Congo Liberty a failli disparaître à tout jamais…aidez-nous financièrement pour sécuriser votre site.

Votre site de résistance face à l’oppression, face à la corruption du pouvoir illégitime du gang mafieux des Nguesso et de leurs alliés a failli s’éteindre et se taire à tout jamais ; emportant avec lui des années de témoignages, d’informations et de révélations uniques qui se sont constitués depuis sa création en 2009 !

Nous avons été confrontés, avec notre hébergeur, à une attaque cybernétique d’une puissance insoupçonnée et inégalée, destinée à nous faire perdre le contrôle de notre site « congo-liberty.com » mais également de nos très précieuses archives. Pendant une dizaine de jours nous nous sommes battus pour faire face à notre puissant ennemi qui ne pouvait qu’être instrumentalisé par le pouvoir de Brazzaville. Avec nos maigres moyens, ridiculement disproportionnés face à ceux mobilisés contre nous, nous ne pouvions que perdre…

Le miracle s’est produit. Les mercenaires hackers du pouvoir, situés en Russie et en Chine, ont été vaincus PROVISOIREMENT. Le site de la vérité congolaise a de nouveau droit à la parole. Celui qui a été le premier a révéler les scandales du Plan de sauvetage du FMI, du « Puits de pétrole de Papa Voleur », d’ECair , de José Veiga, de l’Université Denis Sassou Nguesso de Kintélé et de tant d’autres, est à nouveau sur le ring pour le dernier round ; au prix certes d’une quasi-ruine financière mais debout !

Alors, contrairement à ce que fut notre ligne de conduite passée de ne faire appel ni aux dons, ni à la publicité, la Rédaction de Congo-Liberty et moi-même, Mingwa Biango son fondateur, nous n’avons d’autres choix que de nous tourner vers nos Lecteurs.

Vous avez été des dizaines de milliers, quotidiennement, à nous lire, à parcourir nos colonnes, nos articles et nos archives si précieuses pour l’Histoire contemporaine de notre pays et pour les ONG qui luttent à nos côtés. Tout était gratuit et disponible sans la moindre contrepartie.

Aujourd’hui pour assurer la sécurité de ce patrimoine commun, la protection renforcée à laquelle nous devons souscrire et pour couvrir les dernières factures de la dernière attaque, nous lançons notre tout premier appel aux dons. Sans votre générosité nous ne pourrons faire face à ces obligations !

Aidez-nous ! Aidez Congo-Liberty ! Aidez la Liberté congolaise à continuer à s’exprimer et à révéler l’horreur du pouvoir de Brazzaville !

Par avance Grand Merci à Toutes et à Tous !

VOUS AIMEZ CONGO-LIBERTY, ALORS APPORTER NOUS VOTRE AIDE FINANCIÈRE POUR CONSOLIDER NOTRE INDÉPENDANCE ET LA SÉCURITÉ DE VOTRE SITE. CONTACT PAR MAIL .

CONTACT : minguabiango@gmail.com

                                    Mingwa Biango et la Rédaction

 Diffusé le 06 décembre 2019, par www.congo-liberty.com

Ce contenu a été publié dans Les articles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

5 réponses à Congo Liberty a failli disparaître à tout jamais…aidez-nous financièrement pour sécuriser votre site.

  1. SAMBA DIA MOUPATA dit :

    Sassou un crétin saboteur , ce salopard est déterminé pour saboter notre site où nous avons la parole libre pour dénoncer cette famille des nguesso et ses accompagnateurs . Mais cher frère Mingua je te donne ma parole que je te resterai solidaire même si il faut contribué d’avantage d’argent pour sauver notre site auquel nous tenons tant , pour venir about de cette famille criminelle .

  2. Anonyme dit :

    vous n’allez pas mourir pour des sous. Congo liberty est lu par tous. Demain, quand le PCT cessera avec les truquages électoraux, il sera son journal. En 1991, 1992, le MCDDI était le parti à abattre. Aujourd’hui, son bréviaire est au seuil des lits .
    De toutes les façons; il n’y en a pas d’autres crédibles en face. Nous vous lisons tous.
    C’est le SYMBOLE VIVANT de notre Démocratie malmenée.
    Il vivra , Elle vaincra et La Nation naitra.
    QUE VIVE CL et que ,vive le CONGO.

  3. David Londi dit :

    Aidons l’administrateur à faire face par une participation financière !

  4. RENE MAVOUNGOU PAMBOU dit :

    Cher Mingwa Biango, j’estime que cette requête, qui relève du bon sens, est une nécéssité impérieuse en vue de la protection et la survie d’un outil incontournable de communication et d’expression démocratique; lequel a démontré son efficience quant à la lutte contre les forces du mal ayant pris en otage le Congo-Brazzaville. La preuve c’est que Congo-Liberty est l’objet d’attaques cybernétiques sordides de la part des hakers à la solde du pouvoir mafieux et foncièrement criminogène de Brazzaville. En fait, pour cette souscription il serait cependant intéressant de communiquer des détails bancaires, notamment un RIB, nécessaire surtout pour les personnes de bonne volonté de notre diaspora dispersées à travers le monde. Pour libérer un pays, il importe de se donner les moyens nécessaires et l’argent demeure le nerf de la guerre. Pour ma part, ayant présent à l’esprit le fait que la lutte sacrée de libération de notre cher et beau pays nécessite des sacrifices multiformes, dès que cette condition sera remplie, j’apporterai ma contribution. A luta continua a vitoria e certa!

  5. Bulukutu dit :

    Vous avez mon soutien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.