Sassou-NGuesso « le distributeur de billets de banque » vient faire son cirque écologique au Président Macron

« De la terre heureuse tu as fais ton enfer. » Shakespeare Richard III

Le dictateur congolais repassera par Paris, pour quelques jours à partir du 2 septembre prochain. Le putschiste multirécidiviste sera reçu par le Président Macron, à l’Elysée, le lendemain. Ce dernier n’a vu le jour qu’à la fin 1977, année des assassinats des présidents Marien N’gouabi, Alphonse Massamba-Debat et du Cardinal Emile Biayenda, à l’origine du pouvoir de son visiteur. Alors, au sortir du brillant G7 de Biarritz, marqué par son indéniable volonté d’avancées diplomatiques et de recherche de solutions innovantes, se retrouver face au symbole préhistorique de la Françafrique et de ses  encombrantes casseroles, cela apparait en totale contradiction avec l’image qu’il a voulu donner de lui et du pays qu’il dirige, lors de ce sommet !

Si Denis « la mallette » est devenu infréquentable, il peut malgré tout encore compter sur de bons lobbyistes à Paris, en tout bien tout honneur, assure-t-on : « on flirte mais on ne couche pas ! » comme le disait élégamment Jean Yves Le Drian ,l’actuel ministre français des Affaires étrangères…

Pourtant, c’est le pire ami que l’on puisse avoir et cela vaut avant tout pour la France. Dernièrement, révélé, honteusement à demi-mots par Le Figaro) la France, et l’Europe avec elle, ont perdu la prépondérance sur l’institution de Washington. L’acquis des accords de Bretton Woods a été définitivement détruit par le désordre que Denis «les mallettes » y a semé, d’abord sous l’ère de Dominique Strauss Kahn, puis contre toute attente avec Christine Lagarde. Le « Bureau de l’éthique » et celui des « Affaires internes » du FMI, alertés d’abord sur les dérives de Yaya Moussa pour le PPTE, les ont glissées sous le tapis ; elles y ont été rejointes par les travers répétés, dans la recherche d’un accord pour un emblématique Plan de sauvetage. Finalement le couperet est discrètement tombé : les USA ne laisseront plus un Français à la tête du Fonds Monétaire International ! Aucun autre média que Le Figaro n’a soulevé ce problème.

L’institution washingtonienne, à l’esprit WASP (White Anglo-Saxon Protestant) toujours fortement ancré depuis sa création, s’est longtemps mordue les lèvres et a laissé faire, sans rien dire, les dérives latines conduites par les équipes de DSK dans le dossier congolais du PPTE ; notamment la surévaluation de près de 2 milliards de dollars des paiements effectués en faveur des Fonds vautours américains, dont l’administration du FMI avait reçu de ces derniers et notamment du puissant créancier Elliott, les justes montants qu’ils étaient en droit de réclamer. Le riche Congo d’alors qui voulait se faire passer pour pauvre pour bénéficier du PPTE avait multiplié par 6 ou 7 fois les montants qui avaient été payés aux Fonds Vautours. Ces chiffres avaient été acceptés par le FMI de DSK et de Yaya Moussa, mais où était passé l’argent de la différence ?

Puis, à partir de 2016, toujours à cause du Congo de Sassou Nguesso pour son plan de sauvetage, les dérives des équipes de Christine Lagarde qui avaient péché dans un travers contraire, la sous-évaluation de la dette congolaise ; notamment avec les créances des traders Glencore et Trafigura, pour un montant de près de 2 milliards de dollars également. Le Congo pauvre était obligé de maquiller ses comptes pour cacher le désastre de la mauvaise gestion et l’ampleur de la corruption du système. Et toujours la même question : où est passé l’argent ?

