LE PRÉSIDENT MASSAMBA-DEBAT NOMME LE CAPITAINE EBADEP DAMAS, COMMANDANT EN CHEF DE L’ARMÉE (5 juillet 1966)

Diffusé le 29 juin 2020, par www.congo-liberty.com

Ce contenu a été publié dans Les articles, Les Dossiers. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

10 réponses à LE PRÉSIDENT MASSAMBA-DEBAT NOMME LE CAPITAINE EBADEP DAMAS, COMMANDANT EN CHEF DE L’ARMÉE (5 juillet 1966)

  1. Mingwa BIANGO dit :

    CONTEXTE : La nomination du capitaine Ebadep, Commandant en chef de l’Armée Nationale Populaire, le 5 juillet 1966, intervient 2 jours avant la libération de prison, et l’amnistie de Marien NGouabi, par le Président Massamba-Débat.
    Le Lieutenant Kimbouala-NKaya, proche à l’époque de Marien NGouabi ,est également nommé Chef d’état-major général , le 5 juillet 1966.

    Ces nominations dans le contexte de l’époque résultent-elles d’un rapport de force au sein du MNR ,et en défaveur du président Massamba-Débat ?

  2. Lucien Pambou dit :

    Réponse a Mingwa Biango

    Concernant le logiciel mental de MASSAMBAT DEBAT ? TOUT EST POSSIBLE

    Apres avoir fomente le coup d ‘Etat contre Youlou, MD s est coupe d’une grande partie de la base sociologique du pool.Pris de panique et voulant faussement montrer aux congolais que cette revoltion n ‘etait pas limite au seules populations du sud il fait appel a EBADEP originaire de ouesso si je ne trompe pas pour envoyer des signaux de bienveillance aux populations du nord ainsi qu a l armee

    MD a vite compris que sa base sociologique se derobait sous ses pieds et en bon protestant pragmatique il a voulu reequilibrer les forces du moment

    Adolescent, j ai vecu non loin du marche total et en allant a moukoundzi-ngouaka on tournait apres la fac de sciences devant l immeuble ou habitait le pasteur Buana kikuta

    LA maison de mon ncle chez qui j habitais etait en face de l immeuble et c est la que j ai vu adolescent md dans sa 403 noire. je connais en tant qu adolescent robert massambat debat que nous appelions BOB pendant nos matchs de foot et comme c’est souvent le cas en afrique nous appelions TONTON le pere de robert cad le president massambat debat(MD)

    Ces souvenirs d’enfance a BACONGO MODERNE pour expliquer le cote taciturne de MD qui ne souriait jamais et que d ‘aucuns qualifient de fourbe mais pour lequel je pense maintenant avec les souvenirs d enfance et les materiaux historiques du moment qu il doit sa carriere a youlou et qu il etait surtout imprepare pour la gouvernance politique avec son pseudo socialisme bantou
    Attention aux taiseux qui par leur silence cache surtout une incompetence reelle

  3. Samba dia Moupata dit :

    Le Président Massamba Débat à fait preuve d’une docilité en cédant aux caprices des officiers militaires . Noumaz , Ebadep, Ngouabi, Yhombi avaient un agenda caché pour un coup d’état . Kimbouala Nkaya très ami à Ngouabi , Kikadidi très ami YHombi ont été dupés par leurs amis Mbochis . La preuve Ngouabi en 1969 s’éloigne d’eux , en nommant ses frères Mbochis au haut commandement militaire et la police . Le désenchantement était grand pour Mouzabani, Kimbouala , Kikadidi, et même Zingoula le premier commissaire de police du congo pro Youlou avait été écarté pourtant soutien de Ngouabi en juillet 1968. D’ailleurs le très distinguer Alain Mabankou dans Les cigognes sont immortelles fait état de cet agenda caché criminel des mbochis cotre les kongos.

  4. Val de Nantes dit :

    La seule leçon que l’on retienne de cette période militaire ,c’est le triomphe du patriotisme sur l’arrierisme ethno – politico -militaire qui caractérise la gouvernance hideuse de Sassou …..
    C’est le côté pédagogique qui force l’intérêt de la lecture minutieuse de ces articles relatifs à cette période politico -militaire de notre pays .
    Nous servira t- il de moralisme patriotique ?
    Ce Congo n’est plus un pays ,car il a été transfiguré par des motifs purement financiers plutôt que politiques ,au sens de l’entendement de Montesquieu ….
    Je suis en pause avancée ,pour cause d’alarme incendie due à une détection anormale d’élévation de température dans l’immeuble ..
    Mais ce serait due à mon avis à la poussière occasionnée par les travaux ,d’où report d’alarme incendie dans le tableau de signalisation incendie ….
    Carte postale de Bruxelles …
    Ingénieur mathématicien ,multirisques . Inspecteur des ouvrages techniques …
    Val de Nantes .
    Merci ..

