Bopaka Peinture, affairiste de la pire espèce accuse Joseph Mapakou

bopakaDétournement de deniers publics, trafic d’influence, abus de pouvoir : ces faits sont reprochés au président de l’Observatoire anti-corruption du Congo-Brazzaville et à quatre de ses collaborateurs. Ils croupissent depuis deux jours à la Maison d’arrêt de la capitale congolaise. Selon une source indépendante, l’Observatoire est miné par des dissensions internes et les inculpés seraient victimes de règlement de compte.

Après une semaine passée au commissariat central, après avoir été entendu par le procureur de la République, le président de l’Observatoire anti-corruption (OAC), Joseph Mapakou, et quatre autres membres de cet organe, ont été placés à la Maison d’arrêt de Brazzaville.joseph mapakou

Leur arrestation fait suite à une série d’enquêtes interne à l’OAC. Des enquêtes concluantes selon le colonel Jean Eve Alakoua, porte-parole de la police : « au cours de ces enquêtes, il a été révélé des faits qui sont de nature à motiver leur inculpation, des faits qui sont constitutifs d’infractions, de délits de concussion, de délits de corruption, d’abus de pouvoirs, de détournement de deniers publics.»

Chantage et règlements de compte au sein de l’Observatoire ?

Pour El Hadj Djibril Bopaka, responsable d’une commission de l’Observatoire, l’affaire est grave et le dossier consistant, « c’est un dossier embêtant, on ne peut pas mettre en prison un président de l’Observatoire pour des petites choses ; ce sont des fautes graves de détournement et de trafic d’influence et ça nous devons dénoncer ».

Un autre accusé dans cette affaire est encore en liberté parce que jouissant de l’immunité parlementaire. D’après une source indépendante, l’Observatoire est miné par des dissensions internes : son président et les autres inculpés seraient victimes d’un chantage et d’un règlement de compte.

Source: RFI

Son Excellence Jean Pierre Raffarin, exigeons à Sassou Nguesso la libération de Joseph Mapackou. Par MINGWA MIA BIANGO

QUE CACHE L’EMPRISONNEMENT DE JOSEPH MAPAKOU ? Par Robert Poaty Pangou

Ce contenu a été publié dans Actualités, Actualités du Congo. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

11 réponses à Bopaka Peinture, affairiste de la pire espèce accuse Joseph Mapakou

  1. Bopaka fût un petit pêcheur de Mossaka que Marien Ngoubi a frabiqué de toute pièce pour rivaliser les hommes d’affaires kongos ! Ce minable n’a jamais fait aucune preuve! Son point commun avec sassou ils sont tout deux semi analphabètes et mafieux! Mampakou est un Mr très Briand et honnête !!!

  2. le fils du pays dit :

    Le Congo,pays du grand paradoxe.Les corruptibles et corrompus accusent les autres de corruption.Esperons qu’un jour un vrai fils du Congo mettra fin de facon definitive a cette jungle.

  3. Lousolo dit :

    Je suis vraiment mort de rire quand je me permet de vous lire Mr Loubaqui, vous definissez le mot semis analphabète selon vous, Mr l’académicien vous qui êtes intellectuel qu’avez vous déjà entrepris dans votre vie? Au Congo nous somme entrait de vivre une époque ou les voleurs sont mis aux arrêts, fini les actes d’abus, pour que Denis Sassou Nguesso porte votre poubelle sur le dos, a bon entendeur salut

  4. Dieudos Eyoka dit :

    @ Lousolo
    Les forums internet sont envahis par des agents de Sassou payés pour tenter de contrebalancer la marée qui monte contre sa famille de voleurs. Du plus vieux au plus jeune tout est bon le pétrole, les forêts, les mines, les containers du port, les contrats avec les pétroliers, les locations de villas, de voitures, d’avions. Tout est dans leurs mains mais pour combien de temps. Se faire traiter de voleur par un clown comme Pobaka c’est le monde à l’envers…! Mais nos dirigeants sont tellement bêtes qu’ils ne voient même pas le mur dans lequel ils vont bientôt tous s’encastrer. Bobaka devra rendre des comptes de ce qu’il a fait à Monsieur Mapakou !

