Norbert Dabira s’est enfui à Brazzaville ce 23 aout 2013 par un jet privé affrété par Sassou Nguesso

dabira1Norbert Dabira vient d’être libéré, mais reste inculpé pour crimes contre l’humanité dans l’affaire des disparus du Beach de Brazzaville.Nous attendons d’en savoir plus sur les conditions de son controle judiciaire.

Son statut de ministre délégué aurait joué en sa faveur.

Selon nos informations, Sassou Nguesso qui passerait ses vacances à Marbella en Espagne depuis quelques jours, aurait déjà affrété un jet privé pour le ramener dès demain, 23 aout à Brazzaville.

Diffusé le 22 aout 2013 , par www.congo-liberty.com

Interpellation du Général Dabira ou les très chères vacances gâchées du dictateur congolais. Par RIGOBERT OSSEBI

« Disparus du Beach »: le général congolais Norbert Dabira a été libéré, mais mis en examen et sous controle judiciaire en France

Benjamin Toungamani voit dans l’arrestation du général Dabira « un message à Sassou Nguesso. »

Ce contenu a été publié dans Actualités, Actualités du Congo. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

25 réponses à Norbert Dabira s’est enfui à Brazzaville ce 23 aout 2013 par un jet privé affrété par Sassou Nguesso

  1. Sassou et sa bande des Mbochis devront comprendre que quelque soit la durée de la nuit le soleil apparaîtra , la justice française n’étouffera pas ce génocide ! Parceque les preuves matériels sont réunis , une vrai bande des fous furieux dont le chef criminel s’appelle Dénis sassou!!!!

  2. Baris Mu Zambi dit :

    Mes chers frères, si nous pouvons nous tourner vers le Père Éternel, nous n’avons pas à nous plaindre pour tous ceux qui croient se cacher. Dieu les voit et ce qui se passe est la preuve de son contrôle omniprésent. Il finiront par s’expliquer devant la vérité pour tout le mal qu’il cause contre les enfants de Dieu.

  3. ONDONGO dit :

    à loubaki lua malanda

    Tout le monde sait que ceux qui ont disparu au Beach étaient des nindjas criminels de guerre et non des paisibles citoyens.

    Un procès a déjà eu lieu à brazza et les officiers militaires ont tous été acquittés. Voilà qu’en france, une fois de plus, Dabira Norbert vient d’être relaxé car la justice française indépendante constate elle aussi que le dossier est vide. Mais vous les laris vous n’êtes jamais satisfaits…

  4. Anonyme dit :

    Pathétique, le Ondongo, vous êtes sans foi ni loi, Congo-liberty doit censurer ce type d’ineptie, ces injures pour la mémoire des enfants arrachés à la vie et sans sépulture. Ondongo, connaissez-vous Madame Tchiloemba? ne femme habitant bacongo qui n’avait que deux enfants âgés de 19 ans et 21 ans, tous deux ont été arrêtés au beach et disparus jusqu’à ce jour. Madame Tchiloemba qui pesait autrefois près de 100 kilos ne pèse plus que 70 kilos. Ondongo, je vous prie de relire la liste des disparus du beach et vous verrez les noms des frères Tchiloemba. Honte à vous. Congoliberty doit censurer ce type de message de haine? Les enfants tués au beach étaient des êtres humains qui avaient droit à la vie comme tous, comme vous Ondongo, qu’ils aient étaient laris, vilis, téké, mbochi j’aurai eu la meme compassion. Arretez monsieur!

  5. Lousolo dit :

    La démocratie c’est aussi la liberté d’expression, vous êtes les premiers a traite les gens de dictateur et vous ne supporter pas de lire les opinions qui sont différentes des votre, Vraiment pathétique Anonyme. Cette histoire des disparus des nindjas a été juge devant tous le monde et classe. Aujourd hui DSN parle de l’unité national, de la paix, de l’industrialisation du pays l’émergence, tous les vrais Congolais l’accompagne et lui resteront fidèle a jamais.

  6. MALDIVES25 dit :

    souffrez que ns soyons 99% au sud a honnir le tyran de l’alima .et sa tribu de mbochi . j le redis et ne rabacherai assez!! j me fairai une joie que de pendre cette souillure appelée mbochi. un voisin a coté de vous mbochi répérez le ! mefiez – vous -en . ils n’ont pas tous eté désarmés ou pas du tout.surprenez le avant qu’il ne vs surprennent ce sont des tueurs -nés ils ns l’ont prouvé. ya bacolere vé ya mawa ya mwana ya congo.