  5. odette dit :

    FAUX FAUX ET FAUX ATTENTION AUX FAUX HISTORIENS

    le capitaine barthelemy kikadidi etait proche de denis sassou ng et de la meme ethnie que celle dal m debat et non de yombhy opango. il avait meme ete epure par marien ng. en exil a boko al m debat entendiat parler des travaux publics de marien ng en citant pele mele

    le barrage hydro elecrique de moukoukoulou le realignement du cfco le siege de la bdeac a brazzaville le siege de luapt a brazzaville le siege de l’esacc la cite des 17 une polituque de leadership qui consistait a etre tres proche des employes marien ng on le voyait souvent a nkayi dans presques toutes les usines….

    massamba debat vivant desormais a boko avait donc perdu tous les privileges lies a la fonction presidentielle. vivant a boko massamba debat avait perdu ses reflexes de citadins brazzavillois et manifestement son regime alimentaire avait change.

    des croissants au beurre des croissants au fromage boissons gazeuses petit dejeuners dejeuners et diners garantis dans le cadre des traitements dont beneficie le president de la rep il etait passe au poisson fume ou meme sale avec du manioc vin de palme lucioles moustiques des choses comme ca

    donc al m debat navait plus de ressources financieres et avait une tresorerie negative

    entretemps deux de ses collaborateurs charge de sa garde qui voulaient defendre sa cause avaient ete abbatus et non assassines soit kinganga siroko et ange diawara toutes les facons les deux avaient ete impliques dans le triple assassinat de pouabou massoueme et de mastokota.et j pouabou directeur de cabinet de f youlou avait ete assassine puis jete dans le fleuve par kinganga siroko et ange diawara

    cest comme si aujourdhui firmin ayessa etait jete dans le fleuve cl munari ex directrice de cabinet de p lissouba jetee dans le fleuve et demain florent stiba par exemple. docn mr al m debat avait ete cruel il n y a pas de doutes possibles il y avait ete cruel

    si lon tuait claudine munari et l’on jetait son corps dans le fleuve et lon depechait une delegation a madingou pour precher la paix entre les fils et les filles du congo et la mise en place dun gvt dunion nationale est ce que les choses auraient elles marche?

    docn al m debat ruminait tt ca. il en etait conscient voila pourquoi les gens disaient de lui qu il priait en fait il se repentait

    alors 1977 etait lannee insupportable pour al m debat car 1978 devrait sonner les dix ans de sa chute. il fallait donc revenir au pouvoir cest le bon francais et non la restitution du pouvoir comme l’a fait croire le pool pendant pres de 50 ans

    entre temps al m debat se repentait du mal qui il avait commis et etait assiste par les mizele germain les simon sisoulou kikonda….. il fallait donc retablir un contact avec marien ng. qui pour le faire? il fallait un militaire qui connaissait et al m debat et marien ng et cetait b kikadidi

    et cest barthelemy kikadidi qui avait servi de pont entre marien ng et al m debat docn le capitaine kikadidi etait devenu un emissaire un diplomate un peu le genre gustave tondo de f bitsangou auj toujours euloge landry kolelas entre sassou ng et les ninjas bon vous comprenez le pool a toujours des problemes avec les autorites gouvernementales toujours et le pool cest bizarre cest une region qui aime la paix les accords les dialogues toujours pourquoi le pool aime les pourparlers pourquoi?

    docn cest le capitaine kikadidi qui avait preparer la rencontre du 18 mars 1977 et cette date avait ete arrete le 13 mars. cad que cest le 13 mars que toutes les parties avaient convenu de la date du 18 mars.

    il ne sagissait pas de rendre le pouvoir non non et non et le cardinal n’avait rien avoir

    son pb cest que le meme 18 mars il avait ete recu en audience aupres du president marien ng cest tout un peu comme ce qui setait passe au bf avec le capitaine thomas sankara

    sur les 11 collaborateurs assassines avec thomas sankara sy trouvait un gendarme qui avait ete depeche par la hierarchie pour deposer du courrier a la presidence. il y etait arrive au mauvais moment et il avait perdu la vie en compagnie des proches de thomas sankara

    les burkinabes eux memes disent que cest le sang de ce gendarme qui a embete tout le temps blaise compaore

    donc le cardinal n avait rien avoir dans la rencontre marien ng massamba debat dont lobjet netait pas determine une rencontre sans objet sans points inscrits a lordre du jour sans themes a debattre et ben les resultats seront difficilement quantifiables mesurables si vous voulez

    il n y avait pas de crises au congo a cette epoque en dehors de la declaration de marien ng a felix mouzabakani » venez venez cest vous les doyens les gens disent que le pays ne va pas bien » pouah les gens disent les gens ont toujours parle a brazzaville

    hier sur zm mr ghys f d mbemba a dit qu il ya actuellement a brazzaville des morts en cascade hier sur zm

    on lui a pose une question:

    mr ghys f d mb vous dites qu il y a actuellement des morts en cascade a brazzaville ou sont les cerceuils?

