LE PRÉSIDENT MASSAMBA-DEBAT NOMME KIMBOUALA-NKAYA, CHEF D’ÉTAT-MAJOR GÉNÉRAL DE L’ARMÉE POPULAIRE NATIONALE (5 juillet 1966 – 01 mars 1968)

COMMANDEMENT MILITAIRE HIÉRARCHIQUE SOUS LE MOUVEMENT NATIONAL DE LA RÉVOLUTION (MNR)

N° 1 – COMMANDANT EN CHEF DE L’ARMÉE POPULAIRE NATIONALE

N° 2 – CHEF D’ETAT-MAJOR GÉNÉRAL

LE PRÉSIDENT MASSAMBA-DEBAT RÉVOQUE KIMBOUALA-NKAYA, LE 01 MARS 1968

LE PRÉSIDENT MASSAMBA-DEBAT NOMME LE CAPITAINE EBADEP DAMAS, COMMANDANT EN CHEF DE L’ARMÉE (5 juillet 1966)

Ce contenu a été publié dans Les articles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

15 réponses à LE PRÉSIDENT MASSAMBA-DEBAT NOMME KIMBOUALA-NKAYA, CHEF D’ÉTAT-MAJOR GÉNÉRAL DE L’ARMÉE POPULAIRE NATIONALE (5 juillet 1966 – 01 mars 1968)

  1. Mingwa BIANGO dit :

    CONTEXTE : Le Président Massamba-Débat nomme Kimbouala-Nkaya chef d’état-major, juste avant l’amnistie de Marien Ngouabi le 7 juillet 1966. Il congédie son Chef d’état-Major, Kimbouala-NKaya, 4 mois, avant le 31 juillet 1968,date de la prise du pouvoir, par l’alliance entre les partisans de Marien NGouabi et ceux de la Défense civile proches de Diawara.
    Le Président Massamba-Débat avait-il des griefs contre son Etat-Major ? Que reproche t-il à Kimbouala-NKaya qui a été l’un des militaires les plus influents ( membre du Haut commandement militaire, Commandant en Chef de l’armée de l’air), dès la prise du pouvoir du Commandant Marien NGouabi et les militaires, le 31 juillet 1968 ?

    Le lieutenant Kimbouala-NKaya a t-il contribué à affaiblir le Président Massamba-Debat en faveur de son frère d’arme Marien NGouabi ?

    La nomination et le départ du poste de Chef d’état-major du Lieutenant Luc Kimbouala-Nkaya , correspond à quelques mois près, à celle du 1er ministre Ambroise Noumazalaye (6 mai 1966 – 12 janvier 1968). Cette trajectoire prouve qu’il n’était pas du tout, à l’époque proche du Professeur Pascal Lissouba !

  2. Elliot dit :

    Ce que le peuple doit savoir et il le sait aujourd’hui, c’est que l’armée dite républicaine Congolaise a été instrumentalisée dès 1963 contre le peuple. J’ai bien connu dans ma jeunesse, KIMBOUALA-Nkaya, il venait régulièrement à Moukoundz-Ngouaka, rendre visite ses amis de la même communauté que lui. Il était hautain envers le  » bas-peuple. » Ces prétendus élites de l’armée n’ont jamais protégé le peuple, la preuve, nous avions eu le Comité Militaire du Parti (CMP), une collégialité de 12 militaires qui n’arguaient le peuple. Les civils n’ont pas fait mieux. Nous avions encore à ce jour sassou.

  3. Elliot dit :

    Ces prétendus élites de l’armée congolaise sont des opportunistes.

  4. Lucien Pambou dit :

    Et si la révolution congolaise initiée par Massamba-Débat prolongée par Ngouabi s’était arrêtée avec leur mort comme point final d’un règlement de compte entre les tenants d’un socialisme Bantou et ceux d’un socialisme plus révolutionnaire à la soviétique ?

    Le problème du Congo est qu’il a les élites qu’il mérite. C’était vrai hier au moment de cette fièvre révolutionnaire, c’est durement vrai aujourd’hui avec l’incapacité à organiser la vie économique en fonction d’une idéologie libérale de marché mal maîtrisée.

