Jean François Ndenguet démissionne des Diables Noirs…mais pas de la police !

François NdenguetLe général Jean-François Ndenguet, directeur général de la police congolaise a démissionné, le 6 mars dernier à Brazzaville, du poste de président de la section football du club Diables- Noirs.  Je démissionne de mes fonctions de président de la section football pour des convenances personnelles», indique-t-il dans une lettre adressée au président de Diables-Noirs, Hugues Ngouélondélé « gendre de Sassou Nguesso ».

Il faut dire que la stratégie sécuritaire du régime de Brazzaville ne laisse plus beaucoup de temps , à ceux qui ont la charge de mater l’opposition.

Dès son arrivée au pouvoir par les armes en octobre 1997, l’une des priorités était de contenir la contestation populaire , à travers les clubs de football.

Toutes proportions gardées, les clubs de football au Congo-Brazzaville sont à l’image des partis politiques, c’est à dire à caractère régional.

Les Diables-Noirs sont d’abord une équipe dont le plus gros des fans viennent des quartiers sud de Brazzaville et du département du pool, une région hostile à Sassou Nguesso.

C’est dans cette optique que celui qui entra à Dolisie avec l’armée angolaise, à l’issue de massacre sans précédent dans cette ville, Remy Ayayos Ikounga, aujourd’hui colonel, directeur adjoint du domaine présidentiel et ami personnel d’Edgard Nguesso, dirige le club de football de Léopard de Dolisie « 3e ville du Congo » , et chef lieu du département du Niari, fief du Profeseur Pascal Lissouba.

C’est par le biais de son neveu Rémy que Martial de Paul Ickounga, ancien directeur de cabinet, et ministre du Président Pascal Lissouba, que Sassou Nguesso l’a fait nommé à la commission des sciences de l’Union Africaine.


Remy AYAYOS IKOUNGA

 Remy Ayayos Ikounga

En revanche, on considère à tort ou à raison, que le club de l’étoile du Congo, est plutôt favorable à Sassou Nguesso, car la majorité de ses sympathisants sont originaires du Nord de Brazzaville.

Mais ayons l’honnêteté de dire, qu’il y a plusieurs congolais qui sont fans de ces équipes, sans répondre à toutes ces considérations politiciennes, contrairement à tous les présidents de ces clubs de football, en mission commandée du pouvoir de Brazzaville . Ces clubs de football fonctionnant comme de véritables agences de renseignements et à ce titre, Sassou Nguesso y alloue tous les mois, des centaines de millions de CFA.

Par Olivier Mouébara

Diffusé le 10 mars 2013, par www.congo-liberty.com

Ce contenu a été publié dans Actualités, Actualités du Congo, Les articles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à Jean François Ndenguet démissionne des Diables Noirs…mais pas de la police !

  1. TONA dit :

    Quoi que Ndenguet fasse, la conscience Congolaise attend sa chute prochaine. Hier, Ndénguet prétendait être le plus fort du fait d’avoir gagné « la guerre » contre les BAKONGO. L’objectif était, que les gagnants occupent tout le Sud par tous les moyens. Les femmes Kongo étaient humiliées, les maris tués ou muselés, les cadres exécutés bref, il fallait occuper la partie Sud. Aujourd’hui, quelque chose change. sassou ne se représentera plus. Le PCT n’aura plus un président au Congo. Le Nord du pays n’est plus sûr d’avoir un dirigeant dans les futurs gouvernements. Ndenguet lui, est attendu par les Français et la CPI alors il faut démissionner pour plus se concentrer sur l’essentiel c’est-à-dire, l’après sassou. Comment voulez-vous être président d’un club appartenant aux Sudistes ? Oui, dans des pays démocratiques cela est possible. Mais au Congo, ce n’est que de la provocation. Au fait et si tout se payait ici bas ?

  2. Robert POATY PANGOU dit :

    Mes très chers frères,

    Quoi qu’il arrive, la SCISSION du Congo devient inévitable.

    Pourquoi ?

    Explication :

    1 – Le Peuple NGala ne veut lâcher un Pouvoir qu’il a obtenu par la force. Il craint le pire en quittant le Pouvoir.

    2 – Le Peuple Téké tient à prendre le Pouvoir. En effet après avoir aidé le Peuple NGala à évincer le Peuple Kongo du Pouvoir, il se dit que c’est son tour d’y accéder.

     » – Le Peuple Kongo veut récupérer le Pouvoir. Mais il a compris qu’il n’y a plus un intérêt de continuer à vivre ensemble avec des Peuples qui ne partagent pas ni les mêmes valeurs ni le même comportement que lui.

    Voilà pourquoi le Peuple Kongo a fait le choix de créer son Etat.

    Ainsi pour le Peuple Kongo, c’est l’exemple du Peuple Juif, du Peuple Croate et celui du Peuple du Sud-Soudan qu’il faut suivre.

    Il faut donc savoir que le Peuple NGala a fait le choix du Togo et du Gabon.

    Un Etat Téké, un Pouvoir Téké, un Président Téké, une Armée Téké.

    Un Etat Téké, un Pouvoir NGala, un Président NGala, une Armée NGala.

    Un Etat Kongo, un Pouvoir Kongo, un Président Kongo, une Armée Kongo.

    Voilà la solution pour le Respect entre les Trois Peuples.

  3. Bantu_avant_tout dit :

    Monsieur poaty-Pangou, arrêtez d’amuser la galerie comme tous vos séides. Vous n’êtes pas né avec un bout de terre pour constituer le Congo, et les Bantus ont volé cette terre aux peuples autochtones en les aliénant aussi au passage, le Congo brazzaville est constitué de seulement 20% du royaume Kongo… les 80% de votre soit-disant terre se trouve dans l’ex Zaïre et en Angola, bonne chance!!! Pour les autres qui vivent en phase avec leur temps, cherchons à mettre le putschiste dehors et construisons notre pays! toutes les régions françaises n’ont pas donné de président à la France… poaty-pangou ne mange pas chez sassou alors il est aigri et jaloux de Munari.

  4. chris dit :

    Au moment ou les européens cherchent l’unité vous les bakongo vous cherchez la division. MAWA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.