Des soldats angolais pénètrent au Congo-Brazzaville, via le Cabinda

faplaPour la première fois, sans y être invités, des militaires angolais conduisent une opération au Congo-Brazzaville. Ce mercredi 16 octobre, on s’interroge sur les raisons qui ont poussé l’armée angolaise à mener cette action. Les soldats pourchassaient-ils des rebelles cabindais qui se seraient repliés en territoire congolais ou s’agit-il d’une simple provocation de Luanda ? Depuis le 14 octobre, ces derniers occupent cinq localités en territoire congolais. A Brazzaville, c’est le mutisme total.

L’affaire a commencé lundi dernier lorsqu’un bataillon de militaires angolais pénètre en territoire congolais, par l’enclave de Cabinda. Les deux pays ont chacun un poste avancé à la frontière. Celui de l’Angola se situe à Mickonge et celui du Congo-Brazzaville à Pangui.

Face à la supériorité militaire déployée par Luanda – on parle d’environ 500 hommes – et face à ce rapport de force, la vingtaine de soldats congolais se replie et rend immédiatement compte à sa hiérarchie, à savoir le commandement de la zone militaire de Dolisie.

Brazzaville est aussitôt informée mais préfère jouer la carte de l’apaisement. Elle envoie sur place un petit détachement militaire en renfort aux soldats sur le terrain et délègue surtout le commandant Christian Loubaki, natif de la région, pour négocier un compromis.

Sur place, la réaction des militaires angolais est surprenante. Ils prennent en otages non seulement le commandant Loubaki et ses 46 hommes mais se déploient avec leurs engins blindés dans les localités de Kimongo, Pangui, Iloupaga, Yanza et Ngandambinda.

Dans l’enclave de Cabinda, Luanda maintient un fort contingent de forces de sécurité dont les effectifs se montent à environ 4 000 hommes pour une population d’à peine 40 000 personnes, soit un soldat pour dix civils. Une force qui, d’habitude, est accusée de violations de droits de l’homme par les organisations internationales mais cette incursion en territoire étranger est une première.

Par RFI : http://www.rfi.fr/afrique/20131016-congo-brazzaville-angola-incursion-militaires-soldats-angolais-penetrent-congo-brazzaville-cabinda

DOS SANTOS IMPOSERA SA LOI A SASSOU NGUESSO . Par Rigobert Ossebi

INCURSION DE L’ARMÉE ANGOLAISE A KIMONGO AVEC ENLÈVEMENT DE 47 MILITAIRES CONGOLAIS.

Ce contenu a été publié dans Actualités, Actualités du Congo. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

54 réponses à Des soldats angolais pénètrent au Congo-Brazzaville, via le Cabinda

  1. TONA dit :

    Mais où sont passés les cobras qui ont pourchassés les pêcheurs d’OWANDO et les vieillards du POOL? Où sont-ils passés? C’est maintenant que sassou a besoin de vous. Que le Gouvernement Congolais ne compte sur les jeunes de Ntoumi, des Cocoyes, Ninjas ou autres. Ndénguet doit organisé sa police et qu’ils aillent droit au front. Pour une fois, la guerre partira peut être du Sud Congo pour le Nord. sassou a peut être senti ce qui va arriver d’où les multiples incendies au Palais et à la SNE. Au lieu d’aller voir ce qui se passe, il est focalisé sur NTSOUROU. Oh mon dieu que deviendra mon Oncle qui a fait un voyage à Mila-Mila auprès de ses maîtresses? Que sassou déploie sa force nous attendons car le petit Congo est attaqué. Enfin attendons car, sassou est tellement rusé qu’il peut attribué ce forfait à NTOUMI ou même à NTSOUROU pour finalement mettre en prison tout ceux qui parlent des disparus du Beach.

  2. Sassou envoie un commandant apaiser la situation à Pointe Noire, et les généraux qu’il a nommés sont tous morts comme avoukou ou adoua. N’est ce pas à eux qu’incombaient une telle mission? Encore des angolais au Congo? Quelle est cette histoire? N’est ce pas les mêmes qui ont été sollicités en renfort pour destabiliser les instutions legitime du Congo issues de la conférence nationale souveraine pour installer les voyous au pouvoir au Congo. Qu’est ce qu’elle viennent chercher au Congo? Ne savaient pas qu’elles installaient des terroristes au pouvoir dans ce petit pays mais le plus violent de l’Afrique centrale?

