Hommage à MARC MAPINGOU des membres du projet Transition politique « excluant Sassou  » au Congo Brazzaville» et de l’Association Congolaise de Solidarité du Congo-Brazzaville (ACSCB)

Marc MAPINGOU est un cadre de la Résistance congolaise. Humble et modeste, il est toujours présent à toutes les initiatives de la Diaspora du Congo-Brazzaville.Participant à la Table Ronde sous le thème de la Justice Transitionnelle dans le cadre du Projet d'une Transition politique « excluant Sassou-NGuesso » qui s'est tenue le 18 janvier 2020 à Paris (France), Marc MAPINGOU affirme que la question de la Justice est l'épine dorsale de la refondation du Congo. Il s’interroge sur la crainte de Sassou-NGuesso et son clan face à la Cour Pénale Internationale ?

Posted by Mingwa Biango on Monday, January 20, 2020

Marc MAPINGOU était un des nôtres. C’est avec beaucoup de tristesse que nous avons appris sa disparition ce mardi 5 mai 2020, loin de notre terre natale, arraché à la vie dans une des circonstances les plus inattendues.

Marc MAPINGOU était un homme à plusieurs dimensions. Près de 30 ans durant dans sa vie publique, il a émerveillé par sa créativité, son talent et tout autant par son altruisme, sa tolérance, sa bienveillance et sa générosité. Il a ainsi incarné et transmis, sans relâche, la joie de vivre, l’amour de ses concitoyens, mais surtout sa force de vaincre le « mal » qui souille depuis tant d’années sa Terre natale. Il incarnait l’idée du Congo libre et démocratique, pour lequel il a consacré toute sa vie. Il était facile de se reconnaître en cet homme qui nous ressemblait et nous rassemblait.

Nous, frères et amis du ‘‘Projet Transition politique pour le Congo-Brazzaville’’ et de l’ACSCB, lui rendons hommage sur les deux dimensions que nous partagions.

La première dimension est celle de la citoyenneté et des valeurs partagées au sein de l’ACSCB, association dont il était un des fondateurs. Son engagement dans l’ACSCB témoigne de son attachement aux valeurs de citoyenneté, socle d’une nation, aux valeurs humaines et fraternelles pour construire ensemble et unis, un Congo prospère et pour tous. Ici, le combat de sa vie, fut celui du respect de l’Homme et de sa dignité.

La seconde est celle du combat, de la lutte à travers le projet ‘‘Transition politique pour le Congo-Brazzaville’’, pour changer profondément les pratiques afin que notre Congo redevienne un espace confortable pour tous les Congolais. Sa participation au projet « Transition politique au Congo Brazzaville », dont il était également un des promoteurs, démontre son engagement dans le combat pour la libération du Congo et de son peuple du joug de la dictature et l’intolérance, et pour l’avènement d’un Congo uni rassemblant tous ses enfants.

Nous te témoignons aujourd’hui, Marc MAPINGOU, notre reconnaissance pour ces valeurs que tu portais pour le pays, et que nous partageons, pour ta fraternité et ta tolérance, et surtout pour ton implication dans la lutte pour un Congo nouveau. Ces lauriers, qui accompagnent nos larmes, que tu reçois de France, du Congo Brazzaville et particulièrement de Zanaga, ton berceau natal que tu aimais tant, sont amplement mérités.

Nous voulons exprimer à Madame MAPINGOU notre amitié et notre respect, présenter nos condoléances aux enfants et à la famille Mapingou et à ses proches. Ils ont accompagné ses combats et l’ont tant protégé.

Cher Marc, tu voulais porter la communication du LIVRE BLANC du projet « Transition politique au Congo Brazzaville » lorsqu’il serait disponible, un rôle que tu savais bien tenir. Mais Dieu en a disposé autrement, nous signifiant du même coup que c’est à nous de prendre le relais.

Cher frère, cher ami Marc MAPINGOU, va et brille dans le ciel, tel l’étoile qui éclaire le chemin, et nous poursuivons le combat de la justice, de la paix et de la démocratie.

Comme disait RIGORD, un moine de l’abbaye de Saint-Denis du début du XIIIème siècle, « ne meurent et ne vont en enfer que ceux dont on ne se souvient plus. L’oubli est la ruse du diable ». Cette ruse tu l’as déjoué. Tu ne seras pas oublié. Nous ne t’oublierons pas.

Frères et amis du ‘‘Projet Transition politique pour le Congo-Brazzaville’’ et de l’ACSCB

Benjamin TOUNGAMANI

Jean-Luc MALEKAT

Hilaire BAKALA

Benjamin MOUTSILA

Félix BANKOUNDA-MPELE

Dieudonné BABAKANA

Jean-Paul EBENGA

Lionel GNALI

Alexis MIAYOUKOU

Anicet MAPA

Prosper MOUANDA-MOUSSOKI

Justin BALONGA

Eugene BADINGA

Alexis BOUZIMBOU

Martial MATINGOU

Christian BIANGO

Prince KITEMO

Maurille LOUZALA

Wilfrid DANDOU

Jean-Cyriaque BABELAT

Jean-Claude KIBONDZI

Mingwa BIANGO

Diffusé le 16 mai 2020, par www.congo-liberty.com

Ce contenu a été publié dans Les articles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.