Le vrai-faux débat sur l’évacuation sanitaire du Général Jean-Marie Michel Mokoko


Il est assez surprenant que des milliers sinon des millions de voix s’élèvent subitement pour réclamer l’évacuation sanitaire en France du Général Jean-Marie Michel Mokoko.

Certains hommes politiques à genou flexion supplient monsieur Sassou Nguesso de faire un geste humanitaire en envoyant le Général Jean-Marie Michel Mokoko se faire soigner dans les hôpitaux parisiens, montrant ainsi, à défaut d’enfoncer les portes ouvertes, la faiblesse du système de santé du Congo-Brazzaville qu’ils n’ont pas amélioré durant leur passage aux affaires.

Par ailleurs, qu’en est-il des Congolais qui meurent au jour le jour dans l’indifférence totale sans aide aucune dans un pays aussi riche que le Congo-Brazzaville ? Les autres Congolais seraient-ils aussi évacués en France ? Quid de monsieur André Okombi Salissa qui est dans la même situation que le Général, de madame Claudine Munari et de monsieur Paulin Makaya qui ne peuvent pas sortir de cet enfer sur terre ?

Ce sont tous les prisonniers politiques qui doivent recouvrer leur liberté et c’est aussi cela une partie de notre combat politique.

Sachez bien que « La France ne peut pas accueillir toute la misère du monde » dixit Michel Rocard, ancien Premier ministre français. Dont acte. Les Congolais doivent se prendre en charge afin d’ériger une nation dans laquelle chaque citoyen aura les mêmes droits et devoirs.

Le combat politique de libération que nous menons aujourd’hui est un combat idéologique qui ne peut se résumer ni être centré autour d’une seule personne. Sinon, après nous ferons du Sassou sans Sassou et cela suffira à certains.  

Il revient au seul Général Jean-Marie Michel Mokoko d’éclairer la communauté nationale et internationale de son désir ou pas, selon son état de santé, de solliciter ou pas une évacuation sanitaire. Rien ne peut se faire sans l’accord du patient. Cette décision d’avoir des soins en dehors du Congo-Brazzaville ne peut être prise que par un médecin ou un collège de médecins congolais du fait de l’absence des moyens adéquats de prise en charge médicale sur place. Et cela relève du secret médical dont a droit toute personne quel que soit son rang.

Comme un boomerang, nos gestions calamiteuses de la chose publique du passé nous reviennent en pleine face et nous faisons semblant d’être surpris. Puisse ce énième exemple nous servir pour le futur.

Il est temps de prendre du recul par rapport à cette situation qui ne nous grandit pas, l’essentiel étant ailleurs. La lutte de libération du Congo-Brazzaville est pour toutes les Congolaises et tous les Congolais d’avoir chez eux un avenir radieux.

Si la vie du Général Jean-Marie Michel Mokoko est en danger, cela revient à dire que la vie de tous les démocrates congolais et autres l’est aussi dans notre pays. Aucun Homme ne doit subir les vicissitudes d’un autre du fait de ses opinions politiques.

Le Congo-Brazzaville est une dictature. Comme autrefois Haïti, la famille Sassou Nguesso au pouvoir se comporte comme la famille Duvalier qui finit par être chassée du pouvoir malgré les tontons macoutes qui terrorisaient la population. C’est l’unique porte de sortie pour tous les tyrans de ce monde.    

Le peuple congolais a soif de liberté et de démocratie. Cela ne pourra se faire qu’à travers un leadership dûment assumé pour ne pas tomber dans un jeu politique malsain.

Le départ du Général Jean-Marie Michel Mokoko du Congo-Brazzaville signera sa fin politique qu’il aura troquée pour une liberté surveillée et contrôlée en France. En tant qu’hôte à qui on donne l’hospitalité, il devra se soumettre aux conditions de ceux qui le reçoivent. C’est la realpolitik fondée sur le calcul des forces et l’intérêt national. Personne n’a envie de faire une croix sur le pétrole congolais pour un citoyen congolais fût-il le Général Jean-Marie Michel Mokoko. Ainsi, il sera ce Général qui aura abandonné en rase campagne ses troupes pour aller bronzer au soleil sur la Côte d’Azur.