  3. G. Mascad dit :

    J’abonde dans le même sens que Tona.
    Où sont passés les COBRAS de DENGUES qui ont gonflé leurs biceps dans le Nibolek et le Pool et à Owando? Où sont passés les 26 Généraux de la Cuvette, sans compter les colonels, les commandants, capitaines, lieutenants qui se comptent par dizaines voire centaines de milliers? On n’est pas militaire que contre les sudistes.

    Aujourd’hui, la meme armée angolaise qui a placé SASSOU au pouvoir attaque Kimongo, un territoire bien congolais, et Sassou se barre hors du pays comme si de rien n’était. Kimongo ne fait-il pas partie de la République du Congo? Et si l’opération était montée de connivence avec Sassou dans le but de relancer une autre guerre contre le Sud du pays. Ce qui lui permettrait de ne plus organiser des elections et donc de rester au pouvoir jusqu’a sa mort.

    Souvenez-vous, en 1997, comme il savait qu’il ne pouvait pas revenir au pouvoir par les urnes et gagner les elections presidendielles, l’homme n’avait pas oublié sa débâcle de 1992, il avait opté pour la violence, le crime, le genocide. La suite on la connaît. Cette fois-ci, il sait aussi qu’il ne peut pas réviser sa constitution pour se representer aux presidentielles de 2016. Pour contourner l’obstacle, il est capable de monter ces attaques pretendues pour créer une situation d’instabilité qu’il aura vite fait de mettre sur le dos de quelqu’un. Sassou aime les boucs emissaires.

    L’homme n’a jamais assumé ses actes. La faute, c’est toujours les autres. Meme ses crimes les plus ignobles. Pour preuve, il assassine Marien Ngouabi, il accuse Massamba Debat et ses fideles. Il assassine le Cardinal Biayenda, il accuse la famille de Marien Ngouabi.
    EN 1999, il fait massacrer plus de 1000 Congolais rentrés d’exil a Kinshasa, il accuse l’Etat Congolais et le HCR de les avoir massacrer depuis le Beach de Brazzaville. JAMAIS LUI ET SON CLAN.

    Vous pouvez mesurer sa lâcheté. Le colonel Ntsourou vient d’en faire l’experience avec l’affaire des explosions du 4 mars 2012. Donc, avec cet homme, tout est possible. Ce ne sera pas la premiere fois qu’il aura recours à la complicité de l’Angola dans ses crimes. Parce que je vois mal l’Angola attaquer le Congo comme ça sans explications et sans motif. En tout cas, je ne demande qu’à comprendre…

  4. LUSONSO LWA LUFWA dit :

    Le sorcier ensorcelé comme a su bien le chanter ZAO. Il rentrait dans les verres de bières personne ne lui faisait la guerre mais arrivé chez Monsieur Daniel le sorcier mayela infini. Sorcier ensorcelé……..! Oui il est soi disant fin ceci cela mais l’homme apparaît cette fois-ci sur le miroir des communs des mortels. Autrement dit l’homme devient de plus en plus un vieux dictateur apathique gaga fatigué par le poids de la maladie comme Mobutu. Et Lissouba ne lui avait-il pas dit en octobre 1997 en paraphrasant le général de Gaulle qu’il venait de perdre la bataille mais pas la guerre. E ee ka ko ça commence à sentir mauvais !

  5. Quelques questions tout de même puisque le gouvernement ne communique pas sur cette occupation grave du pays par des troupes étrangères. Et si Sassou est en fuite après avoir brûlé tous les dossiers compromettants lors de l’incendie vraisemblablement préméditée du palais. Le dossier des tués du beach semble être bouclé et Sassou a anticipé avec son étonnant voyage alors que le pays est attaqué, assiégé, des populations civiles et des soldats sont pris en otage… Ne va t-il pas se diluer dans la nature?Kiiki, Claudia et Antou n’ont ils pas déjà rejoint leur pays la RDC ? Au fait , est-on sûr que les tenants du pouvoir sont encore à Brazzaville? N’assiste t-on pas à leurs traversées inhabituelles vers l’autre côté de la rive? Quelqu’un peut nous en dire un mot ? C’est toujours bon à savoir.

  6. Anonyme dit :

    vieux ba clair.

    je dis il’y an anguille sous roche dans cette affaire.
    Le pouvoir de Brazzaville a t-il évalué le calvaire des populations civils laissées pour compte aux exactions, pillages, viols et autres traitements dégradant.