    La mort de Ngouabi est le point de départ d’une page qui s’est fermée autour des règlements de compte entre les tenants du MNR et ceux du PCT naissant. L’élimination de Ange Diawara, de Ikoko, de Kimbouala-Nkaya symbolise la fin d’une période où les intellectuels révolutionnaires lisaient des ouvrages qu’ils ne comprenaient pas car non contextualisés. de manière posthume, Youlou avait raison, son inclination vers les valeurs que l’on considère aujourd’hui comme démocratiques (le marché, la liberté individuelle, le droit, etc.) a été contrariée par la complicité permanente et surtout la couardise d’un Massamba-Debat exaspérant ainsi les joutes ethniques entre Kongos et Laris dans le Pool.

    A partir du coup d’Etat de Ngouabi de 1968, l’armée est devenue toute puissante et le recrutement est devenu régional au nom de la conservation du pouvoir et surtout de l’expérience historique vécue par certains protagonistes de cette période, comme Yombi et Sassou. La parenthèse civile après la conférence nationale a montré l’inaptitude relative des civils à gérer le pouvoir avec les instruments juridiques. Les conflits de 1993 à 1997 ont été un prétexte pour les militaires vêtus d’habits civils pour pointer du doigt le désordre, le bavardage impénitent des civils au pouvoir et pour justifier de façon habile et tactique leur retour aux affaires. Les militaires ont ceci de pragmatique: on va à l’essentiel, peu importe les moyens pour atteindre cette essentiel.

    Pour les civils, on ergote. Comme on n’est pas sûr des moyens institutionnels qu’eux-mêmes ont mis en place, on cherche des alliances avec les militaires qui dans les tous les coups et tous les cas finissent par gagner militairement et politiquement. On a vu après 97 comment les dits-opposants civils ont tous couru pour rejoindre le vainqueur, à savoir le président Sassou qui, quoiqu’on dise, est un acteur majeur et machiavélique de la vie politique congolaise et qui sait profiter intelligemment des faiblesses des autres acteurs pour exister politiquement.

    Alors on peut toujours dire que le président Sassou est un incompétent, que c’est un petit instituteur (comme certains internautes le répètent souvent sur ce site), que c’est un mukento (c’est à dire une femme -ce qui est avilissant pour nos mamans, nos soeurs et nos filles-), mais il est là au pouvoir et ce sont les faits historiques qui le montrent depuis fort longtemps et il domine les élites congolaises intellectuelles plus bavardes que pragmatiques. Pourquoi ? Réfléchissez.

  5. samba Dia Moupata dit :

    J’ai toujours dis que Le président Massamba Débat économiquement reste le meilleur , le respect de la chose publique , il voulait remplacer youlou par ce qu’il pensait mieux faire les résultats saute aux yeux . Mais il a manqué de restructurer l’armée et David Moutsaka son chef militaire manquait d’autorité et de vigilance jusqu’à ne pas voir comment les Ngouabi , Yhombi , Ebadep complotaient pour intégrer les sassou , Katali qui étaient des instituteurs , jusqu’en faire des officiers sans baccalauréat ni avoir la formation d’officier . Le président Massamba Débat et le capitaine ont eux le même destin tragique sassou les a jeter à l’eau , comme les disparus du Beach .

  6. Elliot dit :

    Massamba-Débat est le pitre de Président. Il n’avait aucun programme économique. Il était Ministre du Plan, il a plagié le programme de F. YOULOU. Le Communisme a détruit l’humanité. Un programme économique collectiviste. Nationalisation des entreprises, des écoles. C’est lui qui a amené les Chinois au Congo qui ont installé une « usine » de pacotille à Kidzoudi. C’est lui qui a mené les Cubains au Congo. Voilà ce pitre a commencé à détruire le tissus économique. Il a également détruit le tissu social et politique. C’est lui qui a commencé les coup d’Etat au Congo. C’est lui a opposé l’armée au peuple. Il se disait être un révolutionnaire avec une organisation judiciaire révolutionnaire (les juridictions d’exceptions) qui l’a encore jugé, et assassiné. Les Révolutionnaires se sont retournés contre lui. Il a détruit l’armé.

