MAMIE ANTOINETTE SASSOU NGUESSO ET LA CROISIÈRE S’AMUSENT A ST-TROPEZ SUR CANAL PLUS

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=RtrIqAw5V8o[/youtube]

 

 

 

Mamie Antou Sassou Nguesso confirme avoir célébré son 70e anniversaire à St-Tropez.

SOURCE CANAL +  » LE PETIT JOURNAL DE YANN BARTHES » 

VOIR LE LIEN CI DESSOUS:

http://www.canalplus.fr/c-divertissement/pid3351-c-le-petit-journal.html

Entre vendredi et dimanche, Antoinette Sassou-Nguesso a célébré en grande pompe son 70e anniversaire à Saint-Tropez.

Une délégation composée de près de 150 personnes accompagnait l’épouse du controversé président congolais Denis Sassou-Nguesso, qui se trouve impliqué dans l’affaire des « biens mal acquis ».

Le programme des Congolais à Saint-Tropez a été clinquant : logés dans des hôtels cinq étoiles, ils ont multiplié les séances shopping dans les boutiques de luxe, les dîners dans les restaurants les plus prestigieux et les sorties en discothèque.

Ce voyage est actuellement au coeur d’une polémique au Congo, un pays où la population est en proie à de graves problèmes de pauvreté. Selon des journalistes congolais opposés au pouvoir en place, le coût de ce fastueux séjour s’élèverait à un million d’euros.

Source de l’article : nice-matin

Diffusé le 15 mai 2013, par www.congo-liberty.com

Ce contenu a été publié dans Actualités, Actualités du Congo, NOS VIDEOS. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

31 réponses à MAMIE ANTOINETTE SASSOU NGUESSO ET LA CROISIÈRE S’AMUSENT A ST-TROPEZ SUR CANAL PLUS

  1. J’espère que le président HOLLANDE à regarder ce reportage , parce que nous imposer un fou furieux à la tête du pays ça suffit ! Voilà où passe l’argent du budget congolais , des budgets colossaux pour organiser des fêtes toutes l’année , alors que le peuple congolais manques d’eau potable, électricité,85% des chomeurs , expérience de vie 28ans faute d’hôpitaux digne de ce nom , pour un pays pétrolier et d’autres richesses naturelles propriétés de la famille sassou nguesso.

  2. René Mavoungou Pambou dit :

    Quand un ramassis d’irréductibles, d’indécrotables s’étant accaparés illégalement du pouvoir et des richesses d’un pays sombrent dans la folie des grandeurs. C’est acte hautement criminel que de s’accorder un caprice de un million d’euros sur le dos d’un peuple acculé à une misère et une pauvreté endémiques. C’est pathétique

  3. Bakala Dia Ntsakala dit :

    eh bin bravo pour le travail messieurs de la diaspora au moins elle ne reviendra plus. nguesso ap avoir vu ceci va pester contre la France qui s’ingère ds sa vie privée .mais quelles idioties que d’être venus en France après ce que l’on sait ? et que dire de tv nkombo, pathétique. plus que jamais tv du clan.ils ont tt bn sang , ranch_ chevaux_ autruches_ ecair _ un aeroport_à ollombo ? des puits de petrole bravo le petit journal. un conseil a madame nguesso la prochaine fois allez a PYONG-YONG on a vu en catimini mama POTO TCHIBOTA mère venus express de rdc.mamie non lui a t’on intimée? la pauvre.

  4. Patriot man dit :

    Les affirmations contenues dans ce papier me paraissent pour le moins fantaisistes. Quel est le manifeste qui démontrent que 150 personnes ont quitté Brazzaville pour festoyer à Saint -Tropez? Les ennemis du Congo cherchent la petite bête partout. Qui a fait la comptabilité de cet anniversaire pour en déduire qu’il a couté 1 millions d’euros.
    La vrai question est celle de savoir si la première dame congolaise n’a pas le droit de fêter là ou elle le veut? Cela n’échappe à personne qu’elle a de la famille en Europe, et peut très raisonnablement fêter ses 70 ans, un âge aussi important avec les siens.
    Je crois que c’est injuste de ne retenir de cette grande dame de cœur que ces niaiseries. Elle a beaucoup fait avec sa fondation et avec son rang de first lady, on devrait légitimement lui devoir assez d’égards.
    Tout l’acharnement médiatique qui entoure cet affaire n’est que mauvaise foi et amalgame.