    Car pour ma part le plus grand souci reste la sécurité et la quiétude des populations résiduelles qui ne jouissent ni du pétrol congolais, ni d’aucune richesse nationale d’ailleurs quelque soit leur coloration régionale nordiste ou sudiste

    To tala na nou ce ki va suivre

  7. PRO SASSOU dit :

    Ci l’heure est grave chez vous, nous on dit le calme c’est bon!
    Sincèrement la grandeur de ce Monsieur me dépasse. Face a une situation de ce genre beaucoups seraient pris de panique mais lui, ne laisse apparaître aucun signe de stress.
    À ma question de Savoir si c’est une façon pour l’Angola de nous déclarer la guerre, avec un sourir sarcastique, il me dis Penses tu que Santos est perdu la raison pour mettre dans son dos?
    Cette repense interrogative voulait tout dire.

  8. JAIME SASSOU dit :

    La grandeur d`un homme c`est son calme a gerer la chose publique, vous savez tres bien que la frontiere CONGO-CABINDA est une frontiere parmi les plus dangereuse au monde et Sassou en tant militaire fait face avec calme a cette situation

  9. AMANI dit :

    « on peut tromper le peuple en tout temps, mais pas tout le temps » MAO TSETUNG

  10. oko dit :

    mais l’homme est calme parce qu’il sait ce qu’il mijote;car comment comprendre face à une situation si grave il reste sans mot dire, c’est son business avec les autres , comme il est habitué à sacrifier le sud et ben il recommence. mais sachez bien que cette fois ci oyo ne sera pas epargné

  11. Kouilou dit :

    Ou sont passé les fameux cobra ( troupe d’élite de l’armée mbochis)? ils se disaient vaillant et invisible face aux pauvres paysans et jeunes désarmé du Sud. Au lieu d’envoyer un commandant qui est de plus natif du coin, pourquoi ne pas envoyer un général( on les ramasse a la pelle dans l’armée de Sassou) Dès qu’ils ont quelqu’un de fort devant eux, ils se sauvent la queue entre les jambes. Si c’est avec ces clown que Sassou pensent tenir tête face aux soldats Angolais, il est mai parti; il lui reste les zairois ex Mobutu qui sont aussi des bon a rien. Peuple Kongo, Dieu nous a entendu et le vent tourne, avec l’aide des Angolais on aura un état a nous ou notre richesse servira a rendre à notre peuple la dignité et la fierté d’être Kongo.

  12. patriote affermi dit :

    Apparemment quand il s’agit de martyriser ou de spolier son peuple,nos dirigeants font preuve d’une qualification inouie mais quand il s’agit de proteger son peuple contre les agressions exterieures c’est le mutisme totale.c’est desolant !!!

    Aucune information officielle de la part du chef et l’Etat ou des chefs militaires pour apaiser la crainte de nos freres directement exposés à ces incursions.Si on peut plus vivre en paix chez nous mais ou irons-nous?Nos soit disant alliés en 1997 se permettent de nous envahir et de prendre en otage nos militaires c’est inadmissible.Et quand je lis certains commentaires sur cette page ou on parle de grandeur d’esprit ( de la part du chef de l’etat)en gardant son calme c’est juste pitoyable.Ou est passé votre sens de la patrie?

  13. Anonyme dit :

    ou est passé sassou nguesso face a une situation de ce genre ?

  14. Saint claire dit :

    Pourquoi commenter ce que les un ni les autres ne comprend, attendons la suite

  15. 242 dit :

    nous pouvons toujours vendre le CONGO à l’ANGOLA il n’est pas trop tard…

  16. ngadzita dit :

    nous entendions trop parler du congo concernant la guerre mais cette fois ci on va voir ce qu il vont faire avec les angolais

  17. Patriot man dit :

    Les angolais vont vite s apercevoir de leur erreur, et répartiront à Luanda sans délais

  18. Patriot man dit :

    C est pas SASSOU qui se laisserait marcher sur les pieds. Il n’est pas un va t en guerre. Mais un redoutable stratège. il va éteindre la situation sans alerter une mouche. Que les anti SASSOU de ce site se calme. Ils auront bientôt des nouvelles de papa Denis.

  19. Pemosso dit :

    Ne vous tromper pas les gars, le silences des autorités congolaises n’est pas synonyme d’abandon de la population. Au contraire, si une guerre se déclenche entre les deux pays, la population ne sera pas mieux protégée . D’ailleurs, les angolais quitteront le Congo sans combat pour repartir chez eux.

  20. Patriot man dit :

    Le stratège SASSOU ne s agite pas n importe comment. Il a la mesure de la situation. Nous pouvons lui faire confiance.

