Sassou-NGuesso quittera-t-il le pouvoir par l’élection présidentielle 2021 ou par les armes ?

Par Justin BALONGA

Alors que l’Afrique a enregistré des progrès remarquables dans la régularité des élections, le contenu et la qualité de ces élections demeurent suspectent dans de nombreux pays. Les élections sont devenues source de conflits, des tensions et des divisions. Ce qui constitue une tendance préoccupante à l’avenir démocratique de l’Afrique.

Pour le cas spécifique du Congo, la situation est particulièrement inquiétante, à près d’une année et demie de la fin de son mandat présidentiel usurpé et illégitime, il ne fait aucun doute que Denis Sassou Nguesso se présentera pour une énième fois dans une mascarade d’élection, dont d’ores et déjà les résultats sont connus. Pour s’en convaincre, il suffit de se rappeler des propos du secrétaire général du Parti congolais du travail, demandant lors d’un séminaire aux militants de se “tenir en ordre de bataille pour les échéances à venir”. Mieux encore, tout dernièrement à Pointe Noire une marche en faveur du Général Denis Sassou Nguésso a été organisée, l’invitant à se représenter aux élections présidentielles de 2021. Enfin, le général président dispose aujourd’hui d’une cohorte d’idiots utiles et obscurs prêts à l’accompagner pour légitimer une fois de plus sa forfaiture électorale, sans la moindre exigence sur les prérequis d’une élection libre, transparente et démocratique qui sont:

  • Une justice libre;
  • Une presse libre;
  • Une administration tournée vers l’intérêt général;
  • Une force de l’ordre républicaine.

Aujourd’hui le Congo est un pays quadrillé et occupé par un parti politique, le Parti congolais  du travail hégémonique, et par un personnage, Denis Sassou Nguesso dont l’ivresse du pouvoir pour le pouvoir n’est plus à démontrer. Depuis quatre décennies, il a fait du Congo une “affaire personnelle”.

De manière concrète au Congo, les libertés fondamentales sont  en berne, les médias sont muselés et les opposants réduits au silence. Une tendance que le général Denis Sassou Nguésso a renforcé depuis son retour au pouvoir par les armes en 1997. Depuis lors, un ordre sinistre fait de violation massive de droits humains, d’intimidations et d’assassinats politiques a été instauré sur la Nation congolaise.  Ainsi, ceux qui critiquent l’action de Denis Sassou Nguesso sont des ennemis du peuple. Quant à l’opposition, elle n’est pas utile, parce qu’elle n’existe pas réellement sur le plan politique, elle est déclarée d’office hors la loi, poursuivie devant les tribunaux en instruisant les procès politiques sans fondements légaux. C’est le cas par exemple des procès Mokoko et Okombi.

Désormais, l’État à travers ses institutions est devenu un instrument de violence et de coercition. D’une part, la force publique est bien mieux entraînée dans la répression des concitoyens que dans leur protection. Il  s’agit en réalité d’un régime mafieux, militariste, corrompu et prédateur avec un clan qui enferme et torture sa population.  D’autre part, la haute administration est exclusivement composée des personnes favorables au régime, il n’y a pas de critères de choix, c’est le système qui choisit par cooptation. Enfin, au plan politique, en dehors du parti congolais du travail, les autres partis sont soumis à un contrôle strict. Ce contrôle se trouve renforcer par la mise en place d’un corps de sages comme instance de validation des intentions du gouvernement et des chefs de quartiers ou de villages rétribués par l’État.

En réalité, toute l’action de l’État est orientée vers un seul objectif , la nécessité de conservation du pouvoir à travers un système de contrôle de la société.

Toutefois, on ne peut mieux comprendre le système mis en place par le général Denis Sassou Nguesso, sans connaitre le personnage. Qui est Denis Sassou Nguesso?

Il est en réalité dans la haute sphère de la politique congolaise depuis 1968 avec la prise du pouvoir par le commandant Marien Ngouabi. Il est à la fois un problème pour le pays et un problème politique,  il a toujours été celui qui exprime, défend et représente le P.C.T, même sous Ngouabi.

A la mort de Ngouabi, c’est lui qui organise aussi bien la succession que la mise en place des hommes. En 1979, il devient président de la république, avec une parfaite maîtrise des structures et de l’idéologie de la conservation du pouvoir par la force. Depuis lors, Sassou Nguesso est devenu la clef de voûte du système politique congolais.

Et l’arrivée de Lissouba au pouvoir d’une manière démocratique, n’a été qu’un épiphénomène dans la durée et la conduite du pouvoir par Denis Sassou Nguésso.

Avec la guerre de 1997, coup d’État dissimulé sous la légitime défense, l’abrogation de la Constitution du 15 mars 1992, Denis Sassou Nguésso non seulement triomphe de la guerre avec la bénédiction de la France et des forces militaires angolaises, mais il réussit par des artifices juridiques à s’éterniser au pouvoir. L’illustration de cette volonté, c’est d’abord la mise en place du régime sous un acte fondamental pendant 5 ans et ensuite l’adoption de la constitution du 20 janvier 2002, laquelle donne toutes les prérogatives de l’exécutif au président de la république. Le mandat du président de la république passe de 5 à 7 ans. Et cette volonté de gestion confiscatoire du pouvoir, Denis Sassou Nguesso l’exprime bien dans une interview du 11 mai 2000 au Figaro économique lorsqu’il déclara “…il n’en demeure pas moins qu’en Afrique il faut qu’un chef ait de grands pouvoirs, sinon les  citoyens sont désemparés “.  Pourtant, Sassou Nguesso qui ne croit qu’en la puissance des mots s’était dédit à la fin presque de son deuxième septennat et le dernier, en changeant sa propre Constitution pour s’octroyer d’autres mandats, ceci indéfinitivement. Le motif invoqué était celui de l’inadaptation de la Constitution du 20 janvier 2002 à la nouvelle donne politique du Congo. Comme si par tour de magie, les congolais hier incapables avaient besoin d’un tuteur et qu’aujourd’hui ils ont retrouvé leur pleine capacité, et donc leur émancipation de toute tutelle.

À vrai dire, le régime préféré de Denis Sassou Nguesso est dictatorial, sans partage et géré avec mépris et arrogance envers le peuple par un seul homme et s’il parle opportunément de l’idée de dialogue national c’est parce qu’il est conscient de ne prendre aucun risque.

Ce qui convient également de relever dans cette longévité politique, c’est l’absence d’une accession  au pouvoir par des élections libres, démocratiques et transparentes. Même au plan local, le général Denis Sassou Nguesso n’a jamais été élu démocratiquement. De surcroît, il n’a jamais été élu, même à Oyo, son fief politique. La seule fois qu’il s’était présenté à une élection véritablement démocratique, il a été battu, ne recueillant qu’à peine 15% de suffrages exprimés. Il apparaît clairement que sa volonté de demeurer sans cesse au pouvoir ne fait aucun doute, pour cela il s’est donné les moyens politiques de sa détermination. Il a mis en place:

  • Une force publique (armée, gendarmerie, et police) à la fois  segmentée et divisée, la rendant ainsi impuissante;
  • Une administration occupée par les partisans;
  • une justice aux ordres;
  • un peuple réduit en quémandeurs sans droits;
  • un personnel politique extraverti et corrompu et qui puis est a trahi les valeurs éthiques qu’il était censé défendre;
  • une manipulation de l’opinion internationale par un lobbying très coûteux, pour donner une bonne image de sa personne et de sa gestion.

Ce qu’il faut dire, c’est que Denis Sassou Nguesso et sa famille ont accumulé de nombreux biens aussi bien au Congo qu’à l’étranger. Il a également participé à l’enrichissement de ses amis. Pendant ce temps, les vrais problèmes du peuple concernant la santé, l’éducation et l’emploi restent entiers. Le peuple profond est dans la misère et la pauvreté la plus extrême.

Dans ces conditions, on ne peut objectivement et logiquement accepter que Denis Sassou Nguésso et ses sbires organisent une mascarade d’élections présidentielles en 2021, étant entendu qu’il en sera dans tous les cas de figures vainqueur. Pendant ce temps le sort du peuple congolais dans l’abîme sera le même. Il continuera à subir les violences éducative, sanitaire, culturelle que lui impose Denis Sassou Nguesso.

En définitive, au regard de tout ce qui a été dit précédemment, si on laisse le général Denis Sassou dans son espace de confort et de certitude, il se présentera aux élections de 2021 avec des candidats convenus. Que faire ? Devons-nous nous contenter de notre lâcheté ou de nos discours habituels? ou bien au contraire, devons- nous agir concrètement avec panache afin “d’attaquer le taureau par les cornes”. De plus, il est parfaitement établi que le Général Denis Sassou Nguesso est arrivé au pouvoir par la guerre et se maintient au pouvoir par la guerre qu’il a imposé au peuple, qui se traduit par la peur et la terreur. Dans ces conditions, comment pouvons-nous reprendre par les élections et par des dialogues ce que le général Denis Sassou Nguesso contrôle par les armes et la force ?

Justin BALONGA

Diffusé le 30 aout 2019, par www.congo-liberty.com

L’ARMEE CONGOLAISE DOIT METTRE LE DICTATEUR SASSOU-NGUESSO HORS D’ETAT DE NUIRE. Par Mingwa Biango

Sassou-NGuesso  » le distributeur de billets » vient faire son cirque écologique au Président Macron

Ce contenu a été publié dans Les articles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

64 réponses à Sassou-NGuesso quittera-t-il le pouvoir par l’élection présidentielle 2021 ou par les armes ?