  5. Zen dit :

    Franchement nous congolais on est trop limite l’epouse du chef l état fête ses 70 ans d ages et c’est mal interprété et qu est ce qui est mal dans tout ça totalise cette age c est pas une grâce, on juge une première dame comme un particulier elle a droit de faire ce qu elle veut surtout que son mari est président et elle a bien le droit d avoir une vie privée

  6. TONTON BASOLO dit :

    Décidément je vous comprend plus, apparemment tout ce qui vient de la famille NGEUSSO est male conçu d’office!
    Mais pour quoi toutes cette haine?
    Si une dame de la pointure de Madame SASSOU qui totalisée ses 70 ans d’âge chose qui devient de plus en plus complexe avec les crises d’AVC et autres, décide de se faire plaisir en ayant autour d’elle? quelque parents, amis et connaissances, vraiment jusqu’a là je ne voie pas ou le problème?
    Si c’est l’argent, je ne pense pas que les chiffres communiqués soient juste sauf si ils ont été indiqué par le trésorier de madame SASSOU ce qui m’étonnerai. En plus pour organiser un son 70eme anniversaire, Mère ANTO n’a pas besoin d’aller servir au trésor public. Donc NGOULI BATICAYO O VIVRE NZAMBE A BAKISELA YO MIKOLO EBELE…

  7. Décidedément les gens d’Oyo contre-attaques , soyons sérieux mes frères et soeurs d’Oyo est -il normale pour une capitale (BRAZZAVILLE) qui manques d’eau potable encore moins l’électricité , que la soit disant première dame se permette de dépenser plus 1million d’euro ,pour un anniversaire ? non mes chers frères et sœurs sortant de la bestialité inouïe de ces voyous

  8. son dit :

    Dans cette histoire ,les plus cons en fait, c sont les journalistes de telecongo. si ce que la 1ere dame a fait est bon pour l image du pays , ALORS pourkoi ne pas faire passer la vrai verite a la tele au lieu de mentir tout un peuple.

  9. Anonyme dit :

    Décidement les hommes du pouvoir n’ont plus honte, oh Dieu d’Abraham, qu’avons-nous fait de mal pour cohabiter avec ces gens sans scrupules ni modestie. Dire qu’ils viennent nier sur ce site le nombre de 150 invités, il suffit de voir la dimension des quatre bus transportant les invités pour affirmer que le nombre de 150 invités était largement dépassé. Cette femme qui vient pavoiser à saint tropez avec sa cour ne mérite aucun respect, se laisser aller à de telles frasques alors que le peuple souffre relève de la folie, ce qui n’étonne point d’elle, elle a d’ailleurs un apaprtement à paris d’une valeur de 1 300 000 euros, combien gagne-t-elle pour s’offrir un tel bien qui devait revenir bientot au peuple congolais, ces gens n’on pas honte. Que Dieu maudisse à jamais tous ceux qui ont critiqué l’Abbé YOULOU, MASSAMBAT DEBAT et NGOUABI. PAYS DE MERDE DE BORDEL.

    NICOLAS

  10. G. Mascad dit :

    Imaginez la Compagne du Président Hollande aller faire la java à New York avec l’argent de l’Etat français, l’argent des contribuables français, et vous verrez le tollé !

  11. Citoyenne dit :

    A Mascad,

    C’est très bas de verser dans l’injure et l’incurie. Si fêter un anniversaire veut dire, faire la java, cher ami, je vous renvoie à vos études. Le respect dû aux autorités est une obligation morale. Vos critiques de bas étages n’enlèveront rien à cette dame qui est connue et reconnue pour son sens d’humanité. JOYEUX ANNIVERSAIRE NGOULI!

