POUR TOUT SAVOIR SUR L’INDEPENDANCE DU CONGO-BRAZZAVILLE LE 15 AOUT 1960: Discours prononcés par Fulbert Youlou, Massamba Débat, André Malraux ,Jean Foyer…

L’indépendance de la République du Congo: textes des discours prononcés à la Session solennelle de l’Assemblée Nationale et à la Proclamation publique de l’Indépendance.

Discours de Fulbert Youlou et Massamba à la session solennelle de l’Assemblée Nationale

Discours de Jean Foyer-Secrétaire d’Etat avec les Etats de la communauté

Réponse de Fulbert Youlou

Le message du Général de Gaulle lu par M.le Ministre Malraux

LA SIGNATURE DES ACCORDS DE COOPERATION DU 15 AOUT 1960

Discours de Fulbert Youlou et André Malraux lors de la célébration publique de l’indépendance du Congo-Brazzaville.

HOMMAGE AUX PERES DE L’INDEPENDANCE DU CONGO-BRAZZAVILLE : portrait de Jacques Opangault

 

Diffusion: www.congo-liberty.com

Ce contenu a été publié dans DISCOURS HISTORIQUES, Les Dossiers. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

25 réponses à POUR TOUT SAVOIR SUR L’INDEPENDANCE DU CONGO-BRAZZAVILLE LE 15 AOUT 1960: Discours prononcés par Fulbert Youlou, Massamba Débat, André Malraux ,Jean Foyer…

  1. TAATA N'DWENGA dit :

     » Ainsi que j’ai eu l’occasion de le dire à maintes reprises au cours de ces dernières semaines, nul ne peut, dans le monde actuel, vivre entièrement seul et indifférent aux répercussions de la politique mondiale.
    De même que dans un individu, les différentes parties du corps se commandent et influent les unes sur les autres de même que dans notre pays même,chacune des régions ne pourrait vivre isolée…. » Extraits du discours de l’abbé Fulbert YOULOU prononcé à la session solennelle de l’Assemblée Nationale et à la proclamation publique de l’indépendance le 15 août 1960.

    Ici, se trouvent les pensées nobles d’un véritable homme d’Etat citoyen digne de son Congo natal bien enraciné tant dans sa culture originelle que dans ses croyances ou idéaux. L’abbé Fulbert YOULOU avait été édifié, son enfance durant, selon les valeurs Koòngo de la société royale d’après lesquelles, la force et la beauté au sens prospère appartiennent aux grands ensembles. C’est l’application, peut-on dire du principe de Koòngolola lequel principe prône pour la réalisation des travaux de grande envergure de rassembler le maximun de peuples. C’est ainsi qu’il devait se comporter comme le NTOOTELA, c’est-à-dire le fédérateur, le conciliateur et surtout comme un MFUMU N’GATA, le père de la NATION. Là se trouve d’ailleurs le génie koòngo du XIVième ou XVIième avec le rassemblement des peuples comme les lwango ou vilis, koòngo, bembes, laris, ndoòndo, suùndis, kaàmba, kuùnis, luùmbu, ntaàndu, zoòmbo, aàngala etc.

    L’abbé Fulbert YOULOU était aussi muntuïste qui croyait fortement en un patrimoine commun des populations relevant de l’aire bantoue, celles qui occupent toute l’Afrique centrale avec bien évidemment quelques particularismes des unes et des autres.

  2. TAATA N'DWENGA dit :

    « Tout enfant qui grandit est sujet aux maladies, puis s’affermit, devient fort, et participe aux travaux communs. Tout jeune homme qui acquiert sa liberté de vie veut fonder son expérience, puis il revient à la sagesse de ses pères en l’enrichissant lui-même. » Extrait du discours de l’abbé Fulbert YOULOU du 15 août 1960

    Quelle belle image pour parler de l’indépendance ! L’image est certes juvénile mais elle est toutefois imprégnée ou rattachée à la sagesse qui sans doute auprès de l’abbé Fulbert YOULOU a aussi une dimension ancestrale donc historique. Malheureusement les révolutionnaires des 13 14 et 15 août 1963 ont préféré mettre un terme à une vision ancestrale des affaires de l’Etat privilégiant un modèle importé des pays d’Europe de l’Est.

