Ah Sassou N’Guesso ! Il est vraiment pire que le diable lorsqu’il veut obtenir quelque chose. Par Bienvenu MABILEMONO

Tous ceux qui connaissent bien l’homme Sassou vous le diront, il est pire qu’une femme lorsqu’il veut obtenir quelque chose, et une fois qu’il a obtenu ce qu’il veut, son cœur de serpent reprend le dessus. C’est ainsi qu’il a toujours su berner et rouler tout le monde dans la farine depuis 40 ans. 

Pour preuve… Tout le monde sait que Sassou N’Guesso n’aime pas Joseph Kabila pourtant chacun a pu voir l’accueil particulièrement chaleureux et le séjour très très agréable qu’il lui a réservé chez lui à Oyo cette semaine. Evitant habilement de le recevoir à Brazzaville pour mieux éluder la brulante question du général Faustin Benoît Munéné, il a pris un malin plaisir à l’enfumer en lui offrant trois bœufs et un cheval tout en le bernant avec de belles promesses qui resteront bien évidemment lettres mortes.

 Naturellement, tout cela n’est pas dénué d’arrière-pensées. En effet, nous savons que si Sassou N’Guesso déploie soudain autant d’énergie pour plaire à son jeune frère ennemi de la RDC, qu’il juge trop rebelle à son goût, c’est tout simplement parce qu’il veut se servir de ce dernier pour jouer les facilitateurs auprès de Français Hollande. Eh oui, François Hollande, le nouveau maître de la France dont l’ombre et l’image ne cessent de hanter les jours et les nuits de Sassou N’Gusso.

 Rencontrer François Hollande en tête-à-tête est devenu pour Sassou N’Guesso plus qu’une obsession, c’est même bien plus qu’une nécessité vitale. Alors il est prêt à tout pour y parvenir. D’où son intérêt soudain pour son jeune frère ennemi de la RDC qui aura l’honneur de recevoir François Hollande chez lui à Kinshasa le 12 octobre prochain à l’occasion du sommet de la francophonie.

Grand-Maitre dans l’art de la manipulation et de la récupération, Sassou N’Guesso s’est engagé, en bon corrupteur, à aider financièrement Joseph Kabila pour l’organisation de ce sommet et en contrepartie, il a obtenu que certaines délégations en partance pour Kinshasa passent par l’aéroport de Brazzaville. Son objectif est de pousser Joseph Kabila à convaincre François Hollande de le traiter avec beaucoup d’égards au cours de ce sommet et bénéficier, pourquoi pas, du statut spécial de co-organisateur dudit sommet ; ce qui lui permettrait alors de décrocher un tête-à-tête avec le nouveau maître de la France qui refuse jusque-là de le recevoir à l’Elysée.

Alors, la question est : après avoir opposé catégoriquement une fin de non-recevoir au lobbying du Président guinéen Alpha Condé et autres lobbyistes à la solde de Sassou N’Guesso, François Hollande se laissera-t-il convaincre par Joseph Kabila, qui, il convient de le souligner, a déjà réussi à lui faire renier son engagement de campagne de ne pas se rendre à ce sommet de Kinshasa ?

 En tout cas nous scruterons à la loupe ce qui se passera au cours de ce sommet.

Nous rappelons toutefois qu’en dépit des millions de dollars dépensés chaque année par Sassou N’Guesso pour le lobbying auprès des cercles proches de Barack Obama, ce dernier n’a jamais accepté de le recevoir en tête-à-tête ni dans le bureau ovale à la maison blanche ni même ailleurs.

Bienvenu MABILEMONO – S.G. du Mouvement pour l’Unité et le Développement du Congo – M.U.D.C.

Ce contenu a été publié dans Les articles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.