  12. Anonyme dit :

    Décidément avec des gens de cet acabit, noir c’est noir, il n’y a plus d’espoir, ces médiocres viennent nous narguer, heureusement que tout ça va bientôt finir, le pays sera bientot géré par des vrais patriotes

  13. OKA dit :

    70 ans d’âge, ça se fête donc au lieu de vous torturer à inventer des chiffres fictifs et pour justifier cela , faites comme moi et JOYEUX ANNIVERSAIRE NGOULI.

  14. Mouanga2BZ dit :

    « J’espère que le président HOLLANDE à regarder ce reportage » Mr Loubaka lua Malanda, vous pensez que le Congo est un arrondissement de la France ou hollande p peser de son pouvoir pour la nomination d’un maire, Sassou est un président légitime qui a été vote par les congolais, maintenant si nous pensant qu’il se comporte mal nous devons gérer nos souci au pays. Je me demande si t es déjà arriver au Congo pour affirmer qu’il y a un taux de chaumage de 85% , pas d’électricité pendant que nous avons un monstre à Imboulou qui nous produit de l’électricité; expérience de vie réduit à 28 ans je sais pas qui te donne chez stat, pas d’hôpitaux, tu ignore que l année passer était décrété l’année de la santé et pour cela il y a eu des centre de centre de santé intégré construit dans tous les départements du pays, et la municipalisation accélérer laisse un hôpital digne de ce nom ou il passe. Je comprend que t a rien a dire et d autres intérêt.

  15. Zen dit :

    Une premier dame n’a pas un même mode de vie que tout le monde ou e,core comme vous le pensez son mari président de la république, ce qui ramène à dire forcément pas les mêmes dépense que tout le monde. Nos jours l Afrique est soumis à une guerre médiatique.
    Le Congo est un pays et non un quartier de la France au quel les médias français sont à la quête des informations pour nourrir leurs famille, le grand problème c est que aucun états s intéresse à ce problème à part la France qui fut le colonisateur

  16. Patriot man dit :

    Les détracteurs du Congo ont pris d’assaut les médias régionaux français guidés par nicematin.fr pour tirer à boulet rouge sur une dame qui n’a pas à se justifier sur son droit à fêter son 70 e anniversaire.
    Dommage que les suivistes ont fait le mouton de panurge pour relayer un tissus de mensonge cousu de fil blanc, oubliant au passage qu’aucun grief n’a jamais été porté contre Madame Antoinette est connu comme une humaniste.
    Heureusement que cette campagne d’intoxication qui rime avec une incitation à la haine et au soulèvement ne peut trouver d’échos favorables auprès des congolais avertis, sauf quelques aigris qui viennent gesticuler de temps en temps sur le net, sans arguments ni preuves susceptibles de convaincre le premier des dociles.
    Je souscris, de ma part aux arguments des bien pensants qui m’ont précéder sur ce site condamnant la frénésie médiatique et l’injure pathologique qui a pris corps chez certains internautes en mal de culture.
    Je sonne ici et maintenant le glas de ce complot médiatique longtemps ourdi contre le Président SASSOU et tout ce qui lui sont propre. Je clame haut et fort que ni le nombre, ni la virulence des propos publiés sans déontologie ne peuvent salir l’image d’une dame de cœur comme Antoinette SASSOU.
    Je vous laisse faire l’audit d’un anniversaire dont vous n’avez ni les factures, ni les reçus, encore moins tout autre élément à charge contre la première dame congolaise.

  17. Mouanga2BZ dit :

    Je me rend compte qu en france les medias son manipulés, aucun pays au monde s’interesse du congo comme la france. Les medias francaises (ben ceux qui se cache derrière) veulent faire croire à l opignon internationnal qu ils aiment le Congo, ils essaient tant mieux que mal à protéger les congolais contre leur président,pour commencer qu’ils laissent les congolais fixés les prix de leur matières première, ils oublies qu’il se bat pour son peuple et essaie de tous mettre en place malgré les miete que la france nous reverse sur nos propre recette de faire du Congo un pays emergeant. chère frère Congolais les francais se permettent de nous reversés moins de 50% de nos recettes pétrolière, pour ca les médias francaises ne s’acharnent pas sur leur gouvernement. Le CONGO n’est pas un quartier commercial de la france.