  3. bec jaune dit :

    Après les révolutionnaires qui ont apportés la liberté a notre pays arrive un homme qui donne presque tout au Congo et au Congolais, DSN sur la même lancer que ses paires( NGOUAMBI et SASSOU 1 ) nous conduit vers l’émergence avec les actions concrets qui sont visible. DSN est le seul grand bâtisseur que ce pays a connu, bonne fête Mr le président

  4. le fils du pays dit :

    Il n’y pas un pire aveugle que celui qui ne veut pas voir.Les griots et bec jaunes made in edou répètent a longueur de journées nouveau mot appris a l’ecole de leur maitre a penser et a manger,l’émergence une utopie dont seuls les idiots venus sortis droit de la foret équatoriale y croient.Meme le chef d’entreprise tsengue tsengue le dit a la face du fainéant d’edou.Griots,allez sur you tube et tapez tsengue tsengue et ecoutez ce que ce chef d’entreprise dit pendant l’interview a elie smith.Votre idiotie est imprimée dans vos ADN comme votre Nzokou d’edou.Vivvement l’arrivee du Jerry Rawlings Congolais pour la purge et le menage a fond.Abas les idiots,fainéants,voleurs,criminels,incompétents,des prédateurs des ressources Congolaises et jouisseurs des deniers publics

  5. LOUSOLO dit :

    Un appel aux jeunes Congolais, plus question de revenir sur les mêmes erreur ne laissons pas DSN quitter le pouvoir car c’est lui l’homme de la situation.

  6. José Bob moukiama dit :

    au regard des commentaires poster par mes compatriotes moi José BOb moukiama je dis que nos hommes politiques n’ont fait qu’interpreté le congo d’une d’une diverse manieres par d’eternels discours flateux, mensongeux,je vais transformer par une petite suisse bref mais ce qu’il l’importe c’est de le concretiser de l’abstrait au concret du theorie à la pratique mlais hélas! hélas!!! n’empeche qu’on souhaite le meilleur de notre patrie vive l’independance

  7. Anonyme dit :

    @ Lousolo

    Ignorant comme ton père. COMPRIS!!

  8. Malebo dit :

    QUAND LE PHILOSOPHE ALLEMAND DISAIT QUE LA RAISON N’A PAS ENCORE FRANCHIT L’AFRIQUE,IL PARLAIT DES AFRICAINS COMME LOUSOLO ET BEC JAUNE QUI MANQUENT DE CAPACITE DE JUGEMENT.

  9. kikadidi leo dit :

    o seigneur pardonne nous de nos peches pardon d avoir rejete l abbe fulbert youlou le pasteur alphonse massambat debat et notre cardinal emile biayenda; oui nous avons applaudis le communisme(le fou) et connus la faim l exil et la mort(le fardeau)seigneur ai pitie des congolais car nous diront non a la pensee unique (neocommunisme)et non au pouvoir par les armes et la corruption (la dictature)dieu tout puissant le misecordieu fait que l amour soit plus fort que la haine et que la vie soit plus forte que la mort pour que vive la liberte de pensee et la democratie republicaine

  10. Dans la vie,les épreuves ne sont jamais destiner à nous briser, mais à nous rendre plus fort,,, nous devons ètre blessé pour grandir nous devons perdre pour gagner,,,, car les plus importantes leçons de la vie ,nous les apprenons à travers la douleur, ne nous laissons pas vaincre par le mal,,,,,,,,,mais surmonter le mal par le bien,,,,,,, Ne pas voir qu’il y a problème,,,,MAIS Y A PROBLèMES , il faut continuer à travailler,,militer,,d’ètre exigent, de se battre pour l’égalité des chances LAFARA

  11. Anonyme dit :

    Ma tres Chere Soeur Francoise, ne perd pas espoir, ceux qui t’ont coupe a ta plus grande affection ne sont pas loin de rendre des comptes devant la vindicte populaire, semblable a celle qu’avait subi MUSSOLINI.
    On ne peut pas donner la mort a un citoyen de facon aussi ignoble, simplement parce qu’il avait choisi d’etre Republicain.
    Eh oui je le vois encore avec sa petite moustache et ses lunettes teintees. C’etait un mignon garcon, ami de beaucoup de freres d’Armes et parlant plusieurs langues de notre Pays devenu unpoubelle tribale par la faute de quelques energumenes sortant droit de la foret equatoriale.
    Garde courage Francoise, on en reparlera mais cette dans la joie d’avoir retrouve la Justice Divine.

  12. Bissakera dit :

    J’ai eu des frissons en lisant les textes de Youlou et Massambat-Débat qui nous sont présentés.
    Quelques soient les reproches que l’on peut faire à ces illustres disparus, on doit reconnaitre qu’ils avaient une haute idée de l’avenir de leur pays. le travail et le progrès étaient une vraie préoccupation dans leurs actions politiques. Ils avaient compris que le progrès du pays passait par une bonne scolarisation de leur jeunesse. Ils regardaient devant eux au lieu de s’observer dans une glace comme le fait DNS depuis 32 ans. Il manque à notre Papa Bonheur la sagesse d’un chef bantou. On a l’impression qu’il n’a retenu du chef traditionnel que la force et la ruse. Il lui manque le sens du sacrifice.

