LA RECHUTE : QUAND LA RUSSIE SE RE-SOVIÉTISE !

Par Félix BANKOUNDA MPÉLÉ

« L’idéologie est une position mentale spécifique. Elle ne meurt jamais » (René KAES)

Par une déclaration solennelle, Poutine vient d’annoncer et de justifier pourquoi il pourra briguer un autre mandat présidentiel au-delà des deux mandats présidentiels retenus par la Constitution, avec l’autorisation du parlement, et en attendant la décision de la juridiction habilitée. Une décision dont l’issue ne fait évidemment l’ombre d’aucun doute. ..

On connaît l’adage populaire, « Essaies d’échapper au naturel, au galop il te rattrapera » ! Il lui fallait, comme l’avaient initié ses prédécesseurs, GORBATCHEV et ELTSINE, un moyen pour se débarrasser des autres compétiteurs et d’une certaine gangrène, de certains déchets du ‘soviétisme’ et, surtout, de ses perversions économiques et internationales connues. POUTINE a fait le jeu, jusqu’à simuler la démocratie libérale, par le vote au suffrage universel et la limitation des mandats. Sur la base de la célèbre, et bien ancrée,  assertion de Staline, selon laquelle « Les gens qui votent ne décident rien. Ce sont ceux qui comptent les votes qui décident tout », personne au monde n’a été dupe, ni de l’issue des différents scrutins organisés, ni de cette séquence de passe-passe démocratique avec Dmitri MEDVEDEV en 2008. Une séquence qui a dû provoquer l’hilarité de Vladimir Illitch LÉNINE et de Joseph STALINE, de là où ils sont ! Et il le sait.

Finalement, il a décidé de couper court à cette encombrante et inutile hypocrisie, à ce Mythe de Sisyphe que constituait pour lui la démocratie libérale, en le mettant éternellement en marche précaire derrière les pays occidentaux, et de retrouver les classiques de sa culture et de son pays. On s’y attendait puisque, depuis quelques années déjà, il avait renoué avec la « Guerre Froide » en Afrique et au Moyen-Orient, avec un peu plus d’ostentation et moins de velours, qui ont fait dire à certains qu’elle était un peu plus chaude qu’autrefois. La vérité est que POUTINE a besoin de réactiver régulièrement les vieux démons, le nationalisme et la sécurité de la Russie, comme il l’a expressément fait en l’occurrence, pour justifier, légitimer son pouvoir et sa pérennité aux affaires, auprès des Russes. Et, il peut compter, pour cela, sur son désormais puissant voisin, la Chine. Celle-ci a décidé, il y a deux ans, de faire de Xi JINPING, son président à vie. Cela a suffi pour  débarrasser POUTINE des derniers scrupules à cet égard.

Comble et ironie de l’histoire pour la Russie, ce sont les Communistes, putschistes jusqu’à la moelle, qui avaient autrefois voulu renverser et dézinguer GORBATCHEV pour atteinte au communisme, qui dénoncent le putsch de Poutine, lui qui remet sur les rails un des principes fondamentaux du communisme soviétique, le pouvoir à vie du dirigeant.

Les dictateurs africains doivent s’en frotter les mains car, après la douche froide et la trahison, à leurs yeux, de OUATTARA qui a décidé de ne pas respecter le sacro-saint principe du ‘Temple des dictateurs’, selon lequel, le pouvoir se conserve et se consomme jusqu’à la lie, POUTINE redresse solennellement la barre, et exactement au moment où ils commençaient à déchanter. Alpha CONDÉ, précisément, le démocrate de circonstance, éternel pourfendeur de la tyrannie dans son pays la Guinée dont l’histoire postcoloniale est inondée des victimes du despotisme, élu démocratiquement mais qui, à la fin de ses deux mandats constitutionnels, a oublié l’importance, la portée, ‘l’impérativité’ du principe de la limitation des mandats, de l’alternance automatique pour assainir les mœurs politiques, moderniser, pacifier et ‘civiliser’ la vie politique dans le continent, en décidant de violer     allègrement sa Constitution,  comme SASSOU-NGUESSO et  autres despotes du continent, retrouve-là du poil de la bête. Au moment pile où il semble coincé par la CEDEAO et les gigantesques manifestations dans son pays ! Qui vivra verra, puisque ses compatriotes, plus que remontés et galvanisés par le précédent Burkinabé, la pression internationale, ne lui promettent que le scalp, s’il persiste… 