  21. Patriot Man. dit :

    Le président SASSOU n est un homme de paix. Il ne peut pas être choisi par l’ONU pour être médiateur en centrafrique et faire la guerre sans privilégier les options diplomatiques. Cependant, il est prêt à parer à toutes éventualités . Il ne néglige aucune option rassurez vous.

  22. Vrai congolais dit :

    Je crains pour mes compatriotes du Niari, le pouvoir de sassou ou tout autre choses ne me préoccupe pas, je pense à mes mamans ne vont plus certainement au champs, ou même faire le manioc, est ce qu’on peut penser à eux?

  23. le grand dit :

    ça sent mauvais, ne rêver pas mes chers compatriotes.

  24. Ibrahima Bouba dit :

    Patriot man décidément tu aimes divulguer de fausses informations. D’où tiens -tu le fait que Sassou a été désigner médiateur par l’ONU en Centrafrique ? le Haut representant de l’ONU en Centrafrique c’est Babacar Gueye. Après lui avoir attribué tous les surnoms d’animaux possibles, vous lui prêter maintenant des fonction qu’il n’a pas ? EeeHHH Kiadi! Quant à ce qui se passe, je me souviens de l’offensive généralisée où l’on a appelé ces mêmes Angolais plus nombreux encore, pour être installé au pouvoir au prix de nombreux morts. Quant on donne le goût de sa femme à quelqu’un, il ne faut pas être surpris qu’il vous la prenne. Que tous les Mbochis sortent pour défendre le pouvoir et que tous les autres congolais restent chez eux et attendent la fin du match.Nous n’avons pas encore les echos que les angolais commettent des exactions. Les populations se souviennent par contre des exactions que leur ont fait subir leur propres compatriotes du nord. Coupant jusqu’aux arbres fruitiers, violant et pillant dans tous le Sud. Nous en avons encore les stigmates , mêmes qu’ils fait disparaitre 354 jeunes hommes dont nous attendons toujours qu’on nous disent où ils sont ensévelis.

  25. 2brazza dit :

    Flash info de source sure! L’ambassadeur de l’Angola au Congo a introduit une demande d’audience. Tout en sachant qu’il sera reçu, je devine qu’il vient en ami et qu’il apportera un message de paix!

  26. Kouakou dit :

    Le mutisme des hommes politiques congolais en général et de sassou en particulier et inadmissible. Nos parents qui vivent dans ses contrées qui n’ont rien demandés doivent vraiment s’inquiéter. Mais, qu’attend sassou pour envoyer ses militaires stationnés à Oyo et soit disant bien former pour faire face à cette situation. Et tous ses soit disant généraux sont passés par où? N’est ce pas le moment de montrer ce qu’ils savent faire!!!
    Et pourtant dés que quelque chose bouge dans les quartiers sud de Brazzaville. On n’hésite pas de dépêcher les cobras pour se livrer à leur sale besogne. Par ailleurs, ses militaires angolais auraient dù prendre en otage les militaires a Oyo. Peut être que la sassou aurait bougé son cul pour intervenir.

  27. fière d'être congolais dit :

    que Dieu face ke rien de grave ke le sang humain ne coule plus nous voulant une paix et non la guerre dns note afrik centrale

  28. Pemosso dit :

    À Hibrahima
    La honte t’habite, mon frère. Tu vois tout sous un angle totalement tribaliste. Tu attends seulement quand toi et les tiens vous serez au pouvoir pour être le vrai congolais? Pitié à toi! Non, je peux bien avoir des reproches à faire à Sassou. Rassuré-toi, je ne cautionne pas l’incursion de l’armée angolaise sur notre territoire. Je peux aussi comprendre pourquoi le pouvoir de Brazzaville a choisi de ne pas répondre à la violence par la violence. Tu dois sans doute te réjouir de voir les angolais faire de cette partie du Congo, dont tu es certainement originaire être sous l’autorité angolaise, surtout que vous prônez la partition du Congo, comme s’il était votre gâteau.

  29. Kimpwanza Dia Kongo dit :

    En tant que Ne Kongo de la RDC je vois d’ un bon oeil cet incursion de l’ armée Angolaise , n’ oubliez pas que parmi ces miltaires Angolais nombreux sont des Ne kongo . Et après qu’ ils aient liberé nos Frères Ne kongo du Congo Brazza ils viendront faire la même chose en RDC pour liberer leurs frères de la RD C pour réhabiliter le Kongo Dia Ntotila .
    Dépêchez vous frères d’ Angola libérez nous tous de l’ occupation des mingizila !