Il est évident que si le Général Jean-Marie Michel Mokoko est hors de nos frontières, monsieur Sassou Nguesso n’acceptera jamais que ce dernier qui est un caillou dans sa chaussure puisse remettre les pieds au Congo-Brazzaville. Souvenons-nous que les injonctions d’un certain ministre des affaires étrangères de la France à l’encontre de monsieur Sassou Nguesso pour la libération du Général sont restées lettre morte jusqu’à ce jour. L’impunité qu’il s’accorde relève du droit divin.

Aux grands Hommes les grands destins tels Nelson Mandela qui porta sa croix pendant 27 ans pour une Afrique du Sud libre et multiraciale, avec un seul mot d’ordre « One man, one vote » pour faire entendre la voix de tous les Sud-Africains. Il est vrai que n’est pas Nelson Mandela qui veut. Mais son legs dans l’histoire de la libération des peuples de toutes les tyrannies doit nous inspirer. Plus d’une trentaine de fois l’on proposa à Nelson Mandela de sortir de prison, plus d’une trentaine de fois il refusa. Il disait à l’époque qu’il allait être le dernier à sortir de prison tant que ses compagnons d’infortune y croupiraient et tant que l’apartheid persisterait. Il faut avoir de la conviction dans ses idées même si cela signifie tout perdre. L‘Histoire lui donna raison car sa persévérance permit l’émergence d’une Afrique du Sud arc en ciel. 

Pendant que nos nous évertuons à implorer le dictateur congolais pour l’évacuation du Général, celui-ci dépense des milliards de francs CFA pour armer sa milice privée quand on sait que le Congo-Brazzaville n’est pas en guerre contre une armée étrangère. C’est le clan Sassou Nguesso sentant sa fin venir, car honni par le peuple congolais, qui veut à tout prix se maintenir coûte que coûte au pouvoir.

Les récents scandales de détournement de fonds publics, la mauvaise gestion de la pandémie de la Covid-19 avec des évacuations sanitaires sélectives des membres du clan familial nous montre à quel point ces personnages ne sont là que pour leurs propres intérêts et pas pour le peuple congolais qui meurt de faim et de maladies. Ce peuple est tel un zombie qui erre sans pouvoir percevoir une lueur d’espoir à l’horizon.

Si le Général Jean-Marie Michel Mokoko bénéficie d’une évacuation sanitaire en France ou ailleurs sur la seule volonté du Prince, alors il aura rejoint le clan des privilégiés de la famille régnante. Ainsi le retour de l’entre-soi refera surface et le peuple congolais sera désabusé de nouveau.

Une fois engagé dans un combat politique, l’on ne s’appartient plus soi-même et encore moins à sa famille biologique. Si les circonstances l’exigent et avec seulement son accord, car rien ne pourra se faire sans son consentement, le Général Jean-Marie Michel Mokoko pourra prétendre au cadeau empoisonné, à savoir un aller sans retour au bercail, que lui offrira le pouvoir du Congo-Brazzaville qui est relayé dans sa communication par certains membres de l’opposition congolaise ayant bénéficié de certaines largesses du pouvoir en place.

Monsieur Sassou Nguesso n’a jamais accédé au pouvoir pour le bien-être du peuple congolais, mais pour défendre les intérêts de la France comme il le dira lors d’une interview, ainsi que ceux de son clan et de ses multiples courtisans de tout bord politique au Congo.

Notre combat politique continue car celui-ci se fait autour d’un idéal commun qu’il faudra atteindre si possible et non autour d’une personne.

