Christel Sassou, un gros poisson dans le filet

Les populations du Congo-Brazzaville l’avaient rêvé, la justice par l’entremise du parquet de Paris l’a réalisé. Le fils de Denis Sassou Nguesso a été mis en examen à Paris pour blanchiment en décembre 2019 pour corruption dans le volet de l’affaire dite des « Biens mal acquis ». La balle est dans le camp de la justice du Congo-Brazzaville, pour filer la métaphore sportive.

Le parquet de Brazzaville saisira-t-elle la balle au bond pour mettre en examen Christel Sassou Nguesso pour les mêmes faits ? La loi est pourtant d’une clarté cristalline. Aucun citoyen n’est au dessus des lois. Et, le khalife d’Oyo, Denis Sassou Nguesso, l’avait lui-même martelé : « Il n’y aura ni menu fretin ni gros poisson dans la lutte contre la corruption  ». André Oko Ngakala a des coudées libres pour mener toute investigation. Le petit procureur de Brazzaville ne va pas s’ennuyer.

Plusieurs personnes dans l’entourage du Président congolais ont été mises en examen dans le dossier tentaculaire des biens mal acquis. Les magistrats cherchent à savoir si les fortunes de plusieurs familles présidentielles africaines, notamment celle de Denis Sassou Nguesso, ont pu être bâties en France grâce à de l’argent public détourné.

Les populations du Congo-Brazzaville voyaient dans le gargarisme lexico-politique de Denis Sassou Nguesso un durcissement du verbe qui présage d’un durcissement des actes. Il ne s’en est rien suivi. Les scandales financiers au retentissement international qui touchent les proches de Sassou Nguesso se suivent et se heurtent à un silence de cathédrale des autorités judiciaires du Congo-Brazzaville.

Les délinquants en cols blancs vivent des jours heureux à Brazzaville, Dolisie, Ouesso et à Pointe-Noire. Jean Didier Elongo, auteur de malversations financières se la coule douce. Jean Jacques Bouya, Gilbert Ondongo, Jean Bruno Richard Itoua, Lucien Ebata, Willy Etoka, Blaise Onanga, Oscar Etoka, Isidore Mvouba, Rodolphe Adada, Henri Djombo, Rigobert Maboundou, Claude Alphonsfe Nsilou, albert Ngondo… continuent de narguer les populations du Congo-Brazzaville sans que le parquet ne lève son petit doigt.

La médiatisation des scandales financiers qui touchent les proches de Denis Sassou Nguesso à travers le globe indique l’ampleur du phénomène de la corruption au Congo-Brazzaville et montre l’ampleur du travail qu’il reste à accomplir pour convaincre de la nécessité d’autres pratiques et d’autres politiques de lutte contre la corruption.

Les avocats qui parlent d’acharnement de nature néocolonialiste, les lobbyistes et les soutiens de Denis Sassou Nguesso à Paris, dédaigneux de la bonne gouvernance du Congo-Brazzaville, feraient mieux de s’inquiéter des proportions du phénomène et du discrédit jeté par la corruption sur ce petit pays pétrolier d’Afrique Centrale qui peine à appliquer les 48 mesures édictées par le Fonds monétaire international (FMI) dans le cadre de l’accord sur la facilité élargie de crédit (FEC).

D’après Challenge (7 février 2020), trois biens immobiliers appartenant à Christel Sassou Nguesso situés dans le 16è arrondissement de Paris et à Neuilly-sur-Seine ont été saisis. Leur valeur pourrait avoisiner 30 millions d’euros. Durant leur court séjour à Paris Denis Sassou Nguesso, Christel Sassou, Claudia Sassou, Edgar Sassou, et les membres du clan descendent dans les palaces et autres hôtels les plus huppés de Paris (Bristol, Georges V…). Comment expliquer cette frénésie à l’acquisition immobilière sur la place de Paris et autres endroits paradisiaques ?

La justice du Congo-Brazzaville, une institution parmi les plus corrompues, est connue pour sa sévérité dans les affaires politiques et son immobilisme dans les affaires financières. Le filet de la lutte contre la corruption de la justice du Congo-Brazzaville pêchera-t-il un jour des gros poissons qui pullulent dans les allées du pouvoir ?

