ALERTE ENLÈVEMENT: ARRESTATION DE JOE WASHINGTON EBINA A BRAZZAVILLE

Joe EbinaLa rédaction de votre journal en ligne vient d’apprendre que les hommes du Général et directeur de la police congolaise Jean François Ndenguet, ont enlevé en pleine réunion de l’association des victimes des explosions du 4 mars 2012, dans le secteur de Dragage  « Talagaï », le Président de cette association, JOE WASHINGTON EBINA.

Aux dernières nouvelles, il aurait été emmené et incarcéré au commissariat de Mikalou dans le 6e arrondissement de Brazzaville (Congo).

Nous demandons à toutes les congolaises et les congolais  de manifester leur indignation envers cette nouvelle arrestation arbitraire du pouvoir dictatoriale et illégitime de Sassou Nguesso.

Nous exigeons au pouvoir de Brazzaville, la libération immédiate et sans condition de JOE WASHINGTON EBINA, et tenons pour responsable, le pouvoir de Sassou Nguesso, si d’éventuels faits de tortures s’avèrent sur sa personne.

La rédaction de congo-liberty, vous tient au courant du développement de ce kidnapping de notre frère JOE WASHINGTON EBINA.

Diffusé le 2 mai 2013 par www.congo-liberty.com

LES RAISONS DU KIDNAPPING DE JOE EBINA PAR LA POLICE DE SASSOU NGUESSO. Par Olivier Mouébara

Congo: un rapport européen d’évaluation sur les explosions de Mpila de mars 2012 « les munitions subsistent en profondeur et représentent un danger »

Ce contenu a été publié dans Actualités, Actualités du Congo. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à ALERTE ENLÈVEMENT: ARRESTATION DE JOE WASHINGTON EBINA A BRAZZAVILLE

  1. Anonyme dit :

    Il est triste d’entendre que joe est arrête par la police de monsieur Sassou qui ont fondé leur pourvoir sur le mal et la dictature.Nous demandons la libération de joe immédiatement

  2. Zen dit :

    Anonyme Mr Joe est un citoyen qui a ces droit et qui doit également respecté celui de la république

  3. Anonyme dit :

    Le Felin dit:
    C’est dommage que jusqu’aujourd’hui, les Congolais continuent d’ignorer leurs droits. Il est hors de question que les dirigeants Congolais se permettent de vouloir réduire au silence les Congolaises et les Congolais et de nous priver de notre libérté. Si vous estimez que nous n’avons pas le droit de s’exprimer, dites le ouvertement que fini la démocratie, la liberté, tant que vous allez garder les institutions comme telles, nous ne nous empêcherons pas de dire haut et fort ce que nous pensons. Nous allons de plus en plus faire entendre nos voix. Pensez à agrandir et contruire d’autres les prisons puisque vous en aurez besoin dans un proche futur.

  4. Anonyme dit :

    Les Congolais demande simplement de faire bien et correctement les choses, après vous allez évaluer les réactions.
    Mon frère Joe, nous sommes de tout cours avec toi. Par ces écrits recois toutes nos pensées positives, notre compassion et symphatie à toutes celles et ceux qui tente tant soit peu d’élever leur voix pour dire autres choses que les courtisans agriper à ce pouvoir. Profite de ta liberté et ne baisse pas les bras, nous te soutenons.
    L’honorable Cyr, cher frère, j’éspère que tu as agit en démocrate pas en frère, nous pensons que chaque qu’une injustice sera faite nous te verons debout et efficace comme tu l’as démontré ce matin, si tel est le cas le Congo te sera reconnaissant.
    Vve l Démocratie, Vive le Congo, Vive tous les Démocrates Congolais (Les vrais)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.