  7. Ondongo la psychiatrie lourde doit se préoccuper de ton cas , comme tant d’autres Mbochis sassou, Ndengué , Dabira , okemba, nianga Bouala ,ect…

  8. Mabrouk dit :

    ONDONGO
    voila comment ton tribalisme t’aveugle, tous les jeunes de bacongo étaient ils ou sont ils ninjas? Meme si c’était vrai cela ne donne pas droit a Sassou et partisants de les tuer. Il ya deux ans Je me suis rendu à Brazzaville apres une absence de 17 ans. Je suis allé chercher mes anciens copains du lycée de la liberation dont un a été Pasteur. Mbemba Ladislas que j’appelai affectusement Mâ Mbemba qui habitait la rue Jeanne Vieve.J’appris qu’il faisait partie des jeunes enfermés dans un conteneur jété au fleuve. Quelle cruauté de la part de ces generaux.J’eu la meme triste nouvelle dans la rue alexandry en cherchant un autre ami qui venait de terminer avec sa maitrise en sciences eco Duval. Alors mon cher Ondongo il faut être prudent ces gens qui sont morts ont laissé des parents et amis qui reclame la justice.
    Sache qu’il n’ya jamais eu un pouvoir eternel meme les regne des pharaon ont eu une fin.Si tu aime ton pays alors frere congolais change prone la justice, la reconciliation,et dennonce le tribalisme et l’arbitraire.

  9. LE WEBMASTER dit :

    Chers internautes,

    La réponse aux maux d’en souffre le congo, dont le tribalisme ne doit pas passer par l’appel au meurtre . Nous attendons des congolais des solutions, car il est toujours facile de déversser n’importe quoi sous anonymat !
    Nous supprimons donc tous les messages qui vont dans ce sens et nous gardons le droit de blacklister tous les internautes qui récidiveraient.

    A bon entendeur salut

  10. AMEN dit :

    Décevant de lire ce qui est écrit. il s’agit des vies humaines et non des animaux. Vous devez avoir du respect pour ces morts. L’unité et l’amour du pays et ces citoyen devraient préoccuper vos pensées. La vérité libère et le pardon élève mes frères.

  11. TONTON BASOLO dit :

    Je ne saurai pas me prononcer en vrai ou en faux sur cette affaire dit des disparus du Beach, mais ce qui est certain c’est qu’un procès a eu lieu et tous les accusés ont été entendus. C’est sur que ce qui sont de la partie accusatoire ne sont pas sortie de là avec le sourire aux lèvres, mais aujourd’hui la relaxation du Général DABIRA nous fait remarquer que cette affaires est à mettre au placard.

  12. Lousolo dit :

    Vous me fetes rire, des rebelles qui était entrait de prives le humble Congolais qui hbitait le quartier sud de brazzaville

  13. Lousolo dit :

    Vous fêtes rire les rebelles qui étaient entrait de déranger les honnêtes congolais du pool et des quartiers sud de Brazzaville…. Bref je vais plus revenir sur cette histoire. Au congo aujourd hui l’unité national se manifesté par une économie a deux chiffres, nous sommes entrait de émigrés vers l’émergence.

  14. Anonyme dit :

    Le procès de Brazzaville était tout sauf un procès équitable. Pour preuve, la justice francaise vient de mettre Dabira en examen. A ce stade, laissons la justice faire son chemin et, s’il est établi que Dabira est blanc comme neige, il ne sera plus inquiété pendant ses séjours en France. A tous ceux qui, pour des raisons politiques ou éthniques refusent d’admettre qu’il y avait bien des civils parmi les jeunes gens interpellés au débarcadère de Brazzaville, de prendre un peu de recul, car les crimes de cette nature ne peuvent être justifiés de quelque manière que soit.

  15. Anonyme dit :

    ANONYME DIT:
    Compatriote Congolais, une chose est vraie tous ce paye ici bas!!! et ce n’est que le début du commencement sur cette affaire des disparus du pool. Mais, quelque soit la longueur de la nuit, le soleil apparaitra un jour!!! et lassant le temps au temps

  16. M.J.Kiyindou dit :

    j’appelle à tous les Congolais de faire l’examen de leur conscience, mais surtout de faire un jugement de réalité et non de valeur.
    Apprenons donc à dire les choses telles qu’elles sont et telles qu’elles doivent être et non dire les choses telles que nous les voulons.

  17. 3240 dit :

    À la lecture de vos commentaires je constate avec amertume que des divisions profondes existent encore au Congo Brazzaville.Vouloir considérer tous ces jeunes réfugiés de retour dans leur propre pays comme des ninjas d’une part, et de l’autre, considérer le clan Sassou comme une bande de mbochis constitue à mon sens une amalgame, je dirai une arme de destruction massive pour notre pays.Les crimes de Sassou et son clan ne sont pas l’héritage de tous les mbochis,au même titre que tous les jeunes du sud de Brazzaville ne sont pas des Ninjas, et même s’ils l’étaient ,ils ne méritaient pas un tel châtiment.Alors si nous aimons le Congo parlons d’une seule et même voie, celle du droit et de la démocratie.