  18. marc dit :

    c’est l’africain qui tue l’africain, dire qu’il y en a que ça choque!!!! qu’on fasse un reportage sur un anniversaire qui coûte 1 million d’euros????? je me dis que ces gens là sont aussi coupable, et égoïste et malsain vos enfants dorment dans des draps de soie cela ne vous donne pas le droit d’encourager ce genre de comportement il y a quand même une éthique humaine un peu d’humanité en chacun de nous comment l’africain peut être aussi égoïste que ça certes elle veut fêter son anniversaire elle n’a pas de pays pour celà???, non le congo n’est pas assez bien pour q’une 1 dame y fête son anniversaire???? ha j’oubliais il n’ a pas d’électricité……
    allez encouragez La ,,,,,,pour ces 71 ans ce sera 2 millions jusqu’au jr ou le pen vous chassera de france et je verrais sur quel ordinateur vous allez encore dire des conneries il y a internet pour tous au congo???? que des égoistes pense qu’à son propre intérêt et les autres qui n’on rien à manger sont ils ravie de voir une personne qui ne travaille se taper un anniversaire à 1 million d euros????? et si on en parle on dit que ce sont les ennemis du congo dieu vous voit !!!!!!

  19. Steve dit :

    Non, le Congo n’est pas assez bien pour cela. Et il faudrait pour cela également aimer son pays pour cela, et force est de constater que ces gens n’aiment pas leur pays. Quand ils quitteront le pouvoir, ils viendront passer le reste de leurs jours en France, loin de ce Congo.

  20. histona dit :

    Au vu de tout ce qu’il y a encore à faire dans nos pays Africains, on ne devrait pas se permettre un tel gaspillage.
    Cela dit, j’invite mes frères et soeurs Congolais à nous aider à faire la lumière sur la disparition mystérieuse de l’Ingénieur Forestier Camerounais Tchamba Ngassam Melvin survenue à Zanaga le 8 avril 2011.
    Les premières enquêtes n’ont pas permis de le retrouver. Cependant, plusieurs zones d’ombres sont apparues lors de cette disparition de cette première enquête. Le code de la famille congolais stipule dans son article 117 alinéa 2, que six mois après la disparition d’un individu, si ce dernier n’est pas retrouvé, il est considéré comme mort.

    Or, son employeur à peine quelques jours après sa disparition, alla en justice demander son certificat de décès au lieu de se préoccuper de sa recherche. Un employeur lucide et conscient ne saurait demander un certificat de décès de son employé au lendemain de sa disparition, alors qu’aucune preuve ne montre qu’il est décédé. Toutes les pièces importantes de Tchamba Ngassam ont été trouvées sur son lit (Le passeport, alliance de mariage, ordinateur portable, lunettes médicales). La disparition de Tchamba Ngassam Melvin a été signalée aux autorités judiciaires de la localité seulement le 21 avril 2011.

    Merci de nous aider en signant cette pétition.

    http://www.avaaz.org/fr/petition/Pour_une_reprise_des_enquetes_au_Congo_Brazzaville_afin_de_retrouver_lIngenieur_forestier_Camerounais_Tchamba_Ngassam_M/?launch%3Cbr%3Cbr

  21. ngoma dit :

    lutchizu na ma loango!!! mais la! tu m’a decu mami anto, j’espere que tu raisonne en ce moment!! bien tout c’est la france qui a permit cela en favorisant un coup d’etat a ce couple… la france veut se ratraper de leur betises comisent sur le territoire congolais!!! sassou et sa femme ne sont que des ivrognes! un etudiant qui meurt a tunis l’autre se fait aracher le bras mais ce gouvernement se porte garant de debloqer l’argent de l’etat pour soutenir un anniv!!! MRD!! pauvre justice de 2016 qui a du boulo a faire!!!

