Sassou perd le sommeil : Le Congo-Brazzaville en pilotage automatique

Qui l’eût cru ? Mais un Président ne devrait pas dire ça !


La cigale ayant chanté tout l’été se trouva fort dépourvue. Quand la crise fut venue, pas une seule ressource pour payer les salaires, les retraites ni les bourses.


Le manque de sommeil est l’un des signes de la dépression. Et nous ne nous savons pas si l’homme est de bonne humeur ou s’alimente correctement. Quoi qu’il en soit la situation que nous prédisions et relations depuis la nuit des temps fait jour. Tout ceci n’est pas pour nous plaire car le pays va mal.


L’incompétence s’est fait jour diront certains. Le Congo-Brazzaville vogue tel un bateau ivre dans des eaux troubles, et l’image du Titanic est plus qu’ancrée dans nos mémoires. Allons-nous nous laisser divertir par le rééchelonnement ubuesque de notre dette (qu’ils détiennent par ailleurs dans les paradis fiscaux, en Chine ou à la banque centrale d’Oyo), des escapades moscovites sans lendemain, l’envoi d’experts militaires russes au Congo-Brazzaville pour préparer la guerre de 2021 car l’on veut la paix des cimetières ? L’essentiel est ailleurs et ce système qui nous oppresse depuis des lustres vient de montrer ses limites.


Aucun homme seul ne peut diriger une république à moins que celle-ci ne se soit transformée en royaume des petits nègres avec les conséquences que nous connaissons. Il est plus qu’urgent de stopper cette machine infernale dépourvue de logiciel qui vole tel un objet non identifié dans notre espace collectif.


Il est temps de remettre et replacer le Congo-Brazzaville sur la carte des nations civilisées car la relève est prête. Ça et là nos enfants se forment dans les meilleures universités du monde pour apporter au Congo-Brazzaville leur expertise. Il est plus qu’urgent de changer le paradigme de la politique au Congo. Le vieux monde s’arc-boute par la force et, le nouveau monde patiente et trépigne car mis en joue par les militaires qui font le lit de la tyrannie congolaise.


Ayant refusé la paix des braves, Sassou fait la politique de l’autruche tout en hypothéquant l’avenir de tout un pays. Est-ce là sa destinée maléfique au Congo-Brazzaville ? Les grands Hommes d’État sont ceux qui font briller leur pays dans le monde et conduisent leur peuple vers le bien-être social, matériel et économique. Dans le cas du Congo-Brazzaville, force est de croire que nous avons affaire à un nain politique, tant il ne veut point s’élever quand l’on sait que tout le monde a droit à la rédemption.


Le Congo-Brazzaville devient la risée du monde entier. Nous naviguons à contre-courant des autres nations. Nous devenons les mendiants de l’Afrique après en avoir été les nababs. Quelle triste ironie de l’histoire !


Le leadership bien que contextuel dans la majorité des cas, ne peut perdurer si l’on est un mauvais leader. L’absence de vision nous conduit à la déroute. Nous en sommes réduits à payer des salaires cercle après cercle. Ce qui devait couler de source devient une gymnastique intellectuelle douloureuse pour ceux qui se maintiennent aux affaires en dépit du bon sens.


Les signaux ne sont plus faibles mais au rouge. Au risque de voir le moteur exploser, il est temps d’arrêter la fuite en avant. Toutes les séquences politiques de ces derniers jours ont été catastrophiques ; Ne pas le reconnaître serait suicidaire.


Personne n’a le monopole de la force, de l’intelligence ni de la beauté. Il nous revient pour sauver le pays de la désintégration de nous rassembler. Le bonheur ne vaut que lorsqu’il est partagé par tous. Si en étant au pouvoir l’on commence à perdre le sommeil c’est que plus rien ne va. Il vaut mieux raccrocher maintenant, avant que la situation ne devienne irrécupérable.


La République, du latin « Res Publica », bien commun, ne peut être gérée que par une bande d’individus. Elle doit être préservée et chérie en tout temps et tout lieu. Qu’allons-nous léguer à nos enfants si de notre vivant nous nous évertuons à dilapider toutes nos ressources pour des futilités ?


Il est temps que Sassou entende raison. Qu’a-t-il fait au temps chaud ? C’est le chant des cygnes et maintenant qu’il danse. Pour le bien de tous les Congolais qui en ont marre d’être les dindons de la farce, « le changement c’est maintenant » comme disait l’autre.


De ce désespoir naît l’espoir de ne point vouloir voir notre pays mourir. Ce gouvernement devrait plus mettre ses forces au service de son peuple au lieu de perdre son énergie pour des films de science-fiction qui relèvent du domaine privé. Il faut savoir prioriser.


Il y’a plus de choses dans deux têtes que dans une, monsieur Sassou. Nonobstant votre gabegie, nous ne perdons pas le sommeil et restons lucides pour le bonheur des Congolais.