  18. Pap-Nioul dit :

    A 3240 je partage ton avis. Si l’on pourrait comprendre qu’il fallait s’unir pour chasser ces incapables au pouvoir,ce comportement ne serait pas cela et l’opération aurait dèja réussi. De par ce comportement on ne fait que donner plusieurs années de règne à ces sbires politiciens car leur stratégie de  »DIVISER POUR MIEUX REGNER » appuyée par nous même,sans le savoir, est vraiment en marche. Chers compatriotes éloignez vous de ces sentiments ethniques du genre nord sud,mbochi ,etc qui nous rangent. Condamnez plutôt ces gens médiocres,incompétents, voleurs,des gens dépourvus de sens qui tirent le pays vers le bas. Sachez que la conséquence en tout ça est qu’une revolution ne peut se faire car tel ethnie ne peut se joindre aux autres de peur que celles-çi se retournent contre elle et vice versa. N’est ce pas vrai que l’union fait la force? Ne faites pas un rêve du changement tant que la cause ne pas traitée. C’est une illusion.

  19. Proudon dit :

    Certains congolais pensent déclencher la guerre signifie la gagner!…..

  20. Proudon dit :

    Nous congolais avons montré notre capacité à ne plus jamais nous entendre.Prenons nos responsabilités et séparons nous Comme çà chacun sera dans sa region et travaillera pour son développement ceux qui se sentiraient proches les uns des autres s’uniront et constitueront des Etats indépendants ou fédéreront.Nos positions sont devenues inconciliables.Prenez le temps de lire les réactions des congolais et vous vous rendrez à l’évidence de ce que je vous dis.Le fédéralisme peut être aussi une option.

  21. Pap-Nioul dit :

    Une révolution n’est pas forcément la guerre cher monsieur. Une révolution peut être aussi un soulèvement populaire, une desobéissance civile ou encore une grève générale,etc. Tu connais bien ce qu’a fait chuter Ben Ali et Mouback. Attends,tu ne vas pas quand même l’appeler guerre. Cher mrs proudon, personne ne souhaite la guerre au Congo,nous savons tous que la guerre est très sale. Ce n’est pas ce Congo là que nous voulons. On veut juste un Congo qui prône une justice indépendante au service du peuple ,devant laquelle tous ses citoyens,d’où qu’ils sortent seraient traités dignement,comdamnés sur les faits dont ils seraient coupables,avec un vrai procés . Un Congo qui ruissele d’eaux et de lumières, un Congo régorgeant de fils et filles pétillant de bonne santé,si une fois malade ils se font traités à domicile et non à l’extérieur. Voilà le pays que tous les congolais de bonne foi y souhaitent vivre. Lire: c’est une désillusion au lieu d’illusion.

  22. Proudon dit :

    Je souhaite me tromper en lisant les différentes interventions.Si ce n’est pas le cas,il apparaît à mon sens que les ressortissants d’une partie du pays se disent opprimés par ceux qui viennent de l’autre.En clair il est présenté que le sud du Congo en général et le Pool en particulier est opprimé par les ressortissants du nord en général et les mbochi en particulier.La solution préconisée c’est de chasser les nordistes du pouvoir pour diriger autrement.Cette analyse me parait dangereuse parce que fondée sur la généralisation.La conséquence c’est que ceux qui sont mis en cause parce qu’ originaire du nord seront obligés par instinct de vie à se regrouper pour faire face à ceux qui les mettent en cause.Ce qu’on sait c’est ce que disent les congolais du sud,mais ceux du nord sont ils vraiment naïfs?Il me semble que personne n’est dupe.
    Sur 38 Ministres du gouvernement du Congo,7 sont du seul Pool,(Mvouba,Moungani,Mampouya,Koléla,Raoul, Tchimbambélela et N’silou ) pendant que des régions de grande importance pour l’économie nationale n’ont que 2(Kouilou) ou 1(Sangha) Ministre dans le même gouvernement.Qui dirige ce pays avec Sassou?

  23. SANKARA dit :

    Proudon@

    a écrit: « Sur 38 Ministres du gouvernement du Congo,7 sont du seul Pool,(Mvouba,Moungani,Mampouya,Koléla,Raoul, Tchimbambélela et N’silou ) pendant que des régions de grande importance pour l’économie nationale n’ont que 2(Kouilou) ou 1(Sangha) Ministre dans le même gouvernement.Qui dirige ce pays avec Sassou? »

    Mon cher compatriote, à vous lire, vous semblez être une personne dotée d’une capacité d’analyse plutôt sérieuse.

