FIRMIN AYESSA NE SERAIT-IL PAS LE PLUS INCOMPÉTENT ET LE PLUS PARESSEUX DE TOUS LES MINISTRONS ?

Denis Sassou-NGuesso doit envisager sérieusement le départ de ce dernier du gouvernement           

Dans son homélie lue lors des obsèques du Général Jacques Joachim Yhomby Opango, le Père Urbain Braginel Ikonga avait dit que : « Nous préférons les bricoleurs, les théoriciens et les affinités autrement dit le « moro oboso » à la place des gens compétents et pragmatiques ».                   

Le Père Urbain Braginel Ikonga a touché la cause essentielle de la destruction de l’Etat et de son administration en République du Congo. En effet, dans aucun ministère, les nominations à des fonctions se font sur la base du critère de la compétence. C’est le fameux moro obosso qui continue à prévaloir.

C’est parce que Denis Sassou-NGuesso privilégie les bricoleurs que Monsieur Firmin Ayessa, incompétent et paresseux devant l’Eternel, se retrouve bombardé Vice Premier ministre, ministre du travail, de la sécurité sociale, de la fonction publique et de la réforme de l’Etat. Voici un ministron qui ne sert vraiment à rien et qui passe le plus clair de son temps à nuire aux fonctionnaires. C’est sans doute le plus piètre ministron de la fonction publique que le Congo ait connu. 

En effet, au moment où on ne cesse de dénoncer la détestable, condamnable et tribale pratique du MORO OBOSSO et la promotion de la médiocrité, il y a  encore des membres du Gouvernement illégitime comme Firmin Ayessa, qui continuent à la pratiquer de plus belle. La promotion de la médiocrité, par Firmin Ayessa, peut être illustrée par tout ce qui se passe au secrétariat central de son ministère.  

En effet, les fonctionnaires congolais, désirant avoir les références des dossiers de leurs carrières administratives sont aujourd’hui traités, avec mépris, par une horde d’ignares qui n’ont pour seule compétence que d’être originaires de Makoua. Rien de plus. Les fonctionnaires savent eux-mêmes comment ces gens sans instruction ni culture administrative les traitent de haut. Pourtant ils n’ont fait aucun concours pour arriver là.

 Voulant « innover » dans la bêtise, le secrétariat central du cabinet de Firmin Ayessa, avait cru bien faire, en installant deux caisses en planches en bas du ministère pour que les fonctionnaires n’arrivent ou n’accèdent plus au secrétariat  car ils sont considéréscomme des pestiférés. C’est dans ces deux caisses qu’ils doivent déposer les références de leurs dossiers dans un bout de papier. Ils reviendront une semaine après pour avoir la suite s’ils pourront l’avoir.

En réalité, l’établissement de ces caisses n’avait pour but que d’interdire aux fonctionnaires de monter au quatrième étage de l’immeuble du ministère de la justice où se trouve ce secrétariat de merde. Mais pour qui se prennent donc ces villageois venus de Makoua pour humilier des cadres de l’Etat congolais, en refusant systématiquement de les renseigner sur leurs dossiers alors que c’est pour cela qu’ils sont là aussi?

Comme la vraie fausse solution des caisses n’a pas fonctionné, parce que c’était une folle idée, ces mêmes paresseux du secrétariat de Firmin Ayessa, ont encore cru innover en demandant, avec mépris et arrogance, aux fonctionnaires d’appeler le 1516 pour demander la suite de leurs dossiers.

Malheureusement, tous les fonctionnaires qui appellent ce numéro entendent invariablement le message de l’indisponibilité du numéro. C’est encore une autre manière de se débarrasser des fonctionnaires.

Tous les fonctionnaires ont le droit d’avoir des renseignements sur l’évolution de leurs dossiers. Il n’appartient pas à d’obscurs et incompétents agents du secrétariat du ministère de la fonction publique de leur dresser des obstacles. C’est intolérable que le tribalisme de bas étage que pratique Firmin Ayessa puisse empêcher les fonctionnaires de connaitre, par exemple, si leur arrêté de promotion a été signé et si, dans l’affirmative, il a été envoyéau bureau du courrier de la Présidence de la République. Outre le fait qu’un tel  obstacle n’a pas de base légale ni réglementaire mais il constitue aussi une vraie et inadmissible provocation envers les fonctionnaires.

