Tony Moudilou, l’illuminé du bocal.

Tony Moudilou

Premier ministre d’un gouvernement fictif en exil, chantre de la tenue d’une conférence internationale sur le Congo gérée par des tiers, Tony Moudilou a fait diffuser il y a quelques jours sur les réseaux sociaux, un audio abject, d’une violence verbale inouïe que devraient condamner tous les congolais épris de tolérance.

Prétendant répondre à ceux qui s’inclinent devant la mémoire de la maman du général Mokoko décédée à Pointe-Noire le 18 octobre dernier à l’âge de 92 ans, Tony Moudilou s’adresse « aux siens, victimes de la paranoïa du pouvoir ».

Mélangeant les carottes et les navets, Tony Moudilou oublie souvent que, « la foule trahit le peuple ».

Dans la tradition bantou, nous respectons les morts, n’en déplaise à Moudilou. Par voie de conséquence, la fameuse jurisprudence Gbagbo et Blé Goudé que Moudilou met en avant dans son audio pour s’asseoir sur la mémoire d’une femme qui a quitté ce monde, est à la fois grotesque et insupportable.

Si l’incarcération du général Mokoko dans les geôles du dictateur Sassou Denis depuis 2016 était fondée en droit, et si le Congo était un Etat de droit, le général Mokoko est en droit d’obtenir de l’administration pénitentiaire congolaise une permission de sortir pour lui permettre d’assister aux obsèques de sa maman. C’est la pratique dans tous les pays civilisés.

Se perdant souvent en conjectures dans cet audio, prétendant avoir reçu 792 messages relatifs au décès de la maman du général Mokoko qui l’ont mis hors de lui, Tony Moudilou fait sciemment un amalgame dangereux et inacceptable entre les ressortissants du Nord et du Sud.

Au moment où plusieurs plaies sont encore ouvertes et sont loin d’être cicatrisées, notre pays n’a nul besoin d’ayatollas. Le Congo a davantage besoin d’apaisement, de réparation, d’unité, et de réconciliation.

Tous les congolais, à quelques exceptions près, sont victimes du système cynique et inique mis en place par Sassou Denis depuis près de quarante ans.

Tous les mbochis, contrairement aux allégations de Moudilou ne cautionnent pas les errements de monsieur 8%. Le retraité du Nord ne perçoit pas sa retraite au même titre que le retraité du Sud. L’étudiant du Nord est dans la même galère que celui du Sud, accumulant plusieurs arrierés d’impayés. L’élève du Nord n’a pas de table-banc dans son école comme l’élève du Sud. Le fonctionnaire du Nord subit, comme celui du Sud, le paiement par noyau mis en place par Sassou. Le malade du Nord qui se présente au CHU de Brazzaville est racketté, abandonné, pas soigné faute d’argent, et meurt dans les mêmes conditions que le malade du Sud.

Dès lors, pourquoi ce tribalisme idiot?

De grâce, Tony Moudilou, il est contre-productif d’attiser la haine sur les réseaux sociaux. Ce genre d’audio est inacceptable pour celui qui prétend chasser Sassou Denis, malgré vos accointances avouées (voir son interview sur youtube du 11 mars 2018).

Nos divisions ne font que renforcer la dictature et la violence de Sassou Denis. Notre pays n’en n’a pas besoin. Nos aigreurs ne sont pas à la hauteur des défis et des enjeux du Congo. Sassou Denis traite indistinctement un ressortissant du Nord et du Sud qui s’opposent à son régime. Aucune tête ne dépasse. Dresser les congolais les uns contre les autres comme le fait Moudilou dans son audio est une hérésie.

Nous avons besoin d’avoir des allers-retours entre notre lutte et la réflexion. Parce qu’il est difficile de garder l’énergie et le courage de nous battre contre la dictature de Sassou Denis qui a avec lui, l’argent, la Françafrique et les réseaux, avec la perspective de son effondrement.

Puisque nous allons droit dans le mur, que la chute de monsieur 8% est improbable à cause d’une telle violence stérile, et d’un tribalisme primaire rampant et dangereux à la sauce Moudilou, à quoi bon continuer à nous battre?