 La nomination de la Française Christine Lagarde pour la succession de Mario Draghi à la tête de la BCE avait été annoncée le 2 juillet mais ne saurait effacer sa responsabilité dans l’accord honteux du FMI, dix jours plus tard, pour le plan de sauvetage de Denis Sassou Nguesso bien plus que celui de la République du Congo. La blanche colombe par son accord, a donné raison au tyran congolais qui se vantait : « Christine ne peut rien me refuser ! » Quinze missions s’étaient rendues à Brazzaville pour négocier avec des représentants véreux ; pour la plupart à l’image d’un Gilbert Ondongo, ministre de l’économie et ex-ministre des finances, épinglé pour corruption au Portugal avec José Veiga et de son acolyte Jean-Jacques Bouya aux Grands Travaux au service de la Chine, bien prospère avec un magot de plusieurs milliards de dollars planqués à Macao.

Pas une tête gouvernementale n’est tombée, pas un membre de la famille du kleptocrate n’a été inquiété ; pas la moindre concession démocratique ni le moindre prisonnier libéré. Pour conclure un accord, il a fallu néanmoins tout le savoir-faire et l’expérience d’un nouveau chef lors des dernières missions : Alex Ségura. Il est vrai qu’il s’était retrouvé, en quittant son poste de Dakar, le 25 septembre 2009, dans une malheureuse affaire de mallette, bourrée d’argent…

Meilleur ami de la Chine en Afrique, alors que le Président français tente d’organiser la résistance contre l’avancée de Pékin sur le continent africain, le dictateur organisera dès son retour au Congo, du 10 au 12 septembre, un forum « Investir en Afrique » avec  la République Populaire de Chine à travers la Banque de développement de Chine et le ministère chinois des Finances ; afin de favoriser les investissements public-privés des partenaires chinois pour la plupart.

C’est dans ce contexte franchement nuisible, insincère et inamical que Denis Sassou Nguesso va rencontrer le président Macron pour solliciter sa contribution financière dans le Fonds Bleu. Personne ne connait encore le montant de la participation de la Chine à sa tentative d’extorsion de fonds, au prétexte de la sauvegarde de l’environnement dans le Bassin du Congo, dont la plus grande partie se trouve de l’autre côté du fleuve, en République Démocratique du Congo.

Denis « les malettes » a déjà beaucoup reçu de la France, plus que tout autre pays ou dirigeant, africain. Une générosité supplémentaire à son égard ne sera pas une garantie d’un meilleur comportement de sa part ni envers ses populations, ni envers ses partenaires. Bien au contraire ! Et comme il ne tient jamais ses promesses, qu’il exécute d’abord ce que l’on attend de lui avant que toute demande soit satisfaite.

Ce pouvoir qui a fait sombrer tous les espoirs de réel développement du peuple congolais et qui l’a totalement appauvri, a été créé, il y a 41 ans par un duo Chirac/ELF ; l’âge du Président Macron ! Il est temps d’évaluer tous les dégâts qu’il a causés ! A tous, y compris à la République française ! En espérant que ce Président qui a l’âge de nos souffrances ne fera pas mentir Abraham Lincoln qui disait : « Vous pouvez tromper quelques personnes tout le temps. Vous pouvez tromper tout le monde un certain temps. Mais vous ne pouvez tromper tout le monde tout le temps ! »

Rigobert OSSEBI

Diffusé le 31 aout 2019, par www.congo-liberty.com

Sassou-NGuesso quittera-t-il le pouvoir par l’élection présidentielle 2021 ou par les armes ?

Ce contenu a été publié dans Les articles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

17 réponses à Sassou-NGuesso « le distributeur de billets de banque » vient faire son cirque écologique au Président Macron

  1. LE WEBMASTER dit :

    Tout propos hors-sujet sera systématiquement supprimé.
    Merci de votre compréhension.