  13. TONA dit :

    Mais qui est ce monsieur « bec jaune » qui n’a pas encore compris que sassou nguesso ne sera jamais élevé aux rangs de ces illustres combattants qui se sont battus pour l’indépendance du Congo ? Ce monsieur oublie même que sassou vient de reconnaître la constitution actuelle et qu’il ne se représentera plus. Comment peut-on être plus aveugle que l’aveugle inné ? Mon dieu, ouvre les yeux de ce monsieur qui n’a pas toujours compris que le pouvoir de sassou est imbibé de sang et du pillage. Franchement, cher monsieur, TONA vous conseille de commencer de ramasser vos affaires car vous n’avez plus de place dans le Congo nouveau naissant. En dehors de sassou le guerrier qui comptez-vous mettre en scène pour prendre le pouvoir par la force ? Mounari, Kolélas, Okombi, Obara, Lopez, Bowao, Bangandzala et beaucoup d’autres ne font plus confiance à sassou alors, si jamais le fichier électoral venait d’être revu que deviendra ton PCT d’aujourd’hui qui croyait comme fer que sassou allait modifier la constitution. Je tiens à vous dire, vous avez commencé à manger votre pain noir et les lendemains vous seront rudes très rudes. Commencez à pleurer cher monsieur c’est un conseil de compatriote averti et prenez-le en compte les choses douloureuses pour vous arrivent tout doucement. N’oubliez pas que le corps de Massamba Débat vous sera réclamé donc la révision du procès de Marien Ngouabi alors, pensez-vous réellement que sassou a sa place parmi ces personnalités qui se sont battus pour l’indépendance du Congo ? Vous êtes allés chercher les restes de Debrazza alors que nous n’avions pas à mettre la main sur les restes de Massamba Débat. Quel gâchis !!!!

  14. Anonyme dit :

    mobutu n’a pas ete chasse mais il avait fui de lui meme le chemin de DSN est déja tracé vous le savez !

  15. VAL DE NANTES , dit :

    DIFFICILE DE PASSER DES VACANCES , LES PIEDS DANS la piscine , quand je lis des posts des petits malabards comme LOUSOLO . Je sors de ma tanière pour tancer des étourdis éternels qui ne connaîtront jamais , la signification du mot bonheur .
    MONSIEUR LOUSOLO , regarde autour de toi , si ce milieu dans lequel tu vis est sain ???
    Pour le reste , tu fais partie des fous , prédis par YOULOU ET MASSAMBA qui gouverneront ce pays ….
    Ces palais construits par le premier fou des congolais , dans tous les départements , vous serviront de cellule de dégrisement mental , car il y a foule …

  16. Robert POATY PANGOU dit :

    Mon très chers frères,

    Tout le contenu de ces Accords vous seront présentés demain lors de la rencontre organisée par Sanelie à l’hôtel Ibis de Gennevilliers à 13 h.

    Le contenu de ces Accords ; base du processus devant nous conduire à l’indépendance est à l’origine de ce que vivons aujourd’hui.

    Ce processus n’a jamais connu son terme.

    Ce qui indique que l’indépendance n’a jamais été acquise. Jamais.

    La constitution du 04 Octobre 1958 en son Article 86 Alinéa 1 est claire à ce sujet.

    Venez voir les textes qui nous condamnent puisque le Référendum n’est pas encore organisé.

    Vous aurez en présence tous les Accords et Constitution plus les Amendements Constitutionnels concernant.

  17. Robert POATY PANGOU dit :

    Seules : la Guinée Conakry ( 02 Octobre 1958) et l’Algérie(05 Juillet 1962) sont indépendantes sur le total des 15 Colonies françaises d’Afrique suite aux Référendums conditions d’accessions à l’indépendance.