Notre conviction est que les raisons du combat que nous menons ne sont pas uniquement à chercher dans la chute du système de Sassou Denis. Elles sont aussi à chercher dans cette dignité du présent qui permet d’être fier de qui nous sommes, de la manière dont nous occupons notre temps.

Il y a une vraie satisfaction à se battre pour la libération du Congo du joug de Sassou, à mener des combats parce que nous les estimons justes et pas juste parce qu’on peut les gagner. C’est un appui dans lequel, contrairement à Moudilou, nous trouvons de la ressource pour continuer à avancer et à nous battre pour rassembler ce qui est épars.

Olivier Mouebara

Diffusé le 21 octobre 2019, par www.congo-liberty.com

Ce contenu a été publié dans Les articles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

20 réponses à Tony Moudilou, l’illuminé du bocal.

  1. Kudia Madéso Kubika Soupe dit :

    C’est le même refrain bien connu. Mais il y a TROP de corrompus et des hypocrites confus dans ce bordel de Con-go où l’on sème manifestement bien la désolation dans l’indifférence totale de beaucoup nonobstant les discours à connotation pacifiste pour oser noyer en vain la réalité profonde.

    La vérité est têtue!

  2. OYESSI dit :

    Répondre à un Mandilou est un perd temps inutile. Il y a mieux à faire que de continuer à s’intéresser à un voyou.
    Nonobstant ce qu’il peut dire, il y a des fils ressortissants du Pool qui savent où se situe la vraie bagarre pour mettre hors d’état de nuire son ami Mr 8% avec qui il prépare ses coups tordus pour nuire à autrui.
    Comme le souligne Olivier Mouebara pratiquement tout les congolais hormis quelques privilégiés comme les Mandilou qui picorent dans l’assiette de leur ami, tout le monde est logé à la même enseigne.
    Mais qu’il soit rassuré ils seront chassé du pouvoir.

  3. SAMBA DIA MOUPATA dit :

    Tout ce qui excessif est insignifiant c’est le cas du piètre Moudilou le nouveau porte parole de parfait kolelas . Car parfait kolélas furieux pour avoir perdu l’électorat de son père Bernard en faveur de Mokoko m’a tenu le même discours de vive voix à la glacière dans sa ville gouvernementale . Dans l’intérêt de saboter le combat patriotique du grand général Mokoko . WA BA WUNA WE NA MESO .

  4. Montomba dit :

    Ce n’est pas celui qui fait le mal, mais celui qui ne le dénonce pas qui entretient l’oppression… Ce n’est plus assez de témoigner une solidarité de couloirs vis-à-vis des ressortissants opprimés du Pool, à chaque fois que le caractère tribaliste de la diabolisation de cette région est évoquée, mais, les soi-disant ressortissants du nord, devraient continuer à le manifester publiquement sur le terrain, pour s’émanciper des crimes commis en leur nom.
    Car l’histoire note aussi les silences.

  5. Oyo Ekoya eya dit :

    OYO EKOYA EYA

  6. Tony Moudilou Premier ministre de Makome dit :

    @ MOUEBARA

    Mouebara confond les choses. Moudilou est Premier ministre du Gouvernement de Makome. Il est étonnant de voir Makome et Moudilou être des adeptes de la Conférence internationale dont l’animateur est Boukadia. A moins que subtilement, insidieusement et perfidement Mouebara veuille-t-il dire que c’est Boukadia qui est derrière les agissements de Moudilou? Depuis quand Makome est-il un chantre de la Conférence internationale, alors que celui-ci roule pour un dialogue inclusif avec Sassou ? Quel est le rapport entre le comportement ou la réaction de Moudilou sur le décès de la maman du général Mokoko et Boukadia puisque c’est de lui qu’il s’agit à travers la conférence internationale (sans le citer nommément) dès lors qu’on veut le lier aux propos de Moudilou ?

    Disons les choses clairement. MOUEBARA qui s’indigne et dénonce le tribalisme s’enfonce lui-même dans les mêmes travers du tribalisme en allant chercher les boucs émissaires à coller à Moudilou puisqu’il lui faut un commanditaire qui doit être du Pool, Moudilou étant du Pool.