  2. David Londi dit :

    Merci Rigobert. Malheureusement les congolais doivent intégrer que les relations internationales se bâtissent sur un rapport de forces permanent. Les deux seuls pays colonisés qui sont sortis du giron français, le Vietnam et l’Algérie l’ont fait au terme des guerres sanglantes. La France, quand elle s’est lancée dans l’entreprise coloniale, ce n’était nullement pour les beaux yeux des Africains mais pour reconquérir son rang perdu face à l’Allemagne de Bismarck, en 1870, après une défaite humiliante. Ainsi elle est actuellement 5/6 économie mondiale et 3ème puissance diplomatique mondiale grâce aux richesses pillées dans ses anciennes colonies et la surface diplomatique que celles-ci lui procurent. De ce fait, aucun président français ne changera cet état de faits. Il ne faut pas rêver. Chaque jour, les Congolais doivent se répéter ceci : aucun « deus ex machina » ne viendra de l’extérieur pour les libérer de l’étreinte économique que la France exerce sur ce pays par l’intermédiaire des présidents fantoches,. La force qui les sortira de cette situation est à l’intérieur. Les puissances n’interviennent, éventuellement, que si et seulement si un mouvement de résistance interne se lève dans le pays. C’est donc dans l’ordre des choses que le président français reçoive le dictateur parce que la forteresse des dictateurs, c’est l’inertie populaire. Cela, le président français le sait parce que les uns et les autres sont persuadés que les populations congolaises ne menacent pas ce pouvoir. Alors, Macron joue la carte gagnante. Aux congolais de prouver le contraire.

  3. Val de Nantes. dit :

    Sassou ne rêve que Macron pour pouvoir respirer .La présidence du Congo est une forme de délégation de pouvoirs attribuée par la France á celui qui muselerait tout le peuple congolais
    Notre souveraineté , au sens de Rousseau ,est d’approche esclavagiste.
    De ce qui précède , tirons la leçon de neutraliser ,institutionnellement ,cette fonction esclavagisante pour les Congolais .
    Notre bonheur dépend de notre intelligence politique .

  4. Val de Nantes. dit :

    Distributeurs des billets de banque ?
    Comment expliquer qu’ un président ,un ministre puissent se voir ouvrir les entrailles du trésor public ?
    République des bonobos ou République des hommes respectables.
    La forme d’Etat actuelle du Congo est une passoire des voleurs de la République .
    Á nous de lui donner une forme différentielle basée sur le dimensionnement des pouvoirs territoriaux .
    La centralité du pouvoir est contraire au développement économique de notre pays ,il faut séquencer les pouvoirs de l’Etat pour un Congo équilibré dans toutes ses dimensions.
    Désormais ,nul ne peut se prévaloir de disposer des pouvoirs divins.

  5. Samory dit :

    A propos du super Young Leader E.Macron et l’écologie, les très narquois présidents des USA D.Trump et du Brésil J.Bolsonaro nous en diront des nouvelles, à coup de tweets ravageurs. Eh oui, la france n’est plus qu’une moyenne puissance européenne, sa parole diplomatique s’est décrédibilisée, sur le plan international. L’influence de son élite politique se limite seulement à l’Afrique, toujours est il que les choses commencent à évoluer, à sa défaveur. Mais attention, les francais sournois sont encore là, pour quelques longtemps.

  6. LA DESCENTE AUX ENFERS COMMENCE dit :

    sassou et macron SONT DES SUJETS HORS LA LOI.

  7. LU POUR VOUS dit :

    03/09, L’OGRE DE L’ALIMA OU DICTATUEUR SASSOU CHEZ MACRON AU PALAIS DE L’ELYSÉE ET POURQUOI?
    CONGOLAIS, PRENEZ MOINS D’1 HEURE DE VOTRE JOURNÉE SUR 24 H ET FAITES COMME MOI POUR PENSER A NOTRE PEUPLE ET A NOTRE PAYS. C’EST CE QUE JE FAIS CHAQUE JOUR EN VIDÉO DEPUIS 5 ANS. ON APPELLE CA LE SENS DU DEVOIR CITOYEN ET DE L’INTÉRÊT GÉNÉRAL. CAR LA MÉMOIRE COMMUNE SE CONSTRUIT ET L’ESPOIR SE DONNE – D’AILLEURS, L’AVENIR EST LE PASSÉ ET LE PRÉSENT QU’IGNORENT.
    03/09, L’OGRE DE L’ALIMA OU DICTATUEUR SASSOU CHEZ MACRON AU PALAIS DE L’ELYSÉE ET POURQUOI? https://www.youtube.com/watch?v=P1W63DPuHpc

