l’opposante Claudine Munari fait ses adieux au Président Pascal Lissouba devant sa tombe à Perpignan…No comment !

Qui a dit qu’au Congo-Brazzaville, les opposants ne pouvaient sortir du pays ?

Lorsque Parfait Kolelas, Mathias Dzon, Charles Zacharie Bowao, Pascal Tsaty-Mabiala séjournent en Europe, ils sont accusés d’être des faux opposants. Bien que dans la tradition bantoue , les femmes sont souvent ménagées, on est en droit de se poser la même question au sujet de l’ex-directrice de cabinet du président Lissouba, madame Munari née Mabondzo Claudine qui se réclame de l’opposition radicale, et qui s’est inclinée clandestinement, pardon dans l’intimité familiale sur la tombe du président Pascal Lissouba, ce mercredi 02 septembre 2020 à Perpignan ? A moins que l’ancienne ministre du commerce de Sassou-NGuesso soit sortie clandestinement du pays, on espère qu’elle organisera une rencontre avec la diaspora congolaise de France pour un échange patriotique et à travers lequel elle pourra s’expliquer…

Les Congolais doivent savoir que si Rodolphe Adada , l’actuel représentant à Paris du tyran Sassou-NGuesso a été accueilli en guest star et à bras ouvert par le clan du défunt président à la messe du lundi 31 août 2020 à Perpignan,en hommage au Président Pascal Lissouba, c’est parce que des membres de la famille du président Lissouba, se rendaient tous les mois à l’ambassade du Congo à Paris, pour recevoir la pension d’ancien président allouée gracieusement par Sassou-NGuesso. ..Ya ba colère vé !

Il est a noté que la pension d’ancien président que perçoit la famille biologique du président Lissouba a été négociée à l’insu de son plein gré, puisque sa santé s’était déjà fortement dégradée pour ne pas en dire plus. En revanche, même la pension des anciens présidents Pascal Lissouba et Yhombi-Opango obéissent à la logique tribale de Sassou-NGuesso, car, celle de Yhombi-Opango étant plus élevée que celle du Professeur des professeur !

Les Résistants y compris ceux de la famille de l’UPADS doivent dorénavant considérer une partie de la famille Lissouba comme une alliée objective de Sassou-NGuesso et de sa dictature.

La Rédaction

Diffusé le 02 septembre 2020, par www.congo-liberty.com

Congo : le gouvernement de Sassou-NGuesso a rendu hommage à Pascal Lissouba en la Basilique Sainte Annehttps://lesechos-congobrazza.com

Ce contenu a été publié dans Les articles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

14 réponses à l’opposante Claudine Munari fait ses adieux au Président Pascal Lissouba devant sa tombe à Perpignan…No comment !

  1. Prince Albert dit :

    A l’occasion de l’un des premiers voyages officiels de Pascal Lissouba à l’étranger, Son épouse Jocelyne avait rayé de la liste des accompagnateurs le nom de Claudine Mabonzo Munari. Un émissaire des pétroliers devait apporter en provenance de Paris, une douzaine de milliards pour couvrir les frais de ce voyage. Pour se venger, Claudine alla à la rencontre de l’émissaire, monta dans son petit avion à son arrivée à Maya Maya et l’en fit descendre pour rester seule avec l’argent. Quand elle quitta l’appareil une bonne moitié du magot avait disparu dans ses sacs.
    Le voyage S’effectua sans elle mais à mi-parcours Pascal fut contraint de demander de l’aide Pour pouvoir le terminer.
    La diablesse était appelée la vice présidente par Lissouba lui-même.
    En réalité elle a été bien plus que cela et Sassou peut encore en témoigner !

  2. samba Dia Moupata dit :

    J’imagine que Munari Mabonzo s’est sauvée de la barbarie Mbochi . Cette dame à longtemps réclamée son passeport confisquer par Sassou . Car si cette dame repart sur Brazza c’est sa complicité avec Sassou sera mise au grand un jour ! C’est avec eux que Sassou veut justifier une pseudo réconciliation du pays . Or même la journaliste Française de RFI , lors de l’interview de Mireille Lissouba Bouanga se rend compte que Sassou en 23 ans n’a pas pu réconcilier le pays . Les Mbochis détiennent 99% des postes civiles et militaires ,même le milieu des affaires tu ne voit pas un seul Bakongo qui prospère , que des hommes affaires Mbochis véreux qui prospères , d’ailleurs le président de la chambre de commerce depuis 23 ans est un Mbochi Paul OBAMBI .

  3. MP dit :

    Madame MABONDZO s’oppose à sassou? Qu’à t-elle fait réellement comme action pour manifester cette opposition? S’incliner aux dépouilles de son défunt compagnon ce qui est la moindre de choses même si la traitrise n’a pas de gêne dans leur éthique. Deux poids deux mesures, il y a des opposants qui ont la liberté d’entrée et de sortie dans le royaume de sassou c’est le cas de Madame Mabondzo ayant des passeports diplomatiques, d’autres n’ont pas ces mêmes privilèges. Ces opposants Congolais me font rire.