C’est Arthur Schopenhauer qui disait : « La difficulté n’est pas de voir ce que personne n’a jamais vu mais de penser comme personne n’a jamais pensé au sujet de quelque chose que tous voient ».


Est-ce bien difficile en ces temps de disette ?—-

Patrice Aimé Césaire MIAKASSISSA

Ce contenu a été publié dans Les articles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

19 réponses à Sassou perd le sommeil : Le Congo-Brazzaville en pilotage automatique

  1. Val de Nantes. dit :

    Oui,Sassou se livre à une fitness budgétaire dont les mouvements lui font perdre le sommeil.
    Cet aveu d’incompétence est la première saillie d’une liste de dysfonctionnements cérébraux et moraux dont souffre cet imposteur mbochi venu du Bénin .
    On ne se refait pas.Cette insomnie est sympathique des effets pervers des élections volées au peuple congolais .
    L’insomnie ,en soi, est une pathologie ,car elle traduit la dépressivité de la victime .
    D’où je peux en déduire que le Congo est en pleine euthanasie ,par manque d’un esprit éclairé á sa tête .
    C’eût été Obiang Guema ,on l’aurait cru ,vu le niveau de développement imprimé á son pays ,mais le cas Sassou mérite une fatwa nationale et internationale .

  2. Nkondo kanda dit :

    Val de Nantes dit: Oui,Sassou se livre à une fitness budgétaire dont les mouvements lui font perdre le sommeil.

    Est-ce c’est au fitness club de tchikaya Missamou que Sassou a appris ces mouvements qui lui perdre le sommeil ? ou bien craint-il que tchicaya missamou apprenne les mêmes mouvements à mamie Antoinette qu’il l’a reçu dans leur appartement parisien ?

    C’est vraiment très triste ce qui se passe chez certains jeunes congolais . Comment au nom l’argent on accepte de se faire trimballer comme un objet?

    Voilà un missamou tchicaya qui insultait Sassou et le faisait insulter par les clients de son club de fitness va chez Antoinette manger et se faire prendre en photo qu’il envoie aux médias .

    Depuis quand ce monsieur jouait ce double jeu pour se faire trimballer jusqu’à ce point?

    Ce qui est ironique à ce point c’est comment Sassou peut trimballer publiquement à un tel individu qui est un loser ? Croit-il avoir attrapé un gros poisson de l’opposition ou une sommité intellectuelle ou un grand capitaine d’industrie? C’est vraiment très triste de voir un président descendre si bas que terre. C’est puéril tout ce petit cinéma avec ce charlot. Ils doivent dire à ceux du bled que missamou tchicaya est un grand homme en Amérique où il a été un grand militaire et entrepreneur. Non! Ne tombez pas dans cette propagande inventée par Claudia qui est impressionnée. Oui, c’est Claudia qui aime la superficialité contrairement à la profondeur des choses qui trimballe ce missamou tchicaya.

  3. A TOUS LES CONGOLAIS ! SOYEZ PRETS A DEPOUILLER LEURS VILLAS ET A VOUS SERVIR ! dit :

    @Val de Nantes

    Totale validation.

    La fatwa Congolaise ne devrait pas s’arrêter à la personne du minable microbe Sassou, mais elle va concerner aussi tous le clan Nguesso et leurs affidés : les
    MOUNGALA,
    MABIALA,
    Le duo des imposteurs Tchicaya Tchystère et l’autre idiot de traître Tchicaya Missamou,
    MPAKA,
    COUSSOUD MAVOUNGOU,
    COLLINET-MAKOSSO,
    CASTANOU,
    MVOUBA,
    MOUNGANY,
    INGANY,
    HELLOT-MAMPOUYA,
    FYLLA SAINT EUDES,
    NSILOU,
    MATONDO,
    MIKOLO,
    MBERI,
    MOUAMBA,
    DOUKAGA,
    MABOUNDOU,
    MOUDOUDOU,
    KOUMBA,
    TSATOU MABIALA,
    BINTSAMOU NTUMI,
    et TOUS les enfants KOLELAS…. Parfait, Landry, Théodorine…

    (la liste des personnes non mbochis sudistes et autres est trop longue…. QUE CHACUN COMPLETE)

    A TOUS LES CONGOLAIS DEMUNIS, VIVANT AUX ALENTOURS DES VILLAS OU DES MAISONS DE CES PERSONNES, MINISTRES, PREFETS ET AUTRES, UN SEUL CONSEIL = SOYEZ PRETS. LE JOUR OU SASSOU TOMBE, ALLEZ VOUS SERVIR CHEZ CES GENS QUI VOUS NARGUENT AUJOURD’HUI.

    QUE CHACUN SOIT PRET A PRENDRE SA PART. SANS PITIE, SANS REMORD.