  30. la kimel dit :

    Je me demande pourquoi l’ambassadeur angolais dit qu’il ne connaît pas cette incursion en territoire congolais après son entretien avec le Roi d’Oyo. Est-ce pour dire que Kimongo se situe au Cabinda, donc en Angola? Toutes les sources convergent sur ce fait que les soldats angolais ont traversé la frontière congolaise depuis lundi et selon des rumeurs répandus: kimongo et ses environs, auraient-ils dit, se trouve en Angola. Sassou vient de montrer mpar son mutisme qu’il ne gouverne plus le Congo, mais il conserve seulement le pouvoir. Pourquoi les amis d’hier peuvent-ils devenir des ennemis? Est-ce que Sassou avait promis à Dos Santos une portion de notre territoire en contrepartie de son aide en 1997? Il me semble qu’on ne nous dit pas tout. Cette incursion prouve la désorganisation de notre système de sécurité et de défense. Je plaide à une réflexion sur cette question et à la refonde de la stratégie de la défense et de la sécurisation du territoire national. Malheureusement, Sassou et ses acolytes ne sont pas concernés par le Congo et son peuple, ils veulent juste conserver le pouvoir. C’est ainsi que le grand contingent de l’armée est réparti entre Brazzaville et le nord du pays, quand l’équipement militaire reste dans les casernes du nord et celles qui constituent le rempart du pouvoir. Est-ce que Sassou a manigancé cela pour perturber le calendrier électoral qui pointe à l’horizon? Tant de questions pour comprendre ce qui se passe au Congo.
    Sassou est incompétent, vraiment cela certes agacera mes compatriotes fans de Sassou, mais c’est la vérité. Un chef compétent agit pour l’intérêt national. Qu’il agisse pour cela et qu’il fasse quelque chose pour la population des localités occupées. Sassou exprime-toi au moins pour nous donner ta version après que les services de renseignement et l’administration militaire aient analysé les faits. Je ne veux pas spéculer. Quand le pays est géré par les incompétents, on assiste à des choses invraisemblables comme le feu à la présidence, les accidents des trains, la privatisation du trésor public, la familiarisation de la République, la diabolisation des penseurs libres…

  31. bombo dit :

    pourquoi aller querroyer alors que le respect des frontières heritées de la colonisation est un des credos de l’UA. l’incrusion de nos amis angolais ne me fait pas peur. peut-être qu’ils revendiquent un perdiem et sollicitent la mediation de DEGUES.

  32. Binda sym dit :

    désolé, mais vous devez le savoir en tant que congolais du nord comme du sud que sassou nguesso denis avait fait des promesses a edouardo dos santos parmi lesquelles la restitution de la zone de kimongo riche en minerai precieux et en petrole a dos santos. comme justification, c est que les colons n ont jamais respecte les vrais limites frontalières. ceci pour réduire une partue de l électorat qui ne lui ait pas favorable. souvenez vous ce n est pas la première fois que les militaires angolais envahissent kimongo en i;plantant leur drapeau. le silence du gouvernement et de la hierarchie militaire et surtout celui de nos medias publics qui passent leur temps a faire des louanges du pouvoir dit tout. il a fallu que la radio coloniale francaise donne la nouvelle pour que certains sort de leur mutisme. sachez simplement que le pays appartient a tout le monde.

  33. maldive25 dit :

    J’atttend que notre robin des terre mabiala natif de makabana aille négocier et déguerpir les envahiseur de la terre congolaise allons du cran l’ami.

  34. maldive25 dit :

    Robin des bois et des terres qu’il n’oublie sa tunique orange. Deb clown

  35. maldive25 dit :

    Les cobras et leurs multiples trouffions genre nianga bouala ont le trouillometre a zero voilà un autre général d’opérette.ils n’attendent qu’une attaque pour aller jusque l pont de la le fini. Nos amis kongo angolais

  36. FREEDOM GUEST dit :

    Tout à fait d’accord avec G.MASCAD
    cette homme est capable de tout. de lui meme j’ai entendu dire  » si un rat de l’exterieur entre dans la maison manger le fromage qui se trouve au placard, c’est qu’une souris de la maison lui a montrée le chemin »
    celà va se voir…