On en vient à se demander si Firmin Ayessa a réellement la maitrise de son cabinet et, spécialement, de son secrétariat. Des indiscrétions provenant du ministère, on apprend que l’ordre de cette humiliation des fonctionnaires viendrait deFirmin Ayessa lui-même, qui serait déterminé à faire souffrir les agents de l’Etat. Si c’est vrai, ce Monsieur doit être débarqué du Gouvernement pour comportement indigne et méprisant à l’égard des fonctionnaires.

Si ce n’est pas vrai, Firmin Ayessa doit prendre ses responsabilités, en virant tous ses parents de Makoua, qui ne connaissent rien au rôle d’un secrétariat et viennent seulement pour se prélasser au bureau,  en échangeant sur des âneries en lingala ou dans leur langue maternelle. Ne sont-ils pas conscients qu’ils sont en train de prendre à la légère la carrière professionnelle des fonctionnaires et leur vie. Avec ces bourses d’étudiants qui leur tiennent lieu de rémunération, les fonctionnaires ne peuvent compter que  sur leurs promotions afin d’avoir une augmentation, si dérisoire soit-elle, de leur solde.

Firmin Ayessa doit mettre de côté son tribalisme, auquel il est viscéralement attaché, en nommant un nouveau personnel dans son secrétariat, qui saura recevoir gentiment, poliment et avec courtoisie les fonctionnaires et les renseigner sur ce qu’ils feront comme demandes relatives à leurs dossiers. Le secrétariat du cabinet du ministère de la fonction publique  doit d’autant plus cesser d’être inaccessible et fermé aux fonctionnaires que c’est leur ministère et leur maison. Il n’appartient pas aux bénéficiaires du « morobossisme » ou du yaka noki noki dontle niveau d’instruction est très douteux de priver les fonctionnaires du droit d’accéder aux renseignements concernant leurs différents dossiers.

Firmin Ayessa doit immédiatement réorganisé son secrétariat afin que les fonctionnaires puissent être régulièrement, normalement et rapidement reçus et renseignés  au secrétariat du cabinet comme cela se fait, sans difficultés, dans d’autres ministères et institutions.

S’il laisse pourrir cette situation, en encourageant ses parents à humilier les fonctionnaires, qu’il ne soit pas surpris d’ici là d’une réaction violente des fonctionnaires – excédés par tant de mépris et de blocage-  envers les agents de son secrétariat, qui ne cessent de s’illustrer par la bêtise, l’ignorance de la déontologie administrative, l’orgueil déplacé et la carence.

Quant à Firmin Ayessa lui-même, qu’il cesse de transformer son bureau en une sorte de cimetière des projets d’arrêtés des fonctionnaires, qui se chiffrent en des milliers, et qu’il refuse de signer. Rien, mais absolument rien, ne peut justifier qu’un ministron de la fonction publique puisse refuser, obstinément, de signer les textes des fonctionnaires dont certains attendent, depuis des années, en vain la signature de leurs textes.

Ngoma Ludovic

Diffusé le 27 décembre 2020, par www.congo-liberty.com

LE POUVOIR INHUMAIN DE BRAZZAVILLE DÉCIDE DE PRIVER LES FONCTIONNAIRES DE LA FÊTE DE NOËL ET DE LA BONANA

Ce contenu a été publié dans Les articles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

14 réponses à FIRMIN AYESSA NE SERAIT-IL PAS LE PLUS INCOMPÉTENT ET LE PLUS PARESSEUX DE TOUS LES MINISTRONS ?