  1. tebola dit :

    Mon cher frère, Mingwa a placé son texte daté de février 2016 sous le tien car en fait c’est la réponse à ta question.
    L’ARMEE CONGOLAISE DOIT METTRE LE DICTATEUR SASSOU-NGUESSO HORS D’ETAT DE NUIRE. Par Mingwa Biango.
    Mais encore faudrait il que cette armée existe!
    Il n’y a pas d’armée au Congo. C’est l’une des premières institutions du pays que le général maîtrise bien. Tous ceux qui sont officiers dans cette armée aujourd’hui ont tous été nommés par Sassou. L’ancienne génération des militaires est presque toute à la retraite.
    En plus, ces militaires n’ont aucune éthique de l’art militaire. La seule façon pour eux de vivre et de faire carrière est de faire partie des réseaux mafieux dirigés par sassou et ses amis.
    Il ne faudrait donc pas compter sur eux (pour mémoire: Obami itou fils est colonel et le père a été l’ami de sassou et cofondateur de PCT.). ils sont nombreux comme ça. Sassou nguesso n’a pas improviser la pérennisation du pouvoir. Il l’a pensé. l’école militaire est une pépinière pour la sécurisation de ce pouvoir. On y entre pas par concours mais par affinité. Il faudrait donc contourner ces officiers en inculquant et en développant un esprit militant au sein des troupes pour les persuader de prendre leur destin en main. Pour cela il faudrait des vrais leaders politiques qui assumeraient ce type de discours. Pour l’instant nous ne les avons pas au Congo. Il nous faudrait des hommes de la trempe de ARAFAT. Pas le DJ! je pense à YASSER.

  2. val de NANTES dit :

    La seule issue qui lui reste ,c’est de bousiller tout le peuple et disposer librement du pays ,avec ses parents et acolytes.Son narcissisme pathologique ne lui permet guère de voir ce pays diriger par une autre personne que lui …
    ll pathologise la perte du pouvoir …

  3. SAMBA DIA MOUPATA dit :

    Merci beaucoup cher Balonga pour cette contribution patriotique ! En effet Sassou est conscient qu’il ne surmontera pas la crise financière après avoir gager le pétrole du pays , mais n’entend pas partir en 2021 ,il joue sur les peurs des congolais et compte sur son complice principal Parfait Kolélas qui dit ne pas envoyer ses militants à l’abattoir sans parler du boucher qui la nommé ministre pendant huit ans et député de kinkala depuis deux mandatures . Alors que les chambres mortuaires de Brazzaville et pointe -noire battent le record des morts depuis trois successives. Et encore ceux qui peuvent les services des morgues . Imaginons des grandes villes comme brazzaville et pointe -noire sans les urgences vitales. Au CHU de Brazzaville où les blocs opératoires sont fermés , les patients sont opérés dans une clinique à Moungali moyennant un millions des CFA .Mais qui peut payer de telles sommes qui représente vingt fois le SMIC congolais …

  4. OYESSI dit :

    Mon frère TEBOLA l’a bien dit. « Il n’y a pas d’armée au Congo. » il a oublié d’ajouter qu’il n’ y a que des mercenaires et ses cobras.
    Sassou a tissé sa toile d’araignée pour arriver et perdurer au pouvoir depuis longtemps avant qu’il ne tue Ngouabi, empoisonne ses amis pour ne rester que seul maitre au pouvoir avec son clan et pour y rester éternellement il combine trois méthodes. LA MANIPULATION, LES MENACES ET LA FORCE et pour cela il a trois instruments sur lesquels il s’appuie depuis. Depuis longtemps et bien avant 1968, Sassou a toujours manipulé les autres. C’est l’homme de tous les coups d’état sauf qu’à la dernière minute c’est lui qui trahit et les autres passent à la trappe.Il était au départ avec les Diawara Ekoko comme jeunes révolutionnaires, le moment venu il trahit les autres et quand Ngouabi arrive aux affaires il en fait un de ses lieutenants parce que celui là n’aimait pas le pouvour si ce n’est les femmes. Il s’est trompé et comme un sioux, après l’avoir assassiné, il a continué à manipuler les Yombi, Obami Itou, Lékoundzou et tant d’autres qu’il finit par éliminé soit par assassinat soit par empoisonnement.
    Quand il n’arrive plus à te manipuler il passe par les menaces et ensuite la violence si tu résistes. TSOUROU, OKOMBI SALISSA, MOKOKO sont passés par là.
    Pour en arriver là, Sassou se sert de trois instruments qu’il a façonné depuis bien longtemps et à sa solde.
    1- Les hommes habillés que forment son armée personnelle composée de siens pour la plupart des pêcheurs et cultivateurs venus de sa contrée et ses environs qui lui obéissent aveuglement et qui lui doivent tout et des mercenaires. Tout le commandement est sous leurs ordres, les armes sont stockées à Tsambitso et l’aéroport d’OLLOMBO leur base aérienne.
    2- La justice dont beaucoup de magistrats mal formés l’ont été par la grâce de Sassou font le boulot comme il se doit au service du clan.
    3- L’administration où l’on parle pratiquement Mbochis partout commandée par des vieux retraités à 90% Mbochis ferment le dispositif du règne de Sassou et son clan.
    Quand on aura trouver la solution à la manipulation, menaces et la force dont dispose Sassou on peut se dire qu’on a vécu Sassou.

  5. David Londi dit :

    Formatés aux discours improbables sur des mots qui ne sont que des chimères, les Congolais excellent dans la langue de bois sans aucune réflexion profonde sur la réalité de ce pays. Ils ignorent allègrement qu’aucune dictature au monde n’a été renversée, que le coup d’État ne peut être une solution acceptable, condamnée par l’UA, celui-ci ne pourra certainement pas être une garantie pour l’installation d’une démocratie durable. Ils ont à la bouche, à longueur de journée, des mots creux comme le peuple congolais, la nation ou l’Etat qui ne sont que, dans ce pays des promesses non tenues. Comme le disait A. Camus « Mal nommer les choses, c’est ajouter aux malheurs du monde ». Ils parlent aussi de démocratie alors que ce pays n’a connu que 8 ans de démocratie sur 60. L’Etat congolais n’existe pas, non plus. Le dictateur l’a tué, une première fois, en 1977 avec le fameux le  » Bakongos ba bomi Marien » et en 1999 avec son discours de Talangaï. L’Etat qui assure l’égalité de tous devant la loi est donc une vue d’esprit dans ce pays. C’est devenu une petite entreprise familiale. La solution est donc dans la mobilisation des forces vives pour désintégrer cette dictature. Les congolais ne sont pas plus stupides que les Burkinabés mais l’on ne peut mobiliser que des populations que l’on a organisées. Arrêtons avec les solutions de facilité.

  6. LA DESCENTE AUX ENFERS COMMENCE dit :

    LE POUVOIR LE QUITTERA.

  7. Bakala Louzolo Téléma dit :

    Tebola dit:
    « faire partie des réseaux mafieux dirigés par sassou et ses amis. »
    Ah ça , Lucien Pambou n’appréciera pas. Alors pas du tout! Il faut parler de « réseau ». Point à la ligne.

    Tebola soulève, dans le passage qui suit, le plus grand danger qui guette les congolais et qui va perpétuer le sassouisme et la niongologie pour l’éternité si nous ne prenons pas garde. Okombi Salissa l’avait dit publiquement quand il manifesta son divorce d’avec le pct – le parti congolais des truands.

    « Il ne faudrait donc pas compter sur eux (pour mémoire: Obami itou fils est colonel et le père a été l’ami de sassou et cofondateur de PCT.). ils sont nombreux comme ça. Sassou nguesso n’a pas improviser la pérennisation du pouvoir. Il l’a pensé. l’école militaire est une pépinière pour la sécurisation de ce pouvoir. On y entre pas par concours mais par affinité. Il faudrait donc contourner ces officiers en inculquant et en développant un esprit militant au sein des troupes pour les persuader de prendre leur destin en main. »

    Ce passage nous parle de la reproduction de la société à l’identique en ce sens que le vieux niongo envoie leurs enfants à l’école militaire et en Occident pour étudier afin qu’ils reviennent occuper les hauts postes dans la haute administration et les corps armés dans le but de reproduire leur système mafieux.

    Ils sont en voie de réussite puisque l’enfant obami se permet de ridiculiser une ministre sans aucune sanction . Pire, il demande aux policiers de chanter des obscénités contre ladite ministre lors des festivités de la fête nationale, et ce devant Sassou et les ambassadeurs étrangers à Brazzaville.

    Les papas vieillissants, les enfants prennent leurs places au gouvernement , dans l’administration, l’armée, la police et la gendarmerie . Puisque l’école a été détruite au Congo , leurs enfants se permettent de dire qu’ils sont les mieux qualifiés pour occuper les hauts postes en alléguant avoir étudier dans les écoles occidentales qui fonctionnent à merveille. C’est ça le grand danger du Congo .

    Aujourd’hui , les générations les mieux formées et les plus instruites du Congo , que sont les gens nés dans les années 50,60 et jusqu’au milieu des années 70, sont retraités ou proches de la retraite. Ce vide , ils le comblent avec leurs enfants. Souvenons-nous d’un discours d’Okombi dans lequel il parlait de la volonté MANIFESTE de Sassou et ses compagnons de former un « élite » constituée des individus de leurs villages en vue de contrôler la fonction publique. Okombi est le plus Mbochi des Téké qui était au centre de ce système . Dieu merci que nombre de ces enfants sont à l’image de leurs parents i.e. ils n’aiment pas le bruit du papier.

    C’est ça le grand danger qui guette le Congo: la reproduction à l’identique de la société des médiocres. Imaginez vous qu’un des médiocres de leurs enfants a osé dire que Sassou a vaincu les dinosaures dans le Mayombe pour construire la nationale 1! Un dinosaure dans le Mayombe au 21eme siècle ? Je croyais qu’ils avaient disparu il y a des millions d’années . Bref, cet exemple est à titre d’illustration pour mesurer le danger qui guette les congolais si ce projet de reproduire à l’identique le Congo n’est pas déjoué .