    alors si cetait marien ng il aurait proclame un deuil national un deuil stupide ridicule parceque ghys f d mbemba a dit qu il ya des morts a brazzaville. ou sont les cerceuils?
    docn le pb de marien ng etait sa naivete il croyait aux commerages populaires au peuple congolais un peuple idiot illetre(aujourdhui le congolais ne s’exprime plus en francais ce n’est que le lingala lingala lari mukutuba et quand il commet l’imprudence de sexprimer en francais c’est une pluie de fautes qui tombe) et sans instructions

    pour revenir a al m debat nommer ebadep ebadip ebadop…. cetait dans les attributions dun chef detat

    pascal lissouba avait nomme philippe binkinkita ministre de linterieur

    pascal lissouba avait confie le parlement a andre milongo comme sassou ng auj avec isidore mvouba

    il n y avait rien a magnifier dans la nomination d’ebadep damas

    le capitaine kikadidi etait proche de denis sassou ng et non de yombhy op

    il avait ete epure ou radie des effectifs des facs par marien ng pour quelles raisons?

    p lissouba avait radie des effectifs des facs les pierres oba moukoko dabiera pour quelles raisons?

    il n avait jamais ete question pour marien ng de rendre le pouvoir cetait un mensonge du pool qui a circule pendant 50 ans que congo liberty est entrain de corriger.

    ce meme pouvoir netait pas une propriete privee dal m debat. autrement al m debat et denis sassou ng seraient de la meme ecole puisque denis sassou ng pense que le palais de la glaciere, la residence officielle du chef de letat est sa maison.non mr!

    le palais de la glaciere est le lieu de residence du chef de letat et cette fonction on ne lexerce pas a vie sinon cest etre un massambiste

    docn a la date daujourdhui lutter contre al m debat cest lutter contre denis sassou ng
    applaudir al m debat revient a applaudir denis sassou ng car les deux ont la meme conception du pouvoir « c’est pour moi rends moi mon pouvoir » non mr!

    de toutes les facons boko est la grande soeur doyo du temps de massamba debat boko etait tres belle amenagement urbain eclairage public au point detre surnommee de boko paris aujourdhui ollombo a plus dexperiences diplomatiques que dolisie. ollombo peut gerer un ballet diplomatique de chefs detat a la difference de dolisie ouesso pointe noire …. et tt ca cest al m debat

    tsinguidi avait commence a recevoir des bimoteurs sous p lissouba c officiel zanaga zero mossendjo zero makabana zero

    donc boko tsinguidi et oyo sont nees dun seul et meme pere soit al m debat

    al m debat vivant a boko avait faim et ne supportait plus cette longue vie au village
    1977 cetait la neuvieme annee 1978 ca devrait faire dix ans non cetait trop ca devenait insupportable donc il fallait changer le cours de la vie voila pourquoi des le premier trimestre de lan 1977 les choses avaient commence helas continué jusqu a la date daujourdhui, voila.

  6. Samba dia Moupata dit :

    Arrêtons la pure diversion , sur ce site qu’à cela ne tienne , Yhombi était l’école des sous -officier de Fréjus en 1962 dans le sud de France avec Kikadidi , c’était son copain de chambre . Sassou est un petit instituteur ses copains , il faut les cherchés à l’école d’Owando et à Dolisie à l’école d’instituteurs . Notamment Bousoukouboumba, Banangazala, Ngaliba ect … Moi sans cesse je dénoncerait cette entreprise génocidaire qu’à commencer Marien Ngouabi pour exterminer les cadres civiles et militaires du pool , et sassou qui coupes même les arbres fruitier dans le pool . Seul la logique permet de bien penser .

  7. justine dit :

    marien ng n’avait commis aucun genocide. nul au congo ne courait a folle vitesse a travers brousses forets rivieres et fleuves a sa vue. marien ng n’avait commis aucun genocide

  8. Et que dites vous Justine des jeunes bakongos-laris que Ngouabi avait fusilles dans l’enceinte de l’ancienne radio en face du stade Marchand, le 23 mars 1970 ? N’est ce pas un genocide ? Qui a commence les fosses communes ?
    Meso ma Nkombo.

  9. Isidore AYA TONGA 100% Intérêt général dit :

    @ Lucien Pambou
    a écrit  » … Apres avoir fomente le coup d ‘Etat contre Youlou, MD s est coupe d’une grande partie de la base sociologique du pool.Pris de panique et voulant faussement montrer aux congolais que cette revoltion n ‘etait pas limite au seules populations du sud il fait appel a EBADEP originaire de ouesso si je ne trompe pas pour envoyer des signaux de bienveillance aux populations du nord ainsi qu a l armee

    MD a vite compris que sa base sociologique se dérobait sous ses pieds et en bon protestant pragmatique il a voulu rééquilibrer les forces du moment…  »

    NO COMMENT, POUR UNE FOIS, JE SUIS TOUT A FAIT D’ACCORD AVEC TON ANALYSE…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.