TABLE RONDE SUR UNE TRANSITION « EXCLUANT SASSOU-NGUESSO » DU 26 OCTOBRE 2019 – FILM INTÉGRALE

La Table ronde du 26 octobre a été une très grande réussite. La preuve en image…!

L’organisation du Projet remercie tous les participants sans qui ce succès n’aurait pas été possible. Une dynamique citoyenne , populaire et novatrice pour une vision consensuelle de l’avenir de notre pays, remobilisera à n’en point douter, tous ceux qui militent pour la restauration de la Démocratie au Congo-Brazzaville.

Ne ratez rien de la 1ere journée des travaux de cette rencontre citoyenne qui avait pour objectif d’identifier les enjeux qui prévaudront à la chute du régime de Sassou-NGuesso.
Dans cette 1ère partie, vous découvrirez les mots d’ouverture de Mingwa Biango, Benjamin Toungamani , Alexis Richard Miayoukou, ainsi que l’intervention de quelques participants dans vous trouverez la suite dans la 2e et 3e partie, et pour terminer les piliers de la Transition que sont :
– La Réforme constitutionnelle
– La Justice transitionnelle
– L’indépendance de la 
Justice Liberte
– La Réforme de l’Armée tribale
– Le tribalisme institutionnelle et des partis politiques
– La gestion du Pétrole et des autres ressources minières

Nous remercions très vivement tous les participants qui ont contribué au succès de cette nouvelle dynamique, seule voie pour la Paix et la Réconciliation nationale.

CONTACT : minguabiango@gmail.com

TABLE RONDE « UNE TRANSITION POLITIQUE « EXCLUANT SASSOU » DU 26 OCTOBRE 2019 A PARIS ( 1ère Partie)

TABLE RONDE « UNE TRANSITION POLITIQUE « EXCLUANT SASSOU » DU 26 OCTOBRE 2019 A PARIS ( 2 ème Partie)

TABLE RONDE « UNE TRANSITION POLITIQUE « EXCLUANT SASSOU » DU 26 OCTOBRE 2019 A PARIS ( 3 ème Partie)

Comprendre le projet de transition réparatrice sans Denis Sassou Nguesso – Invités: Alexis Miayoukou, Jean Cyriaque Babelhat, WIlfrid Dandou ( Interview ZIANA-TV )

Diffusé le 29 octobre 2019, par www.congo-liberty.com

Ce contenu a été publié dans Actualités du Congo, NOS VIDEOS, publication de mingua mia Biango. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

17 réponses à TABLE RONDE SUR UNE TRANSITION « EXCLUANT SASSOU-NGUESSO » DU 26 OCTOBRE 2019 – FILM INTÉGRALE

  1. SAMBA DIA MOUPATA dit :

    Franchement j’apprécie l’initiative ,car il faut discuté de l’après sassou , comment faire pour rétablir la république du congo , avant de parler nation . Ne soyons pas naïfs d’ailleurs dans la salle aucun intervenant nordistes ,une précision je ne supporte pas le discours sur le tribalisme de poaty pangou encore moins sa proximité avec les deux enfants kolélas qui sont ces maîtres à penser ,surtout le manipule pour faire le jeu de sassou . La première question quelle stratégie pour chasser sassou du pouvoir et après sortir nos frères nordistes dans leurs égarement , car chez les nordistes la nouvelle star devient Nianga Bouala qu’on appelle affectueusement dans la zone nord DJO BILL qui a parler de l’avenir des Mbochis .

  2. Anonyme dit :

    Oui,à mon frère Louzala sur cette erreur institutionnelle au sortir de la conférence nationale,mais nous restons pas scotchés sur ce legs politique.
    Il nous revient le devoir d’innover, car les technologies ont bouleversé toutes les certitudes d’hier pour explorer d autres horizons.
    Il n y a plus d’horizons indépassables ,les pensées sont plus fortes que l’esprit de résignation.
    Nietzsch avait une phrase terrible ,’qui consistait à contester le dogmatisme socratico – platonicien : »casser les idoles  »
    « La vieillesse d’une raison n’est pas synonyme de raison.  »
    A nous d’inventer notre raison de vivre.
    D’où la question de se connaître
    soi-même. ?
    Quand nous compatriotes se trahissent ou trahissent leurs paroles , c’est qu’ils se connaissent pas .
    Frangin, on se voit à creil, pour le mariage du petit .
    Merci ,salut ,Pierre de ma part.
    @val de Nantes.