  7. marie chantal dit :

    apres avoir lu larticle sur le capitaine kimbouala nkaya il y a lieu de penser qu al m d avait des problemes de gestion des ressources humaines, de team building de management des equipes au travail. le taux de rotation etait tres eleve chez lui un peu comme donald trump aujourdhui. al m d a eu trop de demissions et les postes etaient tres tournants chez lui. il me semble qu il mettait tous ses collaborateurs sur siege ejectable

    al m d etait invivable nul n’a mis du temps en sa compagnie

    JUSQUA PRESENT AUCUNE INFORMATION ECONOMIQUE SUR AL M DEBAT

    alors voila quelqun qui est presente aux gens comme ayant le meilleur resultat comptable alors qu il navait aucun resultat analytique.pas de comptabilite generale sans comptabilite analytique

    combien de locomotives avait il achete? zero

    combien de barrage hydroelectrique avait il construit? zero

    le congo officiellement selon le pool energetique de l’afrique centrale peac en sigle le congo compte 4 barrages hydroelectriques

    le barrage du djoue construit en 1944 pour les besoins du general de gaulle il ne devrait pas etre dans le noir voila pourquoi il y avait de la lumiere a bacongo ce netait pas une prouesse dal m d. lecole francaise est a bacongo non loin de la case de gaulle ce netait pas al m d apres tout.pool pour une fois sois un p intelligent

    le barrage de moukoukoulou construit en 1976 par la chine sous marien ng

    le barrage dimboulou construit il ya peu par la chine et le barrage de liouesso construit il y a peu egalement par la meme chine

    par respect pour mr p lissouba qui disait dans son programme de campagne en 1992 installer des micro barrages dans chaque region du congo , les barrages d’imboulou et de liouesso sont a mettre a cet actif

    docn mr al m debat navait aucune politique energetique peut etre comme nous sommes entrain de le lire il setait inspire du plan quinquennal concu par labee fulbert youlou, alors si labbe f youlou navait pas pense a implanter des barrages au congo car avec la demographie de lepoque le barrage du djoue suffisant il etait donc normal qu al m debat n’eut eu aucun programme energetique car ce dossier etait absent du plan de developpement quinquennal de labbe fulbert youlou

    IL NE POUVAIT DONC ETRE LE MEILLEUR CHEF DETAT

    mais il avait des problemes dhumeur apparement il etait difficile a vivre c comme si les gens ne supportaient pas sa presence ou il soupconnait tout aupres de tout le monde.son taux de rotation etait trop eleve. il y a des gens qui ont mis du temps aupres de sassou ng meme aupres de lissouba, bcp mais al m d on ne fait que lire des retrogradations des renvois des radiations des nominations suivies de revocations….

    IL NETAIT PAS LE MEILLEUR CHEF DETAT

  8. Elliot dit :

    Madame Marie-Chantal, je partage votre analyse pas votre conclusions. Lissoumba comme Sassou sont des crapules. Depuis Massamba-débat le Congo est parti de crapule en crapule et nous sommes au sommet des crapules, il a fait des petits. Nous auront du mal à les virés.

  9. marie chantal dit :

    cest incompatible que vs partagez mes analyses sont ma conclusion car elle tire sa source d’elles. par contre votre avant derniere phrase merite des reflexions approfondies

  10. Elliot dit :

    Je vais pas engager la confrontation des faits avec vous, Marie-Chantal, surtout pas dans un Site d’un réseau social. Ceux qui animent ce Site n’ont pas prêter serment, ils peuvent faire de nos propos ce qu’ils veulent. Toutefois, ma conviction, si les Congolais avaient de la mémoire, Lisoumba ne serait pas devenu Président de la République, il avait été accusé dans plusieurs assassinés, il est le premier d’avoir fait encercler les quartiers Sud de Brazzaville par les prétendus militaires qui ne protégent jamais le peuple, il est le premier dès 1964 à nous parlé du Grand Niari, n’est-ce pas cela le tribalisme? Quant à sassou, à mes yeux, il est l’incarnation du comportement et des actes d’un mafieux, c’est lui le parrain. Il a mit en place un concept qui n’existe pas dans le dictionnaire  » les antivaleurs ». Qu’est-ce que cela veut dire? Rien!
    Croyez ce que voulez, le réseau social n’est pas fait pour discuter avec des personnes sans visages. Voilà ce que je pense de ses crapules.
    Dans vos propos, il y a des points que je partage et pas d’autres. C’est comme ça.

