Mingwa BIANGO à une pensée pour les milliers de victimes de la politique africaine de Chirac et Sassou au Congo-Brazzaville

Élève assassiné au début de la guerre civile à Brazzaville (5 juin 1997)

A propos du décès de Jacques Chirac, ancien Président de la France, survenu le 26 septembre 2019, Mingwa BIANGO, fondateur du site d’information congo-liberty.com , déclare sur les ondes de la Radio Nationale Sud-africaine, que l’ancien président français restera dans la mémoire des Congolais, comme celui qui a participé aux massacres de milliers des leurs, pour voir revenir au pouvoir son ami Denis Sassou-NGuesso.

Ecouter l’intégralité de la réaction de Mingwa BIANGO ci-dessous

Source : Channel Africa.com

Joseph OUABARI rappelle le soutien de Jacques Chirac à la dictature congolaise

Au moment où les Français et les amis du président Jacques Chirac, à travers le monde, affectés par le décès de cette grande figure gaulliste, le pleurent, Nous, victimes vivantes des opérations militaires étrangères au Congo, soutenues par la France sous le mandat du président Jacques Chirac, lors du coup d’Etat du 5 juin 1997, n’avons toujours pas séché nos larmes.
Autant, nous nous inclinons devant la mémoire du président Jacques Chirac, autant nos pensées demeurent tournées vers ces milliers de congolais qui ont payé le prix de ces tourments du 5 juin 1997 au Congo.
La mort est ultime. Et tous, nous réunit dans la boue pour finir.

   Paris  le 27 septembre 2019 - Ouabari  Mariotti

****************************************************************************

MINGWA BIANGO ET CONGO-LIBERTY A LA RENCONTRE DE LA DIASPORA CONGOLAISE AUX ETATS-UNIS DU 10-15 OCTOBRE 2019 (NEW-YORK, WASHINGTON DC, RALEIGH / CARY)

THÈME : L’IMPÉRATIF D’UNE TRANSITION POLITIQUE AU CONGO-BRAZZAVILLE

Inscription et Renseignements : minguabiango@gmail.com

Téléphone : +336 99 43 32 46

INTERVIEW  

(Modalités et réservation avant le 07 octobre 2019)

Programme des rencontres avec la diaspora du Congo-Brazzaville aux USA

– RALEIGH / CARY (NORTH CAROLINA)

Date : Vendredi 11 octobre 2019

Lieu : SHERATON RALEIGH HOTEL

421 South Salisbury street-Raleih North Carolina 27601 USA

– WASHINGTON DC

Date : Dimanche 13 octobre 2019

Lieu : SHERATON PENTAGON CITY HOTEL

900 South orme street , Arlington Virgine 22204 USA

– NEW-YORK / NEW JERSEY

Date : Mardi 15 octobre 2019

Lieu : HILTON NEW YORK HOTEL MIDTOWN

1335 Avenue of Americas, New York, NY, 10019 USA

CONTACT : minguabiango@gmail.com ; Téléphone : +336 99 43 32 46

TOGETHER FOR PEACE, JUSTICE AND DEMOCRACY

********************************************************

GRAND DÉBAT SUR LA TRANSITION POLITIQUE ET PACIFIQUE – SAMEDI 26 OCTOBRE 2019 À PARIS 14H00-20H00( Places limitées )

Inscription obligatoire : minguabiango@gmail.com

Téléphone : +336 99 43 32 46

Ce contenu a été publié dans Les articles, publication de mingua mia Biango. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

10 réponses à Mingwa BIANGO à une pensée pour les milliers de victimes de la politique africaine de Chirac et Sassou au Congo-Brazzaville

  1. Santu Subito dit :

    Derrière Sassou Nguesso s’avançant vers l’autel à Saint Sulpice marchera le Cardinal Emile Biayenda accompagné de Marien Ngouabi et de Massembat Débat qui conduiront le cortège des 400mille Morts de la guerre de 1997 plus ceux du Référendum et des élections de 2016, les massacrés du Pool suivront tandis que les enfants de Chocona fermeront le cortège.
    Cardinal Emile Biayenda prend pitié de nous.
    Cardinal Emile Biayenda
    SANTO SUBITO ✝

  2. Willy Makambo dit :

    Chirac, c’est pas une personne que les Congolais vont regretter. Bon débarras. En espérant que sa piétaille de la françafrique va le suivre. Tout ce qu’on rêve, c’est de tourner la page dans cette relation avec la France, relation qui ne nous apporte rien car on peut tirer mieux ailleurs.

  3. INTÉRÊT GÉNÉRAL dit :

    Si on bouleversait individuellement et collectivement la théorie fondamentale de la relativité, de la conception humaine du temps, de l’espace et de l’univers (Isidore AYA TONGA).
    JACQUES CHIRAC MORT, SASSOU NGUESSO ENTRE TRISTESSE, SOULAGEMENT ET INQUIÉTUDE ET POURQUOI? https://www.youtube.com/watch?v=v0_8_u2ZYkM&feature=youtu.be

  4. Pambou Lucien Mkaya Mvoka dit :

    Débat posthume concernant Jacques Chirac.

    Jacques Chirac est considéré comme un ami des Africains. Fidèle en amitié, il a soutenu des Présidents africains contestés par leurs peuples, dont le président Sassou au Congo, Omar Bongo au Gabon et d’autres présidents de l’Afrique francophone.

