Benjamin TOUNGAMANI répond à Jean-Dominique OKEMBA et Alain AKOUALA ATIPAULT sur le tribalisme institutionnel de la dictature dont ils sont les serviteurs

Benjamin Toungamani, résistant congolais en exil en France, répond dans cette vidéo aux propos de Jean-Dominique Okemba devant des pseudos sages de son village, dans laquelle selon plusieurs observateurs, il fait l’apologie du génocide du peuple Lari dans le Pool, perpétrés par les milices armées qu’il dirige.

Benjamin Toungamani interpelle également M. Alain Akouala Atipault, ancien porte-parole de Sassou-NGuesso , sur ses récents propos condamnant à juste titre le tribalisme d’État qui a fait sa promotion. En revanche, loin de la polémique politicienne, Benjamin Toungamani attend des propositions de solution de la part de M. Alain Akouala Atipault ,pour l’éradication de ce fléau que nous dénonçons tous,  et qui a ruiné le projet d’une nation congolaise…

Benjamin Toungamani prône la refondation du Congo-Brazzaville par la résolution de tous les contentieux politiques dont le tribalisme dans le cadre du Projet d’une Transition « excluant Sassou-NGuesso et son système » dont vous trouverez toutes les informations en cliquant sur ce lien : http://congo-liberty.com/?cat=32

Alain Akouala Atipault parle du tribalisme et de sa crainte de la scission entre le Nord et le Sud au Congo-Brazzaville.

Ce contenu a été publié dans NOS VIDEOS. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

8 réponses à Benjamin TOUNGAMANI répond à Jean-Dominique OKEMBA et Alain AKOUALA ATIPAULT sur le tribalisme institutionnel de la dictature dont ils sont les serviteurs

  1. Val de Nantes . dit :

    Nous ne serons jamais dupes des rôles qu’ils ont ,chacun ,joués dans l’édification du tribalisme triomphant au sien de la nation congolaise . Et ils n’en seront jamais pardonnés ,vu le traumatisme inhérent à ce genre de comportements suicidaires contre notre pays …
    Toute une génération est marquée par cette attitude a – patriotique qui a tant fait mal à des milliers des familles congolaises dont l’éducation réussie de leur rejeton constituait une soupape de sécurité financière pour des jours difficiles ….
    Imaginez le nombre des parents morts ,sans assistance financière ,du fait ,de la discrimination patronymique subie par leurs fils ..
    Oui. Les actes odieux posés par ces salopards en vol blanc ,sont assimilables aux crimes contre l’humanité .
    En réfléchissant au moyen de notre logos ,il me semble important , de nous démarquer institutionnellement de notre mère coloniale ,pour proposer au pays une architecture institutionnelle qui fasse la part belle à nos territoires dont nous sommes tous issus pour une construction économique du Congo basée sur l’émulation économique des régions féderées .
    Nos régions respectives sont la cause des causes …Aristote parle d’une cause première qui met tout en mouvement (métaphysique Aristotélicienne ).
    Aussi nos grands parents sont la cause de la cause (papa )et de notre cause ,( enfants ).
    In fine ,rien ne vient de rien .La région est notre réalité ontologique qui ne saurait être niée du fait de notre évolution sociologique …
    Le modèle économique français ,qui nous sert de référence ,a montré les bornes de son impuissance en termes de développement ,et ce ,depuis notre indépendance …..
    Le tribalisme congolais est la face cachée de la domestication des finances publiques ,une gestion des finances territorialisées demeure son ultime vaccin .

  2. anonyme dit :

    C’est vraiment excellent que JDO ait fait le travail pour nous. Son meeting dans son village ressemble fort à des aveux. Qu’il se permette de tirer en l’air devant un foule,de parler de l’assassinat de Diawara et du génocide du pool traduit la dose d’impunité dont il se croit investi. j’espere le voir tres rapidement devant un tribunal international pour s’expliquer.
    quant à Akouala, ce dernier sait très bien ce qu’il faut faire. ce sont particulièrement les militants du nord qui doivent quitter Sassou et le donner en pâture au peuple au nom de l’unité nationale. parler en long et en large du tribalisme ne suffit pas, il faut des actes. nous sommes peut être à la croisée des chemins. les détournements ont atteint des proportions ou le moindre action régalienne est impossible.
    rien ne sert alors d’en vouloir à ceux qui parlent de scission. Des actes, des actes. la violence ne sert à rien. Même les plus grands généraux ont finit par perdre une guerre….

  3. TO BOYI COLONISATION dit :

    Les marionnettes des français en train de faire leurs bruits, comme des patients des hôpitaux psychiatriques.

    vous perdez votre temps, c’est la france qui dirige dans la réalité actuelle au Congo, et personne d’autres, le reste ne sont que les symptômes du règne français.

    Mais quand les marionnettes de blancs se chamaillent et se battent entre eux, les forces de la libération doivent continuer a s’organiser pour libérer le pays de la france et ses serviteurs.