  11. marie madeleine dit :

    ce n’est pas possible pour vous d’approuver partiellement mes propos.le pb du congo est le suivant et j’estime que c’est la valeur ajoutee a degager de ce debat.pendant mille ans les admirateurs de mr al m debat faisaient de lui un homme exceptionnel pour avoir nomme a letat major mr ebadep damas dont je ne connaissais pas le prenom

    les admirateurs dal m debat nont jamais fait droit constitutionnel et ca se voit dans leurs ecrits donc a ce titre ne connaissent pas les prerogatives du pdt de la rep
    nous leurs avons dit

    que mr al m debat eut nomme ebadep ebadiop ebadap cela etait sans importance car cela relevait de ses attributions . le pdt de la rep est libre de choisir ses collaborateurs. par cette nomination ebadep etant du nord car le pool est tres attache a la boussole le pool avait eleve al m debat au rang dhomme dexception

    nous leurs avons parle de mr p lissouba originaire du niari qui avait nomme mr philippe binkinkita ministre de linterieur en dautres termes c mr philippe binkinkita du pool qui devrait proclamer mr p lissouba president de la rep elu des le premeir tour pour un second mandat de cinq ans en 1997

    docn mr lissouba meritait des applaudissements du pool helas resultat zero

    tj mr p lissouba il avait donne le parlement a mr andre milongo faisant de lui la troisme paersonnalite de la rep et toujours mr p lissouba il avait nomme mr jean michel bokamba yangouma de la cuvette decedee il ya une ou deux semaines a brazzaville president du conseil economique et social faisant de lui la quatrieme personnalite de la rep

    docn mr lissouba en tremes de nomination avait parcouru une distance plus longue que celle de mr al m debat au regard des criteres d’appreciation du pool

    docn mr p lissouba devrait eleve au rang dhomme dexception ex aequo par le pool normalement!

    in fine MR AL M DEBAT NETAIT PAS UN HOMME DEXCEPTION de toutes les facons il avait des problemes de ressources humaines d’adaptation de management des equipes au travail ….il avait un prob de leadership de style managerial il ne savait pas manager des equipes au travail.il etait peut etre partisan des resultats immediats avec une style autoritaire car avec lui tous ses collaborateurs etaient sur siege ejectable

    presente comme etant un homme dexception al m debat navait pas eu un seul collaborateur qui avait passe cinq ans dans un seul et meme poste donc il netait pas exceptionnel meme si un tel management est exceptionnel. quand le taux de rotation est tres eleve dans une entreprise les resultats sont mediocres . al m debat etait autocratique

    ceux qui ont ete avec lui au debut de sa vie presidentielle les pascal lissouba les ambroise noumazalay netaient plus avec lui en 1968 ni en 1977 . pourquoi cet abandon? puisqu il etait bon les gens devareinn etre aupres de lui.

    en cette annee 1977 soit la neuvieme annee de sa vie sans ressources financieres,forcement il avait des pbs financiers il avait des dettes son regime alimentaire avait varie(variation negative) pour ne pas dire regresse, il setait retrouve avec les siens soit les mizele germains les samba dia nkoumbi les je ne sais plus qui sisoulou simon….tous du pool! et les ebadep?

    maintenant ou sont donc passes tous ceux qui ont crie ici pendant vingt ans qu al m debat etait exceptionnel? j’ai bien envie de les lire.al m d avait un pb de ressources humaines il etait dune personnalite difficile.il avait experimente trop de retraits

    ecoutez messieurs on ne peut pas avoir un bilan comptable sans resultats analytiques

    un eleve ne peut pas etre premeir de la classe et en maths il a zero physique zero chimie zero francais ne participe pas au cours anglais n’a pas fait la compo hist geo 6 biologie ou svt aujourdhui 7 eps 9 non avec de telles notes on ne peut pas etre premier de la classe a moins dune CORRUPTION DES MOEURS