Benjamin BILOMBOT BITADYS

Ce contenu a été publié dans Les articles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

11 réponses à Christel Sassou, un gros poisson dans le filet

  1. VAL DE NANTES dit :

    C’est un poisson longtemps connu des radars judiciaires internationaux .La surprise eut été hypocrite ,car ce garçon avait parié son avenir sur la spoliation des richesses du CONGO en complicité génétique avec son mentor de père ,dont la fonction présidentielle est plus un lieu de constitution de richesses personnelles que la gestion optimale des ressources publiques en faveur de ceux que l’on prétend diriger .
    Eh oui ,chers compatriotes ,cette fonction présidentielle aura été le tombeau de l’espoir du CONGO ,on aura beau pérorer , si sa déconstruction institutionnelle n’est pas pensée ,le CONGO sera le berceau des illusions perdues …
    Aucun congolais de nos jours ,n’a la dimension sotériologique ,tel JESUS ,pour sauver le CONGO .Le sauvetage du CONGO viendra de l’alchimie idéelle de ceux qui osent percer la marmite maudite où se trouve enfermé notre CONGO ..
    Rappelez vous , chers amis ,j’ai parlé d’ULYSSE qui part du chaos (en guerre de troie )
    pour revenir à ithaque (son lieu d’origine) pour y retrouver l’harmonie du cosmos divin …
    Je m’explique : Le CONGO ,SOUS SASSOU , vit en apnée et doit retrouver sa vraie vie après le départ de SASSOU ..
    Le vrai CONGO ,celui où chacun de nous va rejoindre la place qui est la sienne ,telle l’harmonie des organes situés dans notre corps ..Le poumon , le coeur ,le cerveau , les intestins etc , chaque organe à sa place .Ce CONGO nous est immanent ,car nous y habitons .Il nous est transcendant en ce qu’il nous est supérieur ..
    NB ::DIVINISER un congolais ,au moyen d’une élection présidentielle ,c’est accepter de participer à la construction de sa richesse ..
    LE POST SASSOU ..
    C’est le congolais( promethéen ),c’est à dire ,qui part tout nu , sans une programmation naturelle ,tel un oiseau sachant voler , mais qui va apprendre à tout inventer pour s’offrir une meilleure vie ,car SASSOU et cie auront tout volé .

  2. SAMBA DIA MOUPATA dit :

    Cher BITADYS , merci pour cet éveil citoyenne et de ton engagement patriotique car nous devons sans cesse dénoncer les membres famille sassou Nguesso qui détiennent les 3/4 de l’argent du pays . Etoka n’est que l’homme de paille des Nguesso . Monoko na nganga je dis toujours que cette famille a un bel avenir judiciaire , hier c’était Edgard Nguesso qui achetait des maisons sur paris au nom de sa mère Catherine Inanga , alors que cette dernière touche une retraite de guichetière de banque à l’ex UCB . Chers compatriotes malgré tout certains diplômés malveillants aimerais encore approcher ces médiocres des Nguesso .

  3. Kongo Bravo dit :

    Curieux comme la France fait semblant, d’un côté elle met un examen le fils de leur allié depuis 1975 dit kiki le voleur pétrolier , de l’autre elle octroie un prêt de 45 millions d’euros à denis TAKOU nguesso qui leur fait cadeau des permis pétrolier d’ailleurs de nouveaux permis d’exploration pétrolière vont être demandés par la société Total qui mettre encore la main à la poche , et cet argent finira dans les caisses de la famille TAKOU nguesso dont kiki le pétrolier voleur est le gestionnaire en chef. Mais où va-t-on ?

  4. VAL DE NANTES dit :

    En plein 21éme siècle ,il n’est plus tolérable de commettre des fautes institutionnelles ,qui impactent l’avenir de tout un pays et surtout si ces enfants sont supposés détenir un logos leur permettant d’anticiper les éventuels dysfonctionnels institutionnels .
    Quand avez vu un effet sans cause ?
    Si j’en crois les arguments de certains compatriotes qui incriminent les hommes politiques congolais ne respectant pas la philosophie institutionnelle de la fonction présidentielle ,c’est mal connaitre le lien de causalité entre la cause et l’effet ..
    Soyons peu aristotéliciens et lire ce qui suit …
    Le grand CLAUDE BERNARD ,ce scientifique français ,biologiste de surcroit ,va se servir d’un syllogisme inductif pour trouver la cause à partir de l’effet ..
    Au cous de ces expériences ,il va constater un taux de sucre dans le sang d’un canard .
    Il va isoler deux groupes des canards ,un groupe des canards sera nourri des aliments contenant du sucre , un autre en sera privé .
    RÉSULTAT : tous les canards ont un taux de sucre dans le sang .
    D’où vient, alors , sucre ?. cause ?
    MYSTÈRE ,PEUT ÊTRE , mais ,non
    La science expérimentale va chercher la source ,la cause de ce mystère .Après recherche , on trouva le diable ,c’est (foie ) .
    Cet organe, qui fabrique le sucre ,est la cause de l’effet ..
    Deuxième exemple :
    Vous êtes le papa de votre enfant ,mais vous êtes l’enfant de votre papa ,votre enfant sera le papa de ces enfants ,etc ,c’est la cause des causes de causes .On est d’accord .
    Donc ,chers compatriotes , votre argument en faveur des institutions non modifiées tient de l’hystérie .
    Que dit KANT à HUME : vous m’avez réveillé de mon sommeil dogmatique ..
    Si les présidents du CONGO ne respectent pas cette fonction ,d’où vient la cause ?
    Leur moralité ?.
    Chers compatriotes ,pour la future vie bonne congolaise , réveillez vous ..
    Sa suppression est la condition suprême d’une harmonie de soi par rapport à notre cosmos divin qu’est le CONGO ..