Toutes les existences humaines sont menacées par l’oubli. Seuls Dieu et la patrie nous survivrons. Ne faisons pas partie de ces Hommes qui poussés par les événements, ne se hissent pas à leur portée. À nous de marquer d’une empreinte indélébile notre passage sur cette terre. 

Dans le Congo-Brazzaville de demain que nous construirons, le peuple congolais devra en toutes circonstances être l’alpha et l’oméga de nos actions. Sinon, nous aurons tous échoué.

La seule question qu’il faille se poser est celle de savoir s’il faut sauver un pays, un homme ou une famille ? Notre choix est clair, c’est le pays. 

Comme dans tout projet, si l’on ne sait pas là où l’on va, l’on n’arrivera nulle part. Il est de notre devoir d’emmener le peuple congolais à bon port. Le chemin de la liberté que nous avons pris est le bon, bien que parsemé d’embûches.

C’est Charles Darwin qui écrivait « Ce n’est pas le plus fort de l’espèce qui survit, ni le plus intelligent. C’est celui qui sait le mieux s’adapter au changement. »

………..

Patrice Aimé Césaire MIAKASSISSA

Ce contenu a été publié dans Les articles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

14 réponses à Le vrai-faux débat sur l’évacuation sanitaire du Général Jean-Marie Michel Mokoko

  1. le messager dit :

    Au moment où certains se laissent distraire par la poudre aux yeux que constitue le jeu des politiques sans vision, le monde de l’invisible est en ébullition.
    Lisez ceci:

    https://www.facebook.com/verslembonguicongo

  2. Lucien PambouMKAYA MVOKA dit :

    Mokoko apprend à ses depends une regle simple.la regle de vie dans le RESEAU

    Mokoko fut un membre important du RESEAU POLITIQUE CONGOLAIS.

    on a tendance a l oublier et a faire de MOKOKO UN PERDREAU DE L ANNEE

    Mokoko a oublié une regle de vie reseautale et fondamentale.le reseau est un graphe avec des trajectoires et des noeuds
    .
    Mokoko ne sait pas et n a jamais su la nature du noeud qu il constituait au sein du reseau.ON ne sort du reseau qu a ses depends a condition de le dire et de denoncer le reseau ce qui ne fut pas son cas et on apprend au cours de son proces qu il a voulu faire un coup d ETAT

    les faits averes ou non lui ont desservis.LE RESEAU a pardonne Mokoko une premiere fois mais pas la deuxieme fois quand il a decide de devenir president

    IL en avait le droit en tant que citoyen mais il avait oublie une chose.IL n’etait pas un congolais venant de nulle part mais bien du RESEAU POLITIQUE dont il etait un des membres importants sans toujours connaitre sa place au sein du reseau

    Partir se soigner a l etranger c est se couper radicalement du RESEAU mais c ‘est aussi se donner les chances de se soigner de facon radicale .Pour cela il a besoin d une intervention de SASSOU qui seul et constitutionnellement peut autoriser ce depart

    Mokoko en est il d ‘accord?

    Au fond Mokoko est place devant un dilemme

    PARTIR ET ADIEU AUX DELICES DU RESEAU QUI EST TOUJOURS PRET A PARDONNER

    RESTER C EST ACCEPTER SON SORT AUX PRIX DE SA SANTE ET MONTRER AINSI SA CAPACITE DE RESISTANCE ET DE DESOBEISSANCE VIS A VIS DU RESEAU

    Je le reconnais ; ce que je viens d analyser est cynique j en conviens mais tellement realiste et fonde sur des faits verifiables par tous.Je n ai aucun a priori vis a vis du General MOKOKO et encore moins du candidat a l election presidentielle de 2016

    Pour moi Mokoko est un acteur de la vie politique dont les actions et les decisions doivent etre passees au tamis de la lecture critique de l analyse reseautale

  3. Isidore AYA TONGA 100% Intérêt général dit :

    SASSOU NGUESSO A RENDU LES NORDISTES BETES ET IMBECILES ET LES NORDISTES SONT HEUREUX DE SERVIR D’ASSASSINS POUR SASSOU NGUESSO, DIXIT UN FILS DU NORD.