  18. LE DEPART DE LA FRANCE AU CONGO, SA SERA LE DEBUT DE LA PAIX ET LA PROSPERITE dit :

    Une maladie mal diagnostiquée, est mal soignée.
    Quel est le problème du Congo?
    Bien sure que c’est le terroriste sassou, mais il n’est que l’autoroute de la France. TOUT LE SYSTEM SASSOU EST UNE CRÉATION DE LA France. En s’attardant sur le terroriste sassou, nous faussons les choses car aujourd’hui sassou peut mourir mais le system restera et rien ne sera résolue.
    LE PROBLÈME DU CONGO C’EST LA France C’EST-À-DIRE UN PROBLÈME D’INTENDANCE. CAR C’EST LA France QUI EST LE GARANT DU SYSTEM SASSOU.
    Si tous les congolais se mettent a demandé la nationalité française la France va répondre vous êtes indépendant.
    Quant le congolais rejet le system dirigeant, ou quant il s’agit de nos richesses, d’une résolution a l’ONU nous ne sont plus independant la France doit nous représenter.
    LA SOLUTION DU CONGO C’EST D’ÉRADIQUÉE LE SYSTEM SASSOU A LA BASE C’EST-À-DIRE UN SOULÈVEMENT POPULAIRE DANS TOUT LE PAYS DEMANDANT NON SEULEMENT LE DÉPART DU TERRORISTE SASSOU ET SON SYSTEM MAIS EN MÊME TEMPS LA FERMETURE DE L’AMBASSADE DE France AU CONGO, POUR UNE PÉRIODE AU MOINS 10 ANS FAIRE ASSOIR L’INDÉPENDANCE D’ABORD AVANT DE REDIALOGUER AVEC LA France.
    Un pays tropical, ou l’eau est partout le Congo importe plus de 85% de sa nourriture, les personnes vont jusqu’à importer les produits agricoles au loin du nord américain, et voila le griot de sassou qui n’est rien d’autre de RFI dit ceci : http://www.rfi.fr/afrique/20160801-congo-brazzaville-le-president-s-engage-le-developpement-agriculture
    Je pense que le journaliste de cet article est maudit.

    Rien n’est plus fort que le droit de veto. Pour le problème de l’Ukraine l’occident y compris les USA ont voulu une résolution sur la guerre le l’Ukraine, la Russie seul avec son droit de veto contre cette résolution cette résolution n’a jamais vu le jour.

    Les bombardements dans le Pool, amnistie internationale a voulu voir de plus prés se problème pourquoi, cette organisation c’est tue? La droit de veto français
    Va-t-on accuser Ntsaty M. , Kolelas, Mokoko, Ou Bowao.

    Que personne ne cache la vérité le trésor congolais se trouve a Paris, tout l’argent congolais rentre a Paris, c’est la France qui décide les miettes a données au terroriste sassou et sa bande. C’est par ce que sassou est ignare un cancre de naissance donc il ne peut pas démissionner.

    QUEL EST LA DIFFÉRENCE ENTRE LES TERRORISTES DE L’EXTRÊME ORIENT ET LA BANDE DE ASSOU?
    SASSOU A DÉJÀ TUE PRÉS D’UN DEMI-MILLION DES CONGOLAIS, LE PLUS SANGUINAIRE DE PRÉSIDENT QUE L’Afrique n’ jamais eu.

    ALORS CHER COMPATRIOTES EN ROUTE VERS L’INDÉPENDANCE SI NOUS VOULONS VIEUX VIVRE DEMAIN. L’INDÉPENDANCE N’A PAS DE PRIX.

    SASSOU N’EST PLUS PRESIDENT DEPUIS LE 13 /08/2016

  19. OYESSI dit :

    Merci à tous ceux qui ont repondu au connard de Lousolo. Il sort d’où celui là!!!!

  20. QUI est QUOI? dit :

    Bon, RPP (et les autres), c’est bien toutes ces formules idiomatiques à l’africaine ou plus exactement, déférences congolistes de ‘politesse’ ici et là, pour s’adresser aux uns et aux autres. Tant pis, comme vous voulez…

    Tant mieux cependant, pour tes réponses en sus très éducatives pour nombre d’ignorants maladroitement évasifs et très fixistes, et d’autres ignares par ailleurs du genre « bec-lousolo ». Mais, honnêtement, il se dégage une certaine constance chez tes interlocuteurs (pour ne pas dire ‘ces derniers’), qu’à chacune de tes interventions ou presque, quelle que soit l’actualité brulante ou le sujet en substance, tu es quasiment accusé de ‘TRAITRE’, et je ne mâche pas l’épithète. En dernier lieu, parmi tant d’autres, je prends ici en instance pour illustrer, la phrase qui suit, d’une récente réaction:

    [Pangou peut nous distraire, mais je sais qu’il travaille pour son beau frère.]

