Le Président Marien NGouabi destitue des officiers militaires suite au Mouvement du M22 (22 mars 1972)

ANGE BIDIE DIAWARA ET SON COMPAGNON IKOKO ASSASSINES EN AVRIL 1973

Liste des membres du M22 assignés à résidence (5 novembre 1973)

Le Président Marien NGouabi crée la première garde présidentielle (28 mars 1972) et la Cour martiale (28 février 1972), suite au coup d’état manqué d’Ange Diawara et le M22

Ce contenu a été publié dans Les articles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

7 réponses à Le Président Marien NGouabi destitue des officiers militaires suite au Mouvement du M22 (22 mars 1972)

  1. Samba dia Moupata dit :

    Bidié Ange Diawara est mort de son idiotie ,c’est lui qui trahit le président Massamba Débat en désarment la défense civile , pendant que son frère Kader et lui sont cocufiés par Sassou Dénis et Moudélé N’gollo Bénoit . La preuve Antoinette est devenue madame Sassou et Adélaïde madame Moudélé N’gollo .Je suis triste quand certains se réclament cet idiot complice des Mbochis qui ont amenés le pays au désastre .

  2. Delbar dit :

    Sur wikipédia, il est indiqué que le mouvement du M22 de Ange Diawara est le seul mouvement de l’histoire du Congo non ethnique.
    Cela est-il exact ?
    Cet homme apparait être une personne exceptionnelle ; est-il possible d’avoir plus de renseignements sur sa personnalité et son histoire.
    Merci d’avance.

  3. Isidore AYA TONGA 100% Intérêt général dit :

    Parmi les trois gros soucis de fin 2020 qui font très peur au dictateur Denis Sassou Nguesso figurent 1- le silence des congolais de l’injustice, l’oppression et la barbarie ; 2- l’hypothèse des Présidentielles de 2021 ; 3- la France et sa fraancafrique au Congo et dans la cemac
    DENIS SASSOU NGUESSO ET LA CHUTE DANS LE SILENCE: QU’EST CE QUI LUI FAIT TRÈS PEUR ET POURQUOI? https://www.youtube.com/watch?v=9jaApELzL4k

  4. Val de Nantes dit :

    Cette apologie de crimes de nature auto – punitive était le début du declin du Congo ,tant sur le plan moral que politique .
    Célébrer les crimes ,c’est perdre sa raison pour entrer dans l’hadés duquel le Congo n’est pas encore sorti …
    Le déni de l’existence d’une nation est un suicide collectif .Le Congo doit se construire ,non pas ,sur l’éloge de la folie  » folie Erasmienne  » mais sur la pratique de l’intelligence expurgée de toutes passions tristes dont le tribalisme et l’obscurantisme idéologique ..

  5. En passant... dit :

    @ samba dia…

    Je ne retiens pas tellement le second argument d’ordre personnel ou privé. Après tout c’est entre potes de portal !
    En revanche, je suis bien d’accord avec lui sur l’ idiotie politique de bidie ange…
    1- il a bien contribué à l’avenement de la fameuse clique qui continue ses effets délétères jusqu’à ce jour. Pct et upads confondus, à travers la même idéologie d’exclusion. Le socialisme pur et dur. Les fondateurs de l’upads sont exactement ceux du Pct. Pas pour rien que les uns ont soutenu les autres dans l’election présidentielle de 1992.
    2- Diawara qui ne croyait pourtant pas au tribalisme n’a pas eu de meilleur e idée que d’aller se réfugier … au pool, exposant cette région déjà, d’ailleurs aux brutalités et autres brimades de la soldatesque du nord. A l’instar de l’ignoble ntoumi aujourd’hui. N’eût été la « bienveillance » de Ngouabi (un autre naïf dans son genre) mais qui avait quand même eu l’idée d’y envoyer des « Anzibas » semer la terreur en tuant des paysans.

  6. Samba dia Moupata dit :

    Diawara ne croyait pas au tribalisme , mais Ngouabi et Sassou ont envoyés Moudélé N’gollo Benoit et Camille Bongou pour l’espionner ! Nombreux ignorent maintenant qui est Camille Bongou , il fut la deuxième personnalité sur le régime Sassou 1 , il est aussi le frère aîné d’Adoua Nianga Bouala Ngatsé , c’est Camille BONGOU l’idéologue Mbochi qui inspire a son petit frère Adoua cette fameuse phrase que sera l’avenir des Mbochis après Sassou ? Cette Bêtise de Diawara le pool le paie très cher , depuis l’assassinat de ya Kinganga en 1970 , souvenons nous c’est l’idiot Diawara qui part arrêté ya Kinganga à l’ex radio congo , ignorant que trois plus tard ça sera son tour ! Après suivra le grand massacres de Mars 1977 ,où le pool perd ses dignes comme Le président Massamba Débat , le Cardinal Biyenda , Kibouala Nkaya, Kikadidi et des nombreux fils du pool fusilés après ce fameux procès du pseudo juge Okoko. Ntoumi est un fou sa responsabilité pénale est discutable par contre il a un chef c’est Sassou .

  7. le fils du pays dit :

    Oui,Mr Ngouabi reste responsable de la descente a l’enfer que vit le Congo depuis juillet 1968.Il est fautif pour avoir non seulement pris le pouvoir n’ayant pas l’etoffe de Manager hors paire de Mr Massamba Debat pire c’est d’avoir emmene au coeur du pouvoir dans son sac a dos sans prendre le temps de faire le tri des hommes indecrottables qui ne valent meme pas un clou qui ont fait de la politique un business,un tremplin pour se faire une place au soleil en ruinant au passage le pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.