  8. Bakala dit :

    David Londi,
    Comment mobiliser le peuple? Je ne parle pas seulement du médium , mais des thématiques. Pour reprendre votre emprunt de camus, il faut bien nommer les choses. Contrairement à ce que d’aucuns peuvent penser, les congolais sont très mobilisés.

  9. ABIGNA dit :

    Mon cher frère Justin brillante analyse; tout à été dit; seulement pour vaincre une dictature il faut utiliser l’arme de l’intelligence, car ce que Sassou à fait dans notre pays les tyrannie même de l’antiquité l’ont pratique c’est-à-dire eliminer les grands esprits, les têtes pensantes susceptibles de lui contester l’autorité et ne rester qu’avec la partie soumise de l’elite en dehors de celà le pouvoir a fait naître des mini dictateurs; tous ces hommes qui se sont enrichis et qui ne veulent pas voir leur bonheur partir , ce sont donc les ennemis potentiels du peuple Congolais; aussi ce qui est beaucoup plus grave dans notre cas c’est la personne de Sassou car pour lui ce pouvoir lui échoit d’office c’est pourquoi il est dans des croyances mystico-fétichiste voir maçonnique. Rappellez-vous d’Hitler il utilisait les pouvoirs des loges maçonniques et autres pouvoirs magiques pour gagner la guerre mais en face s’est organisé des forces opposées des grands esprits et des initiés de l ‘Inde et autres pays ce sont ligues contre lui et la guerre se passait maintenant sur le plan invisible cela suppose une organisation, et une prise de conscience individuelle et collective; je terminerai en citant cette belle réflexion de Gandhi père l’indépendance de l’Inde qui dit que : ce n’est pas la méchantceté des méchants qui me fait peur mais le silence des justes.

  10. Ku Ibiti dit :

    C’est au prix de sa vie qu’il perdra le pouvoir un jour….et je pèse mes mots. Non, ce n’est pas rassasié de vieillesse sur le fauteuil suprême qu’il ira à sa potence mais y sera précipité. Il n’aurait pas dû revenir après le pardon que le peuple congolais lui avait dans sa grande bonté accordé. Au fond de lui-même il regrette amèrement d’avoir fait un tel choix. Le problème c’est qu’il a l’habitude de garder la tête bien froide. C’est donc difficile de déceler une pointe de panique ou de faiblesse chez lui en chef bantou traditionnel qu’il est. Il peut toujours prendre la porte de secours, celle de derrière, dans l’arrière cours pour 2021. Il peut penser rééditer l’erreur monumentale de 2016, seulement les choses lui seront vraiment très amères cette fois-ci. Que sa soldatesque et Tsambitso informent et conseillent bien leur Seigneur de guerre. Il n’y aura point de pardon cette fois et tout va se régler au Congo-Mfoa. Comprenne qui pourra…

  11. Ku Ibiti dit :

    Il existe des lois imperturbables; ce qu’un homme aura semé, il le moissonnera aussi. Ses fétiches, sa franc-maçonnerie sorcière ne lui seront d’aucun secours, ni sa fameuse Françafrique et ses inombrables réseaux et soutiens….

  12. la sentence Divine est la justice de DIEU VIVANT dit :

    Mes chers je suis au Congo et je suis constamment à cheval entre Pointe-noire et Brazzaville, je puis vous rassurer que le générale auto-proclamé Denis sassou nguesso est vomis à 98 pour cent des congolais. Donc parlant des élections de 2021. Et pour la mobilisation des congolais, il ne manque qu’un leader non corrompu, patriotique, courageux car le peuple est prêt à barrer la voie à sassou et à son clan génocidaire et ennemi de la patrie.
    bref pour ça, nous sommes prêt à faire face son armée formée que pour la répression et à tirer sur le peuple…

    ****Cette fois la patrie ou tous nous mourrons j’ai dis****!

  13. David Londi dit :

    Bakala,
    bien sûr, les alouettes ne tombent pas toutes rôties du ciel, il faut un minimum d’effort pour organiser, structurer et entraîner les populations à faire face. Les révolutions ne se font pas en un jour, des démocrates de par le monde s’y attèlent. L’on ne peut assister, impuissant, à la destruction d’un pays auquel nous tenons tous. J’ai déjà exposé, ici, des stratégies de lutte et de résistance avec des techniques modernes. Eh ben, il faut les utiliser. Aussi mobilisées soient-elles, les populations sont atomisées, d’où cette impression d’inorganisation qu’il faut pallier avec méthode et stratégie !

  14. Loubaki de Matoumbou dit :

    Cher samba vous me faites penser à l’interview de Mobutu sur RTBF où un journaliste Belges l’accusait de corrompu , ce dernier répondit au journaliste donc c’est vous le corrupteur ? Parce que corrompu égale à corrupteur . C’est le cas de parfait kolélas qui parle d’abattoir sans le boucher. L’abattoir reste de simple installations ,l’humain c’est le boucher pour que ça fonctionne . Samba WA BA HUNA WE NA MEZO ,le fils kolélas est un voyou en alliance de sorcellerie avec Sassou.

  15. val de Nantes dit :

    A plus de 35 ans de pouvoir absolu ,Sassou s’est naturellement déifié.
    Sassou est hors sol, tant les congolais le redoutent pour les avoir traumatisés á coups de meurtres politiques…
    Le Congo est il encore une rėpublique ?
    Le règne abyssal de Sassou a montré qu’un pouvoir apprivoisé comme un chien ne se quitte pas aussi facilement que l’on pourrait le penser..
    C’est l’histoire de la couenne collée sur le jambon .
    Même, fatigué ,Sassou ne s’imagine pas vivre sans pouvoir..
    La folie de grandeur a pris le pas sur la raison de rendre le pouvoir de manière démocratique..
    Le mot »royaume  » est une réalité que les congolais ont intériorisée ..

  16. LA DESCENTE AUX ENFERS COMMENCE dit :

    NE CIBLER TOUJOURS PAS L’IDIOT sassou. L’IDIOT A SES RACINES AILLEURS. ELLES SONT DANS NOS FAMILLES ET À L’INTERNATIONAL.
    LE CONGOLAIS SOUFFRE, MAIS IL N’EST PAS PLUS BÊTE QUE LES AUTRES HUMAINS. NE LE SOUS ESTIMER PAS. LES INÉGALITÉS SONT PRÉSENTES SUR TOUTE LA PLANÈTE. LE CONGOLAIS REPONDRA À L’APPEL LE MOMENT VENU.
    DES IDIOTS À LA TÊTE DES PAYS, C’EST UNE AFFAIRE DE NOTRE ENVIRONNEMENT.
    L’IDIOT macron N’EST PAS DIFFÉRENT DE NOTRE IDIOTNATIONAL sassou.
    TOUT CE QUI SE RESSEMBLE, S’ASSEMBLE.
    CONCLUSION :LE fmi A DONNÉ LA CAROTTE EN FAISANT SEMBLANT DE METTRE QUELQUES CONDITIONS POUR DISTRAIRE LES ADMIRATEURS DE LA FINANCE POUR LES NULS..
    CHANGEANT CET ENVIRONNEMENT OÙ ATTENDANT QUE LA NATURE NOUS DONNE, COMME D’HABITUDE, UN COUP DE POUCE.
    NOTRE IDIOT ET CEUX QUI L’ENTOURENT NE MÉRITENT PAS NOTRE ATTENTION.
    C’EST L’ENVIRONNEMENT QUI PRODUIT CE GENRE D’INDIVIDU QUI DOIT ÊTRE NOTRE PRÉOCCUPATION.

  17. Anonyme dit :

    Trouver les mots justes pour parler des conflits armés n’est jamais évident, tant les congolais reviennent de loin. Une chose est certaine, si un pays compliqué tel que le Congo sombre à nouveau dans la guerre de tous contre tous, ca sera difficile de le reconstruire encore et encore.

  18. OYESSI dit :

    Cher Londi

    « J’ai déjà exposé, ici, des stratégies de lutte et de résistance avec des techniques modernes. Eh ben, il faut les utiliser ». dites vous. Qui doit les utiliser, les populations sont atomisées,mobilisées soient-elles?
    Non ce n’est pas une impression d’inorganisation, c’est bien une inorganisation bien orchestrée par le pouvoir et ceux manipulés par le pouvoir qui font son jeu moyennant argent et postes.
    Maintenant pour pallier avec méthode et stratégie à cette inorganisation, il faut opposer à celle ci d’autres méthodes. Lesquelles? J’ai déjà exposé ici que le pouvoir construit actuellement autour de Sassou, son clan et ses accompagnateurs s’est assis sur un palier de trois éléments à savoir la MANIPULATION avec comme base le PCT avec relai les médias d’état, la MENACE quand on est plus d’accord ou quand on a une voix contraire à celle du pouvoir intervient en ce moment là la justice au service du pouvoir et enfin LA FORCE avec l’armée devenue milice au service du pouvoir.
    Notre frère BAKALA a bien compris en vous demandant « Comment mobiliser le peuple? et d’enchainer  » Contrairement à ce que d’aucuns peuvent penser, les congolais sont très mobilisés. »
    Il a bien raison, le peuple congolais est bien mobilisé sauf qu’il lui manque un leader pour l’amener à l’assaut final contre le pouvoir qui a tout verrouillé par les trois éléments décrits si hauts.
    Val de Nantes souligne bien ce qu’est ce pouvoir en disant « A plus de 35 ans de pouvoir absolu,Sassou s’est naturellement déifié. Sassou est hors sol, tant les congolais le redoutent pour les avoir traumatisés á coups de meurtres politiques »
    C’est dire que même mobilisés les congolais n’ont pas la mémoire courte et savent très bien ce qu’est ce pouvoir même si « bien sûr, les alouettes ne tombent pas toutes rôties du ciel » comme vous le dites,et qu’ « il faut un minimum d’effort pour organiser, structurer et entraîner les populations à faire face ».
    Ce travail ne peut se faire à mon entendement qu’au niveau des partis politiques de l’opposition, de la société civile et les démocrates comme tu le soulignes. Quels sont les partis de l’opposition que nous avons? En 2016, ce sont les leaders de cette opposition qui ont vite reconnu le victoire du perdant de l’élection et aujourd’hui ils se partagent le pouvoir.
    Les leaders du reste de l’opposition ont le malheur d’avoir été soit complices pour ramener Sassou au pouvoir contre un Président démocratiquement élu , soit pour avoir été compagnons de Sassou depuis belle lurette au point où leur message ne passe réellement pas. Quant à la société civile, elle fait ce qu’elle peut mais dans un pays où ne règne que la dictature l’espace d’expression est bien réduite.
    Il ne reste que la diaspora. Quelles sont ses recettes pour venir à bout de ce pouvoir?