  22. LE BERGER dit :

    Antoinette Sassou-N’Guesso ou la force de la foi

    L’épouse du Chef de l’Etat, Antoinette SASSOU-N’GUESSO a soufflé ses soixante-dix bougies, le 7 mai dernier, dans la prière, à la basilique Sainte-Anne du Congo, en compagnie de son époux. Mais, la présidente de la fondation Congo assistance a aussi marqué ce jour mémorable, comme pour ne pas démentir son attachement aux œuvres sociales, par une visite des orphelinats.

    Plusieurs personnalités ont pris part à cette messe eucharistique officiée par Mgr Anatole Milandou, archevêque de Brazzaville qui a donné le sens à la célébration d’un anniversaire : « célébrer un anniversaire est une immense joie et un témoignage de reconnaissance envers les parents qui ont donné la vie, mais surtout envers Dieu le Créateur devant lequel nous devons toujours nous incliner », a signifié l’homme d’église qui a ajouté : « vous avez voulu rendre grâce à Dieu pour le don de la vie qu’il vous fait au jour le jour. En effet, toute notre vie est entre ses mains et c’est lui qui nous guide et nous protège. Ce n’est que faire justice et reconnaître sa grandeur. Je n’ose vous inviter à faire le bilan à cet âge important et hautement symbolique ».

  23. LE BERGER dit :

    Mgr Milandou a, en outre, invité la première dame à garder la foi, en la nourrissant de l’écoute de la parole et en continuant les œuvres de charité qu’elle accomplit à travers la Fondation Congo Assistance, mais aussi, en tant que personne physique. Justement cette messe d’actions de grâce se tient en la Cathédrale Sainte-Anne. Une église dont la réhabilitation a connu l’implication personnelle de cette grande dame au cœur de mère, sensible et magnanime. Le prélat s’en est souvenu à cette occasion et a adressé à la première dame des remerciements chargés de gratitude. « C’est l’occasion pour moi de vous dire merci pour tout ce que vous faites pour cette basilique Sainte-Anne du Congo dont vous êtes la marraine », a-t-il souligné, avant de poursuivre «Vous avez été la marraine de sa réhabilitation, de sa finition et de sa construction. Aujourd’hui, grâce à votre intervention, les bancs sont en voie d’être renouvelés et un transformateur est en cours d’installation pour une bonne électrification de la basilique et du stade Félix Eboué. Puisse l’Esprit saint vous illuminer pour que vous répondez toujours présente à l’appel de Dieu », a conclu le prélat.

  24. LE BERGER dit :

    Le jour anniversaire n’est pas comme les autres. Il est chargé de sens et invite la personne concernée à méditer sur son avenir. Mais, Antoinette SASSOU-NGUESSO ne s’est pas contentée de cette méditation. Pragmatique, elle a concilié deux appels : celui de Dieu évoqué plus haut et celui des personnes défavorisées auxquelles elle est toujours attachée. En effet, la première dame a commencé cette journée mémorable par la visite des orphelins du centre Nazareth. Les personnes de troisième âge à l’hospice des vieillards Paul Kamba celles des petites sœurs des pauvres ont également reçu sa visite, au cours de laquelle elle leur a distribué des vivres et non vivres pour leurs besoins quotidiens. Les bénéficiaires n’ont pas tari d’éloges à l’endroit de la présidente de la fondation Congo Assistance, en la remerciant du fond de leur cœur, pour l’attention qu’elle accorde aux personnes vulnérables et pour l’espoir qu’elle leur apporte.

