TABLE RONDE DU SAMEDI 21 DÉCEMBRE 2019 (14H30-19H00) A PARIS : QUELLE ORGANISATION ADMINISTRATIVE POUR NOS COLLECTIVITÉS TERRITORIALES : FÉDÉRALISME, RÉGIONALISME, DÉCENTRALISATION… ?

PROJET D’UNE TRANSITION POLITIQUES « EXCLUANT SASSOU-NGUESSO » ?

TABLE RONDE THÉMATIQUE

QUELLE ORGANISATION ADMINISTRATIVE POUR NOS COLLECTIVITÉS TERRITORIALES : FÉDÉRALISME, RÉGIONALISME, DÉCENTRALISATION, CENTRALISATIONÉ … ?

Samedi 21 décembre 2019 – 13h30-18h00

Lieu : CICP : 21 Ter rue Voltaire 75011 PARIS – France

Métro 9 – Station : Rue des Boulets

Présentation

Cette deuxième Table Ronde thématique sur « l’Etat et les Institutions statuera sur « la forme de l’Etat et de son organisation administrative ». Celle-ci s’inscrit dans le Projet d’une Transition Politique au Congo-Brazzaville, et fait suite à la première qui s’est tenue le 23 novembre 2019 à Paris sous le thème : «  Quel modèle politique et institutionnel pour la Refondation du Congo-Brazzaville ? ».

Les dérives et les mauvais choix du régime ethnocentriste dans notre pays ont engendré une inégale répartition des ressources nationales, une sous administration et une injuste administration et évolution territoriales. Au-delà des errements politiques constatées , la refondation des institutions centrales et locales s’avère une condition déterminante pour créer des nouvelles conditions de développement équitable et équilibré de l’ensemble des composantes géographiques, sociales et humaines de notre pays, donc de nos Territoires (à l’échelle des Districts, Communes, Régions ou Départements).

Entre autres questions majeures au cœur des discussions de cette deuxième séance :

Quelle forme de l’Etat et quelle organisation administrative à envisager pour garantir une plus grande participation des citoyens, un développement harmonieux des territoires et une meilleure répartition des richesses nationales : Décentralisation, Fédéralisme, Régionalisme ?

Autrement dit, quelle type d’administration centrale de l’Etat et quelles compétences pour les collectivités territoriales ou locales ?

Quelle forme d’organisation administrative pour nos Territoires : le Fédéralisme, le Régionalisme, la Décentralisation… ?

Le but de cette rencontre citoyenne est de collecter différentes idées et points de vue sur la meilleure organisation de l’Etat et sur la gestion quotidienne  de nos Territoires. Les contributions attendues permettront ensuite au « Groupe de travail » spécifique aux questions institutionnelles de formuler des orientations qui seront intégrées et diffusées dans le LIVRE BLANC sur le Projet d’une Transition Politique « Excluant Sassou-NGuesso » au Congo-Brazzaville Le but de cette rencontre citoyenne est de collecter différentes idées et points de vue sur la gestion quotidienne de nos Territoires, qui permettront ensuite au « Groupe de travail » spécifique aux questions institutionnelles de faire une synthèse dont les orientations seront diffusées dans un LIVRE BLANC sur le Projet d’une Transition Politique « Excluant Sassou-NGuesso » au Congo-Brazzaville

Programme de la journée

14h30 – Accueil des participants

15h00 –15h10 Mot d’ouverture : Intervenant :Mingwa BIANGO

15h10 –15h30 Introduction sur l’administration de l’État et des Collectivités locales au Congo-Brazzaville

Intervenant : Dieudonné BABAKANA ( ancien Secrétaire général de la Mairie de Brazzaville )

15h30 –18h40 Début des débats => Modérateur(s) : Wilfrid DANDOU / Justin BALONGA / Mouanda-Moussoki ;

18h45-19h00 : Synthèse des débats et rappel de la constitution et des missions du groupe de travail sur les Institutions (Alexis MIAYOUKOU)

Missions des Groupes de travail

1. Sur la base d’une restitution – synthèse des principales contributions et analyses développées par les participants:

a) ressortir les principaux problèmes posés.

b) dégager les principales pistes ou les panels de propositions exploitables.

2. Documenter et construire un argumentaire sur les priorités et les orientations à retenir et notamment,

a) éclairer sur le contexte (situation historique, sociologique, expériences connues ou vécues au Congo ou ailleurs…etc.)

b) analyser les enjeux et défis à prendre en compte

c) proposer une déclinaison responsable des orientations.

  1. Rapport du Groupe de travail

Le rapport thématique à proposer devrait au mieux :

1 – Présenter un état des lieux de la situation se rapportant au thème

2 – Résumer les grandes idées exprimées (contributions principales, points de consensus, points de divergence)

3 – Présenter un canevas structuré des réformes envisageables (orientations) et des contraintes à surmonter.

ENTRÉE LIBRE ET CONTRIBUTION DE 10€ / PARTICIPANT

ENVOYEZ VOS CONTRIBUTION ÉCRITES A : minguabiango@gmail.com

Diffusé le 11 décembre 2019, par www.congo-liberty.com

FILM INTÉGRAL -TABLE RONDE DU 23 NOVEMBRE 2019 SUR UNE TRANSITION POLITIQUE « EXCLUANT SASSOU-NGUESSO » : QUELLES INSTITUTIONS POUR LE CONGO ?