  8. CD JUMEAU dit :

    UN CHEF TERRORISTE AU SERVICE DE LA FRANCE REÇU A L’ÉLYSÉE.

    Rien d’étonnant. Il s’agit d’un vieux esclave de 77ans, immunisé contre la honte, qui part prendre les ordres chez son maître. A la seule différence que cette fois-ci le maître est un petit fils d’habituels maitres esclaves.

    Contrairement à ce que maître MACRON et 8%, alias Nyongo alias distributeur de billets de banque chez les réseaux mafieux alias distributeurs de faux billets chez les Congolais, voudraient nous faire croire qu’ils vont parler « écologie » qui d’ailleurs, ne changera rien en terre congolaise puisque le pillage de nos forêts bat toujours son plein, nous savons que le vieux esclave-volontaire va demander la pré-validation de son prochain coup de 2021. Le pilleur des forêts congolaises ou plutôt le pompier-pyromane qui veut parler de la soi-disant écologie, j’ai cité Nyongo, est un homme mentalement dérangé qui a placé notre pays sous la puissance absolue de la France (pays à l’origine de la déclaration universelle des soi-disant droits de l’homme). Est ce qu’en recevant à L’Élysée un chef terroriste, un usurpateur, un voleur des recettes de l’état, le gouvernement de ce pays pratique t-il « SA » déclaration sur les droits de l’homme, ou est t-il complice de la terreur qui perdure au Congo?

  9. Robert POATY PANGOU dit :

    Mes très chers frères,

    Attendons voir. Restons calme.

  10. LA DESCENTE AUX ENFERS COMMENCE dit :

    NOUS N’ATTENDONS RIEN DE SES DEUX IDIOTS (sassou et macron)
    LA SURVIE DE LA PLANÈTE NE DÉPEND PAS DES INDIVIDUS MAL FORMATÉS.