    CE SONT LES BIENS DU PEUPLE CONGOLAIS.

    CE SONT DES BIENS QU’ILS ONT ACHETE AVEC VOTRE ARGENT.

    IL FAUDRA DEPOUILLER LES MAISONS DE TOUS CES VOLEURS, ASSASSINS, USURPATEURS MALHONNETES, ET AUSSI LES MAISONS DE LEURS NOMBREUSES MAITRESSES PLEINES DE BILLETS DE BANQUES.

    NE RATEZ PERSONNE.

    SOYEZ DEJA PRETS A EN DECOUDRE AVEC MARTEAUX, PIOCHES, BURINS ET AUTRES.

    LE 6 DEVIENDRA BIENTOT 9.

    LA REVANCHE DES PAUVRES MALTRAITES VA BIENTÖT SONNER.

    A BON ENTENDEUR.

  4. SAMBA DIA MOUPATA dit :

    Cher patrice merci beaucoup de te relire ! Ce matin je regardait la télévision Zaïroise, le nouveau visage de sassou présente cliniquement un homme qui abuse des somnifères à la limite de la dépression . Le tyran continu à maintenir une bande des corrompus autour de lui . Parmi eux des universitaires comme les Obenga , Bowao qui s’est fait appeler professeur titulaire qui en réalité ne veut rien dire , Jean louis Bakadio qui a bruyamment échoué au CAMES . Des hommes d’église corrompus à l’instar de ya Milandou qui veut rester neutre devant ce désastre que vit notre pays . Or la neutralité n’est pas chrétienne ya Milandou ne lit pas assez la bible . Enfin parfait kolélas et Tsaty Mabiala s’apprêtent à raccompagner sassou à la parodie d’élection en 2021

  5. Nkondo kanda dit :

    Louis Bakabadio avait echoué au CAMES. Ohhh! Donc c’est un faux professor. Quant à Bowao, il a été titularisé où? En quelle année?

  6. val de Nantes dit :

    Je rectifie une info.On peut etre professeur sans passer par le cames, lequel ne garantit aucune reference intellectuelle.
    Cependant, le conseil d’universite a le pouvoir de vous nommer professeur..
    Lissouba ,Bakabadio, Comes Mankassa etc en ont ete les beneficiares….
    C’est un grade et non un diplome.. Excusez moi mon ordi a perdu les accents…
    Apes un doctorat d’Etat ,et quelques publications, on peut y pretendre..
    Attention, mon ordi buggue……..

  7. Lucien Pambou dit :

    Je rapelle que le cames est un truc construit par des profs français de econd rang pour attribuer le titre de prof agrégé a des negres incapables de passer le concours selon les standards académiques
    La plupart des profs agrégés cames sonr en dessous des compétences attendues par la vraie et véritable agreg et je sais de quoi je parle
    Ne vous laissez pas embbobiner par bakabadio incapable de discuter sur la prooblematique de de la l analyse cliometrique en économie.cliometrie ne signifie pas climat en économie bien sur

  8. Val de Nantes . dit :

    Un bon professeur ,se devait ,á l’époque ,d’avoir ,au préalable ,un doctorat d’Etat.Les exemples de Comes Mankassa ,et Lissouba sont éclairants à plus d’un titre .
    Bowoa n’a jamais obtenu ce titre ,d’où son petit marché vers le cames.
    Diata n’avait nul besoin de passer l’agreg du cames , tant son autorité intellectuelle sur son domaine était connue .
    Sachez aussi que ,Bakabadio si orgueilleux qu’ il est ,n’a jamais candidaté á l’agreg du cames .
    Le professeur Francine Toumi ,nobélisable en recherche sur le paludisme est une professeure reconnue mondialement n’est pas issue du cames .
    Des milliers professeurs de la Rdc ,non plus.

  9. Val de Nantes. dit :

    Pauvre Congo ,piloté par un dépressif .Prochain atterrissage au fond de l’océan . Voilà ce qui arrive au Congo financièrement préempté par un esprit maléfique .
    Le Congo ne vous y oblige point ,sachez le quitter sans quinte d’amertume car il vous aura tout donné.
    Quittez le ,sans aucune once patriotique , car vous ne la lui avez jamais témoignée.
    Vous ,dictateur , avez-vous le courage de regarder les yeux dans les yeux votre alter égo, Obiang NGuema ?
    Pouvez-vous comparer votre déchetterie de pays au sien ?
    Ce dictateur éclairé ,n’a plus qu’ une chose á faire : Garrotter la plaie sociale ,et c’est l’Amérique miniaturée en pleine Afrique centrale , d’ailleurs Kangame s’y est mis.
    Le Congo ,par votre méchanceté gratuite vous aura bel et bien maudit .Rendez Le Congo á qui de droit .
    Nous n’avons pas étudié pour vous insulter numériquement ,mais pour numériquement développer notre pays.
    Vous nous saoulez á en perdre l’infime espoir .

