COVID-19 : ANNULATION DE LA TABLE RONDE SUR LA GOUVERNANCE PUBLIQUE DU SAMEDI 21 MARS 2020, ET DÉBUT DES TRAVAUX DES GROUPES DE TRAVAIL EN VISIOCONFÉRENCE

Le comité d’organisation du Projet intitulé « TRANSITION POLITIQUE EXCLUANT SASSOU-NGUESSO ET SON SYSTÈME », informe tous les Patriotes du Congo-Brazzaville, que la TABLE RONDE SOUS LE THÈME DE LA GOUVERNANCE PUBLIQUE ET DÉMOCRATIQUE qui devait se tenir le samedi 21 mars 2020 à Paris (France) est reportée à une date ultérieure, pour cause du COVID-19.

En effet, face au développement de la pandémie du Coronavirus (COVID-19) et à la situation sanitaire en France, nous ne devons prendre aucun risque , ni exposé les nombreux patriotes qui participent aux travaux des Tables rondes citoyennes.

En attendant, nous informons que les travaux vont continuer dans les Groupes de travail par Visioconférence.

Inscription aux groupes de travail et contributions écrites aux emails suivants : minguabiango@gmail.com ; alexmkyou@yahoo.fr

Les deux (2) dernières Tables Rondes ont respectivement pour thème « La Gouvernance Publique et Démocratique » et « La Transition : Institutions politiques, Mesures urgentes, durée , organisation des élections… ».

Ces rencontres citoyennes se tiendront dès que la situation sanitaire le permettra, et en conformité avec les recommandations des autorités de la République française.

Nous rappelons à tous les Patriotes du Congo-Brazzaville que le Projet collectif d’une TRANSITION POLITIQUE EXCLUANT SASSOU-NGUESSO ET SON SYSTEME est composé de 4 phases décrites ci-dessous :

I – PREMIERE PHASE : Ouverture des Travaux : 26 octobre 2019

Objectif : Présentation du projet et identification des thématiques à approfondir

  • LES INSTITUTIONS POLITIQUES NATIONALES ;
  • LES INSTITUTIONS POLITIQUES REGIONALES / DEPARTEMENTALES ;
  • LA JUSTICE TRANSITIONNELLE ;
  • LA REFORME DES FORCES ARMEES ET DE SÉCURITÉ , ET DES SERVICES DE RENSEIGNEMENTS ;
  • LA GOUVERNANCE PUBLIQUE ET DEMOCRATIQUE ;
  • LA PERIODE DE TRANSITION ;

II- DEUXIEME PHASE : LES TABLES RONDES THEMATIQUES

Objectif : Organisation des Tables rondes spécifiques aux thématiques décrites dans la Première phase, avec les contributions des participants, pour dégager des grandes orientations à approfondir dans les Groupes de travail.

A – Table ronde sur les Institutions politiques – 23 novembre 2019

Orientations principales*

  • Président de la République : fonction honorique ( mode électif et mission à définir) ;
  • Gouvernement nationale : Executif avec un nombre minimum au ministère régalien ( mode électif et mission à définir) ;
  • Parlement nationale : composée de 2 contingents ;

1er contingent : % Parlementaires issus du suffrage des populations ;

2e contingent : % Parlementaires issus de la société civile ( Syndicats des travailleurs et étudiants, représentants des congrégations religieuses et traditionnelles…) ;

  • Suppression du Sénat ;

B – Table ronde sur les Institutions régionales et leurs compétences – 21 décembre 2019

Orientations principales*

  • Etat unitaire

La majorité des participants ont plaidé pour une large autonomie des Régions / Départements dans le cadre d’un Etat unitaire, en opposition à un Etat fédéral.

  • Etat fédéral

Notons qu’une minorité des participants s’est prononcée pour un Etat fédéral.

C- Table ronde sur la Justice Transitionnelle – 18 janvier 2020

Orientations principales*

  • Pas d’amnistie pour les crimes de sang
  • Distinction entre les commanditaires et les exécutants des crimes de sang
  • Commission Vérité et Réconciliation
  • Justice et Réparation pour les victimes
  • Mémoire et Mémoriaux

D- Table ronde sur la réforme des Forces armées et de Sécurité – 15 février 2020

Orientations principales*

  • Réforme et refondation des Forces armée et de sécurité ( Armée républicaine ) ;
  • Suppression de l’Armée et renforcement de la Police et la Gendarmerie (Ex : Costa Rica) ;
  • Réforme des services de Renseignements ;
  • Recensement des militaires et des organisations paramilitaires ;
  • Professionnalisation des Forces armées ;