  19. Bakala Louzolo Téléma dit :

    Merci David Londi pour ces précisions. Mais depuis, est-ce qu’il y a une application de ces stratégies sur le terrain ? Le vieux Niongo est toujours en mode fuite en avant avec des projets plus saugrenus comme cette potentielle visite en France pour discuter climat avec macron qui est plus intéressé à trouver chez Niongo une contribution au financement de sa prochaine campagne présidentielle qui pointe à l’horizon.

    Notez qu’au commencement il y avait le Verbe . Après le Verbe s’est fait Chair pour apporter la Lumière à travers les Apôtres qu’il envoya à travers le monde comme messagers. Ceux qui étaient baptisés et avaient la foi, étaient sauvés. Les Apôtres avaient foi en leur mission. Et Cephace a qui Jesus dit: « et moi, je te dis que tu es Pierre, et que sur cette pierre je bâtirai mon Eglise, et que les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre elle » avait atteint sa mission car il alla sur le terrain pour construire cette église éternelle qui fera connaître la parole de l’évangile à travers le monde après la destruction de l’église chrétienne d’orient par les musulmans avec la chute de Constantinople.

    Les Evangiles nous enseignent les rudiments d’une campagne de transformation des peuples. Le prophète Mahomet fit la même chose après avoir reçu la Parole divine, et ce en allant au contact des personnes à convertir. C’est ce qui manque aujourd’hui. On peut écrire des tomes et des tomes, sans application rien n’arrivera. Les chrétiens et les musulmans sont allés sur le terrain pour apporter la parole révélée. Ils ont atteint leur mission. Paul et Pierre ont accepté leur mission quand bien même Jesus les mit en garde du martyr qu’impliquait leur mission. Sans hésiter, ils acceptèrent ce destin pour accomplir la prophétie de Jesus car ils avaient foi en sa Parole. Alors, a-t-on la foi et est-on prêt comme Saint-Paul et Saint-Pierre?

  20. David Londi dit :

    Bakala,
    oui, le projet a démarré. Je ne peux pas en dire plus.
    Bonne journée !

  21. Bakala dit :

    Bravo David Londi! Une radio à l’image de Radio Free Europe devrait être pensée pour convaincre les gens de Talangaï qui continuent de vivre avec le syndrome de Stockholm.

  22. Mapouata de Loukoléla Limited dit :

    Non, nous de la diaspora on ne veut pour nous pas seulement ça. Nous, on veut pour nous seulement que Kolélas puisse envoyer les ‘poolistes’ pour se faire tirer dessus comme des lapins afin que notre Mokoko puisse devenir pour lui chef d’Etat de Lambochine, et nous-mêmes ministres comme espéré, pour notre tour qu’on attend toujours impatiemment. Mais on désespère et délire depuis. Ici c’est le désaroi. Imparfait Kolins, cet enfoiré qui a coulé notre unique destinée nous a laissé pour lui dans le deuil. Sans lui et ses cadenas de l’abattoir, on ne peut pour nous pas beaucoup. Et pourtant il sait pour lui bien que de toutes les façons les gens continuent de mourir. Alors, qu’il laisse seulement un peu d’autres tués du Pool pour le bien de notre gâteau à nous: c’est rien!

    Mais Kolélas, toi aussi vraiment, oohh, aide-nous seulement, hein? Remarque comment beaucoup sont paumés et commencent à implorer et rallier pour rejoindre la mangeoire avant la descente 2 mètres sous terre.

    Tal’ mbombo imb

  23. Lucien Pambou M'kaya Mvoka dit :

    NOUS Y SOMMES a vous congolais de donner une definition du reseau qui vous fait tant souffrir

    les congolais qui se moquent ou se moquaient de la theorie de reseau vont me donner raison car ils sont eux memes entrain de qualifier ce que je définis comme reseau

    1/ pour certains le resreau congo de sassou est mafieux bingo comment le définissez vous en partant de l analyse structurale

    2/ pour d autres le réseau Sassou est familial .comment vous construisez les elements d ‘observation et d ‘explication.le détournements des fonds par son fils kiki est il sufisant
    que dire de kolelas bernard qui s est senti oblige d epouser une femme du nord? les congolais trop marrants et rigolos de qui se moque ton? C EST COMPLIQUE LE RESEAU FAMILIAL

    3/le reseau est m bochis pour d’autres. tres bien mettez les elements sur la place publique et mobliser les congolais

    4/ En conclusion

    Ce que je viens de dire peut apparaitre comme provocant et insultant..j ai ma propre analyse et certains au nom de l emotion diront que je protege sassou

    Non je veux simplement obliger mes compatriotes a une exege intellectuele dont nous n avons pas l habitude en essayant d etre plus rationnel en depassant les mots et en essayant au dela de l insulte la denonciation de voir pourquoi un homme comme Sassou au pouvoir depuis quasiment quarante ans arrive en France ce Week end recu par Macron chef d ETAT Français QUI VA LE COMPRENDRE ET L ADOUBER POUR L ELECTION CONGOLAISE DE 2021 SI SASSOU SE PRESENTE

    Pauvres congolais naifs que nous sommes on a rien compris a la puissance du reseau tant au niveau interne q au niveau international.Qui sommes nous dans cette geopolitique des territoires et de l influence

    RIEN ET ENCORE RIEN SI CE N EST QUE DES BAVARDS IMPENITENTS ET RECURRENTS

    CE N EST PAS DE LA PROVOCATION GRATUITE DE MA PART J AI DEPASSE L AGE MAIS

    UNE TRISTE VERITE POUR CEUX QUI INTERVIENNENT SUR CE SITE ET QUI PENSENT

    QUE LE RENVERSEMENT D ALLIANCE AU SEIN DU RESEAU CONGO OU RESEAU

    SASSOU SE FERA UNIQUEMENT A PARTIR DE VOS ADMONESTATIONS VIS A VIS DU REGIME OU DE VOS ECLATS DE VOIX

    sassou s en fout il a le soutien de la FRANCE

    et la France ne lachera jamais sassou tant que celuici defendra les intérêts Français qui sont d ‘accord avec le sous developpeement la pauperisation des populations d obedience francophone en general et congolaise en particulier

    Pleurer et rire c ‘est la vocation des peuples negres .

    L France s en fout et meme si il ya un mouvement politique qui renverse SASSOU ET MEME SI
    LES CHOSES BOUGENT AU CONGO IL FAUT QUE CEUX QUI ECRIVENT SUR CE SITE DISENT AVEC FRANCHISE QU ON RESTERA TOUJOURS SOUS TUTELLE FRANCAISE NE SERAIT CE QUE PAR LA MONNAIE

    C est dur ce que je viens de dire et pourtant c’est la realite
    .D ailleurs la plupart des congolais qui critiquent la collusion reseautale entre la France et le CONGO RESTENT TOUJOURS EN FRANCE ET SE REPOSENT EN FRANCE. HYPOCRITES

    DESOLE MAIS CEST AINSI JE FONCTIONE SUR DES FAITS DE GEOPLOLITIQUE ET NON

    SUR DES LARMES DES INVECTIVES DES ACRIMONIES

  24. Anonyme dit :

    Une bonne fois pour toute MONSIEUR pambou. Ce n’est pas le fait que vous nous parliez de réseau à longueur de post qui pose problème car tout le monde sait que presque tout à travers ce monde fonctionne ainsi mais l’utilisation que MONSIEUR pambou veut en faire sur ce site pour en diluer les responsabilités du principal intéressé le tyran de l’Alima sassou nguesso.
    Personne n’a demandé à sassou d’être un tyran sanguinaire et de piller le pays comme il le fait, on peut très bien faire partie d’un réseau en étant plus ou moins intègre et travailler pour le bien de son pays et de sa population.
    Ce fameux réseau sassou familial et mafieux dont vous prenez la défense et dont le but inavoué de MONSIEUR pambou est que les internautes sur ce site ne fassent plus que philosopher sur l’entité réseau tout en passant sous silence le principal intéressé sassou.
    Qu’apportez vous de plus MONSIEUR pambou sur ce site à part dire que nous ne comprenons rien et sommes des nazes parce que nous n’entrons pas le jeu de diversion de MONSIEUR pambou de ne parler que réseau.
    Ne vous inquiétez pas j’ai lu vos différents articles et parfaitement cerné le personnage que vous êtes. Vous pouvez critiquer l’anonymat vous qui pouvez librement vous rendre au pays voir être reçu par sassou mais moi personnellement je ne m’abaisse pas à utiliser des pseudos pour m’accorder des satisfecits et m’auto congratuler.
    (Fathi Ndiaye, Laurence du Congo, etc…..) j’en passe et des meilleurs.

