La promotion ethnico-régionalo-tribaliste du faussaire Ludovic Ngatsé

Ludovic Ngatsé

Tête de gondole du tribalisme institutionnel au Congo-Brazzaville, le dictateur Sassou-Nguesso persiste et signe. Alors que 95% des postes de responsabilités sont exclusivement occupés par les ressortissants du Nord, monsieur 8% a nommé par décret numéro 2020-58 le 16 mars 2020, Ludovic Ngatsé au poste de ministre délégué auprès du ministre des finances et du Budget Calixte Nganongo, chargé du budget.

Expert-comptable, promu par le sinistre Jean-Jacques Bouya son parrain politico-ethnico-régional, Ludovic Ngatsé est le nouveau négociateur du Congo avec le FMI qui a reporté sine die l’examen de la deuxième tranche du programme de 448,6 millions de dollars au bénéfice du Congo.

Le 13 mars 2020, ce même FMI a publié la liste de 25 pays qui bénéficieront d’un allègement de la dette. Le Congo n’y figure pas. La dette cachée par le régime génocidaire du dictateur de Mpila auprès de cette institution a conduit à exclure notre pays.

Lors de sa dernière prise de parole, Ludovic Ngatsé a déclaré que: « Le programme avec le FMI trouvera un aboutissement ».

Si sa promotion à ce poste avait été objective et non motivée par des velléités tribalistes, elle se serait portée sur un autre candidat. C’est sans compter sur le logiciel désuet du président de fait de notre pays qui tient à tout prix à le faire couler, comme il le fait sans discontinuer depuis près de quarante ans.

Nous n’avons aucune acrimonie pour la personne de Ludovic Ngatsé. Cependant, nous récusons la colonisation ethnique dans notre pays.

Chef des services de renseignement du Congo pendant une décennie avant d’être l’ordonnateur des tous les crimes politiques économiques, le dictateur Sassou-Nguesso n’ignore pas le pedigree de son nouveau ministre délégué chargé du budget, principal interlocuteur du FMI.

En effet, après avoir fait preuve de légèreté et de complaisance en validant les comptes erronés de l’ex compagnie aérienne ECAIR, Ludovic Ngatsé, représentant du cabinet Ernst and Young au Congo-Brazzaville, fut suspendu par décision numéro 019, le 29 octobre 2016 pour deux ans par Gnagne BEDI, président de la CIMA(Conférence interafricaine des marchés d’assurances) basée à Ouagadougou au Burkina Faso. Pendant la durée de sa suspension, Ludovic Ngatsé et son cabinet ne pouvaient exercer les mandats de commissaire aux comptes au sein d’une société d’assurances (voir document ci-dessous).

Comment avec un tel passif, Ludovic Ngatsé peut prétendre mener à bien au nom du Congo les négociations avec le FMI ? Telle est la question de bon sens que se posent les Congolais.

Monsieur 8%, prompt à mettre en place un état de siège au Congo pour épier la vie privée des congolais n’ignore pas la suspension de son filleul, Ludovic Ngatsé.

N’ayant pas été élu par le peuple congolais, Sassou-Nguesso privilégie l’ethnie, la région et la tribu, préférant sacrifier l’Intérêt général.

Monsieur 8% est un virus pour la cohésion de notre pays. Voleur politique, il a volé notre avenir, nos rêves, notre savoir, notre éducation, notre santé (la pandémie du covid-19 le prouve). Il n’est pas un voleur ordinaire puisqu’il n’est pas traqué par la police. Au contraire, il est protégé par sa garde tribale prétorienne, comme l’écrivait si bien Voltaire.

À vrai dire, le Congo n’a guère besoin de l’aide du FMI. Sassou-Nguesso Denis et sa bande de voleurs n’ont qu’à ramener l’argent des Congolais qu’ils cachent dans les paradis fiscaux.

D’ici là, organisons-nous pour mettre un terme au tribalisme et à tous les errements qui tirent le Congo vers le bas. Sassou-Nguesso est plus proche de la sortie que de l’augmentation. Cela ne dépend que de nous. Le vent de la liberté s’apprête à souffler dans un Congo nouveau.

« Fidèle à l’engagement que nous avons pris vis-à-vis de notre conscience, nous partagerons jusqu’au bout l’exil de la liberté. Quand la liberté rentrera, nous rentrerons », écrivait Victor Hugo.

Olivier Mouebara

Diffusé le 21 avril 2020, par www.congo-liberty.com

Alain Akouala Atipault parle du tribalisme et de sa crainte de la scission entre le Nord et le Sud au Congo-Brazzaville.