  1. Isidore AYA TONGA 100% Intérêt général dit :

    @ Ngoma Ludovic, je ne suis pas un partisan de cette ordure de ma tribu. Par contre, ton article soulève un faux débat et pourquoi?
    Qu’il soit du Nord au Sud et de l’Est à l’Ouest aucun ministre ou dignitaire (maire, député, sénateur, etc) de Sassou Nguesso n’a été à l’hauteur de la compétence et de l’intérêt général et pourquoi?
    Parce que dans le système Denis Sassou Nguesso la sorcellerie, l’incompétence, la médiocrité, l’immoralité, le tribalisme, la paresse et la bêtise sont des vertus largement encouragés.
    J’ai la liste des différents ministres de DSN depuis 2002, je peux vous confirmer que c’est du pareille au même …. Ne jouez donc pas à l’irresponsabilité politique par appartenance ou par association, car vous jouez là à votre tribalisme et à l’ethnocentrisme inconscient…
    La solution DSN dégage point barre et après tout ce monde là va dégager…

    Ngoma Ludovic repense tes modes de pensée à la problématique ici posée, car, là vous êtes pris dans les mailles du filet du tribalisme et l’interprétation erroné du système Sassou qui, selon vous tous les makouas, nordistes sont comme sassou et ayessa.
    TU CROIS QU’UN MAKOUA LIBRE, DIGNE, SERIEUX ET COMPETENT POURRAIT TRAVAILLER AVEC AYESSA ET SASSOU? J’EN CONNAIS 250 ICI EN MAKOUA QUI N’ONT ETE CAUTIONNE DE TRIBALISME ET L’INCOMPTENCE DEPUIS 1992. PARLER D’AYESSA AUX MAKOUAS LIBRES, DIGNES ET COMPTENTS C’EST UNE INSULTE…

    Ngoma Ludovic
    IL ME SEMBLE QU’AU SUD QU’IL SOIT COMME AYESSA… C’EST LA FAUTE A SASSOU ET AUX NORDISTES?

    Ngoma Ludovic
    JE PRIS CHAQUE JOUR QUE DSN DEGAGE POUR QU’EN FIN LES BONS DU NORD AU SUD NE SOIENT PLUS SOUILLES PAR CE GENRE D’ARTICLE OU D’IRRESPONSABILITE PAR ASSOCIATION…

    MERCI…

  2. Samba dia Moupata dit :

    Firmin Ayessa , le proxénète de sa propre fille , comme Voumba et tant d’autres ministres qui ont prêtés leurs femmes à Sassou , pour s’éterniser dans la mafia d’oyo .Un empire où il est plus avantageux de faire la cour à l’empereur Mbochi Sassou que faire ses devoirs . Ces mafieux travaillèrent les résultats seraient visibles aux yeux des congolais . Or c’est le contraire le pays vit un désastre sans précédent ,des quartiers entiers emportés par les érosions , un chaumage qui frôle les 100% dans le sud Congo , 1400 milliards dilapidés par enfants Sassou et neveux .

  3. Val de Nantes dit :

    Nous sommes dans un système broyant des intelligences au profit des médiocres .
    N’avais – je pas dit ici qu’au Congo ,l’intelligence est accusée d’anti – sassouisme.
    Elle concerne tout le monde ,car il participe d’une stratégie de bétification nationale .

  4. JBoss dit :

    des bornes interactives à la place des boîtes aux lettres en bois aurait sans doute été une meilleure idée. Mais ces bureaucrates trouvent normal qu’un système de retraite en 2020 repose encore sur un traitement manuel alors que l’ordinateur personnel est entré dans les ménages dans les années 80 ans.
    Dans un pays normal un ministre ne signe jamais les dossiers d’admission des fonctionnaires à la retraite c’est pas son job c’est aux administrations des caisses de retraite de s’en occuper.Et avec l’informatisation aucun opérateur humain ne devrait avoir à intervenir dans ce processus.