  25. SAMBA DIA MOUPATA dit :

    Moi dès la première heure , j’ai cerné ce fameux Pambou . Et comme je ne supporte pas la médiocrité . D’ailleurs il ne s’en cachent pas , il très admiratif de Thierry Moungalla . La complicité de ce garçon avec sassou ne fait nulle doute .

  26. Dick Dickata Dominé dit :

    « …mais moi personnellement je ne m’abaisse pas à utiliser des pseudos pour m’accorder des satisfecits et m’auto congratuler. »

    A M E N !

    3D

  27. Anonyme dit :

    Monsieur PAMBOU ne défend pas SASSOU NGUESSO,
    -il dimensionne pour vous l’état du réseau
    -il vous étale les forces et faiblesses du réseau SASSOU
    il vous demande à chacun des 92% de congolais hostiles à la manipulation des urnes de mieux faire
    il condamne ces leaders soit disant de l’opposition qui visiblement manquent de stratégies pour mettre un terme à notre misère.
    c’est la force de ce site.
    On ne peut pas venir tous avec nos couteaux pour dépecer l’éléphant SASSOU .
    PAMBOU apporte du sien.
    2021 approche: Quelle stratégie disposent ceux qui vont canaliser les 92% d’électeurs acquis?
    Ces têtes de proue réussiront-ils à faire modifier la Loi électorale?
    Certainement iront-ils à un autre dialogue au sortir duquel ,ils s’en sortiront les poches pleines et dont les conclusions seront pietinés par SASSOU.
    Quand le moment arrivera, il y aura apparition des égo, Il manquera de leader.charismatique.
    Car au moment ou les retraités comptent 21 mois de pensions impayées, le PCT mobilise les zaïrois pour organiser des marches de soutien moyennant le versement de la somme de 2000 F. Normal, ils ont intérêt à semer du désordre au Congo.ils sont tous analphabètes ,vivent illégalement au Congo et ont reçu pour certains, des CNI qu’ils n’auront jamais chez eux.

  28. Bankounda mpélé dit :

    À 3 D,
    Bonjour Dick Dickata Dominé,

    J’ai bien lu l’intégralité des interventions ici et, bien qu’il est dommage que vous vous présentez sous pseudo, vous avez vu juste à propos de Lucien Pambou, et en plus vous êtes pertinent.

    Pour lui, c’est pas compliqué, le meilleur c’est Sassou Nguesso, parce qu’il fait ce que veut la France, et réussit ainsi à rester longtemps au pouvoir. Tous ceux qui ont un idéal, ceux qui théorisent, croient voire préfèrent se sacrifier pour leurs idées, pour les valeurs et l’éthique, pour leur pays, ce sont des émotifs et des imbéciles !

    Incroyable ! Il ne se rend pas compte à quel point il exibe à la perfection LE PROFIL D’UN PARFAIT MERCENAIRE ! Tout chez lui se résume à la compréhension, à la maîtrise du système pour réussir à mieux tirer son épingle du jeu ! C’est cela, sa mise en relief de la théorie du Réseau.

    Pour lui, les Sankara, Lumumba, Nkrumah, Lissouba qui n’a pas tout cédé à la France comme le fait Sassou pour Son pouvoir et tout ce qui en découle, sont des plus que Rien, de petites gens. …

    Sur quelles bases échanger sérieusement avec cette catégorie d’individus quand les principes et les valeurs ne veulent absolument rien dire, et ne comptent que la compréhension et le profit que l’on peut tirer de la maîtrise d’un système, du Réseau comme il le martèle ici, comme s’il s’agissait d’une nouveauté !

    Demandez à Monsieur Pambou, très proche du couple Sassou, et de Lopès avec qui ils géraient (peut-être toujours d’ailleurs) la Revue de Sassou Nguesso pour son marketing à Paris, que peut-il dire ou conclure de son papier publié dans Huffington Post en avril 2016, en faveur de Sassou Nguesso, et que j’avais critiqué ici même (« Défis de Sassou-Nguesso : Réponse à Lucien Pambou », mai 2016) , en lui disant qu’il passait royalement à côté de sa problématique dans son texte, puisque même les non-initiés dans les compétences dont il se targuait connaissaient d’avance, et sans réfléchir ni analyser, les réponses aux problèmes qu’il soulevait, en raison des pathologies profondes de Sassou Nguesso qu’il zappait volontairement ! Trois petites années après cet échange qui avait été beaucoup lu et commenté ici, notre cher Lucien Pambou qui prétendait que l’objectivité était de son côté, et que mon analyse relevait de l’émotion et du militantisme, peut-il dire qui a vu juste à peine une petite année après, et de façon magistrale trois ans aujourd’hui. ..

    Avec les LOPÈS et bien d’autres sur lesquels j’édifierai les compatriotes au cours de ce mois, notre cher Pambou fait partie de cette « Élite malsaine et sans scrupules » qui, sincèrement, a fait et continue à faire énormément du mal au Congo, avec leur sinistre devise :PENCHER TOUJOURS DU CÔTÉ DE CELUI QUI PEUT VOUS DONNER LA CAROTTE, QUOI QU’IL EN COÛTE À LA COLLECTIVITÉ, AUX COMPATRIOTES, AU CONGO ! Voilà le profil de ceux qui se disent intellectuels chez nous, et à qui j’ai encore récemment répondu, suite à son commentaire sur ma réflexion ici au mois de juillet (« Qu’est-ce qu’un intellectuel au XXIeme siècle ? « ), en lui opposant l’éminent Desmond Tutu : « En temps de violence et d’oppression, celui qui se targue de neutralité est en réalité du côté de l’oppresseur » . C’est aussi simple que cela ! Face aux oppressions multiformes et graves comme celles de la famille Nguesso et consorts, il y a quand même du monde pour vouloir embrouiller du monde et édulcorer leur responsabilité !

    Bref, j’aurai besoin de vous 3D, je vous le dis sans ambages, parce que je constate qu’il y a du Sérieux, du Suivi et de la Cohérence en vous. Vous n’êtes pas seulement 3D. Vous êtes aussi SSC et cela fait hélas souvent terriblement défaut chez les Congolais, en ces moments décisifs de notre Congo.
    Bonne journée. …

  29. Anonyme dit :

    Merci cher frère Bankounda mpélé, personnellement je suis l’anonyme qui se frotte régulièrement au sieur pambou et je n’utilise pas d’autres pseudos mais je peux comprendre quelquefois une certaine incompréhension car sur ce site il suffit de ne pas entrer de coordonnées lors de la saisie d’un commentaire pour que le pseudo « anonyme » soit pris par défaut comme l’est d’ailleurs le dernier post de MONSIEUR pambou sous le pseudo Anonyme.

  30. LA DESCENTE AUX ENFERS COMMENCE dit :

    AFRICAN GEOPOLITICS
    EN 2014
    Directeur Général : lopes henri
    Honorary President : sassou nguesso denis
    Membres : adada rodolphe, ….., gakosso jean-clause, ….,
    POUR APPORTER DE L’EAU AU MOULIN DE MON FRÈRE BANKOUNDA MPÉLÉ.

  31. Bakala dit :

    Il y a aussi Lucien Pambou et Fred comme membres du comité de rédaction de Géopolitique africaine. Henri Lopès est un vrai pote de Lucien Pambou. Comme Lopès, il a une mémoire très sélective pour ne pas dire amnésique quand il s’agit de l’individu grâce à qui le cfa est convertible en yuan et vise versa.

  32. lucien Pambou MKAYA m'voka dit :

    Merci a ANONYME DU 1/09/2019 A 14H16

    merci de rendre plus clair , plus explicite, mon texte

    on peut pleurer à longueur de journées , mettre en place toutes les strategies du Monde

    Sans actions concretes reeles sur le terrain 2021 risque d ‘etre la replique fidele de2016 et le president sassou

    Au nom de la partie internationale du reseau Sassou chercher ces 2et3 septembre 2019 a Paris l adoubement du grand manitou blanc a savoir le president macron et de sa belle, LA FRANCE

    Sassou a compris depuis fort longtemps et avant tous les hommes et femmes politiques congolais de l opposition comme de la majorite l importance et la puissance de vla strategie communicationnelle pour se maintenir au pouvoir

    Souvenez vous du virage de l avion France et de son pilote FRANCOIS HOLLANDE QUI APRES MOULTS HESITATIONS AVAIT FINI PAR DIRE QUE LE CONGO ET SON PRESIDENR POUVAIENT MODIFIER LA CONSTITUTION

    il y a eu des larmes et des cries d offraie .
    la constitution a été modifiee le ciel n est pas tombe et il risque d entre ertre ainsi en 2021 de facon subtile

    les congolais pourront se vautrer dans le goudron et se couvrir de plumes, il ne se passera rien
    a moins que?

    je ne fais que modestement mon travail d analyste politique et aux politiques et autres stratèges d agir et d etre sur le terrain pour l action

    IL SEMBLE QUE CELA SOIT DIFFICILE

    LA PAROLE DEVENANT LE SEUL EXECUTOIRE A CAUSE DU MANQUE D EFFICACITE ACTIONELLE

  33. Bakala Téléma dit :

    Lucien Pambou,
    Se rabaisser à un tel niveau de servilité pour un soit disant professeur ( de collège ?, lycée ? d’université ?) âgé de plus de 60 ans, il y a de quoi se poser des questions sur ta santé mentale.
    Cet appel du pied dépasse tout entendement tant tout dans ton comportement indique un individu en manque et dépourvu de dignité . Oui, en manque contrairement à Fred et à Lopès qui affichent une aisance à tout point de vue. Ce comportement peut aussi trahir certaines blessures intérieures qui poussent à vouloir une reconnaissance, une attention des autres. Tu ne te gênes même pas dans ta bêtise des gens qui te connaissent tant tu as perdu toute notion de dignité . Tu es comme ce missamou qui, après avoir insulté et fait insulter sassou ntouvi par des blancs, que Sassou a exhibé comme un chien. Si la retraite est dure, diminue ton train de vie.