Ce contenu a été publié dans Les articles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

8 réponses à La promotion ethnico-régionalo-tribaliste du faussaire Ludovic Ngatsé

  1. Val de Nantes dit :

    Ils acceptent des cadeaux empoissonnés empreints de tribalisme ,demain ,pourront ils assister sans bourguiner la distribution de ces mêmes cadeaux aux autres congolais frustrés sous Sassou ?
    L’envers du tribalisme ,cest la blessure du sentiment patriotique qu’on l’on ressent psychologique et moralement ..
    Comment vont ils y remédier ?
    Ce sont là les manifestations néfastes du coviSassou ,virus , qui détruit l’immunité collective de la nation congolaise .
    La philosophie fédéraliste des États est la satisfaction locale des besoins économiques ,sociaux et politiques sans dépendre des décisions extérieures .

  2. BALANCEZ LES COCKTAILS MOLOTOFS dit :

    AVEC UN BARIL DE PÉTROLE (-) MOINS COUTANT LE CONGO VA NÉGOCIER QUOI ?

    PEINE PERDUE : SEULE SOLUTION, RAPATRIER L’ARGENT VOLé

    Espérons que le Covid-19 emportera sassou nguesso dans son lot de miasmes, de pus et de déjections. sassou nguesso est être tellement immonde que même les boutons d’acnés sur son visage décapé et calciné recèlent du pus.

    Le plus idiot des présidents du monde entier.

    Dans un pays potentiellement plus riche que Dubaï, cet idiot a même réussi l’exploit de transformer le minimum des vestiges de villes modernes laissé par les colons à Brazzaville et Pointe-Noire en modelant ces deux villes en des poubelles à ciel ouvert.

    Partout dans ces deux villes phares, les immondices côtoient les humains quand dans certains quartiers elles ne prennent pas tout simplement le pas sur les hommes.

    Pour noyer un pays dans la saleté, l’insuffisance alimentaire, la médiocrité scolaire, l’insalubrité et l’inexistence médicales comme le fait sassou, il faut être sorti droit des entrailles du diable.
    RIEN NE SAUVERA LES CONGOLAIS PAR LA FAUTE DE SASSOU !

    POLICIERS,
    GENDARMES,
    MILITAIRES,
    SI VOUS RESSENTEZ LES SYMPTÔMES DU COVID-19 : – SACHEZ QUE VOUS ALLEZ MOURIR.

    ALORS NE MOUREZ PAS SEULS : – TIREZ SUR QUI VOUS POUVEZ = SASSOU, SES ENFANTS, SES MINISTRES… SES PREFETS…. DE JOUR OU DE NUIT.

    Oeil pour oeil, dent pour dent.

  3. Samba dia Moupata dit :

    Dans le royaume Mbochi ,il vous est avantageux d’être médiocres . Ludovic Ngatsé n’a pas pu géré une boutique avec une gestion calamiteuse et maintenant va gérer les finances du pays .

  4. Anonyme dit :

    Sassou confond la comptabilité publique avec la comptabilité privée. Comme ça il pourra faire des bénéfices et en mettre plein les poches. Il ne sait plus à quels saints se vouer tellement les financiers saints pullulent à Oyo.

  5. Val de Nantes dit :

    Ceux qui y succombent sont des complices actifs au tribalisme institutionnel édifié par Sassou …
    Que diriez vous demain , si l’on vous retournait l’envers de la pièce ?
    S’estimant gémi par le peuple , Sassou se bunkerise dans sa tribu pour opposer sa tribu aux autres composantes ethniques du pays ….
    Pour éviter durablement et de façon irréversible cette forme de balkanisation du pays ,par antagonisme ethnique ,l’initiative effrénée d’explorer des alternatives institutionnelles ,dont le fédéralisme est la seule digue capable de dynamiser de manière directe nos économies régionales sacrifiées sur l’autel de la mauvaise gouvernance pétrolière …
    La tribu est une réalité sociologique ,mais qui doit trouver sa réelle traduction dans l’apport à son épanouissement au niveau local .
    Une tribu qui travaille au niveau local ,sans l’intervention intempestive de l’Etat ,participe tout de go ,à la consolidation d’une nation …
    Sous Sassou ,aucune tribu ,en dehors de celle à laquelle il appartient ,ne participe à l’effort régional d’où elle est issue .
    La tribu en soi doit être un outil de promotion sociale et économique ,elle est le signe distinct des membres d’une société ,et non l’outil de désintégration de la République .

  6. Val de Nantes dit :

    Lire .s’estimant honni par le peuple .

  7. Delbar dit :

    Attention, il y a une erreur.
    J’ai consulté le site de la Cima qui a annulé par une décision de décembre 2018
    la suspension.
    Il suffit de consulter les décision rendues.
    Ceci étant, il ne se passe plus rien depuis 2018 à la CIMA sur ce site.
    Il faut toujours être prudent et vérifier ses sources.

  8. Gabio dit :

    Il a ete juspendu en 2016 pour 2 ans, donc jusqu’en 2018. Ou est la contradiction Mr. Delbar?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.