MBONGUI. LE SYSTÈME POLITIQUE ET ÉCONOMIQUE POUR LE RENOUVEAU DU CONGO (Mfumu Amaya Andely-Beeve)

L’acculturation africaine au bénéfice du modèle occidental constitue le fondement de la dérive africaine. Le modèle démocratique de l’Occident, basé sur l’individualisme et ruiné par les puissances d’argent, est inadapté et contraire aux valeurs africaines de groupe et de solidarité. Le système Mbongui, objet de cet ouvrage, vise à réconcilier la nation Congo avec ses valeurs bantu-autochtones, tout en étant ouvert sur les divers acquis positifs du monde. Ce système englobe les domaines politique, institutionnel, économique et social ; il est le gage du renouveau du Congo Brazzaville et s’offre à l’espace bantu-autochtone.

Acheter le livre en cliquant sur ce lien

Diffusé le 28 novembre 2020, par www.congo-liberty.com

DIEUDONNÉ ANTOINE GANGA, APÔTRE DE LA PAIX ET ACTEUR DE LA DÉMOCRATIE AU CONGO-BRAZZAVILLE (joyeux anniversaire pour vos 75 ans).

Ce contenu a été publié dans LIVRES A LIRE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

8 réponses à MBONGUI. LE SYSTÈME POLITIQUE ET ÉCONOMIQUE POUR LE RENOUVEAU DU CONGO (Mfumu Amaya Andely-Beeve)

  1. Val de Nantes dit :

    Nous devons tout simplement avoir ,devant l’omipresence française dans notre conception institutionnelle ,une indépendance intellectuelle …
    Le mbongui reste une pratique parolière atavique qui exclut la nature universelle de la raison .
    La démocratie est un système politique universel par excellence . Le Congo doit s’y arrimer en faisant appel à toutes ses intelligences dispersées de par le monde ,pour construire une nation apte à se conformer aux normes la vraie démocratie .
    Il n’y a pas de démocratie occidentale ,tout comme il n’y a pas de mathématiques occidentales ,leur caractère universel s’impose à tous .
    Piller le trésor public est – il un acte inscrit dans la démocratie ?
    Attention au retour de l’ensauvagement …

  2. Samba dia Moupata dit :

    Les pays civilisés sont régies par une loi fondamentale qui est la constitution . C’est n’est pas au Mbongui qu’on règle les affaires d’un pays , le Ghana ,L’Afrique du Sud ont des régimes démocratiques solides, voilà pourquoi ça marche. Cher Andely Beeve le problème du Congo c’est Sassou Dénis le disciple de Marien Ngouabi . Madingou à été un conglomérat des Sorciers , comme parfait kolélas, Tsaty Mabiala, Mabondzo Claudine ,dirigé par Raymond Mboulou qui est marié à Monique Issongo ,nièce du grand diable Sassou Dénis .

  3. Val de Nantes . dit :

    Lire , omniprésence ,et aux normes de la vraie .
    Nous ,aricains ,avons un rapport anxiogène à la notion de vérité universelle .Réduire la problématique de la gestion efficiente de nos affaires publiques à la tradition ancestrale ,qui n’a plus sa raison d’être ,au vu ,du caractère universel qu’elle recèle nous ramène dans le monde irrationnel …
    Nous sommes déterminés par des causes qui ébranlent l’édifice du pouvoir politique ,car mus par le désir de préempter les biens publics sur nous sommes censés gérer au nom de toute une nation …
    C’est une chaîne de valeurs morales qu’il faut corriger pour créer un écosystème mental respectant le bien public .
    Spinoza parlait de : » la nature naturante et la nature naturée. »
    Explication .
    Le premier ,c’est a dire la nature naturante. ,c’est le principe d’engendrement et le deuxième ,c’est a dire la nature naturée ,c’est le résultat de ce principe .
    Alors ,sur le plan humain ,il s’explique par la succession parentale …
    Je suis papa de mon fils ,mon fils sera également papa de ses enfants etc .
    Je suis le principe d’engendrement de mon fils ,lui ,qui est le résultat d’engendrement ,et qui ,à son tour ,deviendra le principe d’engendrement etc .
    Sur le plan politique ,cette succession des échecs pourrait avoir son explication dans les choix des hommes qui copient la totalité de la pensée de l’autre sans tenir compte de la réalité des besoins de notre pays …
    Il ne peut y avoir de pensée sans un sujet pensant . Le sujet pensant ,c’est l’homme .Donc l’homme congolais ,au travers de sa pensée, peut modifier le cours de l’histoire politique de notre pays …
    Nous avons affaire à un impensé institutionnel ,car mal pensé par ceux qui croient détenir la science infuse institutionnelle ..
    Vous aurez pigé qu’il faut casser cette chaîne de relation causale pour extraire le pays des mains des personnes cyniques et anti – patriotiques .

  4. A Val de Nantes et Samba dia moupata dit :

    A la simple évocation du mot « Mbongui » par l’auteur et sans avoir lu le livre , voilà que vous vous lancez dans un procès inquisitoire contre Andely-Beeve…comme si le mot Mbongui ne peut que se résumer à sa définition primaire. Il est là le problème des Cons-go-laids…pathétique et pitoyable ! C’est le complexe d’infériorité de l’homme noir et sa fascination pour tous les concepts de l’homme blanc
    Sassou gay sot a vraiment dévoyé les esprits de tout un pays.
    Merci cher mfumu Amaya Andely-Beeve pour votre réflexion.