  5. Anonyme 5 dit :

    Ce n’est pas Ayessa l’idiot comme son parent qui se comporte de cette façon ce sont tous les galas qui font de même donc Ayessa n’est pas un cas isolé
    De grâce allons vers la SÉPARATION

  6. Lucien Pambou mkaya mvoka dit :

    Abandonnez le sentimentalisme et l analyse affective;vive l analyse reseautale dominee par le sceau du rationalisme analytique

    Le Congo – Brazza comme la plupart des pays francophones de l ‘afrique centrale fonctionnent reseautalement sur le plan politique

    le reseau possede des vertus quand celui ci reunit des hommes et des femmes qui convergent ensemble vers un but precis; le developpement de leurs affaires et leurs

    contributions pour le developpement des activites economico financieres nationales au nom de l interet general

    Ce reseau economique necessite quelques competences en matiere de gestion economico_- financiere et d organisation et du pilotage des ressources humaines afin que la reussite individuelle de chaque membre de ce reseau economique concourt au developpement du pays grace l emploi et a la distribution des salaires aux personnels qui aident les membres du reseau a faire triompher la reussite economique

    Nous sommes la au coeur de la rationalite economique ou la valeur des savoirs et savoirs faire professionnels comptent enormement.Nous sommes au royaume de la competence et des competences professionnelles visibles et objectives

    Dans le reseau politique au congo la competence professionnelle n apas de sens car le mode de cooptation depuis les independances repose sur l entre soi la connaissance interpersonnelle et depuis quelques annees le reseau est traverse par des relents tribaux ethnicistes

    Mais assez paradoxalement meme si l ethnie m bochie du president Sassou est dominante au sein du reseau toutes les ethnies congolaises y sont presentes par leurs representants toutes regions congolaises confondue.Il faut le dire et ne pas jouer les autruches

    Le President Sassou tel le renard de Machiavel sait manier avec intelligence, bienveillance et cynisme le fonctionnement du reseau politique congolais

    Le dire haut et fort sur la base de la rationalite analytique du fonctionnement de ce qu est le reseau devient on Sassouiste?

    La reponse est non. Sassou est le president du Congo il faut analyser ses actes sans verser dans l insulte et l emotion qui ne pretent aucune attention a une analyse strategique.Evidemment cette facon de discourir n est pas dans les habitudes des congolais que nous sommes plus prompts a l invective et a la bagarre physique. Gamins
    On comprends mieus la significations des coups d etat et des oppositions violentes avec des elections truquees pour acceder au pouvoir en afrique centrale francophone.
    Regardez ce qu il se passe en Centrafrique ou Bozize ancien president depose par la milice Seleka de confession musulmane et l actuel president Archange Taoudera se vouent une haine reelle. a ce jour les deux milices ennemies hier les Selekas et les antibalaka ont forme la coalition des patriotes pour le changement ( cpc) contre taoudera. UN vertable mariage de la carpe et lapin et on sait comment cela finit un peu comme au congo l existence des alliances mortifaires dans les 90 apres la conference nationale souveraines entre le PCT de Sassou l upads de Lissouba contre Bernard Kolelas du mccdiet dautres faux accords qui suivirent entre le pct /upads /mccdi

    D ‘ailleurs les negres d afrique centrale francophone pourquoi sommes nous consideres par nos maitres blancs francais et d ailleurs comme des etres immatures, naifs et enfantins?

    @Aya tonga contre ngoma ludovic

    Aya a raison contre ngoma ; nous procedons analytiquement par proximite , par association d idees , de faits et par emotion sentimentalo tribale

    Le congo es tun petit territoire complexe.Dire comme le font certains que c est le tribalisme qui decourage les competences et qui erige l incompetence a tous les niveaux de la vie politico economique et sociale , c est a la fois vrai et faux

    Vrai car depuis la naissance du Pct en 1968 et l creation « moderne » du multipartisme dans les annees 90( multipartisme qui existait dans les annees 60 avec youlou opangault , tchicaya, tchitchele etc) la competence comme procedure de recrutement aussi bien dans la fonction publique voire dans certaines entreprises meme etrangeres a ete abandonnee

    A la competence professionnelle on prefere le miltantisme qui peut tres vite etre debordee par l entre soi ethnique avec l envie et la jalousie contre ceux qui reussissent grace a leurs entreprises .On rencontre les fortunes nouvelles au sein de la classe politique congolaise reseautalement etablie; une fortune sans lien avec l industrie ou le commerce historiquement dates. Il est difficile et c est malheureux d attaquer la classe politique au nom de la competence car elle ne sait pas ce que cela veut dire

    Faux car la classe politique est competente a sa maniere politique tel que le reseau edicte ses regles de fonctionnement et de respect

