MFUMU ANDELY-BEEVE PARLE AUX PEUPLES DU CONGO DEPUIS BRAZZAVILLE (2021)

Ce Message est important et il a enregistré à Brazzaville. A l’aube d’une nouvelle ère pour Katiopia (Afrique) le MFUMU ANDELY-BEEVE fait son devoir de Mfumu apporte le message de NZAMBE et de nos Ancêtres aux peuples et leur demande de revenir au point de départ, la case commune nommé: MBONGUI CONGO. Pour plus d’informations sur le système politique et économique du MBONGUI CONGO vous pouvez acheter l’ouvrage (Ebook) du MFUMU ANDELY-BEEVE en ligne en cliquant sur le lien suivant: https://www.leslibraires.fr/livre/173…

ANDELY-BEEVE, PERSONNALITÉ DE L’ANNÉE 2020 POUR SES TRAVAUX SUR LE NOUVEAU SYSTÈME POLITIQUE ET ÉCONOMIQUE AU CONGO-BRAZZAVILLE.

La pandémie du Covid-19 a plongé toute l’humanité dans l’incertitude et le désarroi le plus total, en infligeant aux citoyens du monde une comptabilité macabre et quotidienne de milliers de morts ; une économie mondiale à l’arrêt du jour au lendemain au second trimestre 2020, avec pour conséquence une crise sociale annoncée qui se traduit déjà par la destruction de dizaines de millions d’emplois à travers le monde. Mais, bien qu’apocalyptique, l’année 2020 recèle enfouie en elle, des pépites qui sont de véritables lueurs d’espoir qui permettent la résilience, car elles proposent des réflexions novatrices pour un monde meilleur, plus solidaire, plus fraternel et en paix…comme l’ouvrage « MBONGUI : LE SYSTEME POLITIQUE ET ECONOMIQUE POUR LE RENOUVEAU DU CONGO » de Mfumu Amaya ANDELY-BEEVE[1].

POURQUOI ANDELY-BEEVE EST LA PERSONNALITE DE L’ANNEE 2020 ? 

De nos jours, plus aucun Congolais ne doute de l’impératif d’une nouvelle Transition démocratique et pacifique au Congo-Brazzaville, pour restaurer un nouvel ordre démocratique et construire enfin une Nation. En revanche, les réflexions nombreuses et variées sur la Refondation du Congo-Brazzaville sont pour la plupart, de l’ordre du bavardage, empreintes de mimétisme des modèles de gouvernance occidentale, mais surtout se perdent dans l’intellectualisme.

L’ouvrage « MBONGUI : Le système politique et économique pour le renouveau du Congo »de Mfumu Amaya ANDELY-BEEVE, est novateur à plus d’un titre et s’émancipe des dogmes occidentaux dans lesquels s’enferment la nouvelle élite congolaise (les nouveaux évolués).

Les propositions pour la refondation du Congo-Brazzaville de ANDELY-BEEVE découlent des sept (7) défis majeurs décrits dans l’ouvrage dont L’organisation territoriale de l’Etat perpétuant la division Nord/Sud ; La justification d’un Etat de type jacobin pour lutter contre le phénomène ethnique… [2] 

  • Le système politique MBONGUI

Il se base sur le postulat de NZAMBÉ (Dieu le créateur) vers qui les Congolais doivent se référer, et du Kimuntu / Bomotu , qui découlent des valeurs Bantu-autochtone conceptualisées par la théorie politique de la BANTUCRATIE, qui s’enrichit des aspects positifs des autres civilisations. La BANTUCRATIE est aujourd’hui promue dans le monde universitaire par le professeur Claver BOUNDJA.

Le système politique MBONGUI et ses différents mécanismes démocratiques de gouvernance et de désignation des élus, privilégie le consensus consacré dans la tradition Bantu-autochtone.

Mfumu Amaya ANDELY-BEEVE pourfend le modèle démocratique occidental transposé en Afrique, comme un modèle d’essence conflictuelle où le diktat d’une majorité de 51% s’impose à une minorité de 49%, principale cause de la division des sociétés. La dernière élection présidentielle aux Etats-Unis d’Amérique, avec l’élection de Joseph Robinette Biden Jr, dit Joe Biden, en est l’illustration. Partout en occident, ce modèle s’essouffle et les peuples demandent plus de démocratie participative, symbolisée par les votations populaires.

Le modèle démocratique occidental est pour toutes ces raisons, inadapté à l’Afrique. Sa nature conflictuelle sur le plan idéologique et l’essence perverse de la compétition électorale à travers des partis politiques favorise le mensonge et la compromission avec la puissance financière.