    Qu’est-ce que la Conférence Internationale vient faire dans cette affaire du décès de la mère de M. Mokoko ? Ce n’est pas le premier décès d’un parent d’un prisonnier politique Congolais. Il y en a des tas et on n’a jamais fait autant de boucans. Le système est archaïque. Il est inhumain. Nous le savons tous. Attaquons-nous donc à ce système et non aux personnes qui n’y sont pour rien et ensuite aller écrabouiller d’autres qui n’ont rien à voir avec la situation…
    Merci à vous tous. Reprenez vos esprits s’il vous plaît !
    Ne mélangeons pas les torchons et les serviettes

  7. Le vrai Congolais dit :

    Le procès fait contre Moudilou est creux et vide de sens.
    Il est clair, que les adeptes de Mokoko sont touchés par cette sortie dans le fond juste mais dans la forme assez laborieuse de tony Moudilou.
    Les pros Mokoko vous êtes minables et sincèrement à plaindre car sans vous en rendre compte, vous êtes devenus les jumeaux de ceux qui ont fait des Kolelas (pere et fils), Ntumi , Sassou, Okombi Salissa, des dieux. Sans ces charlatans point de salut…

    Ne peut comprendre les propos de Moudilou que ceux qui qui ne sont pas affilés aux differentes écuries aspirant au pouvoir pour le pouvoir.
    Moudilou n’est pas pour qu’on ne salut pas la mémoire de la défunte maman de Mokoko.
    Il fustige tout le tintamarre qui accompagne cette disparition, alors que tout autour, de milliers de personnes anonymes, victimes de la barbarie de la mbochinie sont passées sous silence.

    Il est indéniable que Mokoko, Okombi, Tsourou, Dabira et bien d’autres sont les produits de Sassou nguesso.
    Ils ont soutenus sans la moindre scrupule ce monsieur qui a fait du Congo un enfer terrestre. Pire encore, alors que la conférence nationale souveraine avait mis en exergue la part sombre de Sassou dans les assassinats des illustres personnalités congolaises telles que: le cardinal Emile Biayenda, Massamba Debat, Kimbouala Nkaya ect…
    La déliquescence de l’économie congolaise à cause des détournements des deniers et biens publics.
    Pourtant grâce à sa sagesse, le peuple congolais avait dit non à Sassou en le plaçant 3è, lors des seules élections libres et transparentes que le Congo ait connu, le chassant comme un pestiféré du pouvoir. Voilà que les personnes que vous célébrez aujourd’hui, vont ramener cette vermine à la tête du pays à la faveur d’un coup d’état qui va faire de milliers de victimes avec pour conséquence de plonger le Congo dans une situation encore plus grave que celle de la pré conférence nationale.

    Messieurs les Mokokoyistes invétérés, c’est à cause de vous que le pays ne sortita jamais de l’abyme dont la plongée les nordistes, oui je dis bien, les nordistes car on les a bien entendus se demander comment faire pour conserver le pouvoir au procès Dabira.
    Lorsqu’on ne généralise pas, on ne peut pas voir le problème dans son essence. Individuellement tous les Mbochis ne sont pas pour le pouvoir Sassou mais prit dans leur ensemble, oui ils le sont.
    N’est ce pas aux chefs Mbochis que Sassou s’adresse pour leur eventuel soutien?
    Avez vous vus des Mbochis s’elever contre les arrestations des leurs?
    Avez vous vus des Mbochis s’elever contre la barbarie perpetrée au Pool?
    Pourquoi c’est aux populations du sud de prouver leur attachement à l’unité nationale, au vivre ensemble, alors qu’elles sont martyrisées de tout temps?
    Qu’elle est cette indignation à géométrie variable?

    Moudilou a peut- être plusieurs défauts de toute façon, personne n’est parfait, il bien moins vrai que Mokoko n’est qu’un opposant de circonstance, qui a voulu par opportunisme brûler la politesse à son mentor et qui l’a puni pour cela. Il en est de même pour Okombi et autres Dabira et Nianga Mbouala qui l’a échappé de justesse. Quoi que ce dernier, n’a eu la vie sauve ( pour l’instant) à contrario des autres, que parceque mal aimé de jean dominique Okemba.