  3. affaire generale dit :

    PAULIN MAKAYA CITOYEN CONGOLO-BRITANIQUE TROUVE T-IL NORMAL LE DIALOGUE AVEC L’HITLER DU CONGO?
    PAULIN MAKAYA: COMMENT COMPAREZ-VOUS LA FRANCE OCCUPÉE EN 1943 ET DU CONGO OCCUPÉ EN 2019? Paulin Makaya – en votre âme et conscience, liberté, dignité, droits et devoirs de citoyens Congolo-Britanique – trouvez-vous ordinaire, normale et heureux de collaborer et de dialoguer avec l’Hitler d’Afrique et du Congo Brazzaville au XXIe siècle – le dictatueur DSN?
    Paulin Makaya est-il encore résistant à la dictature de Denis Sassou Nguesso? Paulin Makaya est-il entré dans le piège de l’opposition politique auxiliaire à la tyrannie liberticide, antidémocratique, antisociale et criminogène incarné au sommet par Denis Sassou Nguesso? D’ici peu et en cas d’incartade avec soit la tyrannie ou avec le peuple – Paulin Makaya prendra t-il ses responsabilités politiques et morales devant l’histoire? https://www.youtube.com/watch?v=j8uZj2iFpNc&feature=youtu.be

  4. Bazinga dit :

    Bonjour
    Je suis contre l’idée même d’une nouvelle transition
    Quel que soit le régime si on le veut on peut rendre son peuple heureux et le respecter
    C’est donc une histoire de volonté politique,roi ,empereur, ou autre,si tu respectes tes citoyens,tu feras les meilleurs choix pour eux et progressivement adapter ton attitude à une constitution que tu respecteras et feras respecter
    Alors au travail pour chasser ces dirigeants,c’est ce qu’ils attendent puisqu’ils le disent en off!!!

  5. Anonyme dit :

    Il y a un volet qu’il ne faut pas oublier c’est celui de la communication (voir médiatisation) car le projet qui sortira de ces rencontres et conférences diverses et variées pourra être le plus beau qui soit, si il n’est pas bien vendu et compris par le plus grand nombre ceci restera lettre morte.
    Pourquoi ne pas penser en marge de l’élaboration de ce projet à la création d’une cellule communication dédiée exclusivement à cela, quitte à se faire aider par des intervenants extérieurs spécialisés en la matière.

  6. Anonyme dit :

    Il y’a chez les congolais une certai tribalisme de revenche , mais pourquoi pourquoi cela, faire une conférence pour préparer l’après Sassou, c’est normal, mais pourquoi exclure les ressortissants du nord, alors vous êtes pire que Sassou finalement, repenser votre logiciel mental, si vous êtes Brazzavilois ou Brazzaviliens ou simplement Congolais, il est grand temps de sortir du tribalisme.

  7. Mbia dit :

    TABLE RONDE SUR UNE TRANSITION « EXCLUANT SASSOU-NGUESSO »est une initiave louable. Il faut continuer ‘a l’instruir.