  5. Anonyme dit :

    le regime de sassou ose mettre aux arrets des congolais pour corruption etmalversation financire ? de qui semoque ton quant on sait qu il a quelques jours le sieur marion ehouango nous parlait de l argent liquide distribuer a la presidence commencons plutot à mettre tous ces dirigants malveillants aux arrets

  6. Lousolo dit :

    Si je vous comprend bien ce forum a été mis en place pour critiquer et salir la famille du président? Pour moi ce forum donne la possibilité aux internautes d’émettre leurs avis sur différent sujet. Vous qui souhaitez le départ du président sur ce forum, est que je vous est déjà laissez lire qu’un opposant était derrière vous ? Suis pas obliger d’adhéré a vos mensonge. Suis réaliste c’est tout ! C’est de la dictature ce que vous faites.

  7. Fafa dit :

    @Lousolo
    Je suis d’accord avec toi chacun a le droit de defendre son opinion. Et si Mr Mapakou a ete arrete pour des faits reels, c’est une tres bonne chose pour le pays. Mais alors, a quand l’arrestation de Maman Antou pour qu’elle justifie de l’origine des fonds qui l’ont permis de feter son dernier anniversaire a St Tropez chiffre a quelques millions d’euros?

    Merci

  8. Anonyme dit :

    et ALIBABA ? NGUESSO LUI MÊME? KIKI? CLAUDIA, NINELLE devenus subitement riches et en liberté.? dite moi mr LOUSOLO qui est le premier voleur au congo si ce n’est votre president ( angu-alima) des mboshis ?alors les autres se servent ils font pareil l’argent du pétrole appartient a tous pas a un clan. si mr MAPAKOU l’a fait j dis bravo. j’espère qu’il a bien planqués ce magot klk part . comme font les autres. ou plutôt l plus nul d’entre nous nguesso. voleur parmi les voleurs. 119 comptes bancaires ça vous dit. c’est l chiffre fétiche de ce sociopathe auto_proclamé! president; que sa tribu vient tte hte bue refendre sr le net. le temps dira.

  9. L’intégrité et la probité morales de M. MAPAKOU étant mises à faire rude épreuve, il lui faut aller devant la justice pour prouver son innocence afin de dissiper toute remise en question de son honorabilité et de sa crédibilité. Alors cette affaire dite MAPAKOU devait être étendue à tous à commencer par les gouvernants qui ont tordu le cou de la loi en se soustrayant de leur obligation de declarer leurs biens à la prise de fonctions. L’affaire MAPAKOU, dis je, doit être étendue àtous, car il y a des gens dont la vie ostentatoire dans le bling bling avec l’argent volé nécessité même plus de minitieuses enquêtes, tant leurs revenus réels même après trente ans de fonction ne peuvent expliquer autant d’acquisitions à tour de bras. Alors, les gouvernants, les agents des impôts, de la Douane , du trésor , des grandsTravaux , les officiers supérieurs de
    chargés des approvisionnements divers et Armes de
    guerre et j’en passe, doivent expliquer la provenance de leurs
    empires mobiliers , immobiliers et financiers. Le pouvoir est sacré ,l’argent du Peuple est sacré Tous les contrevenants doivent rendre des comptes devant la justice. Au lieu de venir claironner sur le chemin d’avenir ou sur l’illusion d’un Congo émergent en 2025 et maintenant sur des lycées d’excellence, alors que le système éducatif est decadent, taisez vous car il Manquera des prisons pour enfermer tous les escrocs et
    mafieux, en premier le clan aux commandes qui n’arriverait jamais en 2016 car le poisson est bel et bien pourri par la tête…alors les vrais voleurs continueront à courir jusqu’à ce que le peuple leur mette main dessus en 2016…

  10. Ukunlutu Li'kabu dit :

    Pour moi, ce sont tous le tabac de la même pipe. Observatoire, Gouvernement et l’oligarchie congolaise mangent dans le même plat. Comment pouvait-on nommer Président de l’Observatoire congolais contre la Corruption une personne qui est sensible au gain. N’a t-il pas été victime d’une arnaque via Internet juste avant sa nomination? Si on croit devenir riche en dormant sous prétexte qu’on aurait gagné une loterie cybernétique, cela ne m’étonne pas qu’il soit impliqué. Mais, lui, ce n’est que le maillon faible. Les gros bonnets sont en liberté.

  11. AAAAAA dit :

    le pouvoir en place trouve des qualifications infondées pour placer quelqu’un dans les verrous? Jean Eve Alakoua, se prend pour le juge d’instruction ou president de la chambre d’accusation du moment où l’on connait le jour qu’il a joué dans les disparus du Beach malgré un procès mafieux organize? Non il y’a de quoi avoir de la pitié? Qu’à celà ne tienne, le Congo qu’ils mettent à génoux, se relevera!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.