Sassou-Denis est promu Capitaine de l’armée, le 10 septembre 1968, par le 1er Ministre provisoire Alfred Raoul

Sont promus à titre normal au grade de Capitaine, les officiers Sassou Denis , Kimbouala N'Kaya , Tsika Kabala...

Le président Marien NGouabi promut au grade de colonel Yhombi-Opango et Sassou-NGuesso Denis au grade de commandant, le 24 janvier 1973

Sassou-Denis est promu Lieutenant de l’armée, le 23 août 1963, par le 1er Ministre Alphonse Massamba-Débat

Le réserviste Sassou Denis promu au grade de sous-lieutenant le 15 juin 1962, par le Président Fulbert Youlou

Ce contenu a été publié dans Les articles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Sassou-Denis est promu Capitaine de l’armée, le 10 septembre 1968, par le 1er Ministre provisoire Alfred Raoul

  1. samba Dia Moupata dit :

    Le Train de la démolition du congo était déjà en marche , le 31 juillet 1968 ,par le coup d’état de Marien Ngouabi . Le 10 septembre 1968 Alfred Raoul signe un décret complaisant . Alfred est officier saint cyrien , ingénieur génie civile . Sassou Dénis est devenu officier par la lourde faute de Ya Félix Mouzabakani et David Moutsaka qui n’étaient pas dignes d’occupés des hautes fonctions militaires . Pendent que Ebadep , Ngouabi, Yhombi se réunissaient autour de Noumaz pour préparer le coup des Ngalas .

  2. marie blanche dit :

    c’est un non evenement l’armee a toujours propose a ses soldats un plan de carriere

    denis sassou ng eleve au grade de capitaine est un non evenement et deja a une certaine epoque le meme denis sassou ng lavait fait comprendre a marcel tsourou qui disait avoir eu une promotion (de commandant a colonel) grace a mr andre milongo a lepoque premeir ministre et chef supreme des armees et une autre promotion'( soit son affectation a pointe noire au poste de commandant de zone militaire par p lissouba et depuis plus rien) marcel tsourou disait navoir rien recu de denis sassou ng.

    a cette epoque marcel tsourou largement applaudit par la region du pool nous fumes les a lui faire comprendre a marcel tsourou que le general denis sassou ng netait pas le directeur des ressources humaines au sein des forces armees congolaises et qu il avait ce droit de saisir PAR ECRIT la direction des ressources humaines en vue du retablissement de sa carriere. il avait quitte lorganigramme des facs pour le conseil de securite nationale entite au demeurant inexistante au sein du ministere congolais de la defense et inconnue de la commission defense et securite du parlement congolais

    donc l’elevation de denis sassou ng au grade de capitaine est un non evenement cest dans le cursus classique dune armee

    philippe binkinkita avait ete eleve au grade de general par p lissouba cet article est un non evenement

    par contre le colonel tsika kabala il avait ete le premier chef detat major des facs post 18 mars 1997 jusqu’aux annees 80 ou il fut remplace par le colonel elenga qui lui meme fut remplace le colonel j m m mokoko a l’etat major

    l’armee est une institution . les hommes passent mais les institutions demeurent

    ce nest pas un pb vous aussi vous me semblez hysterique vous etes du pool?

    parceque la region du pool cest vraiment la region des nevroses tout les excite tout!

  3. kikadidi leo dit :

    denis sassou chef du renseignement militaire congolais et santos edouardo chef du renseignement du mpla pour avoir permis au cubains de prendre ces territoires en 75 les cubains eliminent n gouabi et neto et placent ces deux en remerciment et pour controler les populations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.