  25. LE BERGER dit :

    Une action sociale multidimensionnelle

    En fait, œuvrer dans le social, son esprit de partage et son amour de servir les autres sont des convictions qui l’animent depuis toujours et qu’elle n’entend pas trahir. Depuis plus de trente ans, Antoinette Sassou-Nguesso a adopté, le postulat d’une action sociale dynamique et efficace couplée à sa volonté d’aider les jeunes à la formation professionnelle. Outre l’assistance et l’aide aux personnes de troisième âge, l’épouse du Chef de l’Etat congolais s’est également illustrée dans la protection du couple mère-enfant. Par ses actions, elle essaie d’apporter, dans une certaine mesure, un changement qualitatif dans le quotidien de milliers de personnes. Et, Antoinette Sassou Nguesso sait porter le plaidoyer d’une solidarité concrète et agissante aux quatre coins, non seulement de son pays, mais aussi, du monde, pour appeler « une nouvelle manière de vivre ensemble, en créant un lien solide entre les personnes les plus défavorisées et le reste de la communauté nationale ».

    Aujourd’hui, la Fondation Congo Assistance qu’elle a créée, a un tel encrage dans le pays, que sa démarche salutaire et pédagogique, a une résonance pertinente au-delà des frontières du Congo. Pour que « le sourire d’un enfant en bonne santé, la prise en charge des jeunes désœuvrés, la chaleur des échanges avec les anciens… » qui constituent aux yeux de la première dame du Congo « les fondements de l’équilibre d’une société » deviennent des préoccupations partagées par tous. Déjà, on peut s’accorder pour dire que cette conviction fonde admirablement les louables actions de cette dame qui continue, avec la même abnégation, le même élan de générosité envers les femmes et les enfants, qui n’ont plus que l’espoir pour croire aux lendemains qui chantent.

  26. LE BERGE dit :

    Malgré des nombreuses réalisations concrétisées, la première dame affine, chaque année, d’autres stratégies qui prennent en compte plusieurs aspects interdépendants, mais dans la synergie, qui permettent de réaliser des avancées notables. Il s’agit notamment de la formation, de la santé et de l’éducation des populations, associées au dépistage prénatal et à l’accès facile aux soins, ainsi qu’à une couverture vaccinale étendue.

    Cette perspective s’est déjà traduite dans les faits. Ainsi, pour briser la chaîne de transmission du VIH-Sida de la mère à l’enfant, elle n’a pas hésité d’aller chercher les fonds hors du Congo pour engager une lutte contre cette pandémie sur le plan local. Pour tout dire, Antoinette Sassou-Nguesso s’est toujours déployée et sans faire l’économie de ses forces et son énergie, pour soulager la souffrance des autres. A travers la Fondation Congo Assistance, elle mène d’intenses et régulières activités. On peut notamment citer l’électrification du centre d’accueil des personnes de troisième âge Paul Kamba de Brazzaville, le don d’un scanner à l’hôpital militaire de Pointe-Noire, le don d’une ambulance et des lots de médicaments au centre hospitalier d’Ongogni, la construction d’un centre préscolaire à Kinkala, la construction, à Brazzaville, d’un centre d’animation sociale pour l’adolescente-mère, la construction d’un pavillon de consultation au centre psychiatrique de Brazzaville, la réhabilitation du centre des mineurs de Louvakou, l’organisation de causeries-débats de sensibilisation sur la fièvre Ebola et le VIH/sida avec les femmes et jeunes filles. Il n’est pas évident de dresser une liste exhaustive de ces actions, tant elles sont nombreuse, variées et diversifiées.

    De plus en plus, la Fondation Congo Assistance lutte pour sortir les femmes du cycle de pauvreté, en leur ouvrant l’accès à l’épargne et aux mécanismes professionnels, en s’appuyant sur le Pnud qui finance les microprojets, l’Unicef et l’Unesco pour la prise en charge de l’enfant en matière de santé et d’éducation.

