US CONGRESS EXAMINE UNE PROPOSITION DE LOI SUR LA CRÉATION D’UNE COUR INTERNATIONALE ANTI-CORRUPTION POUR SÉVIR CONTRE LES KLEPTOCRATES AFRICAINS

congrewoman Jackie Speier
Congresman Jim McGovernn

Une Cour Internationale Anti-Corruption : bientôt la fin de l’impunité pour les Nguesso et les Kleptocrates africains & Co

Deux Représentants, la Députée Jackie Speier et le Député Jim Mc Govern viennent de déposer un projet de loi de création de la Cour Internationale Anti-Corruption (IACC). Elle sera installée sûrement à Washington.

La résolution qui a été rendue publique est puissante et répondrait à l’incroyable dérive criminelle que l’on connait dans beaucoup de pays, même développés. Une Cour Internationale Anti-Corruption installée aux Etats-Unis renforcerait la capacité non-négligeable d’un Department Of Justice ou de la SEC (Securities Exchange Commission).

Les kleptocrates, notamment africains, qui bénéficient de la complaisance des anciennes puissances coloniales et de leurs représentants à l’Union Européenne auront du souci à se faire si, comme nous pouvons l’espérer, ce projet va à son terme. Présenté par des députés démocrates, majoritaires au Congrès, cette résolution pourrait être également soutenue par les Républicains car une Cour Internationale Anti-Corruption située à Washington conforterait grandement la prédominance américaine dans cette lutte ; comme nous venons de le voir avec la récente méga-amende contre AIRBUS.

Jusqu’à maintenant Bruxelles, Paris et Londres ne se sont pas bousculés pour poursuivre la gangrène de la corruption de nos pseudo-Etats africains ; 10 ans que les Biens Mal Acquis (BMA), à Paris, accumulent les preuves contre les « fils de » et il a été impossible de les jeter en prison… Rome ou Milan ne font pas mieux avec les cadres du pétrolier ENI et leurs apparentés à qui l’on a retrouvé des centaines de millions de dollars dans les paradis fiscaux…

Les tyrans, les parvenus et les brigands, ont été couvés, embrassés, protégés jusqu’à ce 11 février 2020, date de dépôt de la proposition démocrate. L’idée est lancée et il ne fait aucun doute que les USA auront l’arme idéale pour faire le ménage, au moins, en Afrique.

Avec tous nos espoirs et tous nos encouragements !

Mingwa BIANGO

Diffusé le 18 février 2020, par www.congo-liberty.com

TRADUCTION FRANÇAISE DE CONGO-LIBERTY

Les sociétés pétrolières internationales escroquent-elles le Congo ? Par Mingwa BIANGO

Ce contenu a été publié dans Les articles, publication de mingua mia Biango. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

5 réponses à US CONGRESS EXAMINE UNE PROPOSITION DE LOI SUR LA CRÉATION D’UNE COUR INTERNATIONALE ANTI-CORRUPTION POUR SÉVIR CONTRE LES KLEPTOCRATES AFRICAINS

  1. Jean-Claude MAYIMA-MBEMBA dit :

    Une très bonne chose si le projet va à son terme.

  2. SAMBA DIA MOUPATA dit :

    Contrairement à l’idiot de service Asie Dominique de kéllé , les guesso ont tort , car ces voleurs pensaient faire des investissements en lieu sûr en pillons leurs propres pays . Et maintenant la justice découvre les montages financiers qui ont aidés a achetés ces luxueux appartements.

  3. Val de NANTES ,peut on déléguer sa conscience ? dit :

    Faudrait – il toujours vivre sous la prise de conscience de l’autre ?.
    Que ne serions pas nous pas sans l’autre ?.
    Sommes nous, l’autre ?
    Est ce que l’autre est l’autre sans nous
    Conclusion :
    Si l’autre n’y est pas ,nous n ‘y sommes pas , qu’en pensons nous ,alors ?
    Existons nous ,quand l’autre pense pour vous ?
    Non , dira ALAIN ,le philosophe ..
    Accepter cette initiative sans aucune analyse approfondie de notre condition humaine ,c’est approuver notre néantisation devant ce cosmos (univers ) .On s’exclut de la pensée universelle qui ,par l’exercice de la raison , permet de mieux gérer les affaires de la cité (république ) .
    Chers compatriotes ,
    Voilà des questions éthiques et philosophiques auxquelles nous nous devons de répondre ..
    Une bonne initiative ,pour des gens qui ne semblent décidés à évoluer ,c’est un peu honteux .
    Croyez moi ,chers amis ,je suis très contrarié que l’on pensât pour nous . L’usage de la raison devrait nous permettre d’éviter ce genre d’humiliation existentielle .
    Les compatriotes qui seront sous l’emprise de la raison ,ce sont ceux qui sortiront le CONGO des ténèbres ..
    La source des malheurs du CONGO est la mauvaise définition de la source de richesse par soi .
    Devons nous utiliser nos dons naturels pour devenir riches où passer par la politique pour ressembler à nos ancêtres ,à l’instar de TIE- TIE et EBINA ?
    Voilà la lancinante question qui ne cesse de nous tarauder …