    MR AL M DEBAT EST MEILLEUR CHEF DETAT CONGOLAIS SUR LA SEULE BASE DUNE CORRUPTION DES MOEURS

    zero barrage hydroelectrique zero conf intrenationale zero locomotive zero voie ferree zero hopital et cest vous le meilleur chef detat nous disons NON

  12. Anonyme dit :

    je disais que monsieur l’instituteur Alphonse MASSAMBA DEBAT que l’abbé Fulbert YOULOU avait ramené de Mindouli pour faire de lui un grand homme,avait fini par trahir son mentor, nommé ministre du plan il n’avait fait qu’exécuter le plan du chef de l’état,il était jaloux du comportement snob,du luxe qu’arborait le Chef mais c’est le chef il représentait tout un peuple désormais indépendant même si c’était sur le papier,il recevait des grandes personnalités,mais le traitre a fini par mener une campagne néfaste à l’encontre du chef aux présidents Houphouet très écouté du Général De gaule, Sékou Touré et autres,sachant que monsieur l’abbé avait des contentieux avec le vatican qui avait défroqué monsieur l’abbé et mme De Gaule ne voulait plus que YOULOU puisse porter la soutane,elle étant une fervente catholique mais monsieur l’abbé méritait bien sa soutane ,si bien que quand les syndicalistes instrumentalisés et quelque partisans montèrent vers le palais Youlou demanda au Général De Gaule de mettre l’armée Francaise à sa disposition pour repousser la foule, celui-ci refusa,retenez que le colonel Mountsaka originaire de Boko était de mèche avec Débat pour évincer YOULOU qui n’avait rien fait de mal sauf quelques dérapages car être le premier c’est pas facile mais il avait un peu d’expérience pour avoir géré la mairie ,c’était un homme qui avait un parti politique donc avait un programme pour son pays en plus il était instruit,c’est Massamba qui est à l’origine des milices (défense civile,qui avait brillé par des enlèvements et assassinas des opposants, programmés exécuté par Mabouaka,Castro et autres… ) il a opposé l’armée régulière aux civils armés créant ainsi une rivalité jusqu’alors mais tout ceux qui ont participé à la chute de Youlou sont maudits jugez en vous même.s’il avait fait au moins 3 mandats le Congo serait aujourd’hui plus que la Cote d’ivoire bref. le socialisme et ses enfants ont tué le Congo,un socialiste ne peut devenir capitaliste, en régime socialiste c’est un cartel qui dirige le pays pas de démocratie voyez vous mêmes dans tout ces pays socialistes ce qui se passe les votes à 99% *Tout pour le peuple rien que pour le peuple* veut dire tout simplement tout est pour nous et que le peuple n’aura rien.

  13. Elliot dit :

    BRAVO cher ami Anonyme.
    Massamba-Débat est un fourbe. Rien sur RIEN dans la vie Congolaise: politique, économique, sociale. Il était traitre et prônait la révolution, les révolutionnaires entre eux l’ont bruler. POINT. Matsika, Dalla-Graille et d’autres ce cachent en France.
    Ces enfants de Massamba-Débat l’ont compris c’est pourquoi ils sont chez leur père spirituel, sassou. POINT.

  14. Lucien Pambou dit :

    MERCI ANONYME

    RIEN A RAJOUTER A CE BEAU TEXTE ARGUMENTE ET FONDAMENTALEMENT HISTORIQUE APPUYE SUR DES FAITS PRECIS

    MASSAMBAT DEBAT ESTBIEN CELUI QUI A INTRODUIT LES MILICES PRIVEES AU CONGO S APPUYANT SUR LES MBOULOUS BOULOUS MILICIENS CREES PAR L ARMEE COLONIALE FRANCAISE POUR ECRASER ET MATER LES REVOLTES DES POPULATIONS CONGOLAISES AVANT L INDEPENDANCE