    Mokoko, okombi pour avoir compris a moitie le fonctionnement reseautal paient a ce jour le prix de leurs revoltes non competentes strategiquement parlant et actionnel

    Il faut analyser methodiquement le reseau politique congolais

    A la Diaspora congolaise en France continuez a vous couvrir de cendres de goudron et de plumes car le Congo via son Reseau politique au sein duquel la competence de l entre soi de l amitie et de l interconnaissance sont la regle n a pas pour l instant besoin de vos connaissances theorico professionnelles pour le bien etre des populations congolaises

    Une diaspora congolaise bavarde , jouisseuse et pas tres competente dans l organisation strategique

    Le President Sassou le sait et tel un sphinx il s amuse , regarde , il va se faire reelire en 2021 avec des innovations constitutionelles qui continueront comme il le dit lui meme avous mettre ko au premier coup et comme c est souvent dit par d autres qui rapportent la parole presidentielle, le ciel ne tombera ps

    Soyez garcons comme disent mes amis Ivoiriens; ici en Afrique noire continuent t ils ya pas competence c est quoi ca? ARRETEZ DE FAIRE MALINS C EST QOUI CA

    Ouattara dont on dit qu il est competent apres avoir assume des hautes fonctions au FMI( international) comme directeur pour le continent africain a oublie en route sa competence de discernement en se presentant a un troisieme mandat

    Entendons nous bien je ne recuse pas la competence toutes mes activites epistolaires ou non dans ce pays France dans lequel je vis depuis 1974 sont le reflet de cette competence jugee et evalue par les differents employeurs que j ai eus.aujourdhui je termine ma carriere a l education nationale tout en etant auto entrepreneur
    .merci au president Sarrkozy qui a rendu possible cette disposition continuee par Hollande et Macron

    Neanmoins je sors de l emotion qui peut m envahir pour decrire le paysage des democratures de l afrique francophone

    Merci encore a l analyse reseautale qui permet de distinguer la competence fondee sur l entre soi et une competence professionnelle objective reconnue de tous et par tous
    De belles fetes pour le nouvel an en depit du couvre feu qui vaut acte de confinement

  7. Anonyme 5 dit :

    Ngoma Ludovic je soutiens votre démarche il faut dénoncer le comportement abject, inadmissible des mbochis et leurs affidés

    ALLONS VERS LA SÉPARATION

  8. Val de Nantes dit :

    Entre une satire réseautale et la raison congolaise ,le congo avait bien longtemps choisi de quel côté son pain est beurré .
    Être dans la peau d’Eramus pour faire apologie du désordre national ne peut que enfoncer ceux de nos compatriotes qui pris comme « un peuple vulgus « .
    Considèrer que le réseau est le seul outil explicable de la bassesse congolaise ,c’est presqu’en innocenter les responsables …
    Heureusement que tous les congolais n’y ont pas succombé . Ce qui suppose une préexistence d’une situation antithétique entre les enfumés mentaux et les éternels éclairés ….
    Toutefois ,il n’en restera toujours un pour contrecarrer le projet d’aliénation des cerveaux congolais à des fins d’endormissement politique …
    La volonté est un projet ,comme tout projet ,il est dynamique et immuable tant que son objet reste inatteignable par la lutte .
    La dialectique historique de Marx ,qui est un renversement de la dialectique hégélienne émane de la lutte des classes c’est à dire entre les dominés voleurs et les dominés volés …,est un processus historique inévitable au Congo .d’où surgira la révolution congolaise …

  9. Terence Lombissa dit :

    Mr Isidore Aya TONGA n’a manifestement pas compris mon texte. Il est question de Firmin Ayessa et de ses courtisans originaires de Makoua uniquement. Je ne doute pas de la compétence de tous les cadres de Makoua. J’en connais plusieurs qui sont compétents mais qui sont ostracisés par le pouvoir. Il n’y a pas d’amalgame à faire. Je sais que vus êtes de cette localité.Mais cela ne peut vous donner le droit de déformer mes propos en faisant croire que je doute de la compétence de tous les cadres de ta localité.