  10. LMG dit :

    Et que faites vous de celui qui se fit Professeur Madzimba Ewongo Marion qui est en réalité un Asistant. Le doctorat 3eme cycle confère le titre d’Assistant. Voilà encore un imposteur

  11. SAMBA DIA MOUPATA dit :

    Je persiste et je signe que jean Louis Bakabadio à été candidat au CAMES la même cession que le professeur Hervé Diata , malheureusement cette expérience s’est soldés par un échec pour lui . Avant que la mafia Mbochi ne courtise cette institution (CAMES ) me dit on que même Antoine NGAKOSSO qui à foutu le grand bordel à la direction générale des impôts est devenu professeur agrégé , comme Mathias NDINGA ou encore ma petite Edith ADOUKI . A ce que je sache pour le cas Ya Cômes Mankassa il n’existe pas encore d’agrégation en sociologie , même le professeur Balandier n’avait pas d’agrégation , effectivement ya cômes a fait plusieurs publications , le même cas pour le professeur Lissouba qui a son actif plusieurs publications et avoir formé de nombreux étudiants congolais et étrangers à Brazzaville comme Bonnaventure Mbaya ou le Français David RENAUD d’ailleurs qui est un grand chercheur à l’institut national de la recherche agronomique en France (INRA) Ces deux derniers ont du mérite .

  12. Tempo dit :

    Bizarre j’ai du mal à trouver des publications de Pascal Lissouba sur Google. Aidez moi svp

  13. SAMBA DIA MOUPATA dit :

    Tempo , l’honnêteté voudrait que l’on puisse reconnaître à quelqu’un le mérite de quelque chose ! Lissouba reste le plus grand scientifique congolais de tout les temps . Etant natif du pool profond j’ai compris que c’est notre liberté de penser qui va nous ramener a une vrai la nation congolaise . L’homme congolais même instruit reste tribaliste . Moi je suis Mbandza ndounga des villages LOUYAKOU et Nganga kombo donc Lari j’ai longtemps considérer qu’il fallait soutenir Bernard Kolélas , jusqu’à m’investir financière d’ailleurs mon frère Jean claude MB pourra en témoigner , parce que kolélas était pauvre début des années 90 . Après plusieurs années je m’aperçois que Bernard kolélas était un illuminé comme son fils parfait un escroc parce que cette famille ma ruiner . Alors avec plus de lucidité j’aurais suivi Ya Milongo André mais problème il était kongo de Boko ma famille n’aurais pas compris ce choix politique. Maintenant j’ai changé ,je soutiendrai le congolais à mes yeux plus honnête , car la situation nous l’imposent .

  14. pambou lucien dit :

    A SAMBA DIA MOUPATA

    belle et bonne resolution cher compatriote

    une decision qui vous rend grand et respectable

    Malheureusement la plupart d ‘entre nous congolais restons encore le fil à la patte et attaché au pieu tribal et etnnico-clanique

  15. pambou lucien dit :

    lire ethnico-clanique

  16. Nkondo Kanda dit :

    Lucien,
    Ce que dit Samba est aussi le reflet de son éducation familiale. Son humanisme et son ouverture vers l’autre se reflète aussi chez son cousin germain, un ex séminariste, qui me reçut à bras ouvert en pleine guerre de 93-94. C’est dire que dans certaines familles on enseigne aux enfants l’amour des autres; lequel amour est transposé dans les aspects de la vie, incluant la politique.

  17. Anonyme dit :

    A la nuance près que Lucien signe de son vrai nom … Dans la nuit tous les chats sont gris dit l’adage…

  18. Gabio dit :

    A propos des titres de professeurs, je suis avec Val de Nantes. CAMES est une foutaises francaise faite pour les negres qui ne peuvent pas s’en sortir ailleurs. Une organisation manipulable a souhait par les dictateurs francafricains comme c’est le cas avec le criminel usurpateur du pouvoir chez nous. Depuis un certain, les fameux prof cames sont, comme les generaux de sa milices, issus en majorite des environs de son village et de son ethnie.

    Je n’accorde aucune valeur a cette merde de CAMES et a tous ces produits bidons, incapables de rien de bon au CHU. Ils ratent les plus basiques des chirurgies dans les hopitaux du Congo, y compris le CHU ou ces fameux CAMES s’auto proclament demi dieux

  19. Nkondo Kanda dit :

    Lucien,
    Il faut regarder le soleil et le doigt qui vous le montre. Nos comportements trahissent l’education que l’on a reçu. Un enfant qui a été élevé dans la haine, Sassou Denis, ne peut que haïr vu qu’il ne sait pas ce que veut dire l’amour des autres. ON EST OU ON N’EST PAS!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.