On attend de lire les arguments de ceux qui, après le très médiatique sommet Russie-Afrique de Sotchi d’octobre dernier (notre réflexion : « Sommet Russie-Afrique de Sotchi : le rendez-vous des autocrates et hypocrites », in Mediapart, 28 octobre 2019), et derrière Nathalie YAMB, étaient entrain de nous chanter que tout bon chemin mène en Russie ! Cette même Russie qui n’a toujours soutenu que les pouvoirs établis quel qu’en soit le prix, qui s’abreuve depuis bientôt deux ans du sang de centaines de milliers des Syriens, et qui a décidé de ré-armer le général SASSOU-NGUESSSO dont les seules guerres de sa vie sont celles contre sa population. ..

Par Félix BANKOUNDA MPÉLÉ

Diffusé par www.congo-liberty.com

Ce contenu a été publié dans Les articles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

9 réponses à LA RECHUTE : QUAND LA RUSSIE SE RE-SOVIÉTISE !

  1. val de Nantes dit :

    Malheureusement les deux ( fatums , en français destins ) seront différents ,car SASSOU est poursuivi par son peuple du fait des nombreux crimes qu’il lui a infligés et de l’autre un POUTINE dont la mentalité politique russe ne menace nullement son existence .Le poids politique et l’influence internationale de la Russie sont une garantie de stabilité politique ,en cas de départ de POUTINE du pouvoir ,ce dont SASSOU ne pourrait jamais se prévaloir .
    C’est un mimétisme HITLERIEN qui va à l’encontre de la retraite politique future de SASSOU ,tant son niveau de criminalité est sans pareil dans l’histoire politique congolaise .
    Il s’imagine vivre un règne politique à l’instar de celui de CASTRO , ce qui est une erreur politique .
    CASTRO , de par son histoire politique , fut le libérateur de la servitude de l’homme cubain ,et de ce fait le père ( patrologie ) de la nation cubaine lui allait comme un gant , ce qui n’est pas le cas de SASSOU et ce fut une autre époque .
    On vénère celui qui fait montre d’une sagesse ascétique au profit de ces compatriotes .
    Sassou ne s’y reconnait pas au travers de cette pensée stocienne .
    LE CONGO lui en veut plus qu’il ne lui doit .
    Que ce connard virus nous en débarrasse et lui en saurons gré .

  2. LA DESCENTE AUX ENFERS COMMENCE dit :

    CHER AYA TONGA,
    J’AI DISCUTÉ AVEC LE NGANDO.
    IL M’A DIT QU’IL EST PLUS INTELLIGENT QUE NOTRE IDIOT sassou.
    S’IL A PEUR DE LA PLUIE, C’EST POUR UNE RAISON TOUTE SIMPLE: LA GOUTE D’EAU, SANS VITESSE INITIALE, TOMBE COMME UN PROJECTILE SUR SON CORPS. IL PRÉFÈRE SE METTRE À L’ABRI.
    LA LUTTE CONTINUE!
    BON COURAGE!

  3. Ngongui dit :

    Mr val de Nantes.Il ne faut pas seulementécrire que  »
    niveau de criminalité de SassouNguesso est sans pareil dans l’histoire politique congolaise . » mais il faut dire dans l’histoire politique de ce monde moderne. Ces crimes, ces génocides, ces scandales auxquels, Sassou Nguesso et sa famille, sa clique se livrent ne sont l’oeuvre des acteurs d’ailleurs. Aucun peuple au monde est si déservi, terrorisé au monde que le peuple congolais,Aucun pays au monde est si mal geré à travers le monde que le Congo B.Le système Sassou Nguesso est un Système HITLERIEN à outrance. Il est réellement domage que les Congolais après 2015 0n en géral perdu l’ardeur de se battre pour leur libération.