  34. pambou.lucien M'kaya m'voka dit :

    A bakala ; lhomme qui dit etre debout alors qu il se vautre dans l insulte l opprobe et le bavardage piteux
    j attends toujours un article de fonds de ta part
    pour ma retaite ne t inquietes je suis fonctionnaire de l education nationale.je suis proprietaire depuis fort longtemps de mon appartement.j ai aussi une residence secondaire et je ne traine pas a paris
    tu vois tu m obliges a descendre a ton niveau de betises
    personne ne pourras me faire taire
    ce qui est emmerdant pour dfes gens comme toiet d autres est que vous attendez la chute du regime pour trouver un vrai job au congo
    moi ma place est ici en France
    voici
    alors BAKALA AU BOULOT ET EVITES L ARGUMENT DU MELON QUE J AURAI TROP GROS

  35. LUCIEN PAMBOU MKAYA MVOKA dit :

    Toujours a bakala dit louzolo celui qu on aime et telema celui qui doit etre debout mais vautre pour l instant dans l incontinence verbale inutile et absconse

    comme tu « es incapable de discuter en tant que aine car je pense que tu es plus age que moi et que tu preferes l insulte

    Alors je poursuis la piste d ‘opprobe que tu as ouverte
    vis tu en France?

    DS NOUS INTELLECTUELLEMNT ET PROFESSIONNELLEMENT CE QUE TU FAIS

    As tu assume un mandat d elu comme ce fut les cas pour en tant que conseiller municipal de ma ville . conseiller ump dans la periode Sarkozy a partir de2008

    Et toi bavard tu as fait quoi. AU LIEU DE PASSER TON TEMPS A JETeR L OPPROBE SUR AUTRUI .ME CONCERNANT LES GENS QUI M ONT REGARDE ET ECOUTE A LA TELEVISION SAVENT CE QUE JE VAUX

    ET avec ma femme camerounaise je suis fier de ceque j ai construit en FRANCE ET CE QUE JE VAIS LAISSER COMME HERITAGE A MES DEUX GARCONS LES PAMBOU S BOYS COMME JE LES APELLE .JE SUIS OBLIGE DE TE REPONDRE AINSI ESPECE DE JALOUX

    ET TOI POURQUOI ES TU EN PERMANENCE JALOUX DE PAMBOU

    IL VA FALLOIR QUE TU T Y FASSES JE SERAI TOUJOURS DE FACON EPISTOLAIRE EN REPONSE A TES PROPOS ME CONCERNANT CAR INCAPABLE DE FAIRE UN ARICLE DE FOND JE SUIS OBLIGE DE REPONDRE A TES FADAISES INUTILES ME CONCERNANT ET JE N AI PAS BESOIN DE SASSOU POUR VIVRE NI D ATTENDRE COMME TOI DE VOIR SON REGIME DISPARAITRE POUR ESPERER AVOIR UN POSTE AU CONGO COMME TOI.

    BRAVO LES AINES CONGOLAIS ET JE COMPRENDS POURQUOI AU DELA DES JEREMIADES OPPOSITION ET MAJORITE CO?NTINUENT DE SE SERRER LES COUDES POUR NE PAS CEDER LE POUVOIR A D4ES RETAITES GRINCHEUX ET VERBEUX ET JALOUX COMME TOI BAKALA

    Attention bakala je ne suis pas enerve je reonds sur le meme ton sottisier que le tiens
    A TRES BIENTOT CAR JE REPONDS TOUJOURS TU AS DU LE REMARQUER

    il est temps que les jeune’s cogolais nes dans les annes 80 arrivent tres vite aux affaires et se sezparent des vieux cons comme BAKALA ET PAMBOU qui ne doivent pas assumer des responasabilites politiques au congo

    QU EN PENSES TU BAKALA
    POUR MOI MON CONFORT DE VIE PROFESSIONNEL POLITIQUE EST BIEN FRANCE ET TOI
    TU ATTENDS QUE SASSOU PARTES OU RESTES?

    Allez aine bidon j attends ta reponse emotive et bidonne et pleureuse
    tu as commence dans l insulte je réponds toujours alors que j avais dit que je m accordai quelque delai avant de repondre au deosrdre langagier de certains internautes sur ce site congo liberty bien tenu par ailleurs par le websmaster biango Miango

  36. Bakala Téléma dit :

    Non! Tu es plus qu’à ton niveau. C’est moi qui fait l’effort de me mettre à ton diapason en te tendant la perche afin que tu ne te perdes pas vu la dégradation de ton état de servilité à la bêtise et à l’obscurantisme. N’est pas Fred ou Lopès qui veut à moins de nous dire que toi aussi tu es un Vili de naissance d’ethnie Kongo mais de culture Mbochi comme Lopès Maloukou qui se déclare Bangangoulou de langue Téké, mais de culture Mbochi de la famille Obah.

    Ah les mercenaires de la plume! Qu’est-ce qu’ils ne diront pas et ne feront pas pour plaire au vieux Niongo. Ils vendront père et mère pour être à la mangeoire quitte à être bêtes et niaiseux tant et aussi longtemps que les miettes tomberont de la table du maître.

  37. Bakala Louzolo Téléma dit :

    Fred est plus âgé que moi de 4 années. Tu vois l’écart entre nous? Par ailleurs, as-tu oublié qu’aux âmes bien nées , la valeur n’attend point le nombre d’années ? Je te conseille de lire Socrate à propos des jeunes et leur éducation .

    Jaloux de toi? Tu rigoles ou quoi? Arrêtes cette chanson. C’est ce que tu avais dit aussi de Constant . J’étais avec Claude le mois dernier. Dès que j’ai prononcé ton nom, tout le monde a ri. Je garde pour moi le reste. Mais ce que je peux partager avec toi est le fait qu’ils ont pitié de leur sœur qui t’endure depuis des lustres.

  38. LUCIEN PAMBOU MKAYA MVOKA dit :

    A Bakala qui veut etre aime et debout.Mai qui reste vaute dans le goudron et les plumes ce qui le rendent encore plus noir de peau et dans l ame

    JE TE LAISE A TES DELIRES .
    INCAPABLE DE FAIRE UN PAPIER ET DE NOUS DIRE MEME EN MENTANT COMMENT TU VIS EN FRANCE OU AU CONGO,RETAITE D’OU? TU AS BOSSE UN JOUR.?

    ME CONCERNANT TU AS VERIFIE ET CELA M HONORE POUR TA SOIF DE CONNAISSANCET

    J ESPERE QUE CELA VA BIEN SINON JE PEUX AVEC D AUTRES TE DONNER UN COUP DE MAIN FINANCIER AVEC UN PRET A TAUX ZERO ET T AIDER AU DELA DE L INSULTE A TE RESSOURCER INTELLECTUELLEMENT POUR QUE L ON VOIT TES ECRITS SUR LA TOILE
    JE NE TE DEMANDES PAS D ECRIRE UN LIVRE C EST TROP TE DEMANDER

    Mais un papier de fond sur congo liberty pour que l on voit si TES insultes et invectives permanentes cachent un debut d excellence memes si tu es declinant en age physique et je serai insultant comme toi si j ajoutai mental

    tu vois vieux coco jaloux je réponds toujours

    A TRES BIENTOT CAR JE SAIS QUE TU VAS REPONDRE BIENTOT ET POUR COMMENCER LA REPONSE FUTURE JE DIRAI BINGO

    Retiens le si t en es capable meme si tu refuses un article de fond sur congoliberty

    je te le demanderai tout le temps

  39. Bakala Louzolo Téléma dit :

    Tu parles des camerounais. Chez eux au moins il y a cette culture de l’excellence et l’émulation que tu refuses aux congolais que tu veux noyer dans l’obscurantisme et la bêtise pour prétendre être les seules lumières parmi les aveugles comme ton maître Lopès a su pratiquer cette politique pendant des années en coupant la bourse de centaines d’étudiants afin qu’il soit le seul lettré au Congo après avoir conçu le programme d’épuration de l’appareil de l’état avec ses amis Sassou et Ngouabi dans les années 70.

  40. Bakala Louzolo Téléma dit :

    « J ESPERE QUE CELA VA BIEN SINON JE PEUX AVEC D AUTRES TE DONNER UN COUP DE MAIN FINANCIER AVEC UN PRET A TAUX ZERO ET T AIDER AU DELA DE L INSULTE A TE RESSOURCER INTELLECTUELLEMENT POUR QUE L ON VOIT TES ECRITS SUR LA TOILE. »

    Ahhh! Ahhh! Le prêt à taux zéro c’est ce que tu vas négocier chaque fois que tu nous dis que tu es en pays de Gales ? Ton financier ne verse pas dans la bêtise comme toi. Il est très discret comme Lopès. Mais toi, le sans dents, qu’est-ce qui t’anime si ce n’est l’appât du gain et cette nécessité de reconnaissance et d’amour.

    Laisse tomber mon gars. Le dossier est béton. Sois honnête intellectuellement au lieu de prendre le vieux Niongo pour un c_on qu’il n’est pas. Il est plus malin que toi et se moque bien de toi.

    Parlons un peu de Claude , si tu veux. Ne fuis pas. Reviens.