    La drépanocytose : une autre manche de sa lutte

    Antoinette Sassou-Nguesso s’est engagée avec conviction, comme elle sait le faire, pour offrir au Congo et, même à toute la communauté noire du monde, l’ensemble des instruments internationaux qui ont sorti la drépanocytose, première maladie la plus génétique au monde, de l’anonymat, en la faisant reconnaître comme problème de santé publique. La drépanocytose, on le sait, ne se guérit pas et les seuls traitements disponibles ne servent qu’à atténuer ou prévenir les douleurs atroces de cette maladie. Cette maladie n’avait jamais bénéficié de la moindre prise en charge. C’est donc, grâce au plaidoyer mené par Antoinette Sassou Nguesso que la drépanocytose a pu être reconnue comme priorité de santé publique par l’Union Afric aine, l’OMS, l’UNESCO et l’ONU dont la résolution 67/237 fait du 19 juin de chaque année, la journée mondiale de lutte contre la drépanocytose. Cette reconnaissance mondiale a pour effet de conduire les Etats et les organisations internationales à investir dans la recherche et assurer le financement de la prise en charge de la maladie pour aider les familles comme c’est le cas du cancer et du VIH/sida. À côté de la drépanocytose, on peut citer l’action pionnière de la première dame du Congo dans la réduction risque de transmission du VIH/sida de la mère à l’enfant avec l’expérimentation de la viramune au Congo au début des années 2000. Son implication, particulièrement, dans cette lutte, mieux dans la protection du couple mère-enfant n’est pas estompée. Bien au contraire !

  27. LE BERGER dit :

    Une diplomate civile et humanitaire chevronnée

    Sans prendre de couleur politicienne, la première dame du Congo a joué un rôle important dans la diplomatie civile et humanitaire. Cette approche pragmatique lui a permis de parvenir au rapprochement des vues entre les leaders politiques congolais, en facilitant le retour d’exil de certains d’entre eux. Dans ce cadre, elle a multiplié des initiatives comme le train de la paix et de la solidarité, pour relancer le trafic ferroviaire et la libre circulation des biens et des personnes dans les départements sud de Brazzaville où subsistaient encore des conflits armés. Ce dispositif lui a également permis de s’impliquer dans la résolution des conflits en favorisant le dialogue entre les leaders politiques de l’opposition et ceux au pouvoir, en Côte d’Ivoire et en RDC, en impliquant les femmes et les leaders religieux dans la recherche de la paix et le règlement des conflits dans ces pays frères.

    Réunies à Brazzaville le 14 février 2008, en Assemblée générale de la Mission de paix des Premières dames d’Afrique (MIPREDA), les Premières dames ont adopté un Appel dit de Brazzaville dans lequel elles reconnaissaient la diplomatie civile et humanitaire comme un important outil de leur intervention dans la résolution des conflits sur le continent. Elles invitaient alors les femmes africaines à s’engager à leurs côtés dans le cadre de cet outil et lançaient par la même occasion un « appel pressant à l’Union Africaine, à l’ONU, aux organisations internationales et régionales de soutenir cette initiative qui contribue à préserver la paix, la stabilité, la sécurité, et le développement durable du continent ».

    Tout compte fait, Antoinette Sassou N’Guesso a consacré et consacre encore une grande partie de son existence à la promotion des valeurs sociales et au développement des actions en faveur de l’humanité. Il n’est donc pas exagéré de dire que l’épouse du Chef de l’Etat congolais est restée, malgré le cours des ans, fidèle à ses aspirations : la justice et la charité.

  28. LE BERGER dit :

    SOURCE http://www.jeunecongolais.com/

    A LIRE ET A COMPRENDRE APRES SI VOUS AVEZ DE QUOI AJOUTER, BIEN A VOUS LE CLAVIER!!!!!!!!

  29. Anonyme dit :

    Bonjour peuple congolais arrêtons de nous déchirer pour une affaire ou l’on n’a. pas de preuve les français veulent une guerre entre nous c’est tout

  30. lebelre dit :

    y a pas de doute, j’ai reconnu le couz, la tata et bien d’autres, Brefff y a pas de honte à être con, par contre être Congolais ça devient une honte ! mais disons nous aussi que chacun aura sa fin, qui aurait cru pour kahddafi ??? ou bien d’autres …. PAIX à nous africains et préparons demain.
    ça va être dur de passer à autre chose, les habitudes ont la vie dure !!!!!

  31. takougueu bienvenu dit :

    IL ne sert à rien de commenter.l’Afrique est son propre mal.tant d’argent pour un anniversaire!!! c’est très malheureux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.