    Mais alors, tirer argument de ce que quelques ministres du gouvernement sont issus du sud du pays, pour conclure -quoiqu’en filigrane- qu’il n’y aurait pas de tribalisme au Congo, c’est un peu fort de café.

    Je vous rappelle -puisque vous le savez-, qu’un ministre au Congo -en dehors de ceux appartenant au clan-, sont réduits à jouer le rôle de faire-valoir.

    Les leviers politiques, financiers et sécuritaires qui constituent le pilier du régime, sont tenus par des membres appartenant au clan familial, ou au cercle ethno-villageois du chef de l’Etat.

    Point n’est besoin de te citer des noms, cela ferait inutilement redondance.

    Cordialement

  24. Anonyme dit :

    Je suis sidéré de lire parfois des propos avancés par des intellectuels de bas étage qui n’arrivent pas à faire la différence entre une ethnie et un homme au pouvoir, Mbochi soit-il. Car tous qui se réclament de LISSOUBA par exemple n’étaient pas tous du niboland (Yhombi, GANAO, BONGO NOUARA, OUABARI, TSOMAMBET, AYAYEN etc) . Comme tous les gardiens du temple du pouvoir actuel ne sauraient être que du clan ou de l’ethnie Mbochis.

    Si nous avons vu certains cadres de niboland faire l’opposition à LISSOUBA au pouvoir , ne vous trompez pas! il y a aussi des Mbochis qui ne se baignent pas dans les eaux de l’Alima (comme vous le dites). Si LISSOUBA a connu dans son jardin du niboland ses judas, tous les Mbochis sont loin d’être des apôtres du Président SASSOU NGUESSO. Donc pas de confusion.

    Encore ! encore ! Là aussi ! Pensez vous qu’avec les seules voix des seuls Mbochis, le Président de la République étaient en mesure de battre ses opposants dès le 1er tour aux élections présidentielles de juillet 2009, s’il n’ y avaient pas adhésion des autres tribus à sa vision économique et politique?

    Honnêtement, Je croyais rencontrer dans congo liberty, un espace d’objectivité, de jugeote où cohabitent des congolais éclairés capables de rassembler et de promouvoir l’unité de tous les congolais (Laris, kongo, kouyou, vilis, Mbochis, bembés, kounis, nzambi, tékés, ndiem, etc). Mais là, j’ai du mal à adhérer à votre idéologie et à celle de vos mentors. Malheureusement, mes frères de congo liberty constituent une race en voie de disparition.

    Par ailleurs, je vous apprend qu’Il est actuellement difficile de trouver ici au Congo, un congolais qui n’est des parents dans d’autres ethnies. Ils sont rares, s’ils n’existent pas. Ce qui revient à dire qu’injurier un Mbochi signifie injurier les autres ethnies. Par conséquent, celui qui se laisse aller à de telles inepties, n’a plus jamais été au Congo, s’ils ne confond pas des époques. La situation politique et économique du Congo ( s’il yen a une ) n’est pas l’apanage de l’ethnie Mbochi, mais plutôt des comportements déviants de certains gouvernants (originaires de toutes les régions).

    Vous comprenez comme moi qu’avec des élans lepénistes (Front National), il est impossible de prétendre diriger la France, de prendre le pouvoir en France. Comme à partir de la tribu diriger tout un pays aussi cosmopolite que le Congo?

    Mes frères , je vous invite au reveil, à rentrer au pays, pour qu’ensemble, nous construisons, notre beau pays le Congo et pour mettre hors d’état de nuire tous les politicards qui ont du mal à porter le statut d’hommes d’Etat. CROYEZ-MOI ! ILS SONT DE TOUTES LES ETHNIES.

  25. Anonyme dit :

    Je me permet de réagir au sujet de monsieur sassou qui aurait inclus dans son gouvernement sept ministres du pool. Je me suis amusé d’effectuer des opérations mathématiques élémentaires et je me suis rendu compte que sur plus d’une trentaine de ministres que compte ce gouvernement , si sept appartiennent au pool , deux au kouilou , ça veut dire que le grand reste appartient à l’hémisphère nord de notre pays. En plus , ces soit-disant sept ministres du pool ne sont que de simples figurants à la solde du dictateur . En plus , j’attire l’attention de monsieur Ondongo qui n’ayant aucun respect pour les morts s’amuse à assimiler tous les disparus du beach à des ninjas même si y en avait aucun , que dans un pays de droit on ne tue pas ses citoyens mais on les fait juger . Pourquoi donc avoir organiser un simulacre de procès à Brazzaville à la suite d’une pression nationale et internationale alors que ce procès devait êtreorganiser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.