Rebondissement de l’affaire Parfait Kolelas et autres.

Ghys Fortune BEMBA-DOMBE

Après son discours prononcé le 16 avril 2021, où il a rendu hommage à Parfait Kolélas et présenter la feuille de route de son nouveau quinquennat, M. Sassou croyait certainement avoir rassuré les Congolais. Grosse erreur ! Les conclusions des premiers rapports d’autopsie et de toxicologie du corps de Parfait Kolelas, la course aux postes et la crise multidimensionnelle taraudent toujours les esprits au Congo.

Conscient, de nombreux prétendants aux maigres postes de responsabilités et pour calmer les ardeurs des lieutenants qui ont participé à la magouille électorale de Sassou, le porte – parole de la majorité présidentielle, Parfait Iloki a déclaré que, « personne ne sera laissé au bord de la rue et tout le monde n’est pas appelé à servir le pays au gouvernement ». Mais cela ne convainc personne quand on sait que, M. Sassou Dénis vient de récidiver dans les dépenses de prestiges en recevant vingt chefs d’Etats et cohorte pour fêter son sacre, alors qu’à côté, le citoyen lambda vit dans la précarité totale ( manque d’eau et d’électricité, pas de système de soins de santé fiable pour se soigner, manque d’infrastructures scolaires et numériques de qualité pour assurer la formation et l’avenir des jeunes, chômage criard ), paralysie de l’école en grande partie depuis une semaine occasionnée par la grève des enseignants qui ne perçoivent pas leurs émoluments depuis six mois, idem pour les étudiants et les retraités qui broient du noir avec de dizaines de mois d’impayés…

Plus personne ne croit aux discours du Bonaparte Sassou Dénis. Nombreux l’accuse d’avoir mis le Congo a sac et liquider d’une manière ou d’une autre ses adversaires et toute personne qui ose lever le doigt comme le cas de Guy Brice Parfait Kolelas.   

Retour sur l’affaire Parfait Kolelas

Selon des sources proche du dossier, les premières conclusions d’autopsie et les conditions qui entourent l’évacuation de Parfait Kolelas conduiront inéluctablement a un procès qui devrait connaitre les dépositions de certaines personnes comme : Firmin Ayessa, Claude Alphonse N’silou, Patricia Yoka, Jean Jacques Serges Yhombi Opangault, Richard Bileckot, Roger Bitémo, Bonard Moussadio, Christopher Kiakouama, Nathalie Tati-Kolelas, Mexant Kolelas, Félicie Nzoumba – Kolelas.

Avant que, la justice et les ONG des droits de l’Homme se prononcent officiellement sur cette affaire, d’après certaines indiscrétions et le communiqué du 22 avril 2021 de Maitre Wiliam Bourdon, avocat de la famille Kolelas, Guy Brice Parfait Kolelas serait décédé le 21 et non le 22 mars 2021 des suites d’une défaillance cardiorespiratoire alors que M. Sassou a parlé de la covid-19, le jour de sa prestation de serment. Thèse que plusieurs personnes réfutent vus les propos discourtois tenus par le vice-premier ministre Firmin Ayessa et les conditions de son évacuation. Pour mieux fixer la lanterne, une contre autopsie va être réalisé dans quelques heures. La mort de Parfait Kolelas peut être assimilée à celle de Mzeé Laurent Désiré Kabila de la R.D.C et Eyadéma du Togo, morts au bercail mais leurs macchabés avaient fait un allez – retour de leurs pays respectifs à l’étranger. Selon nos sources, il existerait des faisceaux d’indices qui mettront en difficultés, Firmin Ayessa et Claude Alphonse N’silou sur leurs prophéties attentatoires, le général Pascal Ibata, la ministre Lydia Mikolo, le professeur Richard Bileckot qui ne voulait pas monter dans l’avion avec ses propos contradictoires, Patricia Yoka (cadette d’Antoine Nicephore Fylla de Saint-Eudes et pote du couple Sassou Dénis). Cette dernière s’est enrichie sur le dos des malades et des cadavres des officiels congolais. Elle est indexée pour l’avion qu’elle aurait affrété alors que, Félicie Nzoumba – Kolelas aurait sollicité un autre avion. Le journaliste Serge Mienahatta qui avait reçu Guy Brice Parfait Kolelas a la télévision nationale congolaise et non Bibiane Itoua-Kouloumbou et Marie Jeanne Kouloumbou comme ce pseudo prophète et Cie l’ont balancé sur les réseaux sociaux…

S’il est vrai que M. Sassou par bonne ou mauvaise foi, avait instruit son ministre de la santé et le directeur général du Trésor, Ngondo Albert de décaisser 100 millions de francs cfa, cependant la répartition de cette bagatelle interroge : 56 millions pour l’avion, 10 millions pour Nathalie Tati-Kolelas qui accompagnait Parfait Kolelas (mort ou vivant), 21 millions remis a Juste Kolelas (Gérant testamentaire de Parfait kolelas) pour remettre aux enfants, le reste pour éponger les dettes de Parfait Kolelas comme s’il était déjà mort.

