Mingwa BIANGO : Refonder les institutions pour prévenir des conflits ethniques à caractère politique ( Table ronde du 23 novembre 2019 )

Mingwa BIANGO est le fondateur du site congo-liberty.com et Co-organisateur de la Table Ronde sur une Transition Politique au Congo-Beazzaville « EXCLUANT SASSOU-NGUESSO » du 23 novembre 2019 à Paris .

L’activiste congolais recommande que les futures institutions congolaises prennent en compte le fait « ethnique » pour prévenir des guerres civiles…

Diffusé le 27 novembre 2019, par www.congo-liberty.com

ANALYSE POLITIQUE DE LA CONSTITUTION DU 2 MARS 1961 DU CONGO-BRAZZAVILLE. Par Mingwa BIANGO

Ce contenu a été publié dans NOS VIDEOS, publication de mingua mia Biango. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à Mingwa BIANGO : Refonder les institutions pour prévenir des conflits ethniques à caractère politique ( Table ronde du 23 novembre 2019 )

  1. La France dit :

    Comment allez-vous exclure sassou?
    Au moment ou l’Afrique cherche des moyens comment se débarrasser de l’esclavagisme français.
    Les congolais continuent de rêver.
    Un peuple sans :
    Droits de vote
    Droits a la vie
    Droits d’expression
    Droits a ses ressources
    Est un peuple esclave
    LA France a confisqué tous ces droits au CONGO, n’est pas Chiraque le président français qui a installé sassou au pouvoir en 1997 par une guerre qui a coutée de milliers des vies congolaises? ou n’est ce pas Holland le président français qui a soutenu sassou pour le changement de la Constitution? D’où son maintient au pouvoir aujourd’hui et demain.
    Nous devrons nous joindre aux autres peuples africains pour faire face a la France, car sassou n’est que la fievre, le mal c’est la France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.