    Anonyme !
    Il ne faut pas continuer à divertir les gens. Ii ne faut s’exprimer pour le plaisir: Vous écrivez, « pourquoi cela, faire une conférence pour préparer l’après Sassou, c’est normal, mais pourquoi exclure les ressortissants du nord? » Personne n’a exclue les ressortissants du nord.Si ceux ci ne viennent pas prendre part à la conférence,et réfléchir de façon calme pour une transition politique après la dictature génocidaire, sanglante, le régime ultra mafieux qui condamne les Congolais à la mort lente dans une république qui manque d’eau potable, de l’électricité, des simples infrastructures de base, on peut donner du tord à personne. Il est temps que tout un chacun comprenne les choses. Sassou Nguessou est un grand criminel, un génocidaire de très longue date qui a pris les ressortisants du Nord et particulièrement les Mbochis en otage. Il est temps que ces ressortisants le comprennent et agir en conséquence avec le reste du peuple dans une volonté de mettre une fin aux méfaits de Sassou Nguesso et clique et cicatriser les plaies de l’injustice, du pillage organisé, de la barbarie que connait le Congo. »Sassou Nguesso est un président par effraction , illégal, autopoclamé, ultra criminel,assassin génocidaire, qui extermine les Congolais? Les Congolais meurent comme des mouches à causes de manque de soins, des AVC, des maladies hydriques, de la misère, des tueries orchestrées par Sassou Nguesso et sa clique. Combien de temps doivent encore durer ces choses? » Pourquoi certaines personnes ne comprennent`’elles pas que la folie criminelle et génocidaire de Sassou Nguesso,son goût du Sang, ses génocides, Massacres à grande échelle, viols, tortures, enlèvements, pillages forment le véritable mal pour le développement, l’union, la paix, la vie de tous les Congolais. Les assassinats, les génocides, les détournements des deniers publics sont dans le monde entier, des crimes punissables, impardonnables dans toutes les communautés humaines quelque soit la personne qui les commet. Nul part ailleurs ailleurs, Sassou Nguesso et son système, malgré le soutien de la Françafrique ne pouvaient tenir si longtemps .Sassou Nguesso et son régime doivent disparaitre.Avec la determination de tous les Congolais opprimés du sud et du nord, ce moment pour précipiter la chutte de cette dictature incroyable est possible. Pas de dialogue avec Sassou Nguesso et sa clique. Pas d’élections dont les résultats sont programés d’avance. Avec une désobeissance civique, la dénonciation, les articles dans les nombreux médias, les conférences, les nombreuses marches devant les chancelerie Congolaises, l’Elysée, les Nations Unies, suffisament soutenus,Sassou et son régime finiront par partir. Cela n’est plus qu’une question de temps. Les Congolais doivent bien parallèment contre l’esclavage de Sassou Nguesso qui veut se représenter encore pour une énième fois à l’élection présidentielle de 2021 et contre la Françafrique qui veut garder le regime Sassou Nguesso et se préparer pour une transition politique sans Sassou Nguesso et clan. Les Congolais doivent arriver établir un état de droit. Une transition politique après le départ du président autoproclamé , illégitime , ultra criminel et génocidaire Sassou Nguesso et sa clique est une necessité. Il faut mettre l’ordre .Ce n’est qu’ainsi que les choses peuvent se normaliser au Congo. Il serait pas aussi une mauvais stratégie de supprimer la fonction de président pour le Congo dans l’avenir comme l’écrit sans cesse

  8. Anonyme dit :

    Loin de juger la performance de tout in chacun présent à ce débat, il m ‘a semblé important de retenir les interventions de Pambou ,Alexis , Mingwa.
    Mon frérot, Mingwa avait levé le lièvre, mais ?
    Un président un nibolek est il compatible à l’entendement d’un potentiel président du pool?
    En gros, un pooliste pourra t’il accepter la présidence assumée par un nibolek?
    Vice-versa ?
    Voilà,la véritable question qui déconstruit cette institution dans notre pays.
    Cette intervention s’est terminée,pour l’heure, sur une aporie.
    Leibniz avait dit à propos de Descartes : il a logé la vérité à l’hôtellerie de l’évidence mais il a négligé de nous en donner l’adresse.
    Je regarde avec beaucoup de curiosité la démarche lancinante d’Alexis sur le statut du président de la république dont il souhaite atténuer le volume ,j’espère le voir évoluer davantage sur l’analyse réelle de l’impact de ce poste sur le bénéfice au niveau du pays.
    Mon grand Pambou, m’a laissé sur ma soif d’en savoir plus sur les grandes lignes de la reconstruction institutionnelle et économique de notre pays,mais je peux sur lui pour une réflexion concrète des problématiques diverses auxquelles le Congo fait face..
    La difficulté porte sur deux points cardinaux : La fonction présidentielle et la forme d’État.
    On ne peut pas être perché sur l’Olympe et résoudre les problèmes sociaux des congolais , et donc parler de la présidence après Sassou est un leurre..
    La vérité congolaise ne sortira jamais de cette maldonne institutionnelle..
    Val de Nantes @.et non @Anonyme.