  37. Ibrahima Bouba dit :

    Mon cher frère Pemosso, non je ne vois pas tout sous un angle totalement tribaliste. C’est votre pouvoir qui pose tous ces actes sous un angle totalement tribaliste, moi, comme j’ai un peu de jugeotte, je ne fais que constater les faits rien que les faits. Juges en plutôt : A son retour de Ouagadougou, DSN, nous annonce Brazza News, s’est précipité à Oyo pour y tenir une réunion du conseil national de sécurité (sic..). En fait une réunion tribale en Mbochi.Ce n’est qu’après celle ci qu’il est rentré à Brazza. Le comité stratégique monétaire nationale est composé exclusivement de Mbochis, parmi lesquels le géo-touche à tout JJ Bouya le néo expert en paradis fiscaux.
    qui vient de faire nommé son idiot de frère Serge Bouya, DGA du port Autonome de Pointe Noire.Et l’on peut multiplier les exemples à l’infini.

  38. Kouilou dit :

    Le moment est venu pour diviser le Congo. Les Mbochis au Nord dans une république dirigé par Sassou et le Sud qui sera une république Kongo libre, démocratique, dirigé par un président qui sera élu démocratiquement par le peuple Kongo. Il existe bien un état Juif ( Israël) pourquoi pas
    un état Kongo? Il ne faut pas oublier que les Angolais sont Kongo comme nous, donc des frères contrairement aux barbares mbochis que j’ai vue à l’œuvre quand j’avais environ 10 ans à Pointe-Noire.

  39. Anonyme dit :

    C’est le moment de voir notre armée à l’action. Une armée tintée de plus d’officiers, que pouvons-nous espérer, d’autant plus qu’ils ont de multiples mùaîtresses et enfants? « Je n’irai pas au front, a-t-on l’habitude de dire, mes enfants sont encore petits »
    De plus, Seuls les gens qui ne lisent pas horizontalement la politique congolaise qui ne peuvent comprendre que Monsieur XXL joue ces jeux pour se maintenir au pouvoir. Je suis sûr que les moments sont venus où il veut écarter la constitution pour entrer encore dans une période de transition. Transition sur transition et monsieur attend tranquillement sa mort au pouvoir pour ne jamais goûter la prison que lui avait promise NZOUM à la coférence nationale. Eh bien, que notre « Apôtre de la Paix et des GUERRES » soit à jamais eternellement de ce monde….

  40. Anonyme dit :

    je pense bien que Dieu nous a donné ce pays pas pour avoir des pensées de dire que moi je suis du sud l’autre du nord est ce que ,on nous donnons beaucoup de langues ,ne nous a pas dit qu’i il faut diviser? Je ne peux pas encourager le mal mais tout autorité viens de Dieu .Si SASSOU est là et un jour il va partir meme si il met son enfant ;on dit dans chaque chose il y a un debut et une fin?????????

  41. GB dit :

    Si le Congo avait un vrai président et une armée digne de ce nom, les Angolais n’allaient pas du tout franchir les limites de la frontière.
    – Le Congo n’a t-il pas la garde frontalière?
    – Essayons d’envoyer des militaires congolais armés en Angola sans autorisation, je pense qu’ils seront tous arrêtés ou abattus!

    Le problème n’est pas diplomatique, la vrai question c’est:
    QU’EST CE QU’ILS SONT VENUS CHERCHER?
    Même s’ils repartent, cela paraît très bizarre et même inquiétant.
    -Ils occupent 5 villages et sans raison ils repartent chez eux comme si de rien n’était.
    QUELLE IMPUNITÉ?
    Maintenant ils savent très bien qu’il peuvent occupé le Congo sans problème et en toute impunité.

    Franchement ça sent les préparatifs de l’envahissement du Congo par les Angolais.
    N’oublions pas qu’ils sont nombreux au Nord du pays et à Brazzaville sans oublié, pour couronner tous ça, ils font parti de la force de l’ordre congolaise.

    Un état souverain et digne de ce nom allais riposté et commencer par mettre ses hommes aux arrêts avant de commencer à demander des comptes à Dos Santos.

  42. Kimpwanza Dia Kongo dit :

    Kouilou mon frère vous au moins vous avez compris !
    Ici il ne s’ agit pas d’ angolais ou des congolais disons le franchement Il s’ agit des nos frères Ne Kongo d’ Angola qui sont dans un territoire Ne kongo donc ils le disent eux eux même qu’ ils sont chez eux à Kimongo comme ils seront chez eux au Kongo central (Bas congo , RDC) lorsqu’ils decideront enfin de venir nous liberer de la tyrannie des ngala , luba et swahili etc ….
    Frères d’ Angola au secours !!!!

