Guy Brice Parfait Kolélas droit dans ses bottes.

Patrice Aimé Césaire MIAKASSISSA

Sont-elles à sa taille ou trop grandes ?

La sortie médiatique de Guy Brice Parfait Kolélas est le plus gros canular, gag politique de l’année 2019, celui de rendre les armes avant même d’avoir combattu. Il se fait hara-kiri avant le début des hostilités : « Je suis candidat à la candidature pour la présidentielle de 2021. Mais, je suis prêt à soutenir quiconque me convaincra, y compris le Président Sassou s’il change… »

Son rêve de devenir Président de la république est celui de toute petite fille qui veut devenir mannequin ou miss de beauté.

Tout est mis en place pour que dans le système rien ne change tant qu’il leur profite.

Ayant combattu Sassou dans l’opposition, Guy Brice Parfait Kolélas scrutant la direction du vent croit que son mentor peut changer afin qu’il puisse le soutenir. Il ne comprend toujours pas que c’est le peuple congolais qui élit le Président de la république. Pareil mépris est affligeant.

Je vois d’ici poindre le désarroi de ses partisans qui ne savent plus à quel saint se vouer tant leur champion s’est mué en un perdant. C’est la désolation des sympathisants qui déchantent de ce billard à trois bandes qui verra Sassou se succéder à lui-même. Guy Brice Parfait Kolélas retrouvera ainsi sa place au gouvernement pour son allégeance à Sassou. La comédie continue.

Son appel du pied est plus que déplorable pour tous ceux qui rêvent d’un Congo nouveau pour un avenir radieux. Pour sa gouverne, il sied au sieur Parfait Kolélas de savoir que l’on ne change pas la nature d’un prédateur. Un loup demeurera un loup et son but est de croquer l’agneau.

Cette déclaration ne nous étonne pas quand on connait la trajectoire sinueuse et plus que tortueuse du père Bernard Kolélas. Après avoir conduit à l’abattoir bon nombre de ses partisans, il rallia Sassou sans crier gare avec armes, bagages, femmes et enfants. Sa progéniture nous ressert ce plat indigeste que certains congolais n’ont pas toujours ou ont du mal à digérer.

La cohérence de la pensée et de l’action est un élément essentiel du discours politique. Vous avez souhaité dès votre jeune âge devenir Président de la république. Mais, vous avez oublié que le combat politique qui est l’essence même de votre rêve est de défendre ses idées, quitte à perdre avec panache les élections.

Dans votre cas d’espèce, même bien avant d’avoir commencé, vous faites un clin d’œil à celui qui vous a nourri, construit, et fait grandir. Votre parti, l’UDH Yuki, devient de facto un parti satellite du PCT (Parti congolais du travail). Vous avez préféré vous vautrer avant même d’avoir commencé le combat. Sassou va vous convaincre de renoncer en monnaie sonnante et trébuchante et de le laisser perpétrer le chaos politique qui sévit dans notre pays. C’est un jeu dont le peuple congolais n’est pas dupe. Les masques sont encore tombés.

Tout homme a droit à la rédemption. Mais force est de constater que votre sort devient désespéré au point de décourager toutes les bonnes volontés du monde. C’est le néant politique qui pointe à l’horizon plus qu’obscurci par vos acrobaties politiques. Même le temps n’a eu aucun impact sur vous, tant vous restez emmuré dans votre tour d’ivoire avec vos griots et courtisans.

Faire de la politique n’est pas qu’un rêve d’enfant ou un concours de beauté nécessitant une rhétorique cosmétique des incantations mystiques, annihilistes qui jusqu’alors ont toujours servi vos intérêts vis-à-vis de vos partisans. Dorénavant le roi est nu.


Encore une fois, vous venez de rater l’occasion de sortir du vide sidéral dans lequel vous vous êtes tant habitué. Qu’à cela ne tienne, peut-on faire d’un âne un cheval de course ?

La pomme empoisonnée vient de tomber à côté du pommier. C’est un mauvais moment pour la démocratie congolaise, mais un beau jour pour les combattants de la liberté qui mettent à nu les tortues à double carapace.

Après le requiem, c’est le moment de l’oraison funèbre qui ne manque pas d’être funeste, qui enterrera à jamais ce qui reste de vos idées et combat politique. Guy Brice Parfait Kolélas se positionne derrière son frère Denis Christel Sassou-Nguesso pour la succession monarchique au Congo-Brazzaville. Le bal des faux culs continue sur une musique de veillées funèbres des traîtres à notre noble cause.

Après s’être mis dévêtu tout seul point besoin de l’accabler encore plus. L’agenda caché vient de sortir et ce n’est pas pour nous surprendre. Nous n’attendions que la confirmation. C’est désormais chose faite. Ainsi, il vient lui-même de planter le dernier clou de son cercueil politique dans lequel il s’enferme à jamais jusqu’à la fin des temps.