  9. Loathey dit :

    @VAL DE NANTES
    Je sais quel travail remarquable vous avez fait avec mon ami David Londi et d’autres sur le federalisme, mais j’insiste pour dire que ce n’est pas l’institution « presidence de la Republique » telle qu’elle existe aujourd’hui qui est en cause, c’est plutot l’homme qui anime cette institution. Voila notre divergence. Je ne sais pas si vous suivez regulierement l’actualite politique americaine, mais je puis vous assurer cher frere, que Trump a bien des elans de dictateur et n’a aucune envie de se soumettre aux lois de la Republique. Je le suis au quotidian et je n’emets pas la un avis partisan mais la realite de ses reactions et de ses actes. Sur l’assaut qui a tue Baghdadi, Trump n’a averti ni la responsible de l’assemblee ni aucun democrate, parce que ces gens ne lui plaisent pas alors que le fonctionnement des institutions lui commandait de le faire. Pour le procahain G7 Trump avait deja reserve son propre hotel pour organiser le sommet. Je peux vous multiplier les exemples et je n’ai meme pas parler du scandale d’Ukraine. Donc cet homme a des velleites de dictateur. Quelles est la difference entre les USA et notre pays? C’est qu’aux USA les institutions fonctionnent et les hommes et les femmes qui les animent osent dire « No, Mister President » Si Trump dirigeait un pays africain ce serait un dictateur a coup sur. Sassou ne prospere a tout faire que parce qu’en face il n’a pas d’hommes; il n a pas de limites. Il peut commettre autant de crimes qu’il veut, tout ce qu’on ose lui demander en plus poliment c’est de s’en aller par la « grande porte ». C’est la pomme de discorde entre Lucien Pambou et moi.
    En somme les institutions n’ont pas de problemes, ce sont les hommes qui les animent. cher ami.

  10. Loathey dit :

    Mon cher Toungamani, les congolais ne se tapent pas dessus les uns les autres. Il y en a un qui a confisque les moyens de l’etat et qui tapent sur les autres et c’est Sassou. Qui a touche a Sassou ou aux siens?

  11. Anonyme dit :

    Ah Loathey, vous vous découvrez être un démocrate libéral et je ne vais même pas vous froisser en complétant « extrême », compte tenu de votre point de vue ci-dessus sur le Président Américain. Mis en relief votre (Kool-Aid) consommation sur les (Talking Points) des hypocrites démocrates aux States, l’on peut en revanche vous démontrer factuellement tout le contraire de ces assertions gratuites selon cette vision étriquée autrement des ‘socialistes’ Américains qui n’aiment pas un Trump qui gagne, et que vous semblez assimiler si bien…

    Ecoutez, nous suivons tous cette actualité politique américaine sans même dire de très près que vous ne pourriez l’imaginer, depuis des lustres. Trump dictateur? Vous m’écoeurez, et c’est le moins que l’on puisse dire. Lol!

    Non, attention aux racontards, les démocrates devraient plutôt essayer autre chose, réapprendre comment gagner dans les urnes et non pas avec des ‘fake scandals’ concoctés de toute pièce. Bref!

    ‘Keep America Great’

  12. Amusant dit :

    Ah Loathey, vous vous découvrez être un démocrate libéral et je ne vais même pas vous froisser en complétant « extrême », compte tenu de votre point de vue ci-dessus sur le Président Américain. Mis en relief votre (Kool-Aid) consommation sur les (Talking Points) des hypocrites démocrates aux States, l’on peut en revanche vous démontrer factuellement tout le contraire de ces assertions gratuites selon cette vision étriquée autrement des ‘socialistes’ Américains qui n’aiment pas un Trump qui gagne, et que vous semblez assimiler si bien…

    Ecoutez, nous suivons tous cette actualité politique américaine sans même dire de très près que vous ne pourriez l’imaginer, depuis des lustres. Trump dictateur? Vous m’écoeurez, et c’est le moins que l’on puisse dire. Lol!

    Non, attention aux racontards, les démocrates devraient plutôt essayer autre chose, réapprendre comment gagner dans les urnes et non pas avec des ‘fake scandals’ concoctés de toute pièce. Bref!

    ‘Keep America Great’