Bref, Guy Brice Parfait Kolelas est mort mais sa femme doit être protégée, ses pensées doivent continuer. Ainsi, il doit être inhumé dans la paix, le calme et la dignité à l’image, des obsèques du Prince Philipp qui ont rapproché Harry et William et réconcilié le Royaume Unie, de Nelson Mandela qui avait connu la participation de tous. Bien que de nationalité française, mais en sa qualité de député congolais, ancien ministre et ancien administrateur de front national, enseignant à l’université en France, il a droit aux honneurs et privilèges de son rang. C’est pour cela que le président de l’assemblée congolaise, Isidore Mvouba qui a délégué une mission en ile de France ne devrait se limiter là. Idem surtout pour Anatole Collinet Makosso, voisin immédiat de Parfait Kolelas qui était son partenaire de paix avec lequel ils ont pu stabiliser le département du Pool et même Brazzaville. Hugues Ngouolondélé et autre qui parlent constamment du vivre ensemble devraient s’y mettre pour éviter que les choses partent dans tous les sens. Il est temps d’éviter que Paris et Brazzaville se transforment Paris en champs de batail tels que les uns et les autres le promettent.

Prélude d’y revenir, il sied de dire haut et fort, qu’il est normal de lever le voile sur la mort de Guy Brice Parfait Kolelas comme le souhaite nombre de citoyens qui ne comprennent pas comment peut-on transporter un malade de covid-19 atteint d’autres pathologies sans équipement et matériel approprié pire, les passagers de ce vol ne portaient pas des Epi équipements de protection individuelle. D’ailleurs, Maitre William Bourdon, des députés français et autres qui se basent sur plusieurs textes dont, l’article 121 du code de procédure pénal français, scandalisés sur les conditions de transports et cohorte qui ressemblent à une négligence ou complot ont été autorisé à déposer plainte au parquet de Bobigny. Mais, laisser, une famille se déchirer, des extrémistes et des profito-situationnistes se positionner ou entretenir un volcan sur le dos du défunt Kolelas » est malhonnête. (A suivre après notre retour de Ndjamena)

Ghys Fortune BEMBA-DOMBE

 Ecrivain-Journaliste, Consultant en communication et sur les questions de sécurité et de paix. Expertise de lutte contre la cybercriminalité Diffusé le 23 avril 2021, par www.congo-liberty.com

Ce contenu a été publié dans Les articles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

7 réponses à Rebondissement de l’affaire Parfait Kolelas et autres.

  1. Samba dia Moupata dit :

    Cher frère Bemba -Dombe , je vais dérogé à la bienséance ! Parfait kolélas comme disait Emmanuel Kant , avait brader l’impératif de la moralité à l’impératif financier . Or l’argent selon l’évangile et même en Franc-maçonnerie est le résultat d’un travail. Cher frère Fortuné Bemba vous faites bien de dissiper cette équivoque sur cette fille journaliste originaire de Boko mariée à un Mbochi , comme Parfait kolélas aussi marié à une Mbochi . C’est ainsi que j’attire l’attention de mon petit frère bien aimé Bonaventure Mbaya , pourtant un ancien séminariste qui fait la mendicité à l’état Mbochi , comme tous ces voyous de sa promotion assoiffés d’argent , aucun n’a été élever à la dignité cardinalise . Comme d’ailleurs leurs professeur Mbappé Ya Milandou qui ne sera jamais cardinal .

  2. Boueta Massenga dit :

    Qu’y-a-t-il de rebondissement dans cette affaire ou dans cet article ?

    Pschhhhtttt …. pauvres gens !

  3. Pambou Lucien Mkaya Mvoka dit :

    Aux contempteurs du réseau social politique congolais : vous voyez que les faits me donnent raison.

    Sur ce site j’ai utilisé le réseau social politique pour décrire la particularité du « modèle démocratique » en Afrique centrale. Certains (et ils se reconnaitront) ont estimé que le réseau social était un outil de merde, incompréhensible, inapplicable. La patience pour installer cet instrument analytique me donne raison sur deux points.

    1. Si les faits concernant les 100 millions qui auraient été décaissés par le Trésor sur ordre du président Sassou pour couvrir l’ensemble des dépenses et rémunérations relatives au décès de Kolelas, sont vrais, vous avez là un exemple éclairant du réseau social politique dans lequel Sassou ne gouverne pas tout seul le pays mais avec des membres de l’opposition, comme le fut Kolelas, c’est à dire un opposant de façade. Voilà le réseau dans sa dimension nationale. Le dire ne veut pas dire que l’on protège Sassou et que je deviendrais de facto sassouiste.

