TABLE RONDE THÉMATIQUE SUR « LA JUSTICE TRANSITIONNELLE : QUELLE JUSTICE POUR LES CRIMINELS ET QUELLES RÉPARATIONS POUR LES VICTIMES ? SAMEDI 18 JANVIER 2020 – 13h30-18h00 ( Paris – France)

CONTRIBUTION FINANCIÈRE : 10€ PAR PARTICIPANT

Ce contenu a été publié dans COMMUNIQUÉS ET ARTICLES, Les articles, Transition Politique et Démocratique au Congo-B. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

5 réponses à TABLE RONDE THÉMATIQUE SUR « LA JUSTICE TRANSITIONNELLE : QUELLE JUSTICE POUR LES CRIMINELS ET QUELLES RÉPARATIONS POUR LES VICTIMES ? SAMEDI 18 JANVIER 2020 – 13h30-18h00 ( Paris – France)

  1. Marché total dit :

    Nous ne voulons plus de lavement de mains. Le boucher d’Oyo doit répondre de ses crimes et finir en prison ou à la potence. Merci pour cette initiative.

  2. LA DESCENTE AUX ENFERS COMMENCE dit :

    BAYARDELLE A PRODUIT DES TRES BONS JURISTES, IL FAUT SEULEMENT PREPARER LE CADRE POUR QUE NOS FRANGINS S’EXPRIMENT.
    C’EST DONC UNE ARMEE DE JURISTES QU’IL NOUS FAUT. LA BATAILLE AU NIVEAU NATIONAL ET INTERNATIONAL SERA RUDE, EN EFFET, LA FORCE DES OCCIDENTAUX ET CELLE DE NOS IDIOTS RESIDENT DANS L’INEXISTENCE DE LA JUSTICE.

  3. Kalula dit :

    Conférence de paix sur la Libye à Berlin : « Pourquoi inviter Sassou Nguesso,le dicteur génocidaire,criminel de crimes de guerre et de génocide?
    La dictature du Congo-Brazzaville de Sassou Nguesso est plus féroce, sauvage qui existe encore en Afrique et dans ce monde.Il y a une chose que certaines personnes ont tendance à oublier et à confondre.Il n’ y a pas de démocratie dans un payscomme le Congo où les crimes de guerre,les crimes de génocide, les crimes contre l’humanité,lesinjustices sociale s nesecomptent plus qu’au Congo de Sassou Nguesso et son régime.Ceux qui de loin ou de près collaborent avec Sassou Nguesso et son régime,veulent ignorer, placer aux oublièttes, les grands crimes économiques et de sang qui ne sont ineluctablement à condamner et à punir, seront rattrappés par l’histoire.Sassou Nguesso est un dictateur ultra criminel, corrompu,féroce, génocidaire, est un système Nazi où la terreur, les tueries, les arrestations arbirtraires, les cas de biens mal acquis, les génocides ne se comptent plus. Il ne peut pas tout subir une reforme, ni organiser une élection qui favorise l’alternance.Les Congolais et les sincères démocrates de ce monde ont à combattre sans concession ce régime epouventable,injuste, tribaliste à outrance, qui ne cesse de commettre des crimes odieux, systématiques contre son peuple pour se maintenir au pouvoir coûte que coûte. Le jeu auquel ne cesse certains psaudo opposants et intellectuels,politiques de ce monde, cadres qui d’une manière ou d’une autre soutienent le système Sassou Nguesso est très dangereux , impardonnable et à condamner sans fausse modestie. La justice est àfaire à tout prix.Comment peut on soutenir une dictature génocidaire. Nous avons grand besoin d’une autre culture politique et gouvernance au Congo et dans ce monde si nous tenons à la paix, la démocratie et la justice sociale. Les crimes contre l’humanité, les génocides restent ce qu’ils sontquel que soient leurs auteurs. L’heure est arrivée où tous ceux qui veulent le changement, l’altenance au Congo, et sont contre la domination, les génocides, les crimes contre l’humanité, la malgouvernance, la dictature s’unissent pour dénoncer énergiquement au Congo, en France, en Europe, USA,UK et partout dans le monde lescrimes commis et multiplier en ordre soudée des initiatives les plus inattendues contre la dictature génocidaire,mafieuse de Sassou Nguesso. Aucune dictature n’a été capable d’aller contre la lutte de libération du peuple dans ce monde.Nous vaincrons car notre cause est juste. Seule la lutte libére.
    ——
    « le président congolais autoproclamé, Denis Sassou-Nguesso est à la tête du soit disant Haut comité de l’Union africaine sur la Libye. Deuzio, les dernières années, ce dernier s’est positionné comme un acteur pivot dans le conflit libyen. D’ailleurs, on ne compte plus ses contacts avec les membres du Haut conseil des villes et tribus libyennes ainsi qu’avec l’Algérie, l’Egypte et les pays du voisinage ». et dépense d l’argent fou du peuple congolais, tenu à l’écart de ses richesses.
    ———-
    CONGO-BRAZZAVILLE : Sortie de l’ouvrage « Congo le sang et l’or du génocide »
    Encore un livre à charge sur Sassou-Nguesso ! Avec une force tranquille, le docteur et révérend pasteur, Dominique Kounkou, avance de livres en livres, dans une marche tranquille de construction d’une œuvre monumentale qui le survivra. Il signe son vingtième ouvrage intitulé, « Congo le sang et l’or du génocide ». Il a bien su tromper ses ennemis car plusieurs de ses opposants ont cru que la flamme était éteinte après ce qu’il appelle « le bavardage petits politiques des Congolais » ! Or, sous le bavardage, le feu brûle encore et encore !

    « après avoir publié chez The New Pillow Brooks à Londres, en mai 2018, l’affaire Kabile, et le Génocide des Laris chez l’harmattan Paris, en novembre 2018, il publie chez Edilivre, à Paris, la somme doctrinale intitulée, La théorie de la tontine, le 16 octobre 2019, et, Congo, l’or et le sang du génocide, en novembre 2019, chez l’Harmattan à Paris,. »

  4. Kalula dit :

    CONGO-BRAZZAVILLE : Sortie de l’ouvrage « Congo le sang et l’or du génocide »
    Encore un livre à charge sur Sassou-Nguesso ! Avec une force tranquille, le docteur et révérend pasteur, Dominique Kounkou, avance de livres en livres, dans une marche tranquille de construction d’une œuvre monumentale qui le survivra. Il signe son vingtième ouvrage intitulé, « Congo le sang et l’or du génocide ». Il a bien su tromper ses ennemis car plusieurs de ses opposants ont cru que la flamme était éteinte après ce qu’il appelle « le bavardage petits politiques des Congolais » ! Or, sous le bavardage, le feu brûle encore et encore !
    « après avoir publié chez The New Pillow Brooks à Londres, en mai 2018, l’affaire Kabile, et le Génocide des Laris chez l’harmattan Paris, en novembre 2018, il publie chez Edilivre, à Paris, la somme doctrinale intitulée, La théorie de la tontine, le 16 octobre 2019, et, Congo, l’or et le sang du génocide, en novembre 2019, chez l’Harmattan à Paris,. »

  5. val de NANTES dit :

    De ces initiatives disparates que surgisse la véritable pensée congolaise capable de formuler des propositions institutionnelles ,qui trancheront avec notre passé politique peu glorieux .
    Difficile d’imaginer un futur en conservant les vestiges d’hier .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.