  11. Jean OKOMBA dit :

    Sassou Nguesso a t-il fait boire aux congolais de l’eau souillée par son caca pour les faire endormir et diriger le Congo sans la moindre révolte? La question mérite d’être posée de cette manière, dès lors qu’on voit l’inertie dans laquelle est plongée les congolais vivant au pays comme en diaspora. En effet, fase aux injustices et à la corruption à grande échelle qui sévissent dans notre pays, on peut se démander pourquoi les congolais se complaisent d’accepter collectivement cette tragédie. Il ya beaucoup de domaines où l’on peut faire une démonstration pour montrer l’inertie des congolais face à l’insjustice que nous sommes tous collectivement victimes et paradoxalement responsable. Je prends un domaine: celui des passeports. En effet, les communistes congolais, nous ont eu et ont fait de nous leur sujets, mieux esclaves. Ils ont l’administration et peuvent faire de nous ce qu’ils veulent. Voilà. Il y a des choses qui revoltent plus d’un congolais. Revenons un peu sur le problème des passeports. On ne le dira jamais assez. Le passeport est une carte d’identité internationale qui permet a tout citoyen de chaque de se mouvoir à travers le globe. On ne peut pas priver les citoyens de cette carte sous tous les prétextes que le ministères congolais de l’intérieur et les services congolais d’immigration veulent nous faire avaler. Moyennant 50000Fcfa si l’on vit au Congo et 128 euros si l’on vit à l’étranger, il y a là autant d’argent qui devraient permettre aux services habilités de faire délivrer ce trivial document aux citoyens qui en sollicitent. Mais le Congo communiste, c’est à dire le Congo avec son régime mbochi est devenu une véritable camora, un etat vouyou et mafieu qui doit impérativement appeler les congolais à la révolte. Sur cette affaire des passeport, il y a plusieurs motifs pour une insurrection. Je ne comprends pas que le congolais dont les jusristes boivent sur le droit français puissent se permettre de nous imposer un passeport dont la durée légale n’est que de 5 ans, et pas prorogeable comme auparavant. Qu’est ce qui justifie cela? Pourquoi le Congo communiste et mbochi dont toutes les lois sont copiées sur le droit français nous impose cette durée? Ce qui est derrière je comprends, c’est de l’argent. Toujours de l’argent. Donner la durée de vie d’un passeport comme en France, c’est un grand manque à gagner pour ces maffieux mabochi. Dix ans c’est trop attendre. Il faut maintenir les congolais en lèsse pourqu au bout de 5 ans, ils reviennent pour déposer les sommes leurs permettant de mener une vie immorale à outrance avec toutes les putes de la planète elever leurs nombreux enfants batars, fruits de leur exubérance sexuelle , contrsuctuire des maisons sur notre dos. L’argent de la vente du pétrole devient difficile,le FMI est regardant. Pour s’enrichir les partisans d’enrichissement illicites ont trouvé le couloir aux ministères de l’intérieur et aux services d’immigration. Et notre inertie fase à cette mafia, est une adhesión à ce système. En France le passeport pour adulte à une durée de 10 ans et coute à peine 86 euros ( Adulte); 5 ans 42 euros ( enfant de moins de 5 ans). France pays déveeloppé où les citoyens gagnent bien leur vie le passeport coute moins cher et la durée de vie est longue. Le Congo des mbochi pays pauvre très endetté, où les gens vivent avec moins de 0.50 dolars/ j, le Prix du passeort officiellement est de 77 euros adulte et enfant si l’on vit au Congo ou 128 euros si l’on vit hors du pays mais en réalité il faut ajouter à ces Prix un taux exponentiel de 30 ou 50 % pour le coronel ou l’agent des services d’immigration ou point le passeport coute au Congo entre 150 euros et 200 euros avec une durée est très écourtée à dessein pour que les congolais soient tenus en lèsse et venir apporter leurs aides aux mafieux et conribuer ainsi à l’enrichissement illicite des grands voyous de la République. À voir de prèt pour sassou et ses agents, les congolais doivent être considérés comme des enfants de moins de 5 ans et non des adultes. Autrement dit un enfant français de 5 ans est identique à un congolais adulte. C’est du moins, ce que Mr Sassou Nguesso a décreté pour l’Etat mbochi qui fait office de l’etat congolais. Alors que faire? Face à ce vole légalisé, n’est il pas posible de commencer à se révolter?

    Répondre

  12. Itoua Hubert Anicet dit :

    A Jean Okomba, nous avons pris possession du Congo. C’est donc notre propriété. Nous pouvons faire de ce pays ce que nous voulons. Oui de même que les congolais etaient sous l’autorité des français, avec leur benediction nous, les mbochi que tu ose appeler communistes nous avons pris possession de ce pays et vous devriez payer obligatoirement les redevances que nous avons pour vivre, faire vivre nos familles et épouser des femmes pour avoir beaucoup d’enfants et remplir le Congo nord pour faire l’équilibre. Arreter cette cabale et cette jalousie contre les mbochi. De toutes les façons nous avons l’armée, la police et la gendarmerie dans nos mains

  13. Mark dit :

    Sassou force la main à Macron avec son histoire de l’écologie, l’unique arme de séduction qui lui reste.

    La rencontre Sassou-Macron doit être improvisée. J’ai pas vu le nom de Sassou sur l’agenda de l’Elysée du 02 Septembre au 06 Septembre. C’est Faustin-Archange TOUADERA, Président de la République centrafricaine qui est programé pour Jeudi 05 Septembre.