Le pouvoir bantu-autochtone traditionnel écartait la notion de majorité, car porteuse des germes de la division de la communauté.

  • Le Chef de l’Etat ou Mfumu ya Congo

Comme le préconise le constitutionnaliste Félix BANKOUNDA-MPELE dans sa tribune « Repenser le président africain[3] », Mfumu Amaya ANDELY-BEEVE propose non pas un président, mais un Chef de la Nation « honorifique ». Il est désigné par le Mbongui A Congo qui est l’expression de l’unité et de la diversité nationale. Le Mfumu A Congo n’exerce pas le pouvoir exécutif.

Dans l’ouvrage MBONGUI : Le système politique et économique pour le renouveau du Congo, le lecteur découvrira les attributions et le mode de désignation du « MWE, le Chef du gouvernement fédéral et du Parlement fédéral » ; les domaines de compétences au niveau fédéral et des territoires fédérés ; le financement des politiques fédérales et des territoires fédérés ; le nouveau système électoral TOMA dont les candidats sont obligatoirement un binôme d’un homme et d’une femme…

  • le nouveau système économique MBÛLA

Le système MBONGUI doit maitriser l’espace financier, en se débarrassant de la monnaie du colonisateur, le franc CFA, avec la liberté excessive accordée aux plus grandes entreprises travaillant au Congo de transférer leurs avoirs à l’étranger.

  • Emile BIAYENDA, la capitale de la Fédération du Congo

La capitale fédérale est la ville nouvelle et écologique Emile BIAYENDA. Elle sera construite dans la circonscription du lieu de l’assassinat du Saint Cardinal (Santu Subito)

Mfumu Amaya ANDELY-BEEVE suggère la création de quatre (4) Etats fédérés ou Comtés territoriaux

1/ Comté Nabemba : Sangha, Cuvette centrale, Likouala ;

2/ Comté Amaya : Lékoumou , Cuvette-Ouest , Plateaux ;

3/ Comté Loufoulakiri : Bouenza, Pool ;

4/ Comté Mayombe : Niari-Kouilou ;

                            En désignant Mfumu Amaya ANDELY-BEEVE personnalité congolaise de l’année 2020, nous ne consacrons, ni l’ancien Ministre du Travail et des Affaires sociales du Gouvernement de Transition du 1er Ministre André MILONGO, ni le Chef traditionnel Amaya (Département de la Cuvette Ouest).

En revanche, nous avons conscience que les travaux du Projet MBONGUI ont bien évidemment bénéficié du retour d’expérience de l’homme d’Etat qui en maitrise les rouages et de son parcours initiatique en tant que Chef traditionnel de la principauté Amaya, qui lui confère le titre de Mfumu Amaya, et la connaissance des us et coutumes des peuples du Congo qui sont la base des institutions politiques du système MBONGUI.

Cette distinction de Mfumu Amaya ANDELY-BEEVE célèbre le chercheur dont les travaux concourent à la résolution définitive des conflits politiques à caractère ethnique, à la redistribution équitable de la richesse nationale, et à la responsabilisation du citoyen congolais en l’impliquant dans la gouvernance de son territoire par le Fédéralisme.ANDELY-BEEVE, PERSONNALITE DE L’ANNEE 2020 POUR SES TRAVAUX SUR LE NOUVEAU SYSTEME POLITIQUE ET ECONOMIQUE AU CONGO-BRAZZAVILLETélécharger

MINGWA BIANGO

Coordonnateur du Projet « Transition Démocratique et Pacifique au Congo-Brazzaville

Fondateur du site congo-liberty.com

minguabiango@gmail.com

Diffusé le 24 janvier 2021, par www.congo-liberty.com

Ce contenu a été publié dans NOS VIDEOS. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à MFUMU ANDELY-BEEVE PARLE AUX PEUPLES DU CONGO DEPUIS BRAZZAVILLE (2021)

  1. Prof. Alexis Samba dit :

    La dernière phrase de cette communication est à retenir : « Aujourd’hui même, l’avènement du Mbongui Congo s’accomplit ».
    Qu’il en soit ainsi!

  2. Prince Albert dit :

    Qu’il en soit ainsi !
    Amen !
    Mille fois Amen !

  3. Mingwa BIANGO dit :

    Cher Mfumu Amaya,

    Merci pour votre message et surtout votre courage.
    Le Mbongui est notre maison et la Transition notre salut.
    Que Nzambi ya mpungu ou Tâata nzambé vous guide et vous bénisse.

    L’aurore approche et le soleil brillera très bientôt sur le Congo de nos ancêtres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.