Parfait Kolélas appelle à accepter la victoire de Sassou Nguesso à l’élection présidentielle 2016 (ARCHIVES)

Sassou Dénis et son ministre Parfait Kolelas

Source : 06/04/2016 19:53:09 –  Brazzaville (AFP) –  © 2016 AFP

L’opposant congolais Guy-Brice Parfait Kolélas, arrivé deuxième à la présidentielle congolaise du 20 mars, a appelé mercredi ses partisans à accepter les résultats officiels du scrutin, entachés à ses yeux de graves irrégularités, deux jours après de graves violences à Brazzaville.

« Moi, Guy-Brice Parfait Kolélas, je ne verse pas dans la polémique et j’accepte le verdict, quoique discutable, de la Cour constitutionnelle », a-t-il déclaré à Brazzaville à l’occasion de sa première conférence de presse depuis l’élection, remportée par le président sortant Denis Sassou Nguesso.

« J’invite cependant le président Denis Sassou Nguesso, proclamé vainqueur, à avoir le triomphe modeste, car cette élection a été émaillée d’irrégularités de tous genres. Il devra s’élever pour apaiser tous les Congolais », a ajouté M. Kolélas.

Lundi, les quartiers sud de Brazzaville, acquis à M. Kolélas, ont résonné pendant plusieurs heures (d’avant l’aube jusqu’à la fin de l’après-midi) du bruit de tirs d’armes automatiques et de détonations d’armes lourdes, faisant fuir des milliers d’habitants vers le nord.

Le gouvernement a accusé d’ex-miliciens Ninjas Nsiloulou d’avoir attaqué plusieurs bâtiments publics et a affirmé mardi soir que 17 personnes (3 agents des forces de l’ordre, 2 civils et 12 assaillants) avaient été tuées entre cette « attaque terroriste » et l' »intervention rapide » des forces de l’ordre.

Photo de famille scellant le pacte familiale entre Sassou Dénis et la famille Bernard Kolelas

La milice Ninja Nsiloulou, aujourd’hui dissoute, a combattu le pouvoir de M. Sassou Nguesso pendant la guerre civile dite du Pool (1998-2003). Son chef, Frédéric Bintsamou, alias le pasteur Ntoumi, a fini par se rallier à M. Sassou Nguesso, avant de rejoindre récemment l’équipe de campagne de M. Kolélas…Lire l’intégralité de l’article

L’incohérence de l’imParfait Kolélas, le fils de l’empereur Sassou Dénis

Ce contenu a été publié dans Les articles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à Parfait Kolélas appelle à accepter la victoire de Sassou Nguesso à l’élection présidentielle 2016 (ARCHIVES)

  1. Samba dia Moupata dit :

    Le drame des diplômés Lari Téké c’est aussi leurs incohérence , car ce garçon fou Parfait kolélas serait arrêté net depuis 2016 . cependant prendre acte c’est accepter et l’idiot de parfait va plus loin en disant que Sassou Dénis devrait avoir une victoire modeste . Mais ces fameux Doctorants chômeurs lari Téké de paris ont chacun eux leurs interprétation , alors que cet article est du grand journal Français le point , qui dit clairement que Parfait Kolélas appelle à accepter la victoire de Sassou Dénis . J’en appelle aux petits esprits des compatriotes de se désolidarisés des enfants kolélas qui tous un parcours scolaires catastrophique . Quand on entends parfait Kolélas , on se demande qui a passer le doctorat à sa place ???

  2. Iwarangot dit :

    Ce que Mokoko a refusé, Kolelas l’a fait platement, sans manière. Oh pauvre Congo !!

  3. Val de Nantes . dit :

    La présidence au CONGO , cette foire des criminels aigris ,sera bannie au profit d’un couple exécutif entre un premier MINISTRE connecté À L’ASSEMBLÉE nationale et des députés rompus à la gestion de la gouvernance des affaires publiques .
    Un premier MINISTRE ,DÉLÉGUÉ national du peuple congolais , essoré de tous pouvoirs économiques , militaires ,etc .Telle THERESE MAY , ex première ministre d’Angleterre, débarquée à force de s’entendre dire par les députés : » no ,no ,no,no.
    Le CONGO vit les derniers moments de la présidenfolie que lui imposent ces tarés qui prétendent résoudre la problématique sociale en étant juché sur un arbre ….
    Les congolais n’en peuvent plus de cette maldonne institutionnelle ,qui n’a aucun intérêt .SASSOUFIT.

  4. info dit :

    François Bozizé Yangouvanda s’etait trouvé à Bétou. Il a été exfiltré de la Centrafrique pour le Congo Brazzaville via la République du Cameroun. À son arrivée, le jeudi 07/01/2021, le préfet de la Likouala, Gilbert Djombo Bomodjo l’a reçu et lui a offert une maison et des véhicules 4×4, sans oublier des militaires congolais pour sa sécurité. De retour à Brazzaville, l’Empereur Denis 1er dit, Sassou N’Guesso, a invité le président de la RDC à Oyo. Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a accepté la proposition de Denis 1er, celle d’ouvrir un couloir humanitaire en RDC, en faveur de François Bozizé Yangouvanda, pour que ce dernier puisse quitter la ville de Bétou, en passant par la RDC afin de repartir en Ouganda, chez son ami Yoweri Kaguta Museveni.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.