DAVID LONDI: LE FÉDÉRALISME INTERDIT TOUT SÉPARATISME ET PERMET LA PACIFICATION DE LA VIE POLITIQUE

David LONDI est membre du Congrès pour la Renaissance du Congo (CRC) et milite pour le fédéralisme au Congo-Brazzaville. Partisan d’une Transition Démocratique et Pacifique au Congo-Brazzaville, il expose dans cette vidéo et de façon très pédagogique, les fondements et le modèle fédéral qu’il prône dans son pays. Le Fédéralisme permettra la pacification de la vie politique congolaise, une plus grande solidarité entre les territoires, et des compétences qui permettront aux populations de prendre en charge leur destin.

Diffusé le 21 mars 2021, par www.congo-liberty.com

Ce contenu a été publié dans NOS VIDEOS. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à DAVID LONDI: LE FÉDÉRALISME INTERDIT TOUT SÉPARATISME ET PERMET LA PACIFICATION DE LA VIE POLITIQUE

  1. Val de Nantes . dit :

    Comme tu le dis @ mon frangin DAVID , le fédéralisme est une forme de responsabilité économique et politique pour nos régions réduites au rang des casseroles tribalo – politiques .
    Le fédéralisme prône les espaces économiques dans un pays uni pour atteindre un développement économique harmonieux .
    La grande question que doit se poser le CONGO , c’est le modèle économique qui doit façonner la totalité des territoires de notre pays .
    Ces espaces économiques constitués au sein d’un même pays sont des antidotes des crises économiques généralisées .
    Exemple . « si l’espace 1 est en crise l’espace 2 est épargné . Le système de péréquation vient à la rescousse de l’espace 1 pour le sauver du naufrage .
    C’est un écosystème économique basé sur la solidarité économique et financière entre tous ces espaces (régions fédérées ) pour un développement inclusif .
    Que les gens se mettent toujours à l’esprit , l’idée de compartimenter un ensemble pour lui éviter un écroulement total .
    Exemple :
    Prenons un hôpital , en cas d’incendie , si l’architecture de ce bâtiment qui abrite l’hosto , avait prévu des murs et des portes coupe feu (cf ) tout le bâtiment ne peut être consumé par le feu .Car si le feu se déclare sur la zone p1 ,la zone p2 se protège au moyen des déclenchements de ces équipements de sécurité dont les murs et portes qui se mettent en position de sécurité …
    Cette technique d’ingénierie a inspiré longtemps certains fédéralistes européens pour protéger le pays d’une crise économique généralisée …
    En termes de système fédéral ,les régions fédérées ,étant économiquement autonomes ,fonctionnement comme si de rien n’était …
    Il n’est nullement question de balkaniser le pays , c’est l’économie nationale qui est compartimentée à travers ces régions fédérées pour en faire des pôles économiques qui participent à la contribution du PIB fédéral ou richesse nationale …
    Platon disait « qu’il fallait réfléchir sur le bien et surtout sur la structure mathématique de la réalité » . Autrement dit ,la structure politique fédéraliste répond à la réalité ,c’est à dire à la raison raisonnante .
    Le bien platonicien ,c’est le bien en soi ,c’est à dire l’essence du bien ou du beau .
    Cette essence est atteignable par l’âme ,c’est à dire l’intellect .
    C’est par l’usage de la raison que je dois trouver ma place au sien de ce cosmos qu’est le CONGO .
    Ainsi le resto alimentaire gratuit de nos compatriotes vilis est – il une solution définitive à ma cause existentielle ?
    Y AURAIT IL d’autres solutions qui me permettraient ,indépendamment ,de vivre sans l’apport financier continu de nos cousins du kouilou ?
    Ces questionnements valent leur pesant d’or . Il en va aussi de la dignité de chacun de nous …
    Je rappelle que le CONGO est un concept abstrait ,car c’est un mélange des particularités régionales , ethniques et coutumières ,mais il n’en demeure pas moins que l’économie nationale est un agrégat des économies régionales .
    Le caractère régional de l’économie d’un pays est une réalité incontournable ,qui prend en compte la région qui est pourvoyeuse de ce fragment de richesse ou PIB régional …
    Etant fils du pool et conscient de la situation économique inférieure que le pool accuse par rapport au KOUILOU ,dois je me résigner et me contenter de l’offrande des vilis ou chercher les moyens intellectuels ,politiques et économiques pour en faire une région économiquement dynamique ?
    C’est une question d’inspiration cartésienne : son fameux » cogito ergo sum »doit nous interpeller .
    La misère est là ,elle est séculaire .Comment doit- on y apporter des solutions ,DONC IL FAUT PENSER , sachant que des solutions économiques antérieures ont échoué .,?..
    Vous êtes longtemps malade ,et vous continuez à vous administrer les mêmes médicaments depuis 50 ans sans résultats probants ,parce que l’autre qui souffre de la même maladie n’en change pas le traitement .
    Mais enfin , le panurgisme institutionnel doit avoir certaines limites .
    De la survenance de la richesse nationale dépendra notre audace intellectuelle à nous poser sur les épaules ( voir plus loin ) de ceux qui ont lamentablement plié l’échine devant ce tsunami social .
    L’idée fédéraliste est sans doute celle qui va sonner le glas de la défaite pensée politique congolaise ..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.