  41. LUCIEN PAMBOU MKAYA MVOKA dit :

    A BAKALA BINGO COMME PREVU

    POURQOUI CETTE JALOUSIE HAINEUSE

    TES DINERS VRAIS OU FAUX AVEC CONSTANT NEMALE QUI VA PEUT ETRE PRENDRE LA MALLE C EST DE L HUMOUR A LA PAMBOU NE M INTERESSENT PAS

    IL SAIT QUE J AI REUSSI A HAUSSER A UN NIVEAU INEGALE SA CHAINE DE TELE

    MA PRESTANCE LANGAGIERE ETU NE PEUX EN DIRE AUTANT ET ENCORE MOINS CONSTANT A FAIT CONNAITRE LA CHAINE EN AFRIQUE ET IL PARAIT QU ELLE PERECLITE
    .
    LES GENS SONT BAVARDS ET JALOUX LES MECHANTS COMME PETIT FRERE (VRAI ou FAUX) bakala

    J ORGANISE EN TANT QUE DIpLOME DE SCIENCES PO PARIS EN 1982 UN DEBAT SUR L AFRIQUE AVEC DES CHERCHEURS DE LA FNSP

    J ESPERE POUVOIR T INVITER POUR QUE TU PRENNES LA PAROLE PUISQUE TU ES INCAPABLE D ECRIRE UN ARTICLE DE FOND

    .TU POURRAS T EXPRIMER LIBREMENT MEME AVEC ACCENT ON T ECOUTERAS ET TU PARTICIPERAS AVEC NOUs A LA TABLE RONDE

    .Mais il faudra que tu me donnes une adresse et je veux croire que tu en as une pour que je t envoies l invitation.sinon je passerai par le websmaster et je serai curieux de voir ta maitrise des concepts et ta capacite langagiere a l oral. j ai organise des débats sans inviter mes compatriotes congolais et la bingo tu m en donnes l occasion

    TU ME PARLES DE CLAUDE.LEQUEL J EN CONNAIS TELLEMENT ET JE PEUX TE DIRE QUE JE FAISAIS BEAUCOUP D OMBRE A CERTAINS SUR AFRICA 24

    CERTAINS S EXPRIMANTAVEC UN GROS ACCENT PAS DE PROBLEMES MAIS D AUTRES INCAPABLES DE DIRE ET D EXPLIQUER…………..

    JE MARRETE L A AU RISQUE D ETRE MECHANT

    ALORS TU VIS EN FRANCE J ESPERE PAS DANS UN METRO ET QUE TU NE TE FAIS PAS ENTRETENIR PAR UNE GONZESSE OU VIVANT CHEZ DES PARENTS

    SUR LE PLAN POLITIQUE ET PROFESSIONNEL QUELS SONT TES FAITS DARMES?

    J ATTENDS TOUJOURS UN PAPIER

    QUAND A MA FEMME CAMEROUNAISE ELLE EST HEUREUSE D AVOIR UN MARI PAMBOU CONGOLAIS QUI PARLES LA LANGUE DE MO0LIERE SANS ACCENT COMME S IL Y ETE NE

    CE N EST PAS MOI QUI LE DIT MAIS ELLE DEPUIS DE NOMBREUSES ANNEES ET ELLE
    EST BAMILEKE CAMEROUNAISE
    FIERE DE SON GO CONGOLAIS

    TU VOIS TU SAIS TOUT SUR MOI

    MAIS MOI JE NE SAIS RIEN SUR TOUT ET CE N EST PAS AVOIR LE MELON QUE DE LE DIRE
    J ATTENDS LA REPONSE SINON ON ARRETE LE DEBAT MEME SI JE CONTINUE A DIRE QUE CELA TE PLAISE OUNON ET CE N EST PAS DE MA FAUTE SI TU ES TROP JALOUX ET PERDU DANS LA JALOUSIE
    ON PEUT T AIDER FINANCIEREMENT SI TU VEUX

  42. Bakala Louzolo Téléma dit :

    Tu déshonores ton âge avec ce comportement qui traduit un besoin effréné d’amour. Là ton vrai visage est mis à jour. Comme tu finis ton écrit par les finances, dis-nous est-ce que t’es voyages outre-Manche sont motivés par la négociation d’un prêt à taux zéro auprès de ton cadet de 15 ans? Une personne qui se dit aisée ne va pas outre-Manche tout le temps.

    Il n’y a aucune jalousie à ton égard . Tu es simplement le dernier des mercenaires à visage découvert qui pillent le Congo et nient aux congolais leurs droits. Ce faisant, il faut te combattre car tu es un vrai danger pour le Congo. Tu feins d’être intellectuel et ponds des théories fumeuses pour encourager l’obscurantisme au Congo. Par exemple, tu écris dans Jeune Afrique que grâce à Sassou, le cfa sera convertible en yuan et vis versa. Tu sais que c’est un mensonge , mais tu l’écris . Tu mens que le Congo n’a pas caché des emprunts alors que le contraire est vrai. Tu es un vrai danger qu’il faut combattre. Ce sont des individus comme vous qui poussaient Sassou à la faute .

    Tu combats les congolais , les congolais vont te rendre coup pour coup. Pour finir , pourquoi associes-tu Constant et Claude ? Tu en sais des chose ou quoi.

  43. LUCIEN PAMBOU mkaya MVOKA dit :

    A BAKALA LE BONIMENTEUR

    J ARRETE LA FAUSSE DISCUSSION DONT LES CONGOLAIS COMME TOI SONT FRIANDS ET JE RETOURNE A DES TEXTES DE TRAVAIL PLUS EN PROFONDEUR.ATTENTION JE NE RENDS PAS LES ARMES MAIS JE RAISONNE EN TERMES DE COUT D OPPORTUNITE ECONOMIQUEMENT PARLANT.SI TU NE SAIS PAS CE QUE CELA VEUT DIRE PRENDS N IMPORTE QUEL MANUEL DE MICRO ECO SUR LE CONSOMMATEUR OU SUR LE PRODUCTEUR

    J AI UN LIVRE A TERMINER SUR LES RESAUX QUE TU LIRAS AVEC INTERET ET JE TE LAISSE A LA SEMOULE A LA BIERE ET TON SONGI SONGI ET JALOUSIE CONTRE LE CLAN SASSOU ET CONTRE CELUI QUI DIRIGE TA PENSEE ET HANTE TES NUITS SIMPLES A SAVOIR LE SIEUR LUCEIN PAMBOU

    JAI TOUT DIT ME CONCERNANT TOI TU CONTINUES A TE CACHER ET EN BON CONGOLAIS A MEDIRE

    ALORS JE TE LAISSE A
    TA SEMOULE ET ABIERE ET REPONDS A MON INVITATION A SCIENCES PO J ESPERE QUE TU SAIS T EXPRIMER EN VRAI FRANCAIS SANS GROS ACCENT

    MAIS ON SERA LA POUR T ECOUTER QUAND MEME ET TAIDER EN RELANCANT LE DEBAT
    SOIT TU PASSES PAR LE WEBSMASTER SOIT TU UTILISES UN AUTRE MOYEN POUR ME CONTACTER

    VOILA COCO J AI AUTRE CHOSE AFFAIRE QU A REPONDRE AU SEMOULIER QUE TU ES

    C ETAIT MARRANT AVANT MAIS COMME TU NE DIS PAS SI TU TRAVAILLES SI TU FAIS DE LA POLITIQUE EN FRANCE ALORS QUE DE MOI TU SAIS QUASIMENT TOUT

    ALORS COCO JALOUX JE NE TE REPONDRAI QUE SI TU FAIS UN PAPIER DE FOND OR TU EN ES LARGEMENT INCAPABLE ET TU P4EFERES APRES LA SEMOULE ET LA BIERE ETRE BAVARD ET BAVEU
    TU ME FAIS PERDRE DU TEMPS ET DE LA MONNAIE TANT QUE JE N ECRIS PAS MON BOUQUIN

    SALUT INCAPABLE D ECRIRE UN ARTICLE DE FOND ET JE NE TE DEMANDES PAS UN LIVRE CE SERAIT TROP

    TU REPETES TOUJOURS LES MEMES ANTIENNES SUR LE CFA ET LE YUAN

    TIENS PART DE CET ARTICLEQUE J AI ECRIT ET PUBLIE SUR JEUNE AFRIQUE ET APPORTES UNE REPONSE CONTRADICTOIRE ET SCIENTIFIQUE AU FOND SUR 3 PAGES

    VOILA UN EXEMPLE DE PAPIER A FAIRE AU LIEU D ETRE DANS LA BAVE
    MOI J AI FAIT DES PAPIERS PARTOUT ON PEUT NE PAS ETRE D ACCORD AVEC CEUX CI AU MOINS ILS EXISTENT ET TOI et je sais que tu les lis tous

    BAVEUR,

  44. Bakala Louzolo Téléma dit :

    Lu pour vous, dit par notre mercenaire de 66 ans.

    « Interview : Lucien Pambou : « Le Congo n’a pas menti »
    Mardi 22 Août 2017 – 18:30

    Lors de son adresse à la nation à l’occasion de la fête nationale, le président a reconnu que le Congo faisait face à des difficultés économiques « réelles » et « préoccupantes ». Le Congo est en cours de négociation avec le FMI pour mettre en place un plan d’ajustement structurel. Selon l’institution de Bretton Woods, le pays lui aurait caché une partie de sa dette publique. L’économiste congolais Lucien Pambou fait le point pour Les Dépêches de Brazzaville.

    Les Dépêches de Brazzaville : le FMI a affirmé que le Congo aurait caché l’ampleur de sa dette. Et l’on entend dire beaucoup de choses sur la toile. Qu’en est-il exactement ?

