HOMMAGE AUX PERES DE L’INDEPENDANCE DU CONGO-BRAZZAVILLE : portrait de Jacques Opangault

opangault-jacques

opangault-jacques

RETRANSCRIPTION:

Personnalités d’outre mer: JACQUES OPANGAULT Vice président de la république du CONGO

Monsieur JACQUES OPANGAULT, vice président de la République du CONGO, est né le 18 décembre 1907 à IKAGNA, département de la likouala-mossaka. Il commença ses études primaires à la mission catholique de BOUNDJI et les poursuivit à BRAZZAVILLE. Le 1er février 1938, il débute dans la carrière judiciaire au tribunal civil de BRAZZAVILLE et, bientôt, s’intéresse à la politique. En décembre 1946, il est élu conseiller territorial du CONGO; leader du mouvement socialiste africain ( MSA); il devient le 15 mai 1957, vice président du gouvernement issu de la loi-cadre. Au moment de la proclamation de la République et du déplacement de son chef-lieu de Pointe noire à Brazzaville, en 1958, il s’oppose au gouvernement de l’abbé FULBERT YOULOU et, ses troupes manifestent avec impétuosité leur solidarité avec leur leader.

Tête de liste MSA dans la 5éme circonscription de likouala-mossaka, il est élu avec toute sa liste le 14 juin 1959; des graves événements qui se déroulèrent à Brazzaville et dégénèrent en émeutes tribales, rendent nécessaire une RECONCILIATION NATIONALE et, JACQUES OPANGAULT en sera un des initiateurs, avec son ami du séminaire de Mbamou, FULBERT YOULOU. Une loi d’amnistie rendra Monsieur OPANGAULT à son activité politique. Au nom de l’UNITE NATIONALE et de l’EFFORT PUBLIC, le 13 aout 1960, JACQUES OPANGAULT sera nommé ministre d’état et, fera partie à ce titre, avec le vice président du conseil, Monsieur TCHICHELLE, de la première délégation de la République du CONGO à NEW YORK, au CONSEIL de SÉCURITÉ des NATIONS UNIES.

Il devient second vice président du conseil des ministres , garde des sceaux et ministre de la justice le 11 janvier 1961 et enfin, il est nommé vice président du conseil en juin 1961.

Dépassant les querelles tribales, la coopération de l’abbé YOULOU et de Monsieur OPANGAULT, est le signe des PRÉOCCUPATIONS HUMAINES des responsables de la République du CONGO. Il est CHEVALIER de la légion d’honneur , officier de l’étoile noire du BENIN, grand-croix du mérite Congolais.

Par louis aimé MPASSI

Président ADDCF ( association de défense des droits des Congolais en FRANCE)

Source : DAM ( direction des affaires africaines et malgaches du quai d’orsay, ministère des affaires étrangères FRANCE)

Ce contenu a été publié dans Les articles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à HOMMAGE AUX PERES DE L’INDEPENDANCE DU CONGO-BRAZZAVILLE : portrait de Jacques Opangault

  1. TAATA N'DWENGA dit :

    Jacques OPANGAULT est un véritable digne fils de la NATION CONGOLAISE. Avec lui, le sens de l’engagement et celui du respect de la parole donnée prennent corps sur le plan politique. Au moment de la chute de l’abbé Fulbert YOULOU, le patriarche Jacques OPANGAULT était à Paris. Quand il est rentré au Congo, les révolutionnaires avaient tenté de le récupérer en raison de son passé politique notamment de membre fondateur du M.S.A. Mais respectueux des accords signés avec le président de la république, l’homme avait décidé de le rejoindre à l’effet de se faire lui aussi prisonnier. Quelle leçon de la vie politique ! L’homme politique congolais des temps modernes pourrait par exemple s’en inspirer. Ce qui très probablement éviterait des choix de circonstance, de ventre et donc d’un manque total de dignité.

  2. Jacques OPANGAULT est un grand nom à prononcer avec déférence, humilité et respect surtout pas à comparer avec les escrocs qui écument de nos jours l’univers politique congolais. Ces hommes malhonnêtes, indignes, gros tricheurs et corrompus passent leur temps à tromper le peuple et n’ont pour préoccupation que jouir du butin volé… Ces escrocs notoires méritent la pendaison en public au point que même leurs propres mères refuseraient de verser une seule larme devant leurs dépouilles tant leurs infamie et ignominie font vomir…

  3. José Bob moukiama dit :

    Opangault Jacques, voilà un modele à suivre nous le cadre de demain s’inspirant à ce grand homme politique qu’à connu notre pays.on a besoin des gens qui peuvent marcher à l’instar de JACQUES et devenir même des martyres pour la patrie…

  4. Anonyme dit :

    EN TANT PERE FONDATEUR C ETAIT UN GRAND CONGOLAIS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.