  4. VAL DE NANTES , dit :

    Je reprends le dernier chapitre de mon précédent où je me suis mal exprimé ..
    « DEVONS nous utiliser nos dons naturels pour devenir riches à l’instar de TIE TIE et EBINA ou passer par la politique pour ressembler au clan SASSOU « ..
    J’ai le souci de la pédagogie pour éclairer , au tant que faire se peut ,ceux de nos compatriotes qui n’ont pas le cuir assez tanné dans la compréhension de mes textes où se mêlent sciences exactes et philosophie ..

    Nous n’avons de cesse de faire l’éloge de la bêtise .La bêtise finit toujours par attaquer tous ceux qui la manipulent , SASSOU nous en offre un triste exemple .
    Se sachant menacé par le peuple à qui il aura infligé des crimes insupportables , SASSOU opte pour un pouvoir éternel pour échapper à la vindicte populaire .L’usage de la bêtise ayant trouvé sa limite en elle même ,la seule alternative que lui reste ,c’est s’envelopper dans une méchanceté tyrannique ..
    L’INITIATIVE américaine nous nihilise davantage car nous devons notre salut dans la conscience de l’autre .
    Je suis le père d’une famille ,qui délègue ma conscience de père à une tierce personne ,suis je réellement un père de famille dont je prétends être ?
    C’est l’ontologie du philosophe PARMENIDE ,un présocratique qui disait ceci : l’être ,c’est qui existe et le non être n’existe pas .
    Si nous existons ,nous devons nous servir de notre logos (parole ,raison )pour résoudre ce pourquoi nous sommes ensemble (GESTION de la res publica ).
    Le CONGO ,du point de vue de PARMENIDE , n’existe pas .
    Conclusion funeste ::
    Le CONGO , SOUS SASSOU , est un non être ,car la vie du CONGO dépend de la pensée de l’autre (américain ) .
    Soit , c’est un vide (CONGO ) qui s’assimile à un être ,c’est à dire ,l’être de non être .
    Exemple ;; quand une maîtresse punit un élève qui n’a pas fait son devoir ,cette dernière punit un non être ( un devoir, pas fait ) .
    Voilà comment on transforme un non être en un être .
    Ce n’est qu’ à ce titre ,que le CONGO est ce qu’il est ..(sous Sassou )
    L’INTELLIGENCE a toujours triomphé sur la médiocrité …
    CHERS COMPATRIOTES ,
    SOUS SASSOU , ON n’y est pas .

  5. Axel Samba dit :

    À quand les Africains comprendront que le néo colonialisme mental, psychologique, social, économique et polítique existent encore? À quand les Africains penseront d’eux mêmes et pour eux memes? Acclamer ou applaudir l’initiative des Usa, c’est se considerer encore bon enfant à qui l’on doit tout apprendre, ou à defaut on fait tout pour lui donner et appliquer sans reflexion c’est ridicule, c’est alienable culturellement um adage dit: « On est colonisé ou aliené parce qu’on est colonisable et alienable ». En d’autres termes on se le permet de l’être. L’Afrique n’a pas besoin qu’on lui propose des reflexions sur la bonne gouvernance. Nous devons nous mêmes penser à notre vision des choses, établir nos institutions de bonne gouvernance tenant compte des specificités Africaines. C’est vrai on ne peut pas empêcher les autres de penser sur ce qu’ils veulent penser sur nous car ça fait partie des rapports dans des ministères pour mieux maitriser l’évolution des
    La géopolitique mondiale, mais on doit pas accepter leurs initiatives. En d’autres termes, l’initiative des Usa est artificielle sur les réalités Africaines donc inutile en Afrique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.