    MARCHE DE FEMMES A SEINS NUS: LIBÉRER J3M MOKOKO ET LE CONGO DES GRIFFES DU CRIMINEL SASSOU DENIS. https://www.youtube.com/watch?v=4focteKyWUA

  4. ALERTE GÉNÉRALE dit :

    URGENT : Des choses bizarres se passent actuellement à la maison d’arrêt de Brazzaville dans la cellule du Général MOKOKO.
    On nous signale que les hommes de main de Denis Takou Nguesso , notamment Destin OBA APOUNOU , le capitaine KOUMOU et le colonel KOMO ont été aperçus dans la cellule du Général. Sous pretexte de désinfecter la cellule, ils ont aspergé un produit non identifié dans la cellule qui sûrement achèvera son occupant au cas où ils ne l’achèvent pas à l’hôpital militaire.

  5. Delbar dit :

    Connaissant la maison d’arrêt de Brazzaville, les chances de survie du général sont minces, s’il n’est pas évacué.
    Par ailleurs même les dépêches de Brazzaville font état d’un mouvement populaire demandant son évacuation.
    Peut-être s’agit-il là d’un premier signe …

  6. LE RESEAU.... DES ASSASSINS dit :

    LUCIEN PAMBOU

    Tu me donnes envie de vomir avec ta perpétuelle litanie justifiant les crimes de sassou.

    Changes de disque au lieu de tirer sur l’ambulance MOKOKO.

    Tirer sur une ambulance, montre TON COURAGE.

    Celui que tu manques pour fustiger les criminels, assassins, génocidaires multi-récidivistes.

  7. LES ASSASSINS RESTENT DES ASSASSINS ET NON UN RESEAU dit :

    LUCIEN PAMBOU

    Tu me donnes envie de vomir avec ta perpétuelle litanie justifiant les crimes de sassou.

    Changes de disque au lieu de tirer sur l’ambulance MOKOKO.

    Tirer sur une ambulance, montre TON COURAGE.

    Celui que tu manques pour fustiger les criminels, assassins, génocidaires multi-récidivistes.

    Quand on a rien à dire c’est mieux de se taire.
    Le « BU MUNTU » de la culture BANTOU recommande le silence sur la personne d’un homme en danger de mort, plutôt que de lui asséner des remontrances tardives et inutiles.

  8. Lucien PambouMKAYA MVOKA dit :

    Au reseau ………….. des assassins ( de l ’emotion à la raison comme fil conducteur pour la reponse)

    De quel courage parlez vous?

    du courage analytique qui vise à sedimenter dans la reflexion le concept de reseau que d ‘aucun continuent à dire qu il n existe pas?

    du courage pour tirer sur l ambulance MOKOKO( qui n en est pas) mais bien un homme politique congolais de premier rang membre du RESEAU CONGOLAIS meme si cela ne fait pas plaisir a entendre compte tenu de sa situation actuelle.je sors de l attitude emotive et je m appuie sur les faits et la rationalite analytique

    Du courage pour fustiger des criminels des assassins dites vous.J y ai deja repondu a travers mes nombreux papiers sur le reseau sur ce site. je n attaque pas , je n insulte pas c est mon education et mon attitude analytique ni les membres de l opposition ni ceux de la majorite.je n ai jamais dit que MOKOKO etait un voleur et encore moins un assassin meme si sur ce site certains franchissent le pas

    du courage concernant SASSOU LE BIG CHIEF CONCERNANT LE RESEAU POLITIQUE actuel comme l ont ete Youlou , NGOUABI OU DEBAT ils sont comptables devant les Hommes , Dieu sil existe et la justice de la Republique si ,celleci estime qu il doit etre jugé des faits et actes poses au cours de ces 35 ans de mandats.il s agit bien sur de SASSOU et de son clan.il le sera avec sa famille et devront si la justice nouvelle l ordonne le remboursement des privileges materiels financiers et moraux dont ils auraient beneficies et si ce benefice est considere comme illegal