  10. Lucien Pambou mkaya mvoka dit :

    A VAL DE NANTES
    la passivite reseautale a envahi les mentalites congolaises

    Le réseau en tant que outil analyse n est pas la lampe debonheur qui eclairera la nuit profonde et la lethargie de toutes les elites et populations congolaises confondues

    En revanche c est un outil parmi tant d autres qui montre pourquoi rien ne se passe au niveau institutionnel

    Du coup les initiatives comme celles de federation auront beaucoup de mal a exister
    l exemple ethiopien qu te cites souvent a du pomb dans l aile avec la region du Tigre qui ne veut pas se soumettre et qui refuse le diktat du premier Ministre qui a ete sans que l on sache sur quels faits d armes

    Il ne s’agit ni d excuser ni de comprendrer mais d ‘expliquer pourquoi la situation est ainsi Voici

    Pour le projet politique et la volonte desquels sortiront la revolution congolaise il va falloir se mettre au boulot sinon il sera trop tard car dans le marigot reseautal les caimans ne font pas des lezards mais des petits caimans prompts a la releve a moins que la revolution revee idealisee advienne

  11. Val de Nantes dit :

    Lire , qui sont pris comme .
    Faire l’apologie .
    C’est presqu’à en innocenter les responsables .
    et non immuable .

  12. Val de Nantes dit :

    @grd Pambou .
    Percevoir le fédéralisme sous l’angle de cette tragédie Éthiopienne me paraît un peu trop court et cela rejoint la doxa de ceux ont maille à partir avec l’idée de territorialiser l’économie d’un pays ….
    Ce mal est plus profond que le contexte actuel ,car il résulte d’un conflit historique dont les raisons portent aussi bien sur les identités de ces belligérants que sur l’espace géographique .
    Concevoir un fédéralisme dans un pays ,c’est d’abord se convaincre de la totalité du territoire national et s’assurer de la solidité de ce solde national ..
    L’Ethiopie est fédéraliste ,mais son espace géographique est hybrique , l’Erythree en est un exemple ….
    Bref ,l’Ethiopie ne saurait occulter les succès économiques et politiques des pays fédéraux dont la qualité de vie de ces habitants reste nettement supérieure à celle des pays soumis à la doctrine totalitaire du centralisme soviétique …
    Imaginez une seule seconde que les 40 ans de pouvoir de Sassou aient été mutées en régime fédéral ,le Congo aurait été le Luxembourg d’Afrique centrale …
    Je comprends votre appréhension sur la difficulté intellectuelle à braver la pauvreté endémique que connaît le pays ,mais l’utilisation efficiente de la raison peut abattre les horizons indépassables …
    Certains auraient peroré que  » il n’y a de richesses que d’hommes « …

  13. Lucien PambouMKAYA MVOKA dit :

    A propos du 1er ministre ethiopien

    lire qui a ete nobelise sans que l on sache sur quels faits d armes

    cette rectification concerne mon post en reponse a ceelui de val de nantes

  14. Le panafricaniste dit :

    Je suis entièrement d’accord avec @val de nantes, concernant la tragédie éthiopienne. Évidemment il est nécessaire de prendre en compte le contexte historique de cette région remplie de conflits ancestraux et de multiples migrations identitaires parfois animées de cohabitations indigestes. Donc il ne faut pas tout de suite analyser ce conflit par l’échec du fédéralisme. Pour le cas du Congo, les différents conflits enregistrés dans l’histoire sont plus liés aux manipulations des politiques en quête du pouvoir ou lorsqu’ils sont déchus de ce pouvoir perdu; en réalité le fédéralisme est bien possible et reste l’unique outil d’émergence sociale et économique et surtout pour éviter le masochisme politique de certains dirigeants incapables de développer leurs régions respectives par l’éducation, la formation et l’incitation à la culture du travail puis de l’effort des ressources humaines à leur disposition. Malheureusement, ils préfèrent la voie de la facilité et de la paresse qu’ils sont en train de léguer comme héritage à leurs descendants. A ce rythme, les conflits seront inévitables à moyen et long terme dans ce pays si l’on y prend garde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.