  4. Samba Axel dit :

    KKKKKK, Munari devant la tombe de Lissouba, c’est ce qu’on appelle en politique:  »le bourreau repare sa proie » après l’avoir vendu auprès de Sassou en 1997, et la voilà revenir pour rehabiliter sa proie en, c’est la demarche de tous les assassins ou stratèges politiques, puisque Munari sait que Lissouba ne peut plus se defendre, tel Mobutu qui réhabilita Lumumba en le proclamant héros national, kkkkk plaisanterie de mauvais gout.
    Sur la pension alimentaire de Lissouba, finalement qui est dupe et humilié, c’est bien sûr la famille de Lissouba qui est dupée et humiliée, car ils vont recevoir l’argent de leur personne, donné par le tombeur(Sassou) de leur personne, kkkk c’est aussi la logique cité dessus: le bourreau repare sa proie après avoir débarqué Lissouba du pouvoir manu militari, en leur donnant des miettes dites pensions, au moment où lui même(Sassou) est assis sur des milliards. Il avait écarté Lissouba du gros morceau, pour voir accès au gros morceau(argent de l’État) et lui donner le petit morceau, carremment il humilie sa famille(de Lissouba). Celle ci devenant dépendante de cette pension comme les parasites dependant du sang, se font achétés leurs consciences, d’où Adada a été bien acceuilli aux obsèques de l’ennemi par la famille de l’ennemi, quel paradoxe, le syndrome de stockholm(rires), au lieu qu’il soit hué, c’est carrement la famille de Lissouba et lui meme Lissouba de son vivant(quand il recevait cette pension) et dans sa mort se sont courbés en leur couillant, kkkkk. Adada representant Sassou aux Obsèques de l’ennémi pour confirmer que l’ennemi est bien mis en terre, histoire terminée, page tournée son excellence Sassou(c’est Adada qui donne le compte rendu à son chef)….. triste fin et humiliante du prof ès Sciences Tribalistes et en Génétique Tribale, le karma, ne dit-on pas que tout se paye ici bas…..

  5. Samba Axel dit :

    et la voilà revenir pour réhabiliter sa proie en florissant sa tombe*…………
    ……c’est carrément la famille de Lissouba et lui meme Lissouba de son vivant(quand il recevait cette pension) et dans sa mort qui* se sont courbés en leur couillant, kkkkk, j’allais dire.

  6. Val de Nantes dit :

    Cette rhapsodie est toujours consubstantielle aux moments de l’émotion …
    Si en soi l’émotion est congolaise , l’idiosyncrasie est personnelle ,car nul ne peut deviner les sentiments profonds de l’autre au travers des images qui nous interrogent …
    Munari exécute un rituel pour le moins banal ,encore faudrait il politiquement qu’elle soit cohérente ???.

  7. Jean OKOMBA dit :

    « Les Résistants y compris ceux de la famille de l’UPADS doit dorénavant considérer une partie de la famille Lissouba comme une alliée objective de Sassou-NGuesso et de sa dictature ». Je conteste cette allégation Mrs de la Rédaction de Congo liberty. D’autant plus qu’au Congo, il y a un véritable problème ethique et moral. En dehors certainement des enfants de l’Abbé Fulbert Youlou qui ont été écartés définitivement du système ( sauf se contenter certainement de la pension de leur père, mort à Madrid le 5 mai 1972), les autres enfants des anciens chefs d’Etat congolais sont des minables. Ils ont fait de l’argent leur dieu. Tenez, Robert Massamba Debat, fils du feu président Alphonse Massamba Debat assassiné par les hommes de mains de Sassou Nguesso le 25 mars 1977 sous l’instigation de ce dernier a commercialisé la dépouille mortelle de son père toujours introuvable jusqu’à ce jour pour un poste au ministère des finances. Pour Sassou Nguesso, je tue vos parents et j’achète vos consciences avec l’argent de l’Etat pour me laisser tranquile. Quel est ce sujet normal qui peut accepter une telle humiliation? En Mars 1977, ce même Sassou Nguesso est le cerveau penseur qui avait fait assassiner Marien Ngouabi hors de l’Etat majeur, les Roland, Dominiques Ngouabi et les autres ont fait de Sassou Nguesso leur père pour l’argent de l’Etat que le criminel leur donne. Chez Yomby Opango la cupidité ne manque pas. Sassou Nguesso pour avoir humilié leur père JJ Yomby Opango n’a pas cessé de collaborer avec les reseaux du criminel. Idem pour les enfants Lissouba en particulier un certain Jeremy Lissouba, l’honorable député d’un parlement illétigime qui redonne pretendue normalité à ce système maffieux établi par Sassou Nguessso et les colons français après avoir chassé leur père du pouvoir. Ce n’est pas seulement ces cas ahurissants qui blesse tout congolais qui jouit de toutes les facultés. Combien de ministres Sassou Nguesso n’a pas couché avec leurs mères ou femmes en échange des avantages politiques, nomination dans les postes regaliens de la république ( ministères, ambassades, directions généraux, galons dans l’armée etc.)? Voilà le Congo comme il s’en va! On ne peut donc pas étonner du manque d’intiatives de ces fils à papa pour inventer ou reinventer leur vie hors du système inique et criminel dont Sassou Nguesso est l’architecte.