    DU courage vous voyez que je decris le reseau et ses acteurs et quand les preuves de detournement ressentis et non publies par la justice le seront je n hesiterais pas a le dire

    Du courage vous voyez le reseau d assassins les faits m obligent a etre patient analytiquement et non me vautrer dans l emotion semoularde pour reprendre l expression juste de VAL DE NANTES quand il decrit de facon ironique et juste il faut le dire l attitude qui consiste a faire avancer ses impressions, concernant une partie des manieurs d’idees sur ce site. je tiens preciser que cette expression n est pas une insulte mais de l ironie

    On comprend mieux pourquoi la FRANCE et l occident preferent les hommes et femmes politiques congolais ( pleureuses et emotifs) aux depends de ceux qui essaient d articuler methode et raisonnement pour decrire la vie politique congolaise

    je ne peux pas changer de disque car le RESEAU EST UN OUTIL PUISSANT D ANALYSE QUI OBLIGE
    à devoiler des acteurs congolais qui se cahent au sein du reseau.pour dire les choses vite opposition comme majorite tous bectent dans la soupe du RESEAU ET Cela SASSOU le sait et les tiens

    à ,montrer que la plupart des congolais de la diaspora tiennent des discours de duplicite.on critique SASSOU et son clan le jour et on tend la main la nuit pour quelques francs cfa ou euros

    à montrer que la difficulte de la situation actuelle ne doit pas nous departir de la raison analytique
    je rapelle a certains qui me lisent en dehors du site de congo liberty que j ai applique le concept de reseau au champ de la geopolitique et des relations internationales

    comment voulez vous et meme si cela vous ennuie que je me departisse d un concept que je n ai pas encore approfondi car je n en suis qu au debut de l expolitation de ses nombreuses ressources et possibilites

  9. Lucien PambouMKAYA MVOKA dit :

    AU RESEAU DES ……….. ASSASSINS

    Je continue

    DU COURAGE dites vous

    oui car nous sommes tres peu nombreux sue ce site a ecrire en nos noms et prenoms reels et non sous couvert de l anonymat comme vous le faites actuellement reseau des assassins

    oui vous ne savez peut etre pas mais je vous l apprends quand nous avons cree le CRAN( CONSEIL REPRESNTATIF DES ASSOCIATIONS NOIRES DE FRANCE EN 2005) et que j ‘ai assume mes fonctions de Secretaire general jusqu en 2008 , j ai toujours et a haute voix sur africa no1(radio) ETE UN DES CRITIQUES ACERBES DE LA POLITIQUE FRANCAISE EN MATIERE DE DISCRIINATIONS ENVERS LES NOIRS DE FRANCE ce qu i m a valu d etre place sur ecoute par la DST FRANCAISE DE L EPOQUE

    oui sur africa 24 en tant qu editorialiste je me suis oppose a un autre editorialiste mauritanien qui disait qu il n y avait pas d esclavage concernant les noirs mauritaniens par les arabes mauritaniens.C est un fait avere meme si la loi mauritanienne etablit ce fait actuellement comme anti constitutionnel.

    LE dire a l antenne m ‘a valu des reproches par le dirigeantnoir d AFRICA 24 qui ne voulait pas de vagues en ,camouflant la triste realite entre africains. Ce courage avait scelle mon sort et mon eviction d AFRICA 24 QUI NE SE PORTE PAS BIEN aujourdhui OBLIGE DE DEMENAGER DE SES LOCAUX TRADITIONNELS DE SAINT CLOUD et au sein desquels j ai ete le premier a apporter un style d analyse fonde sur des faits historiques pour analyser la politique actuelle.