  4. Pambou Mkaya Mvoka dit :

    Les Congolais raisonnent hors sol.
    Voilà pourquoi ils ont beaucoup de mal à percevoir la réalité du RESEAU dans sa dimension internationale.

    Bankounda Félix a fait un excellent papier dans lequel il établit un parallélisme de forme entre la situation de Poutine et celle des autocrates africains, surtout en Afrique centrale. Le parallélisme de forme s’arrête là car les situations politiques entre la Russie et l’Afrique centrale sont différentes, même si la plupart des autocrates africains cherchent à pérenniser leurs pouvoir grâce aux armes vendues par Poutine aux Africains d’Afrique centrale.

    Vous voyez bien que je ne cite aucun nom de président d’Afrique centrale car l’analyste que je suis n’a pas de preuve pour accuser. Néanmoins je m’appuie sur les papiers écrits à propos de Biya, Sassou et autres présidents d’Afrique centrale pour dire que leur présence au mouvoir est liée à leur appartenance au réseau international de la pérennisation du pouvoir des chefs d’État africains qui estiment que sans eux rien ne peut se passer de positif dans leurs pays.

    Les Africains ont pour habitude d’accuser la France de protéger les différents présidents d’Afrique centrale. La France, membre du réseau international, ne défend que ses intérêts, pétroliers, commerciaux, économiques et financiers. Il faut que les Congolais qui dénoncent la France se départissent d’une contradiction : accuser la France de tous les maux, tout en restant en France et bénéficier des avantages qu’ils n’auraient pas s’ils étaient au Congo, au Tchad, au Gabon, en Guinée équatoriale et au Cameroun.

    Il y a des voix qui vont s’élever pour dire que Pambou ne comprend rien et défend les régimes politiques autoritaires de l’Afrique centrale. Rien de cela mes amis. J’essaie simplement de montrer la contradiction intellectuelle et actionnelle des Congolais de France qui bavardent beaucoup comme leurs maîtres français qui construisent des mondes utopiques pour libérer le Congo et pour évincer Sassou pour mieux le remplacer et pour conduire une politique ethniciste différente peut-être de celle de Sassou, mais une autre politique qui, malgré les déclarations et déclarations publiques et internitistes, reste fondée sur le clivage ethnique dès qu’un grand frère ou un oncle arrive aux affaires, c’est à dire à la présidence de la République ou à la primature. On a connu cette politique avec Lissouba et Milango. Les compétences professionnelles étaient mises de côté, on a plus valorisé l’appartenance ethnique.

    C’est bien d’être en désaccord avec Poutine, c’est mieux de regarder la poutre qui se trouve dans chaque œil congolais. Poutine valorise le réseau international auquel appartient par stratégie politique les Présidents d’Afrique centrale. Vous voyez bien que mon analyse de réseau est vitale et comme disent mes amis ivoiriens : soyez garçons pour bousculer le réseau.

  5. SAMBA DIA MOUPATA dit :

    Le cas Sassou nguesso relève de la folie . Certes Poutine est un dictateur ,mais défend farouchement l’intérêt de son pays et sa popularité en Russie ne fait nulle doute . Cependant sassou défend l’intérêt de sa famille et ses proches Mbochis . A l’instar du jeune lieutenant Mbochi Lionel Oyoka bras droit du colonel Mbochi Amba Bouya Tchenzel spécialiste en convoyage de fond vers Oyo dans les cachettes de sassou ,alors que cet argent devrait rester au trésor publique .