    Sassou cherche une aide financière de la France pendant que la France elle même n’arrive pas à payer les heures suplementaires de ses policiers. La grève aux urgences dans les hopitaux de France dure maintenant des mois….La France cherche un appui financier des USA pour continuer à financer les opérations militaires en cours au Sahel. L’africain a du chemin à parcourir.

  14. David Londi dit :

    Mr Itoua Hubert,
    le moindre principe que l’on inculque à un enfant et qui le différencie de l’animal, c’est le devoir de transmettre aux générations futures dans les meilleures conditions l’héritage qu’il a reçu de ses parents. En 1969, au départ de Massamba Débat, le taux d’alphabétisation était de plus de 95 % (Sassou TV5 Monde), l’hôpital général parmi les meilleurs de l’Afrique subsaharienne, la voirie passait tous les matins à 1h fixe, les grands indicateurs économiques étaient à l’équilibre, l’administration était efficace, etc. De 1970 à 2019, avec une parenthèse de 5 ans :
    – le taux d’alphabétisation est aux alentours de 80 % dans certaines régions (Université de Sherbrooke),
    – l’hôpital est à l’agonie,
    – le taux de réussite au bac est d’environ 30%,
    – l’université est au-delà de la 50eme place en Afrique subsaharienne,
    – le taux d’entendement est passé à plus de 110%,
    – le nombre d’assassinats politiques est passé de 4 à des milliers (Florence Môrice de RFI) …
    Alors, dans quelle catégorie dois-je vous classer, Mr Itoua Hubert ?
    Dans quelle catégorie dois-je vous classer quand vous volez tout l’argent du pays (9 milliards de dollars : Panama et Paradise papers) ?
    Dans quelle catégorie dois-je vous classer quand vous ne pensez même pas à améliorer les conditions de vie de vos papas et mamans, vos frères et soeurs parce que, eux, quand ils sont malades ils ne vont pas se faire soigner en Europe dans leur grande majorité, vivent dans des taudis plus insalubres que dans le sud pendant que vous allez planquer cet argent dans les paradis fiscaux ? Dans quelle catégorie dois-je vous classer ? Dites le moi !
    Vous êtes le fossoyeur du processus de construction d’une Nation, Mr Itoua Hubert.
    Idées courtes.

  15. Val de Nantes. dit :

    Dans la catégorie des illuminés.Le théoricien du nilhisme sombra dans la folie ayant peut être trop surécrit des obscénités .
    « Dieu est mort  » martelait t il .

  16. A PROPOS DU PRET PIPI-CACA du FMI AU CONGO dit :

    CE QU’IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE CE MINABLE PRÊT :

    C’est un peu comme si un travailleur qui gagne 100 000 francs par mois soit 1 200 000 francs par an passait trois ans à négocier un prêt de 50 000 francs.

    Réception de la première tranche des 80 milliards =

    24 milliards de F CFA après trois ans d’âpres négociations !
    Faut-il rappeler que pendant ces trois années de négociation, entre les différentes missions ministérielles et d’agents à l’étranger, les réceptions des délégations étrangères, entre les conseillers financiers -d’aucuns à la réputation sulfureuse, et les cabinets d’avocats, le Congo a dépensé plus de 50 milliards de francs CFA pour en recevoir 24 !

    Signé : Claudine MUNARI-MABONZOT

  17. Bulukutu dit :

    Une énième démonstration de la verticalité des relations internationales. Si la grande majorité de la forêt équatoriale se trouve en RDC, c’est logiquement cette dernière qui devrait être en première ligne pour défendre la préservation de ce poumon vert. On se moque de nous lorsque l’on fait de  » ce qui aurait pu être un pays « , l’interlocuteur principal pour les questions climatiques dans cette partie de l’Afrique. Cela arrange bien les deux parties.

Laisser un commentaire