    TO BOYI COLONISATION

  4. operta dit :

    Avant toute chose, il est urgent d’ agir en conséquence et ne pas laisser tomber l’apologie de Mr Jean-Dominique OKEMBA devant des pseudos sages de son village du génocide du peuple Lari dans le Pool, perpétrés par les milices armées qu’il dirige. Maitre D.Nkounkou a écrit un livre là dessus que le pouvoir de Brazzaville a quallfié de monsonge. Aujourd’hui , Dieu ne dort pas, cette vérité du Génocide des Lari dans le Pool est ouvoué, vanté Mr Jean-Dominique OKEMBA un des grands responsables de lka tragédie après Sassou Nguesso, génocidaire de tous les temps. Pareil à l’affaire des disparus de Beach, il faut vite porte plainte à la CPI et autres tribunaux compétents du monde. On ne doit pas seulement se contenter du bavardage stéril.Mr Benjamin Toungamani, compte tenu de votre brillante expérience en la matière,nous comptons sur vous une fois de plus pour prendre l’initiative à laquelle doivent se joindre tous les autre Congolais de la diaspora.En ce qui concerne le volet tribalisme, qui est aussi un crime contre l’humanité,il a été très bien fait, comme vous l’avez dit, Mr Benjamin Toungamani ,d’ « attendre des propositions de solution de la part de M. Alain Akouala Atipault ,pour l’éradication de ce fléau que nous dénonçons tous, et qui a ruiné le projet d’une nation congolaise… Le tribalisme au Congo, et particulièrement celui de Sassou Nguesso et son système , doublé de la corruption tout amazout,est réellement un danger, un véritable frein pour le développement du Congo où dans ce temps de COVID 19, « le premier don du milliardaire chinois Jack Ma aux Congolais s’est retrouvé à la présidence de la République, dans les départements ministériels et auprès des dignitaires du pouvoir de Brazzaville alors que le corps médical et la population en a besoin.  »
    http://www.dac-presse.com/congo-brazzaville-strategies-pour-sortir-den-haut/Les Congolais doivent bien se mobiliser autour du « Projet d’une Transition « excluant Sassou-NGuesso et son système » Nous devrons continuer à nous mobiliser et montrer d’avantage au yeux du monde à quel point Sassou Nguesso et so régime doivent perdre l’appuit de la France et autres alliers qui garantissent l’ impunité et et l’ éxistence des génoidaires, criminels du Congo. Nous vaincrons la dictature sanguinaire Sassou Nguesso PCT, car notre cause est juste.

  5. Val de Nantes dit :

    @Kongo
    Privé du temps de réponse appropriée ,je vous renvoie amicalement à la relecture du contrat social de JJ Rousseau sur ce concept de légitimité .
    Vous y trouverez chaussures à vos pieds .
    Amicalement ,votre .

  6. SAISINE URGENTE DE LA CPI : AVEUX DE GENOCIDE DANS LE POOL dit :

    AVEUX DE CRIMES ET GENOCIDE INCONTESTABLES
    Passible de CPI immédiatement.

    « Le pouvoir est au Nord, nous sommes là pour protéger le pouvoir. Nous, lorsqu’on a brûlé le Pool, rien ne s’est passé. Ils n’ont rien fait. Le ciel n’est pas tombé. Il ne faut pas faire une bêtise. Il faut sauvegarder le pouvoir ».

    Jean-Dominique OKEMBA devant son clan et le chef du clan paternel Maurice NGUESSO à OYO .

    CES PAROLES DE JEAN DOMINIQUE OKEMBA, SONT UN AVEUX DE CRIME CONTRE L’HUMANITE + AVEUX DE GENOCIDE DANS LE POOL.

    Toutes les associations de la diaspora dans tous les pays de droit devraient porter plainte contre JDO, SASSOU, MVOUBA, MOUNGALA, NDENGUET…… ainsi que le CEMG OKOY qui a envoyé les militaires massacrer des civils.

    Tous ces gens devront se retrouver rapidement devant la CPI pour association de masse de criminels  » TOUS COMPLICES ET ACTEURS DE CRIMES contre l’humanité doublé de Génocide contre le peuple Kongo-Laris.

    CES AVEUX SONT INCONTESTABLES, RECEVABLES COMME ACTE D’ACCUSATION DEVANT TOUT TRIBUNAL ET CONDAMNABLES.

    Les Assises nationales du Congo, Me MASSENGO-TIASSE, Bernard PONGUI et toutes les associations de la diaspora USA, FRANCE, CANADA, G-B…… devraient dès à présent multiplier les plaintes contre SASSOU, JDO et compagnie.
    Les aveux sont là.

  7. mpaty dit :

    Il y a une verite que les intervenants ici ne veulent ( ou ne peuvent ) pas evoquer : Il a ete etabli que les massacres des populations du Pool ont eu l’aval des grands politiciens du Pool. Qu’ils soient en exil ou au pouvoir.

  8. Val de Nantes à @mpaty. dit :

    Sans compisration organique des tribus autour des mbochis ,Sassou serait tombé ,depuis des années …..
    On ne complote pas contre son pays , sans des traites passifs appartenant à des tribus diverses .Mais l’essentiel ,c’est à dire la grosse part du gâteau du crime ,en revient aux pasteurs de la théologie luciférienne ….
    C’est une confrérie dont l’ésotérisme se résume à la déstabilisation des fondements de l’édifice Congo .
    Nul besoin du patriotisme dont ils n’ont que faire ,le culte de l’argent roi demeure le fil conducteur d’une motivation démesurée ….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.