    DU COURAGE DITES VOUS

    Toujours a visage decouvert, et vous m obligez a m ,appuyer sur des faits concrets personnels( ce qui n interesse personne et peut apparaitre comme de la vantardise gratuite) ce qui a la limite m obligent pour sortir de l emotion

    AU FAIT DE QUEL COURAGE PARLEZ VOUS .SOYEZ COURAGEUX ET METTEZ VOUS A DECOUVERT PAS ALA BANQUE BIEN SUR

  10. Lucien PambouMKAYA MVOKA dit :

    AU RESEAU DES ……….. ASSASSINS

    Je continue

    DU COURAGE dites vous

    oui car nous sommes tres peu nombreux sur ce site a ecrire en nos noms et prenoms reels et non sous couvert de l anonymat comme vous le faites actuellement reseau des assassins

    oui vous ne savez peut etre pas mais je vous l apprends quand nous avons cree le CRAN( CONSEIL REPRESNTATIF DES ASSOCIATIONS NOIRES DE FRANCE EN 2005) et que j ‘ai assume mes fonctions de Secretaire general jusqu en 2008 , j ai toujours et a haute voix sur africa no1(radio) ETE UN DES CRITIQUES ACERBES DE LA POLITIQUE FRANCAISE EN MATIERE DE DISCRIINATIONS ENVERS LES NOIRS DE FRANCE ce qu i m a valu d etre place sur ecoute par la DST FRANCAISE DE L EPOQUE

    oui sur africa 24 en tant qu editorialiste je me suis oppose a un autre editorialiste mauritanien qui disait qu il n y avait pas d esclavage concernant les noirs mauritaniens par les arabes mauritaniens.C est un fait avere meme si la loi mauritanienne etablit ce fait actuellement comme anti constitutionnel.

    LE dire a l antenne m ‘a valu des reproches par le dirigeantnoir d AFRICA 24 qui ne voulait pas de vagues en ,camouflant la triste realite entre africains. Ce courage avait scelle mon sort et mon eviction d AFRICA 24 QUI NE SE PORTE PAS BIEN aujourdhui OBLIGE DE DEMENAGER DE SES LOCAUX TRADITIONNELS DE SAINT CLOUD et au sein desquels j ai ete le premier a apporter un style d analyse fonde sur des faits historiques pour analyser la politique actuelle.

    DU COURAGE DITES VOUS

    Toujours a visage decouvert, et vous m obligez a m ,appuyer sur des faits concrets personnels( ce qui n interesse personne et peut apparaitre comme de la vantardise gratuite) ce qui a la limite m obligent pour sortir de l emotion

    AU FAIT DE QUEL COURAGE PARLEZ VOUS .SOYEZ COURAGEUX ET METTEZ VOUS A DECOUVERT PAS ALA BANQUE BIEN SUR

  11. Isidore AYA TONGA 100% Intérêt général dit :

    DU NOUMAZALISME A L’OBUMITRI ET A LA MBOCHIMINIE OYOSPASIENNE: SASSOU NGUESSO A RENDU LES NORDISTES BÊTES ET IMBÉCILES ET LES NORDISTES SONT HEUREUX DE SERVIR D’ASSASSINS POUR SASSOU NGUESSO, DIXIT UN FILS DU NORD.
    ASSASSINAT RATÉ DE J3M MOKOKO: NORDISTES DANS L’INCERTITUDE D’UNE MORT GRATUITE ET POURQUOI? https://www.youtube.com/watch?v=u9PsyxQ2HOo

  12. MOKOKO... LE MANDELA CONGOLAIS dit :

    Quand on a rien à dire c’est mieux de se taire.

    Le « BU MUNTU » de la culture BANTOU recommande le silence sur la personne d’un homme en danger de mort, plutôt que de lui asséner des remontrances tardives et inutiles.