  8. Stive dit :

    J’apprécie l’analyse de Jean OKOMBA sauf que les enfants de Fulbert YOULOU n’ont jamais perçus la pension de leur père, d’ailleurs de tous les présidents au Congo, en a jamais attribué une pension aux descendants de YOULOU.
    Cependant, les enfants Kolelas sont aussi minables.

  9. Kim' ya Mama dit :

    Kolélas n’était pas président. Encore moins 1er ministre.
    Précisement!

  10. Isidore AYA TONGA 100% Intérêt général dit :

    JEAN-BENOIT DZABA, KARANDA GODEFROID ET FRANCIS MOUKETO REPRÉSENTENT-ILS LES VISAGES DE LA 7E COLONNE DE LA DIASPOURIE DE PARIS? https://www.youtube.com/watch?v=gQj4_sW4J8Q

  11. Pambou Mkaya Mvoka dit :

    Le réseau clanique en activité à Perpignan

    Pourquoi les choses ne vont pas bien au Congo ? Réponse: il n’y a pas d’opposition claire mais une opposition plutôt guidée par le ventre et les avantages financiers. Au Congo, on retourne très vite sa veste. Munari hier lissoubiste, aujourd’hui sassouiste tout en étant dans l’opposition. Assez paradoxalement voilà comment fonctionne le réseau clanique au Congo après avoir été réseau politique pour l’indépendance. Je joins cette vidéo pour débat.

    https://www.youtube.com/watch?v=ENhuWvArFHw

  12. Val de Nantes dit :

    La seule manière de sortir de la tanière française ,le Congo se doit absolument de trouver une alternative au graal institutionnel qu’est le poste présidentiel …
    Toute la malédiction congolaise en dérive ,alors que ce pays dispose par devers lui
    des compatriotes ,au moyen de leurs idées innovantes ,de changer le cours de l’histoire politique ,économique et sociale de notre pays ……
    Le pragmatisme congolais est couvert par des obscurantismes de toutes sortes ,dont le tribalisme primaire ,vecteur de misère sociale ..
    NB ,on ne raisonne pas ,en s’habillant des bas instincts …

  13. CD JUMEAU dit :

    Cet homme aurait pu être un grand homme politique de notre pays, un président qui pouvait attirer l’admiration dans la mémoire collective des congolais. Mais hélas, il avait préféré faire le choix de s’entourer des tribalistes des 3 régions que nous Connaissons. Résultat: le Grand Tribalisme et les dérive autoritaires! en 1992, après Sassou Nguesso Denis qui forme la première milice privée (les SASPEN dirigés par les Germann et autres bandits), Mr LISSOUBA avait crée la milice AUBEVILLOIS qui terrorisait la population non nibolek dans le centre ville de Brazzaville et qui n’avait pas hésité à bombarder, à l’arme lourde, les arrondissements Makelekele et Bacongo dont les quartiers réputés très calmes et sans histoires comme la Glacière, Mbama et Mpissa chez le citoyen CD JUMEAU. La collaboration de LISSOUBA avec OPANGO Yombi, l’encien président voyou devenu entre temps premier ministre, avait enfoncée de plus belle le Professeur dans la mauvaise gestion de l’état avec des troubles à répétition et notamment la première année blanche de l’histoire de notre pays.
    Le citoyen CD JUMEAU ne salue pas sa mémoire. Tant pis!

  14. Anonyme dit :

    Le problème chez nous le congolais, c’est le manque d’amour véritable, sinon c’est au bout des lèvres, Même Mandela a dit pour parvenir ainsi à la paix, il a fallu parler le même langage de ses oppresseurs, pour quoi vous les intellectuels (élites) vous ne pouvez accepter quelqu’un peut changer, je ne suis pas un politicien, ni d’aucune obédience, ni me considéré d’une ethnie quelconque, je me suis dans ma tête tout simplement CONGOLAIS. Opposant, progressiste, mouvance que sais-je encore trouvant une solution pour notre pays à avancer. Pourvu que cela soit sans Sassou et companies

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.