    Chirac est considéré comme un humaniste à l’écoute des populations venant d’ailleurs. Très sensible à la mixité dans la construction du monde, il a favorisé la création du musée des Arts premiers, quai Branly, appelé musée Chirac.

    En revanche, au nom de la fidélité, il a couvert la guerre civile au Congo en favorisant les deux camps, Sassou et Lissouba, sauf que Sassou a été plus malin en s’entourant de Deby, des troupes mercenaires venues de la RDC et des troupes angolaises. Lissouba qui a reçu aussi l’aide de Total , ce que les Congolais cache, s’est allié l’Angola en soutenant le rebelle Savimbi opposé à Dos Santos. Les relations entre Sassou et Chirac sont très profondes. Sassou est un homme fidèle, on espère qu’il sera aux obsèques de Jacques Chirac; un jacques Chirac qui n’a pas compris le mouvement de développement de l’Afrique car l’économie ne l’intéressait pas, aussi bien en France que dans les pays africains, comme le Congo partenaire de la France. Ce qui intéressait Chirac, c’est la politique et non l’économie et le développement de l’Afrique francophone. C’est le même Chirac qui, pour des raisons opportunes et électorales, avait doublement déclaré que les Africains n’étaient pads mûrs pour la démocratie et que le bruit, l’odeur, les familles nombreuses accéléraient l’immigration sauvage et mal comprise par les Français, chaussant ainsi les bottes de Jean-Marie Le Pen.

    Le Président Chirac est présenté aujourd’hui comme humaniste, à l’écoute du monde sur les plans de la paix, du développement, de la solidarité et de l’environnement. Il suffit de lire son discours concernant le refus de la France de participer à la guerre en Irak et son discours à Johannesburg sur l’environnement, « la maison qui brûle et le monde qui regarde ailleurs).

    Chirac est un président français qui estime que les intérêts de la France en Afrique doivent être préservés. Sarkozy, Hollande et aujourd’hui Macron ne font pas mieux et n’apportent aucune innovation stratégique et institutionnelle dans ce domaine.

    C’est normal, les Africains, surtout ceux d’Afrique francophone, se comportent comme des soumis permanents et des intellectuels qui n’ont rien à dire dès lors que le maître blanc a parlé. Je n’égratigne personne, je mets sur la table une réalité. Les Africains que nous sommes, on s’indigne mais on continue de manger notre semoule, de boire de la bière, peut-être pas la Corona à la Chirac, de gueuler vis à vis de la France sur sa responsabilité envers l’Afrique. On y est tellement bien en France, car les engueulades ne sont que du bavardage inutile. On s’insurge, mais on continue de vivre ensemble. On crie sur les régimes politiques africains francophones, comme le Congo, mais on attend une occasion, qu’un oncle, un frère, un ami nous appelle pour rentrer dans le réseau et se mettre à la table des privilèges. Voilà ce que nous sommes (moi y compris), nous Congolais, derrière nos bavardages, no récriminations et finalement notre incapacité de « mobilité statique » vis à vis des reproches en direction de la France.

    Chirac est mort, sa famille a droit aux condoléances des Africains mais Chirac est toujours présent car les régimes politiques africains francophones perdurent dans leurs stratégies perverses. vis à vis de leurs peuples qu’ils condamnent au sous-développement et à la mort lente. Bingo, vive la colonisation. Au moins à cette époque là, on mangeait, on se soignait. Attention, ne pas prendre la fin de la phrase concernant mon papier pour la réalité. Soignez plus subtiles dans les réponses.

  5. OYESSI dit :

    Et si l’ordre était respecté? Bongo, Chirac, Sassou, Biya tous bandits de grand chemin. Aucune larme à verser, bien au contraire bon débarras.

  6. Anonyme dit :

    Les victimes de la guerre injustifiée du congo déclenchée par Chirac et Sassou doivent être dédommagees par Sassou et la France.. les ong doivent s’atteler a trouver des avocats à même de porter plainte.

  7. Bakala Téléma dit :

    Que les portes du purgatoire lui soient fermées pour qu’il aille droit en enfer.

  8. Belzébuth Secrétariat dit :

    Ah Luzolo, l’amour meurt. Comment vous blamer avec ce raciste cadavré!

    Lucifer se lèche déja les babines. Sa longue fourchette à côté.

  9. Ku Ibiti dit :

    L’enfer, tel que nous le concevons comme lieu de tourments avec le fameux démon à la grande fourche vous persecutant dans les flammes, n’existe pas. En revanche, la damnation éternelle existe bel et bien. Tous ces salopards de la Françafrique y auront droit. Mon seul regret c’est qu’ils vont tous partir sans payer leurs fautes…puisse Yahve le Dieu Tout-puissant préserver les innocents, surtout la veuve et l’orphelin car en vérité nous sommes dirigés par des assassins et des personnes sans scrupules..

  10. SAMBA DIA MOUPATA dit :

    Hier pendant la demi finale Euro de volley ball , des supporters serbes perturbent la minute de silence ont scandé des slogans Chirac Terroriste . Les congolais n’en pensent pas moins c’est Chirac qui met un coup d’arrêt à la démocratie congolaise , avec le retour du boucher d’oyo après une guerre civile très sanglante qui a déboucher au génocide des kongos .

Laisser un commentaire