E- Table ronde sur la Gouvernance Publique ( Reportée à une date ultérieure)

Gestion des finances publiques ; Transparence sur le pétrole et les ressources naturelles ; Lutte contre la corruption ; Allocation des ressources ; Efficacité de l’administration publique ;Lutte contre la pauvreté ; Priorités de développement…

F- Table ronde sur la période de Transition ( Reportée à une date ultérieure)

Institutions de la Transition (Exécutif et Parlement) ; Missions ; Durée ; mesures urgentes…

(*) Réflexion menée par les Groupes de travail

III- TROISIÈME PHASE : LES GROUPES DE TRAVAIL ( VISIOCONFÉRENCE)

Objectif : Les six (6) Groupes de travail sont spécifiques aux six (6) thématiques décrites dans la première phase ci-dessus.

Les Groupes de travail ont pour rôle d’approfondir les orientations issues des Tables rondes thématiques avec des experts ou chercheurs.

IV- QUATRIEME PHASE : LE LIVRE BLANC

Les conclusions des travaux des 6 (six) Groupes de travail seront publiées dans le LIVRE BLANC SUR LA TRANSITION POLITIQUE ET DEMOCRATIQUE AU CONGO-BRAZZAVILLE

Fait à Paris, le 14 mars 2020

Benjamin TOUNGAMANI

Hilaire BAKALA

Dieudonné BABAKANA

Jean-Cyriaque BABELAT

Justin BALONGA

Wilfrid DANDOU

Prosper MOUANDA-MOUSSOKI

Alexis MIAYOUKOU

Martial MATINGOU

Mingwa BIANGO

Diffusé le 14 mars 2020, par www.congo-liberty.com

Ce contenu a été publié dans COMMUNIQUÉS ET ARTICLES, Les articles, Transition Politique et Démocratique au Congo-B. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

6 réponses à COVID-19 : ANNULATION DE LA TABLE RONDE SUR LA GOUVERNANCE PUBLIQUE DU SAMEDI 21 MARS 2020, ET DÉBUT DES TRAVAUX DES GROUPES DE TRAVAIL EN VISIOCONFÉRENCE

  1. Isidore AYA TONGA dit :

    Le ministre Jean-Luc Malekat m’en informé ce soir au téléphone. Il aurait reçu de notre Patriote Mingwa Biango, l’annulation de l’événement, faisant suite aux décisions précises par le gouvernement Français au regard de l’aggravation de la situation Covid-19 en France.

    Resté connecté sur congo-liberty.com, le travail continue, jusqu’à la chute du tyran Sassou Nguesso

    ingueta !!!

  2. Val de Nantes dit :

    La principale difficulté du Congo réside dans son désir de mourir ( libido moriendi) au sujet du poste présidentiel…
    Et la seule issue à cette incompréhension politique, c’est d’abord ne pas céder à la « libido dominandi » ,désir de commander ,de ceux de nos compatriotes qui se sentent transcendants aux autres congolais..
    Cette fonction est l’élévation d’une tribu par rapport aux autres tribus avec toutes les conséquences qui en dérivent..
    Élire un président au Congo Brazzaville, c’est mécaniquement activer la haine tribale ,d’où notre désir d’innover les institutions afin de regarder notre Congo sous le prisme de la raison plutôt que sous les passions tristes dommageables au progrès économique, social de nôtre pays…

  3. Val de Nantes dit :

    Vous parlez d’une minorité qui aurait opté pour un État fédéral.
    Laissez moi vous dire que nous en sommes à l’étape des projets politiques, et c’est au peuple congolais de se prononcer sur ces questions institutionnelles..
    On ne décrète pas des majorités, au bout d’une table ,sauf à pérenniser ces pratiques dictatoriales qui ont cours dans notre pays..
    Nous ne sommes qu’un fragment des congolais du Congo et nous n’en faisons point la totalité…
    Réfléchir ne suppose pas imposer la pensée de celui qui a pensé ,mais la soumettre à l’examen de la conscience de l’autre….