  13. VAL DE NANTES dit :

    @LOATHEY
    salut , frangin .
    j’ai toujours un mal intellectuel à comparer le système politique américain plus élaboré dans toute sa plénitude et le notre ,qui reste à l’état primitif .
    D’abord , l’homme politique congolais a- t -‘il les qualités éthiques requises pour prétendre diriger un ensemble des âmes et donc des corps au sein d’une organisation ?
    Le catastrophisme politique du passé s’inscrit dans une logique purement empirique .
    La fonction présidentielle est la cause de tous les effets de la décadence socio – politico- économique de notre pays .
    La relation de causalité saute aux yeux ,car nous , congolais ,avons une vision alimentaire ,hédoniste ,ethnique pour cette fonction .
    Quand je me sers du raisonnement empirique de DAVID HUME  » Le soleil se lève chaque matin  » .
    Va t-il toujours se lèver chaque matin ?
    Je dirais oui , car l’expérience de ce phénomène récurrent ne me rassure point .
    En me servant du raisonnement inductif , la fonction présidentielle est l’effet d’une cause institutionnelle mal pensée .
    Le président de la république dans ce syllogisme inductif n’est pas responsable , la mauvaise interprétation du contenu des lois lui garantit une certaine indulgence ,car tout homme est faillible .
    Si je change le contenu de la cause ,c’est à dire ,je supprime cette fonction ,je fais de la prévention contre tout risque de dictature .
    Au vu , des souffrances qu ‘a endurées le CONGO ,du fait de ce poste , le principe de précaution me semble être la meilleure solution .
    L’homme congolais n’a pas encore atteint la maturité nécessaire à la gestion optimale de cette fonction .
    Nous devons reconnaitre notre inaptitude à être encore des gens doués de raison pour dépasser nos instincts primitifs .
    Et puis ,j’ai l’impression qu’on en est toujours au moyen âge , pour paraphraser PLATON  » Nous sommes engloutis de sa caverne des ignorants  » ,lesquels avaient tué son maître SOCRATE , au nom de l’ignorance .
    Cher frangin , il nous faut entrer dans ce siècle des lumières où la raison et non la
    passion doit nous servir d’ouvre boite pour défier notre trajectoire miséreuse .
    Ne rien s’interdire , et ne pas essayer ,c’est accepter le fatalisme .
    Quand je me blesse une fois , la deuxième fois ,je m’en protège …
    Et surtout , je n’ai plus envie de faire grimper un compatriote la pyramide de MASLOW en quelques secondes , SASSOU est passé par là .
    On a trop souffert .
    Je serais au pays entrain de diriger une structure dans le domaines risques industriels
    mais pour des raisons patronymiques , ethniques , je me vois bloqué en EUROPE .
    Le CONGO peut manger son manioc , sans président , à son sommet , il n’en mourra point .
    ON SOUFFRE ..
    Merci , frangin .

  14. Loathey dit :

    @ Val
    Ok, frangin j’ai bien compris ton point de vue sans y adherer car je pense que MILONGO et Massamba-Debat qui ont dirige le Congo etaient des hommes politiques a la hauteur de leurs taches et que le pouvoir ne les a pas rendus fous.
    @ Amusant
    Je dirais simplement que si vous voulez me critiquer il faut partir des faits que j’ai decris et non pas faire vos deductions et me qualifier de democrate ou d’etreme. Oui ou non Trump avait reserve son hotel de Floride pour le G7? Oui ou non il n a pas averti Pelosi de l’operation en Syrie? Quant au dossier Ukrainiens, je ne vais pas en evoquer les details, les enquetes se poursuivent, soyez un peu patient. Je ne suis pas un fanatique et je suis assez grand pour me faire ma propre opinion, tres cher. Discutons courtoisement comme je le fais avec Val et d’autres si vous avez des arguments car coller des etiquettes a son interlocuteur ne me semble pas etre une maniere respectueuse de mener une discussion. Tres amicalement.

  15. Amusant dit :

    Hum! Pensez-vous que Président Trump devrait vous répondre pour « l’étiquette » de ‘DICTATEUR’ que vous vous évertuez à lui coller par vos ‘opinions personnelles’ d’adulte et avec les interrogations irrationnelles en cause que vous voulez abusivement y attacher? (Aaah c’est de la littérature, non pas une insulte!)

    Qui est Pelosi? Celle-là qui avait passé l’Obamacare sans l’avoir lue en disant sans vergogne qu’il fallait d’abord bien la passer avant pour mieux la lire après! Lol.
    Ou bien celle-là, extrémiste(?) libérale de la Californie avec son collègue super corrompu Adam ‘Shifty’ Shift qui manigancent manifestement depuis l’élection de Trump avec leurs complices de la Presse pour tenter de l’illégitimer par tous les moyens, aves des fuites inadmissibles à répétition? Quelle en était encore leur réaction avec le succès de l’opération militaire sur l’ISIS? Oh oui vraiment amusant, Trump n’est pas stupide et encore, après la déconfiture cuisante du canular « Russia Collusion ».