C’est désormais aux vrais résistants de relever le défi. A ceux qui sont embastillés arbitrairement pour leurs idéaux tels que Jean-Marie Michel Mokoko et André Okombi Salissa, qu’ils puissent trouver ici notre soutien indéfectible dans leur combat pour un Congo libéré de la dictature. Nos pensées fraternelles pour cette fin d’année malgré les conditions d’incarcération rudes qu’ils subissent. Nous compatissons.

Le Congo de demain se portera mieux sans l’UDH Yuki, car vient de se fracasser dans les rochers de la Loufoulakari un objet politique volant non identifié.

C’est Alain Peyrefitte qui écrivait : « Une grenouille, au fond d’un puits, disait que le ciel n’est pas plus grand que la margelle du puits. »

Encore une vision étroite de l’avenir du peuple congolais, une offre politique qu’il convient d’ignorer.

—-

Patrice Aimé Césaire MIAKASSISSA

RECONVERSION POLITICIENNE DE PARFAIT KOLELAS

ANDRÉ GRENARD MATSOUA, PROPHÈTE OU HOMME POLITIQUE? Par Dieudonné Antoine Ganga

Ce contenu a été publié dans Les articles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

14 réponses à Guy Brice Parfait Kolélas droit dans ses bottes.

  1. SAMBA DIA MOUPATA dit :

    Merci beaucoup Patrice de dénoncer cet idiot escroc ,soutien indéfectible de la famille sassou . Mais en réalité qui est Parfait kolélas , son premier boulot c’est directeur de compagne adjoint de sassou en 2009, puis ministre de sassou , député nommé par Sassou à kinkala et maintenant opposant officiel avec les avantages d’un ministre d’état officieux d’où la villa gouvernementale qu’il occupe à la Glacière Bacongo , précédemment occupée par le général Paul Mbote, Ce rigolo m’a dit qu’il est devenu ministre grâce aux accords dites George V sur paris entre les familles kolélas et Sassou soit disant qui devrait ramener la paix au pool . Cet idiot a un avenir judiciaire pour avoir piéger nos jeunes assassinés l’ors du référendum de 2015 et après qu’il prend acte de l’élection de son père adoptif sassou . Cher Patrice il y’a plus que des idiots , illuminés et des corrompus autour de ce garçon kolélas voleur .

  2. marcel M. dit :

    Au cours de sa conference il a affirme qu’il EST UN GRAND HOMME POLITIQUE. Et cela, sans sourciller, malgre grand etonnement de ceux qui l’ecoutaient. Il est plus que jamais necessaire qu’apparaissent sur la scene politique nationale de nouveaux congolais qui reprendront le flambeau des grands revolutionnaires que le pays a connus. Congolais de la diaspora, l’heure est venue de vous faire connaitre du peuple; vous qui vivez dans les spheres ou l’individu a le temps de la reflexion politique sans aucune pression. En effet, les conditions de vie deplorables du pays ont rendu le citoyen congolais tres vulnerables, donc facilement manipulables.

  3. Iwarangot dit :

    Kolélas, pourtant un bon présidentiable !
    Mais qu’est ce qui les prend. Je me souviens encore de son beau ras-le-bol, nous étions tous éblouis de joie. Il disait, s’adressant au tyran, je cite « même Dieu qui a créé le monde, s’était reposé le dimanche ».
    Pauvre Congo !
    Kolélas mérite la potence.

  4. INTÉRÊT GÉNÉRAL dit :

    POURQUOI GUY PARFAIT KOLELAS RISQUE T-IL DE SUBIR D’ICI PEU L’ESSOR RÉSERVÉ A GUILLAUME SORO? https://www.youtube.com/watch?v=Xj1DrHBJLWw&feature=youtu.be

  5. Anonyme dit :

    Ses militants sont dans le désarroi, son père a fait de même, il est traitre, mais je pense que c’est le moment de passer a l’action si vraiment vous avez des solutions. Jusqu’à quand allons nous critiquer sans proposer? A vous entendre : si SASSSOU reste encore 10 ans, vous aurez le même temps a se faire moralistes avisés. Les cimetières sont pavées d’hommes illustrés: agissez maintenant et je pense que le peuple vous suivra…..!!!!!