  43. bombi dit :

    Moi j’ai confiance à mon président et je doit dire que ceci ,est un problème de tout citoyen donc de l’état.bref seulement je déplore le comportement dans les sociétés pétrolière où les étranger sont entrain de faire licence disant sont entrain d’envoyer les congolais en fin contrat et faire venir leur propre frère resté au pays pour venir travaillé à la place de l’autochtone.essayé de visiter pas mal des société pétrolière vous verrez le cota des étranger; beaucoup de camerounais; philippien;indonésien…..avec des qualification d’échafaudeur donc au Congo on a pas des échafaudeurs?svp aider nous peuple congolais il ya du boulot mais hélas

  44. ze dit :

    Ba Congolais baza ba traitres l´Angola à le droit de mettre de l´ordre parce que les 2 congo(s) sont incapable de contrôler ou surveiller leurs frontières en plus abritant des terroristes du Flec contre nous l´Angola à passer aux actes comme avertissement ,mise en garde

  45. Anonyme dit :

    Les congolais pensent que Sassou est idiot, mais ils oublient que Sassou est spécialiste en
    stratégie.

  46. Kimpwanza Dia Kongo dit :

    Ze ,
    Ne soyez pas stupide !Si vous êtes Ne kongo soyez intelligent et essayez de bien utiliser votre cerveau comme un vrai fils de Kongo dia Ntotila .
    Surtout soyez avant tout Ne kongo avant d être Angolais !

  47. Mou sansala(Salvador) dit :

    Tous ceux qui sont issu de Mbanza Kongo et qui connaissent bien Kouloumbimbi,savent bien que selon le calendrier Kongo,l’heure approche où le peuple Kongo va se lever pour former la nation Kongo différent du royaume Kongo.Ces militaires sont bien Kongo comme certains le disent et n’oublier pas que,l’armée angolaise est dirigée par vos frères bichi kongo.N’ayez pas peur,l’heure est arrivée où chaque fils et filles du Kongo doit rechercher
    son identité(son louvila):Moi qui vous écris je suis Fula ma tana(clan maternel).
    Ce que nous condamnons ,c’est surtout la désobéissance de certains soldats qui ne respectent pas les consignes:Pas de viols,ni de vols ou de massacre.
    Tenez bon
    Ntangou i fouéni

  48. Kimpwanza Dia Kongo dit :

    Mu Sansala et non Mou sansala ,
    Mpangi faisons un effort pour bien écrire le kikongo … Faut pas franciser notre langue !
    Pour le reste je suis totalement d’ accord avec vous , nos vaillants soldats Ne kongo venus d’ Angola doivent liberer le peuple Kongo du sud Congo brazza et du Bas congo (RDC)
    Le moment est venu de réhabiliter le pays Kongo . On ne parlera plus du Royaume de Kongo , mais de la Republique Féderale de Kongo ! Un pays ethniquement Kongo , pur et dur!
    Que nos frères du sud Congo Brazza se ravise .

    Ntangu yi fueni svp en bon kikongo ! Et non ntangou i foueni !

  49. aliben CKISSONGY dit :

    Si c’est le cas , je suis bien d’accord avec mon frère Kimpwanza Dia Kongo , il faut réhabiliter l’ancien Royaume KONGO en République Fédérale du KONGO . C’est mon soucis . Est-ce tous ces soldats angolais sont-ils des Ne-Kongo ? Vutula mvutu , ntangu i fueni ya’mpangi .

  50. oumouni dit :

    ces ILLUMINES DE KOOGOS OU NE KONGO ne sont que des fous à lier depuis l’aube des temps.youlou au pouvoir? lariset koôgos n’en veulent pas et le renversent, ne ndebani arrive? ils aident les Mbochis à le chasser, allez comprendre ces farfelus. seulement voilà, les CONGOLAIS ne vous donneront plus JAMAIS le POUVOIR dont vous rêvez tant. on ne peut quandmême pas donner notre riche et beau pays à des FOUS!

