on invite la famille à demander une autopsie donc soyez prudent méfiez vous y compris de leurs postillons

    Dans leurs cerveaux arriérés et tribalistes un kongo mort c’est un ninja de moins comme ils ont coutume de dire pays uni !
    L ‘attentisme la passivité la léthargie l’ apathie le silence assourdissant du peuple du nord face au pillage et à la barbarie trahit et traduit à mon sens un manque d’empathie de solidarité vis à vis du peuple du sud et de patriotisme vis à vis d’un pays qu’ils prétendent uni.

    Vous dites que vous « avez choisi de rendre désormais coup pour coup » et bien vous trouverez toujours sur votre route l' »idiot » l' »énergumène » le « petit con » pour vous répondre et dévoiler votre duplicité.
    Quant à moi je vous invite à déguster dès à présent l’eau des mbochis que votre frère le dictateur sanguinaire barbare génocidaire tribaliste fait boire aux Congolais vous pourrez ensuite exécuter quelques pas de danse ekonga en son honneur et en guise de remerciement

  25. L'idiot, l'énergumène, et le petit con dit :

    « NE DEMANDEZ PAS CE QUE VOTRE PAYS PEUT FAIRE POUR VOUS.
    DEMANDEZ CE QUE VOUS POUVEZ FAIRE POUR VOTRE PAYS. »

    John Fitzgerald Kennedy
    Etats-unien
    20-01-1961

    PS
    Ne vous avisez plus jamais à vous mettre en travers de ma route si vous trouvez ce texte dur le prochain risque d’être encore plus dur pour vous
    Vous êtes averti

Laisser un commentaire