  4. INTÉRÊT GÉNÉRAL dit :

    CORONAVIRUS CONGO-BRAZZAVILLE : POURQUOI SASSOU DENIS AFFICHE T-IL OPTIMISME ET PESSIMISME? https://www.youtube.com/watch?v=LBwrNEJ3tz8

  5. Jean de Dieu Etoumbakoundou dit :

    CORONAVIRUS ARRIVE AU CONGO PAR UN RESSORTISSANT FRANCO CONGOLAISE. C’ETAIT PREVISIBLE. LE GOUVERNEMENT SASSOU NGUESSO TROUVERA TOUS LES ALIBIS POUR JUSTIFIER SES INCAPACITÉS EN SE COMPARANT AVEC LES PAYS DEVELOPPES COMME LA FRANCE QUI N’ONT PAS PU EVITER LE VIRUS CHINOIS QUI SECOUE LE MONDE. POUR NOUS QUI VIVONS EN OCCIDENT, ET VOYANT LES DIFFICULTES QU EPROUVENT LES PAYS DEVELEPPES A ERRADIQUER CE VIRUS QUI NE CESSE DE SE PROPAGER A CAUSE DE LA MOBILITE DES PERSONNES, JE VOUDRAIS BIEN VOUS DEMANDER DE NE PAS ALLER AU PAYS. NOUS N AVONS PAS DES MOYENS POUR Y FAIRE FACE. RESTONS ICI ET CONTRIBUONS A L’ERADICATION DE CE VIRUS. FRANCHEMENT SI VOUS N’AVEZ PAS UN CAS DE FORCE MAJEUR N’ALLER PAS AU CONGO. VOYONS NOTRE REALITE ET AYONS UN GRAND SOUCI POUR NOS PARENTS. CE VIRUS MEURT SI ON RESTE SUR PLACE, IL SE MULTIPLIE PAR DES DEPLACEMENTS A TRAVERS NOS SORTIES ET VOYAGES. SOYONS CONSCIENTS DE NOTRE RESPONSABILITE. AU GOUVERNEMENT CONGOLAIS, JE DEMANDERAI DE FERMER LES FRONTIERES ET L’ESPACE AERIENS COMME PLUSIEURS PAYS D’AMERIQUE LATINE ET LES USA ONT FAIT AVEC LES PAYS COMME L’ITALIE. L’ESPAGNE ET LA FRANCE. C’EST CELA GOUVERNER.

  6. Ntsamba dit :

    Congo : » Un premier cas de coronavirus détecté à Brazzaville.Le gouvernement congolais a annoncé avoir détecté un premier cas du nouveau coronavirus sur son territoire, à Brazzaville, dans un communiqué radiodiffusé dans la nuit de samedi à dimanche 15.05. 2020.On évoque que le cas est testé positif d’àprès le le test effectué le samedi par le Laboratoire national de santé publique du Congo, Il ya un flou en tout cela quand on dit que le Monsieur est arrivé au Congo le 1 mars 2020, cet à dire 2 semaines apr’es l’annonce du gouvernement congolais. Qu’à cela ne tienne.La République démocratique du Congo voisine, où un premier cas, un Congolais vivant en France arrivé le 8 mars, a été diagnostiqué cette semaine, deux nouveaux cas ont été enregistrés, portant à trois le nombre de personnes atteintes par le Covid-19, personne n’a parlé de la mesure de mettre tous les passagers en provenance des pays à risque comme tient à le faire les autorités du Congo Brazzaville.Cela est pareil au Sénégal où trois cas ont été détectés ausi le dit samedi qui s’ajoutent aux 11 nouveaux cas positifs avaient été enregistrés vendredi à Touba, la ville de la communauté religieuse des mourides selon le dernier bilan du ministère de la Santé.On ne parle que de d’interdiction des «manifestations publiques», écoles fermées pendant trois semaines.Pour vous prévenir de ce virus les autorités congolaises se doivent juste mettre à l’entrée des frontières les outils,un dispositif pour détecter les gens atteints de corona et renforcer mesures de prévention comme cela se fait partout ailleurs. Par ailleurs, pareil que pour toute autre maladie virale, il existe des gestes simples :Se laver les mains très régulièrement, tousser ou éternuer dans son coude,saluer sans se serrer la main, éviter les embrassades,utiliser des mouchoirs à usage unique. Une chose urgente qui doit incomber en totalité aux autorités congolaises est d’ entrepremdre en urgence les travaux d’assainissement de l’environnement dans le pays. Il faut veiller à la propriété des villes, des aglomération, des marchés, des lieux de travail propres et hygiéniques. L’assainissement est une démarche visant à améliorer la situation sanitaire globale de l’environnement dans ses différents composants. Il comprend la collecte, le traitement et l’évacuation des déchets liquides, des déchets solides et des excréments.Cela est très capital que le bruit, la mobilisation que l’on fait autour d’un cas ou des cas de coronavirus détectés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.