  51. Kimpwanza Dia Kongo dit :

    MFUMU CKISSONGY ,
    Masoda mata tuka kuna nsi Angola bakulu ka besi kongo ko , kansi kangu a nene bena besi kongo .
    OUMOUNI ,
    Je préfère écrire votre nom avec un orthographe africain UMUNI.
    Vous avez en partie raison lorsque vous stigmatisez nos frères Ne kongo du congo Brazza .
    Ils ont commis beaucoup d’ erreurs en déboulonant de nombreux leaders Ne kongo : YULU , MASAMBA MA NDEMBANA etc … Ce que nous avons toujours déploré chez nous au Kongo central (RDC) nos frères de l’ autre côté du fleuve étaient très divisés pendant que nous formons un bloc compact et très soudé , nous sommes uniquement Ne kongo .
    Ils ont compris et réparé les erreurs du passé aujourd’ hui ils parlent tous le même langage et représentent un danger certain pour le pouvoir de Sassou .
    Nous leur avons toujours conseillé de rester unis c’ est chose faite maintenant .La preuve on ne parle plus de Vili , Bembe , Kongo Boko , Lari etc … Ils sont tous Ne kongo et prêts pour la scission du Congo Brazza . Nous suivons ça avec beaucoup d’ intêret et le moment venu nous ferons la jonction pour réhabiliter la nation Kongo . Voilà en réalité ce qui vous fait peur . Nous n’ avons pas la même culture chez vous c’ est la cueillette et le ramassage qui prévaut comme au temps de vos ancêtres , on a vu comment le ngala Mobutu avait détruit l’ ex Congo Belge et ce que son frère Sassou faire du Congo Brazza . Nos ancêtres à nous les Ne kongo travaillaient le métal , cultivaient la terre avant l’ arrivée du criminel blanc qui s’ est permis de tracer des frontières selon ses intêrets sans se poser des questions .Alors retrouvons nos frontières naturelles d’ avant la colonisation et vous verrez de quoi sont capables les Ne kongo .

    Vive la République Fédérale de Kongo .

  52. aliben CKISSONGY dit :

    Cher Kimpwanza Dia Kongo , bonjour !
    J’ai compris votre soucis ( rêve ) en tant qu’un Ne-Kongo . Est-ce que tous les Ne-Kongo de l’angola , de la RDCongo du Congo-Brazzaville et du Gabon sont-ils prêts de se réunir pour rélancer la République Fédérale du KONGO en tenant compte de l’ancien Royaume du KONGO dia Ntotila ? Loin d’être pessimiste , un cas parmis tant d’autres , lors des massacres des adeptes de Bundu dia KONGO dans le Bas-Congo en RDC , à mon avis les frères ou cousins de ces trois pays , observés sans réagir , n’est-ce pas ? Cette attitude , c’est propre aux ressortissants du coin , la trouille , la frousse ( Ka mantadidi ko ) . D’emblée , il faut d’abord aux Ne-KONGO : LUKUTAKANU , le reste viendra d’elle-même , mais envahir militairement et subitement un pays indépendant de telle manière c’est pas normal .
    Mono mpangi : Muana Mfumu Nlaza aliben CKISSONGY.

  53. Kimpwanza Dia Kongo dit :

    Mfumu CKISSONGY ,
    Je tout fais pour vous faire parvenir le discours de Mfumu NEFWANI ROCHA , ce dernier est le président du groupe « ROYAUME DO KONGO » ( Angola) .
    Il a fait ce discours d’ ouverture au congrès mondiale Kongo organisé par les groupes Malaki ma Kongo (Congo Brazza ) , Royaume do kongo ( Angola ) et qui s’ est tenu à Paris le 17 au 20 novembre 2013 .
    Tous les Ne kongo du monde entier étaient présents .
    Les hommes politique Ne kongo n’ ont qu’ à s’ en inspirer pour conduire les Ne kongo à son émmancipation .
    Lors des massacres de nos frères de Bundu dia Kongo , je m’ attendais à voir l’ armée de nos frères d’ Angola intervenir pour nous protéger hélas . Le seul leader Ne kongo qui avait fait une déclaration c’ est le pasteur NTUMI qui avait menacé les autorités du Congo Kin ; qu’ il n’ allait pas rester les bras croisé suite a cette tragédie .
    Si on était comme des juifs jamais de telles choses ne seraient jamais arrivé .
    Celui qui dirige l’ Angola n’ est pas un Ne kongo et il avait auparavant intervenu au Congo Brazza pour placer un ngala Sassou au pouvoir .
    Aujourd’ hui la donne a quelque peu changé de nombreux Ne kongo instruits au Congo Kin occuppent des postes stratégiques en Angola . L’ actuel chef d’ état majors de l’ armée est un des notres .
    Je te recommande de lire la page facebook de « Royaume do Kongo » ou nombreux fils Ne kongo échangent .

  54. Ibinda dit :

    vive l’indepenndance du Cabinda. abaisse l’occupation ilegal de l’angola a cabinda.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.