    En fait, je me rends compte, qu’il suffit de dire non à Sassou pour être lavé de tous ces crimes envers les congolais et le Congo.
    Je conseillerais à Sassou, d’être le premier opposant à lui même, pour voir les congolais lui témoigner de la sympathie, jusqu’à lui accorder l’absolution et devenir saint comme par enchantement.

    Un seul conseil à tous ceux qui se cherchent des hommes providentiels pour diriger le Congo,
    essayer d’être vous même des hommes de tête ayant une vision pour ce pays car Youlou est devenu président du Congo à 42 ansn Masamba Debat à 44 ans, Ngouabi à 30 ans, Yhombi à 38 ans, Sassou à 36 ans.
    Ayez des ambitions vous aussi merde! Arrêtez d’être des porteurs de sacs pour d’autres personnes ( comme aimait à le dire Mr Mbiki de Nanitélamio).
    Enfin, vous avez un faible espoir. Il est vrai que Lissouba a été président à 61 ans, cela vous ouvre des persepectives, mais ne rêvez pas trop!

    A bon entendeur, laissez Moudilou tranquille!

  8. Ainsi Soit-il dit :

    ALLELUIA; AMEN !

  9. Uppercut! dit :

    Tiens ! MOUDILOU a trouvé du travail dans cette superette ? Bon courage !

  10. Samory dit :

    Il est à remarquer combien la diaspora de Paris est entrain de devenir poulitiquement structurée et surtout très hiérarchisée; c’est le moins qu’on puisse dire. Mais là n’est pas le sujet propice, le stricte respect des us et coutumes ancestrales obligeant. Parce que nous autres sommes des bantous, pas des « babtous » sans valeurs.

  11. affaire congolaise et affaire d'état post Sassou Nguesso dit :

    TONY MOUDILOU ATTAQUE J3M MOKOKO ET GUY MAFIMBA ATTAQUE BERNARD PONGUI ET POURQUOI FAIRE?

    Pourquoi les illuminatis ou reptiliens attaquent-ils Jean Marie Michel Mokoko, les prisonniers politiques, Alexis Miayoukou? Bernard Pongui, Isidore Aya Tonga, Marc Mapingou, Arold Gatien Samba de Brazzanews, Roland Nitou et co et le peuple congolais?

    Les reptiliens c’est des êtres qui ne vivent que dans le mensonge parce qu’ils n’attachent aucune importance à la vérité. Cela veut dire qu’ils n’attachent non plus d’importance aux mensonges.

    C’est tout simplement parce que pour eux, mensonge ou vérité, c’est la même chose – ça n’aucune importance et c’est la raison pour laquelle, les reptiliens sont des acteurs incroyables – parce qu’ils sont capables de jouer la vérité comme le mensonge avec la même motivation ou avec la même force – contrairement aux êtres humains qui, eux, pour avoir cette force là, sont forcés d’user de la vérité.

    C’est dans la vérité que nous, être humain, sommes capables de donner de la force ou de l’énergie à nos propos.

    C’est dans la vérité que nous, être humain, sommes capables de donner de la force à nos propos.
    Or là, avec les reptiliens, nous avons des êtres qui usent du mensonge ou de la vérité en fonction du rôle qui leur a été attribué – parce que ce sont des êtres à qui, on leur attribué un rôle tout en haut de la pyramide, comme les jeux vidéos en réseau – il y a des décideurs qui attribuent des rôles et à partir du moment où vous tenez ce rôle – et que vous amenez avec vous, tous les êtres que vous pouvez – le maximum que vous pouvez, et à partir du moment où tenez ce rôle – vous avez le droit de continuer à poursuivre votre mission. – Tony Moudilou est un des cas d’école.
    Les reptiliens sont donc des êtres qui parviennent à se convaincre de leurs mensonges comme de leurs vérités. Ce sont des parfaits acteurs, jouant leur propre vie, une vie qui leur a été attribué au sommet de la pyramide. Pensé par Isidore AYA TONGA/ https://www.youtube.com/watch?v=FF-_0RgFU20&feature=youtu.be