  15. marie helene dit :

    il ya du leger vrai dans les ecrits de mr anonyme.la ci et le senegal qui avaient accorde un peu plus de vingt ans aux peres de leur independance quoique l’on dise cest assez stable dans ces pays. mr al ouattara sen va. il avait ete au congo en 1997 recu en audience par denis sassou ng en sa qulite de directeur afrique pour le fmi il a ete au congo recu par denis sassou ng en sa qualite de pdt de la rep de ci et il y a cent a parier contre un qu il sera recu au congo par denis sassou ng en sa qualite dancien chef detat de la ci.quelque part le congo nest pas serieux

    meme en angola antonio agostino neto avait mis du temps quoique lon dise langola est plus stable que le congo brazzaville, dos santos est parti sans pb, le pays continue

    il fallait accorder un minimum de temps a labbe fulbert youlou surtout qu a cette epoque la france portait une dette morale vis a vis de brazzaville. le general de gaulle avait autorise fulbert youlou a implante a paris la mec(une sorte de campus pour etudiants congolais)

    mais corruption aidant etudiants lari et sapeurs laris avaient change ce campus en centre de transit, en lieu de baise et d’avortements resultats ce bijou pourtant propriete de l’etat congolais avait ete rachete par la france en 1982 sous sassou ng.la par contre il n y a pas a s’emouvoir. c’est legal.l’acheteur peut etre linitiateur dune vente. vous pouvez dire a un ami vends moi ton portable c’est legal

    le pb cest aujourdhui

    j m m mokoko a ete admis en soins intensifs a lhopital central des armees bon deja la ca dit tout….on prepare les psychologies des gens et on va alerter le developpement du covid dans les prisons et hop mokoko sen ira donc ce nest plus la peine…

    au dela des caprices de denis sassou ng quelque part le gl mokoko paye tres cher l’assassinat de pierre anga en 1988 dans la foret dikonongo a owando.

    donc cette vie daujourdhui nous payons la trop courte gestion publique de labee fulbert youlou ce qui est sur cest qu en sa qualite d’abbe le congo naurait pas ete sain mais je ne pense pas qu il aurait ordonne des coups de feu contre x contre un quartier contre une region non. se battre contre des marcels tsourous dans un camp militaire et ce dans la ville capitale non.or tous les chefs detat que nous avons connu dal m debat a auj se sont battus dans la ville capitale de brazzaville a la kalachnikov

    et cest ce que nous vivons aujourdhui

    nous payons cher le passage dal m debat a la tete de l’etat. il avait cree l’apn(armee populaire nationale) et avait ete tue par lapn. le cmp cetait lapn (comite militaire du parti) il nommait limogeait promouvait retrogradait comme bon lui semblait cest ce que fait sassou et p lissouba lavait fait du moins avec mberi martin.mberi martin avait dit a loutete dangui ministre comme lui , je ferai de toi un simple citoyen

    pour le congo de demain il faut penser a rediger une charte d’ethique un code de bonne conduite du membre du gouvernement congolais

    al m debat avait introduit au congo un concept extremement grave soit celui dit des trois glorieuses journees 13 14 15 aout 1963

    alors questions aux admirateurs dal m debat

    ou etait cette gloire et de quelle gloire sagissait il?

    youlou tombe et vous qualifiez cela de GLOIRE non messieurs et mesdames du pool vous ne valez rien

    lekoundzou est out pour deux declarations faites a brazzaville

    ce char est le pere de la nation il nous a bcp sauve cetait en oct nov 1997 sur rfi

    nous n’avons tue que quatre cent ninjas qui setaient refugies dans l’eglise saint pierre claver de bacongo du temps ou il fut ministre de la defense toujours sur rfi

    les resultats sont la. des congolais sont tues et vous en minimisez le nombre

    un chef d’etat tombe et vous qualifiez cela de gloire

    ou en sommes nous aujourdhui? val de nantes david londi serge armand nzanzala robert poaty pambou bedel bahouna bilombo bhytadys repondez. vous voyez que vous aussi en realite vous ne valiez rien

    massamba debat massamba debat meilleur chef detat ok fulbert youlou tombe vous dites que ca ete glorieux tres bien montrez nous cette gloire je n’etais pas nee en 1963 je suis tentee de voir cette gloire ou est elle?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.