  6. Oupaga dit :

    Il y a une chose que certaines personnes ont tendance à oublier et à confondre: Les crimes de guerre, les crimes contre l’humanité, le crime de génocide de Sassou Nguesso et régime qui sont ineluctablement à condamner et à punir. Ceux ci ne sont pas à régler aux oublièttes. Le régime du Congo est une dictature corrompue,féroce, génocidaire. Il ne peut pas tout subir une reforme, ni organiser une élection qui favorise l’alternance. Le système Saoussou Nguesso est un système Nazi où la terreur, les tueries, les arrestations arbirtraires, les cas de biens mal acquis, les génocides ne se comptent plus. Les Congolais ont à combattre sans concession ce régime epouventable,injuste, tribaliste à outrance, qui ne cesse de commettre des crimes odieux, systématiques contre son peuple pour se maintenir au pouvoir coûte que coûte. Le jeu auquel ne cesse de se livrer Kolela ainsi d’autres personnes de son genre est très dangereux , impardonnable et à condamner sans fausse modestie. Comment peut on soutenir du Congo une dictature corrompue,féroce, génocidaire. Nous avons grand besoin d’une autre culture politique au Congo si nous voulons exister comme état, république réels. Chaque Congolais conscient, mentalement normal doit condamner cette posture sans jouer à la fausse démocratie. Les crimes contre l’humanité, les génocides restent ce qu’ils sont. Rien ne sert de jouer aux faux démocrates. Il faut opter pour la lutte pour le renversement du régime inhumain, utra criminel, génocidaire de Sassou Nguesso. Les Congolais ont à lutter sans repos pour un changement tout à fait favorable.Il faut arriver à créer sans Sassou Nguesso un etat de droit. Une république où une bonne gouvernance publique, une gestion réelle des ressources humaines et naturelles doivent réellement prevaloir.Ce réel passage vers une vie meilleure du peuple Congolais implique l’effort de tout un chacun.

  7. Beurk dit :

    Si kolélas mérite la potence qu’en est il alors de toute l’intelligentsia du nord qui est derrière cette dictature et de l’ensemble de la caste militaire du nord qui soutient elle aussi cette dictature ?
    Toutes ces personnes vont elles finir au bout d’une corde ???

  8. Anonyme dit :

    Bien sur que l’intelligencia et la caste militaire du nord est à blâmer, à combattre et devront répondre devant la justice, mais ils suivent une certaine logique derriere leur chef en privilégiant leur ethnie. Mais que penser des Kolelas, Mabial et consorts qui eux trahissent leurs propres frères et familles en entretenant ce régime mafieux. Qu’y a t-il de pire que la trahison?

  9. Jean de Dieu Etoumbakoundou dit :

    Jattends le prononciamiento de Robert Pangou Poaty sur cette attitude du sudiste lari Kolelas Parfait. Ce sont les nordistes qui ont demandé à kolelas de rejoindre pourla unieme fois le dictateur et multirecidiviste criminel sassou nguesso? Et Kolelas Parfait n’est pas le seul.

  10. Le WEBMASTER À KiSSANTSI dit :

    Cher internaute,
    Libre à vous de critiquer l’auteur de cet article, mais sa vie privé ou professionnelle et encore moins son lieu de résidence ne nous interessent. J’ai donc supprimé votre commentaire, dont le but avéré est l’intimidation et vos méthodes n’ont rien à envier à celles des bourreaux que nous combattons. Votre place n’est pas sur Congo-liberty !

  11. Beurk dit :

    Absolument d’accord mais qu’ y a t il de pire que de trahir son propre pays et de tuer ses compatriotes ???
    Au nom de la conservation du pouvoir au nord ???

  12. RufCongo dit :

    Je m’inscris en faux, contre cette dictature de la pensée unique et cecdeficit de réflexion approfondie. Jamais homme politique n’a été vilipendé au profit de certains supposés être les meilleurs opposants, parce qu’ils seraient en prison.
    Leurs histoires personnelles st oubliées. D’ailleurs ceux qui sont censés se battre contre la dictature avaient tenté de tripatouiller à leur tour les résultats du dernier vote. Ils n’ont pas voulu de kolelas et chantent partout que Mokoko serait le vainqueur des dernières élections. D’où tiennent ils cette vérité absolue clamée partout par certains efficaces de la place parisienne, alors que La CTE proclammait Kolelas en-tête, il est vrai pas de gaité de cœur? Il ya anguille sous roche quant à cet acharnement.
    Où sont-ils les autres? Peut être que chacun a sa stratégie devant le « tout-puissant  » président
    Enfin que proposez vous avec vos supermans purs et durs? rien, années après années rien. Heureusement que Kolelas existe pour que vous aussi existiez.
    Bonnes fêtes.

  13. s Mav dit :

    Ou se trouve « la dictature de la pensée unique » si ce n’est celle du regime mafieux du PCT secondée par les faux opposants nommés par le pouvoir, les Kolelas, Mabilia etc ….
    Qu’elle pensée différente de ce pouvoir a Kolelas si ce n’est de suivre et d’obéir aux injonctions de SON président.
    Il faut reconnaitre qu’actuellement de véritables opposants ne font pas légions.

  14. Cocococo Oh Bébé Ziboula Inzo Mi Yakota dit :

    On voit bien clair, vous n’avez pas affaire aux aveugles. Votre petit jeu a fait caca en public.

    POINT !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.