  5. Dia Ntotela dit :

    Vous parlez beaucoup mais ce monsieur a lui au moins produit des propositions clairement énoncé. Ils n’insultent personnes, ils ne passent pas son temps à pleurer Sassou a fait ci , Celui ci a fait ça… Il a donné du temps à la réfléxion et il a proposé concrètement une idée dont nous ne pouvons malheuresement savoir les effets qu’une fois ce système mis en place. Tu commentes ici pour faire ta langue de vipère même 5 feuilles tu peux pas écrire ou lire. Tu n’as jamais rien proposé comme les politiciens du Congo, les seuls choses qu’ils disent: Sassou doit partir, Sassou a volé,Sassou a volé mais toi tu vas faire quoi ZERO .

    Oposition ya MBOUATA 5 ans jamais de travaux sur ce qu’ils vont faire du Congo, ils sortent en 2021 pour accompagner, effort intellectuel ZERO. Je le vois même pas parler dans vos histoires, il bombarde un livre et vous jouez les nègres de la maison. Mais les Français ont raison de vous marcher dessus vous avez bien copier les leçons.

    Pour la démocratie nous en avons fait l’expérience et malheureusement elle n’a pas donné de fruits probants et il faut être humble pour le reconnaitre.Pourquoi on ne pourrait pas innover. Quand Galilée avait dit que la terre était ronde c’est des gens comme vous qui l’ont tués, on est obligé de jouer les tchakous.

    Nos peuples ont fonctionné bien avant le système occidental et si ce n’etait pas le cas les grandes bouches qui viennent acclamer la démocratie ici, vous ne seriez pas né. Arrêtez aussi de parler d’universalisme à tout va… La democratie ou la république, il y a des pays qui fonctionne sans…le Maroc, les émirats et plein d’autres pays. Les intellectuels de la copie vous faites pitié. Au moins un qui propose et je pense depuis des années il en parle droit dans ses bottes, il ne retourne pas sa veste à gauche et à droite comme les girouettes nationales et de la diaspora, peut être que l’on devrait donner du crédit et discuter intellectuellement avec le Monsieur vu que c’est sur le plan intellectuel qu’il emmène la discussion sur le renouveau. Restez là à parler de Sassou,c’est votre dieu ce type…

    J’ai acheté le livre et je lis, commencez au moins par lire au lieu de venir enfumer les gens avec vos blablas inutiles. Tu commentes mais t’as même pas lu n’importe quoi.

    Tchiadi

  6. De passage dit :

    Dia Ntotela,

    Je pense que les opposants aussi réfléchissent peut être sur des plans mais il faut effectivement donner du crédit à l’audace de conception du monsieur et c’est très rare dans nos élites.Je vais prendre le livre et lire pour me faire un avis.

    D’un autre côté c’est un vieux calme, apprécié et qui est reconnu pour être intransigeant sur les manoeuvres sales et Dieu merci ils nous en reste encore des personnes intègres dans ce pays avec Madingou, il y a vraiment de quoi s’inquièter.

  7. Val de Nantes dit :

    Des bonguis ,Sassou en a usé à la pelle .Madingou en est le dernier ,sans résultats probants .Le divertissement bonguiste ,le Congo en connait un rayon .
    Respectons le contenu des règles démocratiques et le Congo s’en porterait à merveille …
    Ewo ,sibiti ,Madingou témoignent de la perdition de la raison congolaise . Ce sont des projets institutionnels à vocation économique qui sauveront le Congo de cette hibernation politique .
    C’est au peuple congolais de choisir à quel modèle économique ,il voudrait être mangé …
    Des bonguis ,d’où rien ne sort , est une forme d’exutoire jubilatoire …

  8. Val de Nantes
    vous avez écrit » »:Des bonguis ,d’où rien ne sort , est une forme d’exutoire jubilatoire  »
    il me semble que vous ne connaissez rien du mbongui , c’est un lieu non pas de palabres exutoires comme tu dois les aimer mais un lieu ou chaque participant s’exprimait en toute conscience en latin conscientiae

    Andely qui parle de Mbongui ( jai pas encore acheté le livre pour fait de confinement) semble demander que l’on revienne au valeurs autochtones, non pas trop copier la democratie occidentalec
    je vous donne un exemple si le mbongui existait réellement s’il y avait « patriae communis » consensus national on ne verrait pas au Congo des députés nommés , des guerriers et criminels préfets ou maires des régions et des villes , des voleurs impunis qui sans raison , sans industries ou sans etre drand commerçants sont devenus multimillionnaires
    La mauvaise adaptation de la democratie en afrique et surtout chez nous reeste une aberration.
    un mbongui cercle de réflexions pourquoi pas , là les bijoux de famille seront bien gardés car on connaitra d’où provient la richesse d’ un individu et qui choisir pourrectores civitatis ( gouverner la cité)
    le congo n’a pas besoin d’emperur comme Néron qui brula Rome pour sa gloire
    Au mbongui on lui aurait dit non ou banni du village , ou plus grave in exilium a populo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.