    EN LIEN LE LIEN

    REPENSER LA RESTAURATION ET LE VIVRE ENSEMBLE AU CONGO BRAZZAVILLE – REPENSER TRANSITION POLITIQUE CONSENSUELLE ET PACIFIQUE…
    A écouter absolument: Alexis Miayoukou affirme qu’une Transition Politique est le seul avenir du Congo-Brazzaville: https://www.youtube.com/watch?v=NqSU-Px4KYg

  12. mpaty dit :

    Pauvre Congo. Comment ce beau pays a-t-il donne naissance a une diaspora aussi bete? Dans toutes les interventions des immigres congolais, on ne parle que du nord, du sud mieux des nordistes et des sudistes. Quel manque d’intelligence? Vouloir a tous prix ramener les problemes du Congo a la seule dimension nord/sud ou sud/nord. Ce pays manque t-il de centre?

    Nous sommes tous convaincus au Congo que Moudilou ou autres rpp, boukadia ne sont que des ntoumis bis. Malgre la virulence de leurs dires, ils ne tromperont plus personne. Ils aiment pousser les congolais a la violence, cependant qu’ils se gavent de semoule en france. WA BA WUNA WE NA MESO

  13. VAL DE NANTES dit :

    Moudilou est un grand frangin , mais il est plus amuseur que tout ce que lui prête .Les maux dont souffre le CONGO ne peuvent trouvent leur explication à partir des amusettes de MOUDILOU .
    Soyons pragmatiques . IL peut s’attribuer une importance politique ,mais celle ci reste virtuelle tant son incidence sur la marche politique et économique est quasiment nulle .
    Connaitre le monde politique suranné ne lui donne aucune garantie sur la connaissance réelle des affaires politiques et socio-économiques du pays .
    C’est l’enfant qui admire voir les grands se battre et sans qu ‘il en ait les capacités de le faire .
    Aux yeux de PLATON ; C’EST UNE OMBRE METAPHYSIQUE .

  14. Ah Les Abeilles dit :

    Pourquoi les sournois, les fourbes et les trompeurs veulent raconter ce qu’ils pensent que d »aucuns voudraient entendre? Par dessus tout ils font semblant d’esquisser tant soi peu en Lari.

    Comment continuer de faire l’amour sur des malentendus et sur des maux vrais hypocritement défendus?

    S’il vous plait, continuez si vous voulez de prendre vos femmes pour des CONS, et peut-être aussi ceux de vos mamans, mais pas le monde.

    La supercherie n’a que trop durée avec des conséquences facheuses et fatales. Le Congo n’appartient pas aux opportunistes, encore moins aux soldats ou certains clans.

    Bande de malicieux minables!

  15. Ah Les Abeilles dit :

    PS. (…tant soit peu…)
    (…d’aucuns…)

  16. Ah Les Abeilles dit :

    (…trop duré…)
    Etc…

  17. Toma dit :

    Ce pays est divisé en nord et en sud ne pas le reconnaître
    c’est faire preuve de bêtise

  18. C.R.A.C.C. Citoyen du réseau anti-corruption du Congo. dit :

    Bonjour Mesdames, Messiers

    Je suis congolais tout autant que la plupart des intervenants, mon nom importe peu, mais comme très peu de congolais je ne fais pas de politique; cela ne m’empêche pas d’avoir du bon sens; il faut savoir prendre de la hauteur face à toutes ces problématiques que vous poser.

    Vous qui parlez et faite de la politique, ne perdez pas de vue ce que souhaite conquérir le peuple congolais (comme vous le voyez, je n’ai pas dit: ce qu’attend le peuple congolais…) ce peuple est mature, croyez-moi, il n’est nulle attentiste et faible; il prend le temps d’observer, d’écouter et de digérer chacune de vos paroles; ensuite il se souviendra de vos basses querelles.

    Soyez à la hauteur de vos convictions, sans vouloir vous faire la leçon, nous attendons (les congolais qui ne fond pas de politique) de vous tous de la maturité, sans quoi, les techniciens que nous sommes auront certes des sabres mais sans lames pour les aiguiser.

