Messe à la mémoire du cardinal Émile Biayenda assassiné , le dimanche 22 mars 2020, à 15 heures en l’église Saint-Denys de La Chapelle, Paris 18e

Avis de messe

Une messe sera célébrée à Paris à la mémoire du cardinal Émile Biayenda, ancien archevêque de Brazzaville, assassiné le 22 mars 1977.

22 mars 1977 – 22 mars 2020 : 43 ans exactement que le cardinal Émile Biayenda est passé de ce monde vers le Père. L’Association Cardinal Émile Biayenda-France (ACEB-France), les abbés Armand Makoukila et Norbert Bouka, coordinateurs du collectif des prêtres congolais en région parisienne, invitent Chrétiens congolais et Amis du Congo résidant en France, hommes et femmes de bonne volonté, à un office religieux.

Pour commémorer cet évènement dans la foi, l’espérance et la charité, vous êtes conviés à cette messe qui sera célébrée le dimanche 22 mars 2020, à 15 heures précises en l’église Saint-Denys de La Chapelle, Paris 18e, tout près de la station de métro Marx Dormoy, ligne 12. Les automobilistes sont priés de venir plus tôt afin de chercher une place de stationnement dans les rues avoisinantes.

Cette messe sera présidée par le Père Romano Gambalunga, de l’Ordre des Carmes, postulateur de la cause de béatification et de canonisation du cardinal Émile Biayenda, qui viendra spécialement de Rome. Ce sera donc l’occasion de faire monter vers Dieu notre prière afin que soient hâtées la béatification et la canonisation de notre bon cardinal, et que l’unité, la paix et la concorde s’installent durablement au Congo et entre les Congolais, où qu’ils se trouvent. Car, c’est pour cela que le cardinal Biayenda a donné sa vie.

À Bobigny, le 9 février 2020

Gabriel SOUNGA-BOUKONO

Président de l’Association Cardinal Emile Biayenda-France

(ACEB-France) – 0662934484 – acebfrance@yahoo.fr

Prière pour la cause du cardinal Émile Biayenda

« Seigneur Dieu, notre Père,

Qui a révélé aux hommes,

Par ton Fils Jésus-Christ,

Les voies du Royaume des cieux

Et de l’éternité bienheureuse,

Accorde à ton Serviteur,

Le cardinal Émile Biayenda,

La grâce d’être glorifié parmi les élus du ciel.

Par la pratique de ses vertus,

Et le sacrifice de sa vie,

Il a témoigné sur la terre

Du véritable amour de Dieu et du prochain.

Accorde à la Nation et à l’Église congolaises

La grâce de l’unité et de la paix

Par Jésus-Christ, ton Fils, notre Seigneur. Amen.

Ce contenu a été publié dans Les articles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Messe à la mémoire du cardinal Émile Biayenda assassiné , le dimanche 22 mars 2020, à 15 heures en l’église Saint-Denys de La Chapelle, Paris 18e

  1. Val de Nantes dit :

    Le tueur nargue toujours.
    Un pays mémoriellement anesthésié dont le salut passe une résurrection du grand Famarika, alias Diawara.
    Le Congo est orphelin de ceux qui avaient vu la queue du diable très tôt ,car les signes annonciateurs du spectre de la tragédie étaient apparus, depuis la prise de pouvoir de Marien..
    De cette période est née la mythologie du mensonge politique, qui a engendré l’apologie du crime politique comme moyen d’accès aux ressources financières du pays..

  2. Val de Nantes . dit :

    LIRE .. passe par une résurrection .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.