    Lucien Pambou : Le Congo n’a pas déclaré tous les éléments qui permettent de décrire l’ampleur et l’importance de sa dette extérieure. Il ne s’agit pas d’un mensonge mais d’un mode de calcul qui ne retient pas un certain nombre d’éléments de la dette, comme une partie des emprunts gagés sur le pétrole.
    De plus, on peut penser aussi que le Congo n’a pas intégré dans sa comptabilité le solde primaire du budget et les charges financières relatifs au paiement de sa dette extérieure. Il faut savoir que les critères du Fonds monétaire (dette/PIB = 40%, dans la zone CEMAC dette/PIB = 70%) sont très exigeants et le Congo avec 77% était largement au-dessus pour le FMI comme pour la zone CEMAC, donc il y a eu une correction qui a permis de rétablir la vérité des chiffres (soit 117% du PIB). »

  45. 3D dit :

    Salut Félix,

    Effectivement ce choix et rare usage en dernier lieu de ce pseudo n’ont intentionnellement rien de relatif au sens propre, à part rien de tel plutôt pour mettre de l’ambiance autour pour oser ‘exciter’ l’attention de ces ‘intellos de panier’ à l’intellect moribond, hélas! Mais j’en conviens absolument avec vous et pour ne pas faire chagriner sur l’évidente sensibilité de nos humbles ‘messengers’ et ‘recipients’ de ce joujou extra, vue sous cet angle à propos… Je vais donc signer ici avec ‘3D’ tout simplement sans définir.

    Pour revenir à nos moutons (ah, c’est vraiment le cas de le dire), une fois encore vous avez vu juste et bien ciblé sur vos remarques. En ce qui concerne les affaires et la ‘culture’ du (réseau) obstinément exposées ici de cette manière-là, l’opiniâtre Lucien, notre psycho-acousticien de ce réseau (ce n’est pas une insulte!) semble vouloir incarner la notion d’une V.I.P, si importante que des centaines de personnes contracteraient une pneumonie si elle venait à éternuer. Cette espèce de ‘suffisance’ notée par ‘Anonyme’ et Bakala en dit long…

    En somme, si l’on adhère au ni ne ‘chat’ réseau 24/7 selon saint ‘Résus’, on est quasiment tous passé pour des bourdons qui sont un peu comme nos inactifs (chômeurs, retraités, étudiants) don’t la production matérielle est proche de zéro, et pourtant ils participent quand bien même à la pollinisation, produisent du réseau, de l’information, du lien social après tout. Alors!

    Le monde congolais ne serait-il plus qu’un égout sans fond où les phoques les plus informes se tordent et
    rampent versatilement vers le trésor public? Et oui, le cynisme finit par être le comble de la franchise dans une société d’hypocrites, qui comme les abeilles, ont le miel à la bouche et l’aiguillon caché. C’est le propre des hypocrites de parler, ruser et se contredire avec tant d’imagination.

    Mais pourquoi donc tout le monde ici n’est pas sujet à ce que croit penser Lucien comme: « invectives »?

    J »apprécie la justesse et la transparence de vos pertinentes réflexions et ne ménagerai aucun effort dans cette optique pour contribuer et/ou développer les prochaines en perspective sur ces « cadres » qui perdent soudainement la matière grise.

    Bonne journée, Félix.

    ** ‘Anonyme’, merci sincèrement pour votre humilité **

  46. Bakala Louzolo dit :

    Henri Wallon, si tu parlais de cet ami Lucien Pambou ? Je croyais que c’était à Villetaneuse que les rencontres avaient lieu. Tu sais , il y a de centaines de congolais qui ont acheté la peinture de Henri Wallon.
    Bon, bon début de semaine.

  47. Bakala Louzolo dit :

    Lucien Pambou,
    Tu vois, Henri Wallon orne les murs des maisons de plusieurs centaines de congolais. Donc, nul ne peut être jaloux de toi parce que tu as un Henri Wallon. Alors, dis-nous , pourquoi serait-on encore jaloux de toi?

  48. ninoel dit :

    @ Mapouata de Loukoléla Limited

    (message du 31/08/2019 à 17:24)

    Très juste point de vue.

    Grosse validation !! comme dirait l’autre.

    En effet, Ils attendent la courte échelle et pouvoir y arriver, sans dommage, propret…

  49. Moliga dit :

    Ce Lucien Pambou croyait être supérieur aux congolais. Mais il est comme nous tous ba moliga.

  50. Val de Nantes. dit :

    Arrêtez ,ce Pambou bashing .
    Cognez sur Sassou .

  51. Anonyme dit :

    On ne dénigre pas Pambou on le combat, car le but inavoué de ce MONSIEUR est de détourner l’attention des compatriotes et de faire le jeu de sassou, c’est en cela qu’il est dangereux. Donc il n’y a pas de pambou bashing mais un combat contre ce système délictueux et pervers ou chacun y va de sa partition pour sauver le soldat sassou et pambou en fait parti.

  52. Bébé Motors dit :

    Tout à fait Anonyme.
    Validation!

  53. Bakala Téléma dit :

    Arrête Val de Nantes. Il n’y a aucun Pambou s bashing. Il fallait simplement répondre à ces niaiseries. Maintenant, il sait qu’il est comme les congolais qu’il se moque à longueur des journées. Donc sa suffisance et son mépris n’ont pas lieu d’être . S’il est sain d’esprit , il ne viendra plus raconter ses fadaises ici en s’en prenant aux paisibles congolais, et surtout qu’il ne se prenne plus pour ce qu’il n’est pas. La sacoche est encore pleine de surprises.

  54. Martial dit :

    Il est d’autant plus facile et guère étonnant de défendre un pervers lorsque soit même on use de mots obscènes dans ces posts

  55. Ba Ta Mbiemo dit :

    @ninoel,

    Tu as bien et tout compris.
    Vigilence!

  56. VAL DE NANTES . dit :

    Ok ,lorsqu’on connait le penchant provocateur et VIREVOLTANT de ce grand ,on peut lui accorder des circonstances atténuantes ..
    Il ne saurait être la tête de turc de nos commentaires récurrents sur le sujet proposé ,au risque d’assister à un concert des invectives stériles et puériles , qui avantagerait plus nos adversaires que la recherche commune du but recherché .
    Réduire le débat à ce grand ,si tant est qu’il soit un tantinet volcanique ,me désaxe ..
    Vraiment , vous allez m’en excuser , c’est notre YAYA …
    NB , les sassouphiles nous lisent , et ce spectacle les ragaillardit .
    @BAKALA ;MON FRANGIN , tu as un capital intellectuel à conserver pour le pays , GARDES EN au frigo .
    yaya ,c’est yaya ;
    IL est déroutant ,subtil , fin , provocateur ,etc ,mais ,ayons le sens du pardon .
    MBOTIKA , YAYA ..car il y a longtemps que j’ai compris la psychologie de ce grand frère ,lequel n’est pas aussi bête que ça .
    Est ce qu’il n’essaie pas de vous sortir des vers rouges du nez ?
    NIETZSCHE avait professé « le nilhisme « c’est à dire , » à quoi bon « .
    INSPIREZ VOUS EN .
    MERCI ..

  57. VAL DE NANTES dit :

    lire ;;NIHILISME

  58. Anonyme dit :

    Ce n’est pas du Pambou bashing….Pour rappel quelques savoureux échanges sur ce site en 2016 concernant le sieur pambou:

    «  » » » »VAL DE NANTES , ………………..
    Quand à PAMBOU et autres gangrènes .
    Ce genre de champignons , vénéneux seront systématiques détruits , pour ne pas laisser propager leurs venins contre notre pays .
    Nous y veillerons , cher WEBMASTER de grâce , laissez nous , nous exprimer ;car notre colère est à la mesure de notre désarroi national .
    Pas de pitié , pour des provocateurs complices , qui salissent notre peine nationale.
    MOI , personnellement , je souffre au point de mal dormir à cause du sort que subit notre pays .
    Merci .

    Delbar dit :
    17/05/2016 à 16:42
    Je suis d’accord avec le webmaster qu’il ne faut pas lancer d’insultes mais franchement je trouve
    nos amis très polis.
    En effet cet individu nous prend pour des cons et je suis fou de rage de voir des pseudos intellectuels mentir comme des arracheurs de dents.
    Franchement nous n’avons plus à lire de telles torchons comme celui-là.
    Qu’il aille publier ses mensonges dans la pravda de Brazzaville.
    Je rappelle que les congolais n’ont pratiquement aucun moyen d’expression démocratique.
    Je préfère lire de petites gens sans expérience politique et qui peuvent commettre des erreurs
    plutôt que des types comme Pambou qui sont le déshonneur du Congo. » » » »

  59. Martial dit :

    Yaya vraiment se comporte t il en yaya ? un yaya tient il des propos obscènes devant ses petits frères ? qu’il commence par se respecter lui même s’il veut qu’on le respecte
    Dsl s’il ne respecte pas autrui on ne le respectera pas non plus c’est comme cela que ça marche
    Un yaya n’est pas exonéré de politesse vis à vis de ses cadets le droit d’aînesse n’autorise pas qu’il vienne professer ses obscénités

  60. Martial dit :

    Est ce que ton yaya respecte ses petits frères ?

  61. Anonyme dit :

    Que MONSIEUR pambou soit subtil et fin j’en doute énormément c’est tout le contraire qu’il démontre dans ses commentaires. Le gros problème c’est notre complaisance avec ce genre de personnage . Il n’y a pas de ya ya qui tienne en se comportant comme il le fait il c’est disqualifié.

  62. Visiteurs dit :

    Val Kilmer, plutôt Val de Kovalev, pardon je veux dire Val de Nanterre veut seulement son trafic internet pour son site.

  63. Machacado Mbuta ~ Yoka Sango dit :

    Anonyme, joli boulot!

  64. Martial dit :

    C’est Aîné au sens Kongo du terme ou Hainé au sens de Nianga Mbouala ?

Laisser un commentaire