  5. Et la lumière fut Et la lumière fut. dit :

    Dubaï était au même niveau de pauvreté que nous il y’a 50 ans, et aujourd’hui Dubaï est tout juste devenu une destination prisé des congolais et d’autres. Quand est ce que notre pays le congo se contenterai parmi les pays développé dont on sera fier. Je rêve de voir mon pays parmi les plus beaux.

  6. Anonyme dit :

    Le Congo a un retour de développement de 50 ans, c’est triste j’aime mon pays mais je ne me sens pas capable de m’y installé c’est trop pauvre pas assez d’infrastructures, pas structuré, pas développé tout simplement. Impossible de se protéger, la corruption sans gêne c’est tellement devenue normale pour les gens là bas, et sa commence depuis l’aéroport. C’est lamentable. Quand est ce que ça va changer tout ça

  7. Et la lumière fut dit :

    Le Congo a 50 ans de retard c’est déprimant de savoir que le pays est dans cet état de pauvreté, j’aime mon pays mais je ne me sens pas capable d’habiter trop sale, l’hygiène est quasiment inexistant, pas possible d’investir, la corruption est devenue pour les gens là bas normale c’est lamentable, les infrastructures sont casi inexistant, je ne suis pas rassuré quant je m’y rend. Quand est ce que ça va changer tout ça mon Dieu . On a tout pour est-il écrit quelque part que l’homme noir africain n’a pas les capacités intellectuelles pour prendre exemple sur les pays développé ????? Dubaï l’a fait et pourquoi pas le congo ho seigneur delivre mon pays de la malédiction et de la main de l’homme qui sont est accaparé et donne l’intelligence au peuple congolais de développer ensemble ce beau pays, pour que un jour nos enfants vivent dans un Congo équitable, développé, organisé et structuré. Car je crois que cela est possible.

  8. VAL DE NANTES dit :

    Une petite correction s’impose sur la logique aristotélicienne ( syllogisme inductif ).
    Claude BERNARD va partir de l’effet pour trouver la cause ..
    GÉNÉRALEMENT ,on part de la cause pour expliquer l’effet .(syllogisme déductif ).
    Ce raisonnement logique explique pourquoi ,il faut supprimer la fonction présidentielle pour qu’on n’ait plus des politiciens capables d’user de ce pouvoir institutionnel pour tyranniser tout un peuple ..
    La fonction présidentielle n’est que l’effet de la cause institutionnelle .
    Le concept de respect des institutions en politique relève de la contingence …et non d’une nécessité éthique ..
    Si vous inhibez cette cause ,mécaniquement vous supprimez l’effet .De cette solution institutionnelle surgira inévitablement un mieux vivre ensemble ,car on se sera débarrassé du virus qui aura anéanti notre harmonie nationale ,depuis la mort de MARIEN …
    Supprimez cette maldonne ,c’est réconcilier les congolais avec le CONGO …..
    Abstenons nous de créer un monstre dont on sait qu’il ne ferait rien pour le pays ..Nous devons spirituellement , intellectuellement ,politiquement , institutionnellement nous guérir de ce dogmatisme présidentiel ..
    Chers compatriotes ,
    Ne retombons plus dans cette caverne de PLATON ( ASILE DES IGNORANTS ).

  9. Anonyme dit :

    Un Grand leader africain mettait en garde d’autres habitants de la terre.
    Il disait
    Le venin du serpent est dangereux certes, mais le venin de mes concitoyens est plus dangereux que celui du serpent
    Il ne croyait pas mieux dire
    Comment n’y faisons nous point attention?

  10. Anonyme dit :

    Ce qu’a réussi sassou c’est le pourrissement des consciences et les Congolais dans leur grande majorité sont atteint du syndrome de Stockolm et aiment leur bourreau.

  11. Berques dit :

    La France tue le Congo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.