    Vous avez dit G7 et l’hotel de Trump, et alors que voulez-vous si tardivement insinuer là-dessus? Je vous rappelle que Trump est le Président le plus riche des 45 que les USA a eu jusqu’ici. Il avait refusé de prendre son salaire de président, WOW ! Qu’en savez-vous même exactement, par curiosité seulement, sinon que par cette presse partisanne. Les documents étaient parfaitement là à la disposition du congrès. Quel en était le coût estimé de cette bienveillance comparé aux prestations standards d’usage des sommets passés, hein, le saviez-vous?

    La débacle avec Mueller finie en bouillie de foie gras, avec la Russie, finalement on mise désespérément sur l’imposture ‘Ukraine’ autrement imaginée depuis 2017. Sans blague?

    BREAKING NEWS:
    « Whistleblower » attorney called for ‘Coup’ & ‘Rebellion’ against Trump in 2017 – Said CNN will play an important role for the impeachment of President Trump – Blah blah blah, etc…

    Mark Zaid, one of the attorneys representing the intelligence community whistleblower at the center of the Democrats’ ongoing impeachment inquiry, tweeted conspicuously in January 2017 that a « coup has started » and that « impeachment will follow ultimately. »

    Then, in July 2017, Zaid remarked, « I predict @CNN will play a key role in @realDonaldTrump not finishing out his full term as president. » Also that month, Zaid tweeted, « We will get rid of him, and this country is strong enough to survive even him and his supporters. »

    Amid a slew of impeachment-related posts, Zaid assured his Twitter followers that « as one falls, two more will take their place, » apparently referring to Trump administration employees who defy the White House. Zaid promised that the « coup » would occur in « many steps. »

    The tweets, which came shortly after President Trump fired then-acting Attorney General Sally Yates for failing to defend federal laws in court, are likely to fuel Republican concerns that the anonymous whistleblower’s complaint is tainted with partisanship. Trump’s call with Ukraine’s leader, which is the subject of the complaint, occurred in July 2019.

    “The whistleblower’s lawyer gave away the game, » the Trump campaign’s communications director, Tim Murtaugh, told Fox News. « It was always the Democrats’ plan to stage a coup and impeach President Trump and all they ever needed was the right scheme. They whiffed on Mueller so now they’ve settled on the perfectly fine Ukraine phone call. This proves this was orchestrated from the beginning.”

    Added House GOP leader Kevin McCarthy: « We should take [Zaid] at his word that this is a coordinated, premeditated plot to overturn the election. »

    Trump has repeatedly accused Democrats and partisans in the intelligence community of effectively plotting a coup against him, through selective leaks and lengthy investigations.

    Mark S. Zaid

    @MarkSZaidEsq
    #coup has started. First of many steps. #rebellion. #impeachment will follow ultimately. #lawyers https://twitter.com/jaketapper/status/826255624610729985

    (Pensez-vous que Obama aurait été un « dictateur » s’il était resté et devenu président en Afrique sous les mêmes conditions que les autres?)

    Nota Bene:
    Souffrez Cher compatriote que je ne discuterai PLUS avec vous de la vie politique américaine ici. C’était une exception cette fois-ci. Mais je ne manquerais pas du tout de réagir vraissemblablement sur toute sorte de « fake news » si nécessaire.

    Bonne Journée!

  16. Amusant dit :

    Des honnêtes gens ici avec une mémoire solide pour ne pas aller fouiller dans les archives se rappeleraient peut-être d’un post qui disait et plaidait presque aux Africains (de ne plus « suivre » CNN et assimilés) qui vous bourrent le crâne; bon gré mal gré les attitudes doctement ou opiniâtrement revendiquées. C’était il y a de cela nombre de mois depuis que je l’avais purement et sérieusement écrit ici pour autant en formulation simple… Mais encore, bref.

    (!!!)

  17. SITA Armel dit :

    Ce je pense.
    Le PCT est une école qui existe depuis l’indépendance. Lorsque vous pensez pour aujourd’hui, il pense pour demain.
    Le Congo a besoin de passer en deuxième république c’est à dire être loin des histoires des en commençant par Youlou jusqu’à nos jours. Nous avons besoin d’un président qui ne connait que le Congo et non les ethnies, donc l’intérêt national. La transition devrait juste évaluer et mettre en pratique les réformes sur tout les plans car tout est à refaire, ce qui sous entend qu’il serait difficile de faire les débats sur une transition conditionnel du départ de Sassou, plutôt préparer un agenda qui sera mis en évidence après Sassou. D’ailleurs le temps que vous le faites, vous le souffler à prendre l’envol. En résumé vous vous moquer du peuple qu cas contraire rebondissez dans sa faiblesse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.