TABLE RONDE SUR UNE TRANSITION « EXCLUANT SASSOU-NGUESSO » DU 26 OCTOBRE 2019 – FILM INTÉGRAL

Ce contenu a été publié dans COMMUNIQUÉS ET ARTICLES, Les articles, Transition Politique et Démocratique au Congo-B. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

5 réponses à TABLE RONDE DU SAMEDI 21 DÉCEMBRE 2019 (14H30-19H00) A PARIS : QUELLE ORGANISATION ADMINISTRATIVE POUR NOS COLLECTIVITÉS TERRITORIALES : FÉDÉRALISME, RÉGIONALISME, DÉCENTRALISATION… ?

  1. Eglise catho congolaise dit :

    CONGO-BRAZZAVILLE: APPEL AUX 600 PRÊTRES CONGOLAIS DE SE LEVER CONTRE LE CRIMINEL CONTRE L’HUMANITÉ.
    Le Congo-Brazzaville compte près de 600 Prêtes catholiques. Par ces Prêtes, 240 d’entre eux résident en Europe (France et Italie) et en Amérique du Nord (USA, Canada). Probablement plus de 150 sont repartis dans les Diocèses Françaises.

    Les Évêques du Congo- Brazzaville passent l’essentiel de leur vie à Paris et à Rome. Que disent les Évêques du Congo-Brazzaville et Français de la tragédie du Congolaise sous la dictature antisociale, immorale, dissolue et criminogène incarné par le dictateur Sassou Nguesso?

    Demain, l’Eglise catholique risque d’être accusée de complicité de crime contre l’humanité. C’est au 600 Prêtes catholiques congolais de se lever au Congo. Soutenus par les Évêques congolais, Européens et Nord-Américains.

    A suivre…

  2. Amour du pays dit :

    ***Aux familles en détresse**

    Ici à l’étranger on ne cesse de penser à vous
    Ici ce n’est pas le paradis comme certains ne cessent de penser.
    Chaque minute , chaque seconde , nous ne cessons de penser aux familles congolaises conditionnées à vivre dans la pauvreté et saleté .
    Nous ne cessons de prier pour vous .
    Nous vous aimons énormément et ne cessons de compatir avec vous .
    La vie est belle ici mais nous payons un prix pour cela et ce prix se présente avec intérêts.
    C’est tout à fait le contraire de la réalité au pays .

    Nous sommes conscients des situations que vous ne cessez d’endurer au quotidien
    Nous sommes conscients de l’irresponsabilité surtout de la mauvaise foi des autorités au pouvoir

    **Sassou et ses coéquipiers**

    Oui dénis Sassou nguesso a des armes mais cela ne fait pas de lui un petit roi du Congo .
    Sur la scène internationale il représente rien du tout je dis bien rien , on se moque de lui , il n’est qu’un très petit chef d’état de la sous région qui ne cesse de martyriser son propre peuple. Pendant que le monde évolue lui continue à rêver dans la brutalité .

    Pendant que les autres chefs d’états sont entrain de prendre conscience lui préfère continuer dans l’irresponsabilité chronique et la médiocrité.

    Comment ne pas accorder une place à l’insulte du président Américain Trump lorsqu’il dit qu’il est stupid ? Bien sur que oui c’est le seul mot qui le définit car on ne peut pas comprendre qu’après 40 ans de règne il trouve toujours du plaisir à voir sa population dans cette pire pauvreté.

    Les gens meurent au quotidien, pas de moyens pour se soigner , pas d’ambulances , pas de centres de santé rapprochés, pas d’hôpitaux modernes toujours dans des éternels dettes , pas de routes , pas de boulots pour les jeunes , pas d’écoles modernes , pas d’eau , pas d’électricité stable , pas de modernisation des structures publiques , que des mercenaires au sein de l’armée , des arrestations arbitraires, des tueries nocturnes si ve n’est pas du primitif c’est quoi encore ??mais ça c’est quelle idiotie je dis bien?

    Nous parlons de 21 ieme siècle aujourd’hui le monde de la technologie prédomine , on parle des nouvelles sciences , comment être président et ne construire son pays ? Vraiment il faut être stupid comme le dit Donald Trump . Ok?

    Pour avoir détruit volontairement le pays je pense bien que Denis Sassou et ses acolytes doivent payer un prix. Dans d’autres pays ils devraient tous encaisser plusieurs années de prison pour ce banditisme d’état organisé. On ne peut pas sacrifier plus de 3, 800 familles pour favoriser un groupuscule d’incompétents à la tête des institutions .

    La lutte continue , la solution est en cours .
    O état d’esprit , 0 sentiment le Congo doit être sauvé je dis . La patrie ou la mort .

    Ingueta
    J’ai dit

    Joe Curtis

  3. mwangou dit :

    Les prêtres ont déjà payer un lourd tribu dans la politique congolaise et aucune réaction des chrétiens…
    si c’est de la religion chrétienne qu’il s’agit, alors comptabilisons prêtres, pasteurs évangéliques de l’Eglise protestante, et autres pasteurs. Car si des prêtres ont eu à subir les affres de la politique, les pasteurs évangéliques étaient les bras croisés…
    d’où laissons les prêtres catholiques tranquilles.

  4. SITA Armel dit :

    Ne nous voilons pas les fasses; l’église catholique, ne fera rien si le Président soutient les actions de l’église, il est leur premier donateur. Posons nous la question sur le non lieu canonisation du cardinal Emile BIAYENDA. Accusons plutôt toute les églises de l’eucuminisme; le pays ne concerne pas seulement l’église catholique.

  5. le fils du pays dit :

    Quoi?L’eglise catholique.La meme institution qui a ordonne la deportation des noirs vers les Ameriques par etre asservis.La meme Eglise qui a lance la criminelle mission d’aller soit disant civiliser les noirs.Ecoutez mes amis,rien n’a change.Vous continuez a compter et a suivre naivement et aveuglement ces institutions qui ne sont pas la pour vous non plus pour votre bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.