    2. Le voyage d’Emmanuel Macron à Djamena pour adouber Mahamat Idriss nouveau président et fils de son père Idriss Itno, est la façade international du réseau.

    Voici deux cas concrets pour ceux qui ne sont pas sourds et qui ne sont pas aveugles pour vérifier dans la pratique politique des institutions en Afrique noire francophone la vitalité du réseau à la place des institutions.

  4. Val de Nantes : Réseau , illusion ou réalité objective . dit :

    Si le réseau reste explicatif à l’aune de l’infantilisation des autorités africaines est une honte à l’endroit de ceux qui prétendent diriger ces pays .
    Penser réseau ,c’est déjà faire l’éloge de l’existence d’un divin au dessus du CONGO .
    ANSELME disait : « rien de plus grand ne peut être pensé  » ,alors DIEU existe aussi bien dans la pensée que dans la réalité  » .C’est l’argument ontologique visant à prouver l’existence de DIEU .
    Et bien ,le réseau y ressemble .L’étreinte de MACRON, à ce petit démiurge autoproclamé ,n’explique en rien l’existence réelle du réseau , comme onction spirituelle et intellectuelle à violer les constitutions africaines ,qui brillent par mimétisme à celles de la FRANCE .
    La violation de l’acte constitutionnel est indépendant du lien réseautal ,si tant est qu’il existe .
    Un autre exemple , pour illustrer la néantisation réseautale .
    ERASME , après avoir traduit intensément les textes bibliques ,donna des idées à LUTHER pour reformer l’église .
    Les chrétiens diront de lui :  » Erasme (auteur de l’éloge de la folie ) a pondu les oeufs et c’est LUTHER qui les couve  » …
    LUTHER , père de l’église protestante .
    Le réseau ,tel que vous le professez , est comme une addition d’une unité à un nombre.
    En conclusion , ce sont des africains ,pour qui le pouvoir n’est légitime que coopté . Ce qui est complétement aberrant ..

  5. Pambou Lucien Mkaya Mvoka dit :

    Certes val de Nantes/ quelques remarques

    Mais les faits sont tetus et le reseau n est pas un mirage mais une realite voulue par la france et ses thuriferaires en afrique

    J AI BIEN PEUR QUE TON MODELE FEDERALISTE NON VOULUE PAR LA MERE FRANCE SOIT ACCEPTABLE PAR LE INTELLOS CORROMPUS DE LA DIASPORA CONGOLAISE EN FRANCE( demande a Bankounda felix mpele -bfm ce qu il en pense, j ai, essaye qu un debat s organise sur ce site sans etre le le maitre de seance et ben nenni on bavasse on critique Sassou et il est normal de le faire : mais toujours pas de debat sur les institutions nouvelles pour un congo que la diaspora espere nouveau)

    IL faut reflechir sur un modele systemique global au sein duquel les institutions nouvelles federales ou cen- redecentalisees trouvent leur place

    Il faut reflechir a ras de sol et non dans les nuages comment sort t- on de la Zone franc des accords leoniens avec la france. comment on deconstruit des relations marquees par la domination du pere( la france) sur le congo( le fils)

    Noublie pas frangin qu en tant que createur du cran( conseil representatif des associations noires de france avec d autres africains et en ayant assume les fonctions de SG 2005/2008) j ai ete debarque parceque j ai commence a critiquer la politique de la france en Afrique et que je voulais que cela se sache et que je souhaitais une comptabilite stricte ce qui m a ete refusee/ deja la problematique du reseau en place

    Malheureusement je connais trop bien la diaspora intellectuelle africaine francophone qui est trop veule avec un double discours et qui ne pense qu a elle individuellement aupres du maitre blanc francais

    il ne suffit pas de dire qu on va le faire qu on va creer un modele federaliste pou rque les choses adviennent .la France ? NOTRE, VOTRE mere partie ne veut pas de ce modele fedraliste et tous les congolais qui comptent en politique au congo sont d accord avec ce modele reseautal mais ils se planquent et ne disent rien trop courageux et trop opportunistes

    Tu pourras crier sur tous les toits personne ne t ecoutera
    la preuve ; quelles sont les reponses a mes papiers sur congo liberty a propos de la mort de deby et de la fausse attitude de la France

    Aucune reponse des specialistes de l enervement diasporique vis avis de la france sauf celles de 2 ou 3 compatriotes dont les tiennes

    ON est bavard et naif j en fait partie au moins moi comme toi on ouvre nos gueules
    voici

  6. Pambou Lucien Mkaya Mvoka dit :

    rectification
    il faut lire » j ai,bien peurque ton modele federalistenon acceptablepar la france ne soit pas non plus acceptable par les intellos corrompus de la diaspora congolaise »

    desole

  7. Pambou Lucien Mkaya Mvoka dit :

    LIRE / desole une fois de plus
    modele federaliste non acceptable par la france ne soit non plus acceptable par les intellos corrompus de la diaspora

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.