    Ne vous laisser pas attendrir ni divertir par ce qui n’est pas profond car l’heure est grave et la tâche immense; le travail à accomplir à lui tout seul, est une véritable révolution; croyez-moi mes chers(es) compatriotes, si nous parlons du même Congo, alors vous savez mieux que moi cette tâche, qui incombe à chaque fils et fille de cette nation; prenez une simple feuille blanche et, inscrivez les noms de chaque homme et femme intègres que vous connaissez; prenez bien le soin de vous imprégner du mot intégrité avant de commencer…

  19. VAL DE NANTES dit :

    @craccc
    GROSSE VALIDATION .
    J’aimerais te rencontrer dés le départ de SASSOU .J ‘ai rarement senti une douleur patriotique , vos propos m’en ont donné une .

  20. C.R.A.C.C. Citoyen du réseau anti-corruption du Congo. dit :

    Bonjour à tous, Bonjour Val de Nantes,

    Les patriotes savent de quoi vous parlez, ils ressentent tous la même chose et il est toujours bien de le rappeler à ceux qui ont pour vocation: la politique et, ceux qui n’en font pas; à tous ceux qui possèdent une expertise utile et souhaitent tout simplement apporter ou contribuer au changement sous toutes ses formes dans notre pays; mon canal mail reste ouvert; notre domaine d’expertise demeure les crimes en col blanc…

    Nous parcourons depuis plus de 6 ans déjà, concernant notre pays; un livre imbibé de sang, que je suis obligé de parcourir pour y entrevoir toutes les intrigues et expliquer dans le future leur gravité ainsi que les solutions à entrevoir aux politiques; c’est du domaine de l’analyste financier; du comptable; du technicien en produits financiers; du juriste, des enquêteurs; des techniciens logistiques; des informaticiens… pour ne citer que ceux là; cela peut aller du rapport de production annuel de Total, en passant par le rapport des enquêteurs judiciaire du parquet de Milan sur la corruption au sein d’E.N.I.

    Nous sommes des techniciens au service du politique, bien sûr dans une situation idéale; des institutions fortes et démocratiques; sens critique; débat d’idées, sens de l’ouverture et de concession etc. Des domaines que vous maîtrisez mieux que moi.

    En tant que technicien M. Val de Nantes, vous savez par exemple mieux que moi que chaque tronçon de route peut être expertisé, le rapport pertinence/étude de faisabilité/coût/réalisation… vous pouvez opposer vos résultats à un rapport ministériel et en débattre lors d’une assemblée politique; le politique va donc s’appuyer sur le technicien pour tenter d’obtenir une explication sur un écart important de coût par exemple; point n’est besoin de dire qu’untel a volé, il suffit de démontrer que le rapport ministériel en question ne peut pas être la réalité…c’est le fameux raisonnement par l’absurde que beaucoup de congolais ont appris au primaire et, dans une situation idéale, une commission d’enquête peut voir le jour et, la justice saisie…parce que cet écart de coût va manquer pour améliorer le sort de nos mamans qui vendent au marché, obligées de garder leurs enfants sur le dos alors que l’on peut créer des solutions de garde; cet écart va manqué pour refonder le réseau et la sécurité des routes j’en passe et des meilleurs… faire une route est une chose, ne pas penser aux mesures de sécurité, à la protection des biens et des personnes est criminel; un peu comme si vous achetiez un berceau sans rambardes et que vous vous plaigniez ensuite des chutes de votre enfant ( du nombre de véhicules et de morts propulsés durant les accidents dans les ravins).

    Pour couronner le tout, il paraît que c’est le premier ministre sur ordre, qui fait dépêcher un hélicoptère…j’espère au moins qu’il aura démis de ses fonctions le préfet de région et, toutes personnes responsables du plan actif des catastrophes, qui, dans une situation idéale encore une fois devrait être déclenché dans pareil cas et les techniciens que nous sommes le rappellerons aux politiques, voilà le sens patriotique en deux exemples qui nous anime M. Val de Nantes; nous veillerons à la crème des crèmes des politiques et les anarchistes, les brouillons; les opportunistes et autres acabits s’annuleront d’eux même face aux exigences du peuple; c’est pourquoi vous avez le devoir d’élever encore plus vos débats politiques et vous verrez que les brouillons resterons sur le bord du trottoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.