    C’est aussi ça la sagesse qui ne s’apprend pas que dans les livres ni à l’énumération des diplômes, ce qui est un manque total de modestie.

    Vous pouvez énoncer tous vos diplômes et votre BRILLANT parcours, aussi brillant soit-il, vous n’arriverez jamais à la cheville du Général MOKOKO que vos textes semblent réprimander comme un enfant, comme si vous aviez quelque chose à lui apprendre.

    Si vous vous croyez plus connaisseur en infantilisant MOKOKO vous vous fourrez le doigt dans l’oeil jusqu’au gosier.
    Et cela ne vous grandira jamais.

    Le tort de MOKOKO comme il l’a si bien dit : « J’ai toujours préféré le dialogue à la guerre. Car la guerre c’est le deuil et les larmes des autres »

    Mais l’élévation spirituelle de cette toute petite phrase ne germera jamais dans les cerveaux putrides des membres de votre réseau d’assassins qui viennent encore de commander plus de 300 camions et un hélico de guerre, livrés dimanche dernier dans le port de chez vous à Ponton, sans que vous ne puissiez même dénoncez cette préparation certaine de futurs massacres de pauvres gens.

    Et si demain MOKOKO meurs sous le joug des geôliers que vous encenser en terme de réseau, ne venez surtout pas nous pondre des éloges funèbres à la gloire de……

    CONTINUEZ A VANTER VOTRE RÉSEAU DE MAFIEUX
    ET A GLORIFIER VOS AMIS ASSASSINS… QUI SONT DE VOTRE RÉSEAU SANS DOUTE FRANC-MACONNERIQUE.

    AVEC VOTRE RESEAU, VOUS POUVEZ DUPER CERTAINS CONGOLAIS QUELQUE FOIS POUR JUSTIFIER LES CRIMES DE SASSOU.

    VOUS NE POURREZ PAS DUPER TOUS LES CONGOLAIS TOUT LE TEMPS.

    CHAQUE CHOSE A UNE FIN…… KADHAFI, MOBUTU, BOKASSA SEMBLAIENT AUSSI EN LEUR TEMPS ETRE LES SEULS MAITRES A BORD

  13. Lucien Pambou dit :

    Au mokoko le Mandela congolais
    Lisez mon texte en appui de celui qui donne tort a tsaty mabiala.vous noterez que je n accable pas le général mais au contraire je le plains au nom de l analyse reseautale d avoir été lâché par les autres membres de l opposition.je n expose pas mes diplômes mais je repondai au réseau des assassins qui disait que je manquai de courage.le réseau n excuse pas sassou et sesaffides

  14. Lucien Pambou dit :

    Au mokoko le Mandela congolais
    Décidément les congolais nous sommes des pleureuses permanentes.il faut dépasser l émotion et rester sur la raison.personne n a envie de se comparer au général mokoko.c est un militaire.je suis un civil.aucun parallélisme ni de forme ni de fond.c est quoi cette attitude de pleureuse que tus cher Mandela.mokoko est un homme politique il est critiquable comme tout menée du réseau.je n insulte pas le général en revanche je m appuie sur sa non connaissance du réseau dont il était membre pour expliquer.arrêter avec cette attitude infantilisante etemotive au nom du muntu pour dire n importe quoi.c est au nom de ce faux principe que le lavement des mains après la conf bat souveraine a entrainerles dissensions meutrieres de 1993/1997/2003

    De plus quand vous dites à qu’ il ya des hélico et des camions qui débarquent des bateaux au port de pointe noire.que voulez que j y fasse sous prétexte que je suis ntif de pointe noire.
    Puisque vous avez des preuves prenez des photos et faites un papierdocumente sur congo liberty au peu de passer votre temps précieux a larmoyer.a geindre en permanence
    De grâce ressaisisses vous et soyee plus pragmatique.ôa l impression d être dans un bac a sable en pleine cour de récréation pour collégiens
    Voici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.