  6. Jean OKOMBA dit :

    Quelles mesures le régime de Sassou Nguesso a t-il mis en place pour protéger le pays contre l’invasion possible du COVID-19? Avec un système de santé inexistant, je pense que ce régime fortement armé devrait renforcer vigoureusement les frontières du pays pour qu’il n’y ait pas d’entrées sur le territoire national sauf pour les nationaux entrant dans leur pays qui devraient, avant de rejoindre leur famille , etre obligés d’observer une quarantaine pendant 15 jours hors de la ville. J’ai bien de doute, que ce régime rempli de voleurs et corrompus peut il etre capable de telles initiatives prises par d’autres pays jusqu’ici épargnés de la pandemie. Les voleurs et corrompus du régime de Brazzaville sont jusque là entrain de continuer à voler et faire souffrir le peuple congolais.Mais la verité est que le COVID -19 ne choisit pas des populations soumises à la misère, le dictateur et tous ces miliciens peuvent ètre aussi des grandes victimes.

  7. INTÉRÊT GÉNÉRAL dit :

    Le coronavirus, un mal pour le bien en Afrique. En effet, le coronavirus est une véritable leçon pour les dirigeants africains. Il n’y aura pas de transfert pour les soins en Europe. Vous serez obligatoirement pris en charge dans les hôpitaux de merde que vous avez construits dans vos pays.

    COVID-19: CRIMINOGÈNE ETAT D’URGENCE SANITAIRE DÉCLARÉ PAR L’OGRE DE L’ALIMA SASSOU ET POURQUOI? https://www.youtube.com/watch?v=bxUdeyUQXP0

  8. val de NANTES . dit :

    LIRE ,lire stoicienne ; sur mon précédent article .
    En effet , notre république est à repenser ,sauf à vouloir « notre libido moriendi « .Une réflexion existentialiste du CONGO se doit être initiée pour chercher les causes de causes
    En ayant bien sûr trouvé » le premier moteur « ,c’est à dire la cause qui met en mouvement de toutes causes qui néantisent l’existence de notre pays .
    Trouver la cause première ,bien que relevant de la métaphysique ,c’est s’arracher à l’ignorance et à des croyances qui ne peuvent être atteintes par la raison .
    La question d’où vient notre CONGO est métaphysique ,car personne d’entre eux n’est capable d’y répondre ,tant la question est abstraite .
    Chercher de manière infinie la cause des causes des maux dont souffre le CONGO s’inscrit dans la métaphysique Aristotélicienne ,d’où la nécessité de considérer un premier moteur immobile ; cause des causes ,c’est à dire nos institutions ..
    SASSOU est une conséquence de notre défaillance institutionnelle .
    Il faut se servir du raisonnement inductif pour comprendre la malédiction congolaise .
    On part d’un savoir particularisé au savoir universel .De la conséquence à la cause .
    Rien n’advient sans cause , et alors !
    Voilà la logique Aristotélicienne qui explique la défaillance de la pensée politique congolaise imbibée d’une condescendance néo- coloniale .
    Quand vous faites de la « conséquence  » une cause ,il faut consulter « HIPPOCRATE « .

  9. Malheureusement le Congo s’est démocratisé à partir du début des années 1990 et il ne voit pas encore le BOUT DU tunnel pour son développement économique, son progrès technologique et scientifique et les congolais se confondent seulement en conjectures et discours creux, sans résultat probants. LE PEUPLE CONGOLAIS CROUPIT TOUJOURS DANS LA Misère TOTALE. POUTINE LUI A SU REDRESSER UNE NATION DONT PLUS PERSONNE NE PARIAIT PLUS. LES MAUVAISES LANGUES AVAIENT Classé LA RUSSIE PARMI LES NATIONS PERDUES A JAMAIS! AUJOURD4HUI ELLE EST PARMI LES PLUS GRANDES PUISSANCES DIRIGEANT LE MONDE ET PLUS PERSONNE NE PEUT s’hasarder A L’ATTAQUER ET CE N’EST PAS FINI. LE PEUPLE DE LA Fédération DE RUSSIE A LE PLEIN DROIT DE LE RETENIR AU POUVOIR POUR NE PAS PERMETTRE AUX ASSOIFFES DE POUVOIR ET RICHESSES DE S’EMPARER OU DE VENDRE A VIL PRIX LES RICHESSES DU PAYS.

    Jean de Dieu MOSSINGUE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.