    Mille castors, et bon sang de bois, okay c’est bien ‘la fraternité et la cordialité’, encore comme vous l’entendez, mais, cher compatriote, vas-tu sans équivoque et fermement adresser et contrer définitivement, ces attaques répétées de tes détracteurs en ta personne et sur ta personnalité, même s’ils se limitent toutefois au verbe facile et à la tangente non-trigonométrique? Sérieusement, comme ils ne t’accordent pas à toi aussi, en revanche, ‘le temps’ et les moyens de ta ‘défense’. Même si tu n’es pas Mokoko. That is the question!

    Alors, s’il te plait, répond-leur pour rassurer le monde. Merci.

    Trop c’est trop!

  21. Pésa_i_mbua_i_mbua_mé_manga dit :

    L’indépendance du Congo vis-à -vis de la France EST À PARACHEVER: Au Peuple Congolais de se PRONONCER!
    LIPANDA! LIPANDA! LIPANDA!

    Vidéo à voir!

    À l’occasion du Congrès des Congolais du Canada, Robert POATY PANGOU s’adresse aux Congolais:
    http://independancesudcongo.blogspot.fr/2016/08/robert-poaty-pangou-sadresse-aux.html?m=1

  22. CONGO-BRAZZAVILLE : Le dictateur en train d'entraîner une partie de l'opposition dans sa chute dit :

    Ce n’est plus un secret pour personne que le Congo-Brazzaville va très mal. Les cérémonies marquant le 56e anniversaire de la fête de l’indépendance, dans la Bouenza, sont, littéralement, boudées par les populations locales.

    Pour faire bonne figure, le pouvoir achète, à coup de billets de banque, les figurants venant de plusieurs localités lointaines dont Brazzaville, pour remplir le stade et d’autres lieux de la manifestation. Les forces de l’ordre sont, parfois, transformées en figurants autochtones afin de boucher les trous, dans les tribunes. Le dictateur qui n’a obtenu que 8% lors de la présidentielle du 20 mars, et qui s’est octroyé un score de 60% pour lui permettre de passer dès le premier tour, se rend compte que son vote usurpé est difficile à porter sur les épaules.

    Cela dit, le dictateur ne veut pas tomber seul. Il veut entraîner l’opposition dans sa chute. Pour y parvenir, il arrose, copieusement, deux anciens signataires de la Charte de solidarité, qui ont vite fait de se désolidariser du Groupe des Cinq : Guy Brice Parfait Kolelas et Pascal Tsaty Mabiala, on peut le dire, sont membres de l’opposition, avec les deux pieds chez Sassou Nguesso. Zéphirin Mboulou est leur intermédiaire auprès du dictateur. Après avoir pris beaucoup de galon pour avoir parfaitement conduit le processus qui a abouti au hold up électoral, il est devenu un homme de confiance du dictateur.

    La pêche de Sassou ne s’est pas limitée à Kolelas et à Mabiala. Moukoueke, Itadi, Oba, Madingou et autres Mpouele, auraient comme interlocuteur, Demi-Dieu. Jean Dominique Okemba s’occuperait d’eux pour ne pas tout laisser entre les mains de Mboulou.

    Comme on voit, le dictateur est dans le trou. Mais, il ne veut pas couler seul. Il réussit à entraîner quelques brebis galeuses dans sa chute. Car face aux véritables résistants comme Mokoko et Makaya (qui aurait, selon certaines sources, été trahi par son « frère » Kolelas), en prison, Okombi en fuite, Munari, Bowao, Mierassa, et d’autres, sous surveillance à Brazzaville, il est conscient de leur inflexibilité, après avoir tout tenté.

    Avec un baril à 45 dollars qui ne lui permet plus de payer les salaires, à temps, il sait que le compte à rebours (de la chute) a commencé…

    Source: afrique education, 13 aout 2016

  23. Conémara dit :

    Le toto de service est au boulot: indexer Kolélas l’ex-ministre et valider Mokoko l’ex-conseiller, c’est tout.

    On connaît la musique, ‘la déca-danse’, et nous te connaissons…

    VA AU DIABLE!

  24. Bulukutu dit :

    Nous sommes le 16/08/2016. Le pouvoir au congo est vacant.

  25. marechal mobutu dit :

    ou s’etait deroule tres exactement la ceremonie de l’independance du congo.a bzv pnr a la mairie a la gare de brazzaville ou? a premeire vue c’etait l’age d’or du pôol. president de la rep fulbert youlou lari et president de l’assemblee nationale al massamba debat lari aussi. voila pourquoi le pool court apres le pouvoir depuis 1968 soit 48 ans de course effrenee.jusqu’en 2021 sassou sera la.donc pool tu vas bcp courir.tu vois tu es devenu aigri.tout enerve. tout.

Laisser un commentaire